«Gilets jaunes»: ces manifestants blessés ou mutilés par la riposte policière

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Au secours, les franchouillards veulent prendre le pouvoir....

 

Beaucoup de lycées fermés administrativement aujourd'hui pour éviter la grève et là où ils ne sont pas fermés, une bonne partie sont bloqués
MANIFESTATION A MARSEILLE A 11 H
MANIFESTATION A PARIS A 12 H
#grève
https://abonnes.lemonde.fr/…/suivez-en-direct-la-mobilisati…?

LEMONDE.FR

Suivez en direct la mobilisation des lycéens contre la réforme du lycée et du baccalauréat

A l’appel de deux syndicats lycéens, la SGL et la FIDL, de nombreux blocages sont attendus jeudi dans les établissements.

Excellent !

Macron a la cervelle tellement vide qu'il pourrait parfaitement servir de "conseiller" sadique à un pinochet. Être pinochet lui-même sans doute pas: macron est encore "protégé" par quelques "lois", les dernières sur lesquelles il est assis et qu'il va peut-être s'appliquer à démolir, mais dans un monde de pinochets le gaillard ne fait pas le poids devant un autre voyou déterminé à "venir le chercher".

Bonjour,

C'était pour rapprocher les chigaco boys du néo libéralisme d'aujourd'hui à la sauce Macron .

( T.I.N.A. , il n'y a pas de plan B - exemple : les français disent non à l'Europe, aussi on ne leur demande pas ce qu'ils veulent, ce sera oui sans leur avis, voilà l'Europe dont Macron se rêve en leader )

d'après la fiche wiki de Macron :

En 2007, il bénéficie du German Marshall Fund, qui lui permet de découvrir les États-Unis, pays où il effectuera par la suite un stage pour la banque Rothschild

C'est le troisième président successif qui nous vient des états unis, ça doit jouer sur sa politique ...

 

merci de nous faire rire !

Le philosophe grec Parménide, deux siècles après la naissance du roi argent fit la proposition suivante :

" L'être est, le non être n'est pas" Le roi argent n'est pas un "non être" donc il est, de surcroit il est indispensable à la VIE donc il doit être marié à la philosophie afin que leurs progénitures soient nos amours de demain.

Pour le moment quand un courant politique, à l'aide de la captieuse puissance de l'argent, permet aux autorités d'avoir la conviction de détenir la vérité, quand la pensée d'autrui leur est indifférent, quand il n'ont plus le doute, ces autorités deviennent dangereuses, ils cherchent tout pouvoir pour annihiler les esprits et , la violence fait irruption.

Du haut des miradors crépitent des coups de feu qui tuent les pensées qui tentent l'aventure en s'échappant dans les champs de la VIE. Le roi argent et philosophie ont alors manqué une soirée au coin du feu !

Les voix de la philosophie et de la cupidité réunies doivent être prépondérantes. Comment les faire résonner à l'unisson aux oreilles des puissants captateurs de pouvoirs ? La question reste complexe.

Au XXI ème siècle naissant comment sont pensés et réfléchis : la santé, l'éducation, l'instruction, e pouvoir, la guerre, la paix, la politique, le travail, la corruption, la concussion, la religion, l'agriculture, les droits de l'être humain,la drogue, la violence ?

Comment philosopher en épousant toutes ces choses de la VIE

Dans ce monde  où le roi argent est l'objet d'intrigues, de fraudes, et de questions, à savoir :

D'où vient-il ? Qui est-il ?  Qu'est-il ? Et surtout où va-t-il ?

Il nous faut lui attribuer le pouvoir d'une drogue, afin de tenter de comprendre sa puissance au niveau du dysfonctionnement de notre système nerveux central !

Emblavons le bon grain ! la VIE ! Elle seule mérite l'absolue excellence !

                                                                                             Raymond Chermat

 

Le philosophe grec Parménide, deux siècles après la naissance du roi argent fit la proposition suivante :

" L'être est, le non être n'est pas" Le roi argent n'est pas un "non être" donc il est, de surcroit il est indispensable à la VIE donc il doit être marié à la philosophie afin que leurs progénitures soient nos amours de demain.

Pour le moment quand un courant politique, à l'aide de la captieuse puissance de l'argent, permet aux autorités d'avoir la conviction de détenir la vérité, quand la pensée d'autrui leur est indifférent, quand il n'ont plus le doute, ces autorités deviennent dangereuses, ils cherchent tout pouvoir pour annihiler les esprits et , la violence fait irruption.

Du haut des miradors crépitent des coups de feu qui tuent les pensées qui tentent l'aventure en s'échappant dans les champs de la VIE. Le roi argent et philosophie ont alors manqué une soirée au coin du feu !

Les voix de la philosophie et de la cupidité réunies doivent être prépondérantes. Comment les faire résonner à l'unisson aux oreilles des puissants captateurs de pouvoirs ? La question reste complexe.

Au XXI ème siècle naissant comment sont pensés et réfléchis : la santé, l'éducation, l'instruction, e pouvoir, la guerre, la paix, la politique, le travail, la corruption, la concussion, la religion, l'agriculture, les droits de l'être humain,la drogue, la violence ?

Comment philosopher en épousant toutes ces choses de la VIE

Dans ce monde  où le roi argent est l'objet d'intrigues, de fraudes, et de questions, à savoir :

D'où vient-il ? Qui est-il ?  Qu'est-il ? Et surtout où va-t-il ?

Il nous faut lui attribuer le pouvoir d'une drogue, afin de tenter de comprendre sa puissance au niveau du dysfonctionnement de notre système nerveux central !

Emblavons le bon grain ! la VIE ! Elle seule mérite l'absolue excellence !

                                                                                             Raymond Chermat

 

Le philosophe grec Parménide, deux siècles après la naissance du roi argent fit la proposition suivante :

" L'être est, le non être n'est pas" Le roi argent n'est pas un "non être" donc il est, de surcroit il est indispensable à la VIE donc il doit être marié à la philosophie afin que leurs progénitures soient nos amours de demain.

Pour le moment quand un courant politique, à l'aide de la captieuse puissance de l'argent, permet aux autorités d'avoir la conviction de détenir la vérité, quand la pensée d'autrui leur est indifférent, quand il n'ont plus le doute, ces autorités deviennent dangereuses, ils cherchent tout pouvoir pour annihiler les esprits et , la violence fait irruption.

Du haut des miradors crépitent des coups de feu qui tuent les pensées qui tentent l'aventure en s'échappant dans les champs de la VIE. Le roi argent et philosophie ont alors manqué une soirée au coin du feu !

Les voix de la philosophie et de la cupidité réunies doivent être prépondérantes. Comment les faire résonner à l'unisson aux oreilles des puissants captateurs de pouvoirs ? La question reste complexe.

Au XXI ème siècle naissant comment sont pensés et réfléchis : la santé, l'éducation, l'instruction, e pouvoir, la guerre, la paix, la politique, le travail, la corruption, la concussion, la religion, l'agriculture, les droits de l'être humain,la drogue, la violence ?

Comment philosopher en épousant toutes ces choses de la VIE

Dans ce monde  où le roi argent est l'objet d'intrigues, de fraudes, et de questions, à savoir :

D'où vient-il ? Qui est-il ?  Qu'est-il ? Et surtout où va-t-il ?

Il nous faut lui attribuer le pouvoir d'une drogue, afin de tenter de comprendre sa puissance au niveau du dysfonctionnement de notre système nerveux central !

Emblavons le bon grain ! la VIE ! Elle seule mérite l'absolue excellence !

                                                                                             Raymond Chermat

 

LUTTESINVISIBLES

LE MOUVEMENT LYCEEN S'AMPLIFIE
TANDIS QUE LES ETUDIANTS COMMENCENT A ENTRER EN LUTTE

6.12.2018. A la mi-journée nous avons compté 330 lycées en mouvement à partir des informations de la presse locale. BFM TV pour sa part en compte 100 que pour l'île de France. Combien au total ? Quoi qu'il en soit le nombre est en train d'évoluer vite et dépasse déjà les chiffres des mobilisations des jours précéden
... Afficher

Link thumbnail

Nantes: Le campus du Tertre est bloqué, des lycées aussi

20minutes.fr

Les manifestants protestent notamment contre la hausse des frais d'inscription pour les étudiants non européens...

Le meilleur moyen de déclencher une insurrection
#répression
http://www.leparisien.fr/…/gilets-jaunes-l-utilisation-de-b…

LEPARISIEN.FR

Gilets jaunes : l’utilisation de blindés envisagée à Paris

Les forces de l’ordre pourraient avoir recours, samedi, à des véhicules blindés, notamment pour dégager des barricades. L’arsenal juridique sera renforcé pour faciliter l’interpellations de suspects.

N allez pas manifester samedi. Restez chez vous, vivez. Attendez des mots d'ordre pour une resistance pacifique concertée avec des dirigeants determinés lors un mouvement digne de ce nom et dans les respect des biens et des libertés d'autrui. NON a LA VIOLENCE.

Et il cherche le chaos !

-  Provocation digne de "venez me cherchez !" : "Samedi, nous serons face à vous", rappelle un policier de la région lyonnaise aux Gilets jaunes

-"MLP a été la meilleure", affirme Macron qui désigne ainsi à nouveau sa seule adversaire politique en misant sur le sempiternel front républicain contre la peste brune

Macron a en lui un coté lambertiste doublé de casuistique jésuite, spécialiste en agitation et destabilisation populaire....

C'est tout!

Est-ce le jaune ?

Laurent Berger. est partout!

Forcément, macron le privatise, le fric

Après avoir reçu le soutien des émigrés pour sa campagne électorale (voir l'article du JDD de dimanche dernier), il se demande vers quel paradis fiscal il doit organiser sa fuite.

S'ils peuvent mettre en œuvre des "moyens exceptionnels supplémentaires" samedi prochain et qu'ils ne l'ont pas fait samedi dernier c'est qu'il y a un énorme problème, au mieux d'incompétence, mais c'est l'aveu indirect qu'ils portent une immense part de responsabilité dans les ravages qui ont déjà eu lieu.

A moins qu'il n'existe une infrastructure inconnue du peuple... ce qui serait encore plus grave mais j'espère qu'il s'agit d'un éclair de délire de ma part.

Parti quoi ? 

LUTTESINVISIBLES

Facebook a censuré cette vidéo de quelques secondes où lon voit un lycéen de lacadémie dOrléans agonisant sur le trottoir suite à un tir de Flash ball en plein visage et un autre lycéen qui lui dit reste avec nous, reste avec nous... #répression

Facebook a censuré cette vidéo de quelques secondes où l'on voit un lycéen de l'académie d'Orléans agonisant sur le trottoir suite à un tir de Flash ball en plein visage et un autre lycéen qui lui dit "reste avec nous, reste avec nous"...
#répressionNous sommes au regret de vous informer que Facebook a restreint la vidéo sur le jeune qui s'est pris une balle de flashball par un policier dans la têt
... Afficher

Et ce soir ils montrent aux casseurs et dans le détail à la télé les rues où la police va être concentrée et les préparatifs qui y sont réalisés (enlèvement de mobilier urbain... etc) Comme ils ne vont pas pouvoir protéger tout Paris les casseurs vont être indirectement être informés d'où ils vont pouvoir aller commettre leurs exactions sans gros risques.

Luttesinvisibles Jacques Chastaing 422 lycées en lutte jeudi 6.12.2018 d'après la presse locale
Luttesinvisibles Jacques Chastaing 422 lycées en lutte jeudi 6.12.2018 d'après la presse locale
422 lycées en lutte jeudi 6.12.2018
d'après la presse locale

Ne soyez pas violents, ne repondez pas a la violence, n'allez pas manifester samedi.

et si les spécialistes (psy de tout poils) les désintoxiquaient ces cupides et stupides picsous.

Lui aussi © x Lui aussi © x

Un coup d'épée dans l' ..opéra bouffe qui tourne en tragi-comédie

Ça serait sympa de faire un post plus en rapport avec l'article sinon c'est du détournement pas loin du trollage. Je ne comprends pas pourquoi ce message est en première position. Encore un commando d'insoumis sans doute.

Le meilleur moyen de déclencher une insurrection :

https://www.facebook.com/zoneinsoumise/videos/534263573715297/

© zoneinsoumise

sérieux , on est où là ? en france ?

Euh... La Palestine occupée ? La Corée du Nord ? L'Espagne de Franco ? Le Chili de Pinochet ?

Te Recuerdo Amanda

La France.... De Macron!

Bravo les éléments de langage de ce gouvernement :
Griveau : "La taxe carbone est suspendue pour 6 mois"
Philippe : "Non, elle est annulée .... pour  1 an"
C'est très subtil : "Elle n'est pas suspendue 1 an, mais annulée 1 an"  ????
Et, bien sûr, cette absurdité sémantique a été répétée en boucle par tous les medias.

De toutes façons, on n'en est plus au problème de la taxe carbone mais à la nécessité d'une refonte totale du système des impôts (entre autres).

Ces violences, ces horreurs policières, montrent à quel point ce gouvernement est arquebouté sur ses certitudes et, ne voulnt rien céder, joue sur une augmentation de la violence qu'il va continuer à provoquer.

+

LUTTESINVISIBLES

www.midilibre.fr/2018/12/06/lycees-bloques-a-montpellier-lunel-frontignan-le-point-en-region,5002...

Link thumbnail

[DIRECT] Lycées bloqués à Montpellier, Lunel, Frontignan... : le point en région

midilibre.fr

Dans la foulées des "gilets jaunes", les lycéens en sont à leur troisième jour de contestation, ce jeudi 6 décembre. Ils manifestent con...

"90% d'entre-eux sont condamnés à la misère et à la mort ..."

Vos chiffres sont faux : pour la mort c'est 100% quant à la misère ...

 

LUTTESINVISIBLES

VOILA LA VIOLENCE !

www.liberation.fr/france/2018/11/15/au-travail-une-personne-sur-quatre-victime-d-un-accident_1692...

Link thumbnail

Au travail, une personne sur quatre victime d'un accident

liberation.fr

Selon une étude de l'Insee publiée jeudi, 26 % des travailleurs disent avoir été blessés dans le cadre de leur activité professionnelle&peri...

Ils sont jeunes et leurs hormones en pleine ébullition contrairement à vous apparemment.

C'est en créant le chaos que ce petit teigneux compte diaboliser et terroriser le mouvement de révolte, comme il l'a fait à chaque manif pour dézinguer les syndicats, pour la ZAD, etc...

La nasse organisée autour de l'Etoile par les flics était à l'évidence une provocation pour que cela dégénère et que les flics puissent cogner. Ils ont trouvé du répondant et leur rage augmente. Leurs syndicats a demandé à être couverts pour massacrer les manifestants et...une enveloppe de biffetons en prime !

A 18% d'opinion favorable, il ne reste à Macron que les flics comme soutien avec autorisation de faire le plus mal possible, enfants compris, quitte à tuer...

Enfin, Macron, se croyant roi, accro pervers aux jeux de pouvoir et déstabilisation, s'autorise à contredire PM, Ministre, députés, porte-parole

C'est en effet la définition d'une dictature !

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Merci Juliette, de mettre les mots qu'il faut.

mec entièrement en black, sac à dos où loger divers accessoires de casseur , gants => putain c'est çà ta jeunesse en lutte Jean Marc ??? un casseur professionnel ?

Ben moi je pense l'inverse. Les foutus voyous qui tentent de bruler un lycée  (bien commun, symbole de l'enseignement de la République)  ben rien à cirer qu'ils se morflent des coups, des blessures, de la tôle - vos conneries de gauchistes extrêmes à 2 balles, y'en a marre. 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

J'ai bien l'impression que vous avez avez beaucoups d'aprioris sur nos jeunes. Peut etre qu en les connaissant vous en auriez moins...

Le philosophe grec Parménide, deux siècles après la naissance du roi argent fit la proposition suivante :

" L'être est, le non être n'est pas" Le roi argent n'est pas un "non être" donc il est, de surcroit il est indispensable à la VIE donc il doit être marié à la philosophie afin que leurs progénitures soient nos amours de demain.

Pour le moment quand un courant politique, à l'aide de la captieuse puissance de l'argent, permet aux autorités d'avoir la conviction de détenir la vérité, quand la pensée d'autrui leur est indifférent, quand il n'ont plus le doute, ces autorités deviennent dangereuses, ils cherchent tout pouvoir pour annihiler les esprits et , la violence fait irruption.

Du haut des miradors crépitent des coups de feu qui tuent les pensées qui tentent l'aventure en s'échappant dans les champs de la VIE. Le roi argent et philosophie ont alors manqué une soirée au coin du feu !

Les voix de la philosophie et de la cupidité réunies doivent être prépondérantes. Comment les faire résonner à l'unisson aux oreilles des puissants captateurs de pouvoirs ? La question reste complexe.

Au XXI ème siècle naissant comment sont pensés et réfléchis : la santé, l'éducation, l'instruction, e pouvoir, la guerre, la paix, la politique, le travail, la corruption, la concussion, la religion, l'agriculture, les droits de l'être humain,la drogue, la violence ?

Comment philosopher en épousant toutes ces choses de la VIE

Dans ce monde  où le roi argent est l'objet d'intrigues, de fraudes, et de questions, à savoir :

D'où vient-il ? Qui est-il ?  Qu'est-il ? Et surtout où va-t-il ?

Il nous faut lui attribuer le pouvoir d'une drogue, afin de tenter de comprendre sa puissance au niveau du dysfonctionnement de notre système nerveux central !

Emblavons le bon grain ! la VIE ! Elle seule mérite l'absolue excellence !

                                                                                             Raymond Chermat

 

Beurk
Bravo. Belle reponse
Bravo. Belle reponse
Ce pouvoir est déjà criminel.

Vous avez bien fait de ne pas mettre le n après le g sur votre pseudo ...

Vous avez bien fait de ne pas mettre le n après le g sur votre pseudo ...

"putain c'est çà ta jeunesse en lutte Jean Marc ??? un casseur professionnel ?"

Non, la voici, la jeunesse en lutte, celle de toutes les révolutions, en France comme ailleurs. Certains reconnaitrons de Alain Krivine et Daniel Bensaid, face aux premier rangs d'autodéfense, la JCR.

e-tudiants-ouvriers

4 recommandés ça fait peur....taper, mutiler des gamins sans armes, si vous trouvez cela normal, je trouve cela choquant.

A lire le titre, cet affichage :

«Gilets jaunes»: ces manifestants blessés ou mutilés par la riposte policière" 

Qui a commencé?

C'est pour cela qu'il faut cesser de manifester en masse. NON A LA VIOLENCE.  Resistance non violente. Samedi il y aura des casseurs infiltres n'allez pas manifester.

Martine Malige le 06/12/2018 08:41:

"Les brutalités policières sont intolérables,certes." ....

Écrivez-vous, bonne dame, devant, 162, 263.. : ici, (attention images choquantes fournies par l'article).

  Sans être mère, sans être parents ( qu'aurait dit Dolto!)?sans avoir épousé Dieu ou avalé l'hostie sans le mâcher pour ne pas mordre un "corps" meurtri; en étant humain quoi! C'est à hurler, c'est à vomir. C'est intolérable.

A voir, alors a vivre... ça, et ça... c'est puant, comme le caca, pour parler comme les bien élevés, les séants... les centristes, les bourgeois, les "bien élevés"...-- pas pour autant les plus grands-,   comme le fumier, comme de la merde chez ceux qui parlent en fait comme tout le monde ( y compris le "beau"), c'est indigérable. C'est intolérable.

Et intolérable, ce n'est pas un peu supportable acceptable, justifiable, admissible...  C'est  inexcusable ,inacceptable , c'est définitivement inadmissible et ne supporte donc pas la conjonction ( en un mot) de subordination "mais"; car l'’intolérable, est ou il n'est pas - et là il l'est très justement par vous, aussi -.

- "Que dire de ces lycéens qui ne connaissent ni leur langue... " dites-vous!

Alors pourquoi comme le premier jésuite venu, comme le dernier des politiciens qui tuent la politique ( laquelle gère tout en société, et bien sinon s'en n'est pas), ajouter "mais"?

Vous ne susurrez même plus l'intolérable, vous l'excusez, vous le justifiez. Et par des assertions tout à fait personnelles.

 

Il est dommage, en effet, qu'ils ne connaissent pas leur histoire  : celles de la répression d'État, de la police, de la justice...

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Le grand Casseur professionnel (sécu, santé, éduc, retraites etc....) c'est qui ????

lu comme ça, un seul nom me vient à l'idée : Macron

N’excusez pas la violence svp, la Loi doit être respectée par tous, y compris les policiers.
N’excusez pas la violence svp, la Loi doit être respectée par tous, y compris les policiers.
N’excusez pas la violence svp, la Loi doit être respectée par tous, y compris les policiers.
Les vidéos des violences policières contre ses jeunes sont terribles j'me pouvoir assassin est prêt à tout Il est urgent de descendre en masse dans les rues pour dire stop à cette répression La milice utilise des armes de guerre sur des jeunes armés de couvercles de poubelle Je me souviens des foules immenses hurlant dans les rues : "Pas en notre nom " c était après la mort de Malik oussekine mort sous les coups de la police Et depuis combien de citoyens ont été éborgné et blessés gravement lors de manifs ou dans les quartiers par cette police toujours impunie
Je répète que les lycéens n'ont rien à faire dans la rue. C'est vous,chers parents ,qui préparez leur avenir. C'est vous qui participez aux conseils de parents d'élèves.C'est vous qui avez le droit de vote . C'est à vous de changer le monde,pas à vos gosses mineurs. En revanche,il est de votre responsabilité de veiller à leur sécurité et d'exiger qu'ils reprennent le chemin de l'école. Lpc

Je parle surtout d'idéal.

Quelle société veulent-ils.

lpc

Je parle surtout d'idéal.

Quelle société veulent-ils.

lpc

Que dire des salopards qui matraquent nos enfants ?

Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas !

Les lycéens n'ont rien à faire dans la rue.Nous sommes encore dans un pays de droit ,leurs manifestations sont illégales,non autorisées par la préfecture.

Dans ma ville,des lycéens ont renversé des voitures.

En quoi cela sert-il leur cause?

Et d'ailleurs quelle cause?

Que vont-ils obtenir?

Je suis effarée qu'en tant que parents responsables vous poussiez vos enfants à participer à cela.

Et si vous leur appreniez plutôt le respect,le respect des professeurs,le respect de leurs lycées ,le respect des biens publics et privés,le respect des institutions et de leur pays?

Pour ce qui est des violences policières,il y a des tribunaux pour juger ce qui doit l'être.Ni vous ni moi ne sommes qualifiées pour ça.

lpc

 

 

 

 

 

Les lycéens n'ont rien à faire dans la rue.Nous sommes encore dans un pays de droit ,leurs manifestations sont illégales,non autorisées par la préfecture.

Dans ma ville,des lycéens ont renversé des voitures.

En quoi cela sert-il leur cause?

Et d'ailleurs quelle cause?

Que vont-ils obtenir?

Je suis effarée qu'en tant que parents responsables vous poussiez vos enfants à participer à cela.

Et si vous leur appreniez plutôt le respect,le respect des professeurs,le respect de leurs lycées ,le respect des biens publics et privés,le respect des institutions et de leur pays?

Pour ce qui est des violences policières,il y a des tribunaux pour juger ce qui doit l'être.Ni vous ni moi ne sommes qualifiées pour ça.

lpc

 

 

 

 

 

Que dire des salopards qui matraquent nos enfants ?

Nous sommes qualifié.e.s pour les juger, Macron, son gouvernement, sa racaille assermentée et ses collabos, non habilité.e.s à donner des leçons de morale... Macron et sa clique ont cru malin de nous attaquer, guerre sociale, grand bien leur fasse, les masques sont tombés, à chacun de choisir son camp !

Nous vaincrons, la racaille RN-LR-EM l'aura dans le q, et que chacun sache que...

Nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas !

Cordialement, bonne nuit.

Non justement c'est parce que je les connais bien que je dis qu'ils n'ont absolument rien à faire dans la rue.

lpc

 

Non justement c'est parce que je les connais bien que je dis qu'ils n'ont absolument rien à faire dans la rue.

lpc

 

Sachez, Madame, que nous sommes à votre disposition pour tout débat démocratique qui vous agréerait (et plus si affinités), sans Berkuts à Macron si possible : racailles indésirables !

Jolie remarque qui ne fatigue pas le neurone.

Lpc

Et ce qui est encore plus choquant c'est que ne sachiez pas lire.

Mais bon ,on ne peut pas tout faire,être dans la rue et apprendre à lire correctement.

Lpc.

 

NON

lpc

Consternante Malige !  La moraline à trois balles que vous distillez à longueur de commentaires fait pitié ou horreur.

Vous dites connaître les jeunes ? J'espère que vous n'êtes pas prof avec cette cervelle  étriquée qui pue la convention et la soumission. 

C'est ça "l'ordre public" Macronien"? A genoux !  Mains sur la tête et bouche close!

Comment le robot caparaçonné de cuir noir, comme la mort mençante, peut-il être un père ? donc un homme digne de se reproduire, puisqu'il n'est plus un être humain? On ne peut être un homme de main et semer pour les lendemains.

 

 

 

"Battons nous pour l'occupation des usines"   oui...?

...ce qui est vital c'est L'OCCUPATION DES BANQUES...! cool

et du contrôle de tous les moyens de transferts de fonds ! smile

« À côté de cela : stop à la fessée mais vive la matraque ! »

C'est l'un des paradigmes de l'aliénation politique et idéologique de notre temps : le care, comme ils disent, se veut extension de la dignité, mais seulement celle d'une humanité soumise, abolie...

"rien à cirer qu'ils se morflent des coups, des blessures, de la tôle"

Excusez-moi, je voulais simplement savoir : vous considérez que vous êtes anti-violence ?

les lycéens n'ont rien à faire dans la rue,ils sont mineurs,c'est à leurs parents de se battre pour eux.

lpc

Superbe formulation.

Habituellement, pour obtenir gain de cause, il faut défendre soi même ses droits. On fait rarement des "cadeaux" en ce domaine, sans que les premiers concernés n'aient protesté. 

De plus, si seuls des adultes manifestaient pour les lycéens, on alleguerait certainement que ces derniers ne se sentent eux mêmes pas concernés par les enjeux, ce qui decredibiliserait le mouvement. Ça a été le cas quand beaucoup détudiants à l'université ont manifesté contre parcoursup, avec une plus faible participation des lycéens. On a dit que les étudiants confisquaient la parle de lycéens supposés d'accord avec la réforme.  

Vos propos sont du niveau d'un jeune de 7 ans.

Violences sur lycéens et sur toute personne qui se trouve là où le pouvoir ne la veut pas, ces violences seront sûrement condamnées prochainement par la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Mais comme d'habitude la France n'en aura cure. La France, seul pays d'Europe « à utiliser des munitions explosives en opération de maintien de l’ordre ». Honte à nous.

La violence du système est combattue de manière pacifique par la quasi-totalité des gilets jaunes, l'Etat en rajoute dans la violence, le peuple aussi va finir par devenir violent. On ne pourra le lui reprocher.

Particulièrement stupide...

"les lycéens n'ont rien à faire dans la rue,ils sont mineurs, c'est à leurs parents de se battre pour eux."

Que racontez-vous? La majorité pénale est à 16 ans. Pourquoi "SONT-ils" forcément mineurs.

Et pourquoi n'auraient-il pas le droit d'être dans la rue, pour défendre leur avenir que leurs parents, en élisant Macron, après tant d'autres, sacrifient?

Ne cherchez pas a chercher d'autres dangereux irresponsables que ceux qui gouvernent. Eux sont, en âge, majeurs: en violences contre tout ce qui bouge.

 

 

Donc si c'est les parents qui se font éclater le crâne ou la main, ça devient acceptable ? Le sujet, c'est les violences policières, cessez de vouloir l'esquiver. Si vous voulez les justifier, assumez au moins d'être une droitière autoritaire.

Juste une petite bourge à qui il convient d'apprendre l'humain et la politesse, elle nous en remerciera.

S'il suffisait de se battre contre Macron pour résoudre les problèmes!

Ça fait toujours plaisir d'avoir un bouc émissaire mais 

c'est un peu plus compliqué que ça.Hélas.

 

 

 

Si,même à douze,âge d'obtention du bac pour certains.

Mais en France,au dessous de 18 ,on est mineur sous la responsabilité de ses parents.(sauf dispositions juridiques particulières).

lpc

 

 

Si seulement !!!

lpc

Je n'ai pas voté pour Mr Macron et mes enfants ne sont pas dans la rue.

Lpc

l'agréable c'est qu'en démocratie vous pouvez l'écrire et même le penser.Profitez..

lpc

Les parents savent se faire entendre par d'autres moyens,c'est ça la démocratie!

Zont passé l'âge d'aller chatouiller les CRS!

lpc

Faux!La majorité penale en France est  à 18!

Lpc

NON

 

Si,monsieur!

lpc

https://www.youtube.com/watch?v=Adu1NRJoBro

Je rêve que des CRS, d'autres policiers, voire même un préfet héroïque (on peut rêver) se retournent contre le pouvoir criminel. Qu'ils refusent de continuer à le servir en allant casser du gilet jaune samedi prochain. Qu'ils mettent l'arme au pied. Ce serait beau, ce serait grand, ce serait peut-être le début d'une vraie révolution.

Pas uniquement lui, l'assemblée nationale a carrément ovationné les forces de "l'ordre" responsables de ces boucheries:

Violences: l'Assemblée Nationale se lève pour applaudir les forces de l'ordre © BFMTV

Le néolibéralisme est par nature violent, ce n'est pas par hasard qu'il est né en même temps que la dictature au chili le 11 septembre 1973. Macron est tout à fait dans son rôle en tant que socopathe, il a les mêmes travers que tous les bankiers et tradeurs  qui ont engendré la crise systémique de 2008. 

La courroie de transmission Patrick Draghi BFM TV est sur le pont prêt à tirer.

la prophetie auto réalisatrice des affrontements est en place, les ordres sont donnés.

quelle propagande du côté de la députée!

quelle propagande du côté de la députée!

