Une mère convertie au djihad condamnée à dix ans de prison

Par
Christine Rivière, la mère d'un "émir" djihadiste convertie à la cause de son fils, a été condamnée vendredi à la peine maximale de dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Christine Rivière, la mère d'un "émir" djihadiste convertie à la cause de son fils, a été condamnée vendredi à la peine maximale de dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris.