Hôtel-Dieu : une tête coupée à l’AP-HP

Par

La directrice générale de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris, Mireille Faugère, perd son poste. Le ministère de la santé la remplacerait par Martin Hirsch.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un nouvel épisode du chaotique conflit autour de l’Hôtel-Dieu. Les urgences moribondes de cet emblématique hôpital parisien se vident, son nouveau projet médical peine à prendre forme, et voilà que la directrice générale de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris, Mireille Faugère, perd son poste. Le ministère de la santé la remplacerait par Martin Hirsch, président de l’Agence du service civique, de retour en grâce à gauche, après son passage au gouvernement Fillon comme Haut-commissaire aux solidarités actives (2007-2010). C’est l’Agence de presse médicale qui a révélé l’information. Le ministère reste muet. Chacun à l’AP-HP prend d’ores et déjà acte de ce changement de tête. Mais personne ne s’en satisfait.