C'est Rodney King? On est à Los Angeles ?

 

L'écharpe rouge, ce ne sont pas les "jaunes" contre les gilets jaunes. ça doit être leur chef de file. Allez Christophe, viens contre manifester samedi. Au fait, combien de ces "grands" journalistes ou chroniqueurs donneurs de leçons payaient l'ISF ? Aïe, aïe, aïe, les oursins dans les poches doivent commencer à piquer. 

Autre chose, le fait d'entendre des gens directement concernés par cette mesure nous dire que la suppression de l'ISF est une bonne chose n'est-il pas un conflit d'intérêt ? Ce qui n'est pas le cas pour le reste des taxes que nous payons tous. 

Son écharpe rouge, hum! Elle ferait l'affaire à défaut de corde le cas échéant innocent

Oui ils sont tous là 

Vos propos sont nuls...

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-les-francais-remercient-leurs-policiers-et-leur-rendent-hommage_796397.html

Et pourqu'oi sont t'ils nuls ? Mais peut etre vous n'avez pas vu les vidéos ou 3 ou 4 CRS matraquent une vieille dame , personne ne vous a dit qu'à marseille une dame de 80 ans a été atteinte et tuée par une grenade qui  serait partie toute seule, la faute à pas de chance. Renseignez vous mon vieux...................

d'ailleurs je suis dans l'incompréhension que cette mort ne fasse pas le une de tous les journaux ; même dans cet article pourtant très bon par ailleurs il manque cette information principale ;

aux yeux des médias, être une femme et en plus vieille (donc inutile ?) et se faire ainsi assassiner est moins important que des coups de matraques (aussi abjects soient-ils) ;

cette transparence méprisante des média vis-à-vis de la mort de cette femme de 80 ans  est une grande violence ;

Ouaiii, chouette, les policiers ont été utiles à ce moment là ... pas les CRS bien entendu, les policiers. Donc laissons au nom de ce que certains ont fait les CRS et autres Bacqueux taper sur nos lycéens pour se défouler, ils l'ont bien mérité, tout ca juste pour pouvoir légitimer le fait que "notre" président (votre leader) ait fait n'importe quoi et ne sait plus comment s'en sortir sans se cacher derrière les "forces de l'ordre" (utilisées pour créer le chaos) ...

Utiliser les attentats précédents pour justifier les attaques contre la population et sa jeunesse et demander à ce qu'on l'applaudisse, c'est tout simplement lamentable.

  • Nouveau
  • 06/12/2018 08:38
  • Par

Le pouvoir ne vacille pas. Il tient parceque rien ne remet en cause son socle.

Pour le moment le mouvement est celui d'une base de pyramide qui s'insurge contre le sommet. Le jour où cette base rejettera la pyramide comme structure sociale et établira un État parallèle hollacratique disputant toute légitimité aux institutions de la 5e, nous serons entres dans une période révolutionnaire. C'est exactement ce que redoute non pas lrem mais lr et rn réunis. D'où les tentatives de diversion sur la réunion de Marrakech de l'onu fomentées par les fascistes, et les appels a la négociation du poids des chaînes.

Et nous nous en approchons de cette rupture.

Aura t elle lieu ?

A suivre.

Ma voix discordante dans ce concert anti-Macron a deux questions : qui ferait mieux en France? Où vit-on mieux qu’en France en moyenne? Pourquoi tant de candidats à l’accueil dans ce pays? 

Pour une bonne partie la France ne devait être à l origine qu une étape pour aller ailleurs. Maintenant, s'ils avaient le choix d'aller dans le pays qu ils voudraient, je ne suis pas certain qu ils choisiraient le nôtre.

que ce soit pire en d'autres lieux ne justifie nullement qu'on accepte cela.

Pouvez vous préciser ou vous habitez? Pas dans un taudis je suppose. OUI, il y en a qui n'ont pas à se plaindre surtout avec le gouvernement d'extréme droite sociale de macron , les trés riches.

La majorité de la population gagnait un peu plus il y a 2 ans, tout simplement (apl, retraites. Fonctionnaires..).

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 06/12/2018 08:43
  • Par
La violence d état doit être dénoncée avec force par les médias et les politiques (qui ont tous été sommés de dénoncer déjà la "violence" des "casseurs" pendant les manifs) On va voir quelle réponse judiciaire attend les auteurs de ces violence et leur hiérarchie... Tirer sur des enfants ! Des personnes âgées ! