A Vittel, le vent tourne en défaveur de Nestlé

Par Robert Schmidt (We Report) et Alexander Abdelilah

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le boulet a été tiré le 2 octobre au matin par la préfecture des Vosges. Dans un communiqué laconique, elle a annoncé retirer son soutien au projet de construction d’un pipeline, pourtant déjà bien avancé. « Une solution alternative fondée sur l’optimisation des ressources locales » sera soumise à une concertation locale « dans les semaines à venir », peut-on y lire. Sollicitée pour des précisions, la préfecture n’a pas donné suite, laissant notre liste de questions envoyée mercredi soir sans réponse.