Nouvelle-Calédonie: les leçons d’un vote ethnique et historique

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un vote ethnique au sein de la République qui ne serait pas un cauchemar démocratique ? Le fait que la Nouvelle-Calédonie soit le seul territoire français qui autorise les statistiques ethniques et la géographie du vote au référendum de dimanche dernier dessinent un constat sans appel : presque tous les Kanak ont voté pour l’indépendance, presque tous les non-Kanak ont voté contre.