Valls a construit une diplomatie parallèle en Afrique

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a moins d’un an, lorsque Mediapart interrogeait Matignon sur la vision africaine de Manuel Valls, le service diplomatique et de communication invitait poliment à aller voir du côté du Quai d’Orsay. Les choses ont bien changé aujourd’hui. Construisant son image de présidentiable depuis Matignon, le désormais ancien premier ministre a bien compris que ses ambitions passaient aussi par l’Afrique. Affichant un intérêt croissant pour le continent à quelques mois de l’échéance présidentielle, Manuel Valls a assumé une vision d’homme d’État à l’ancienne.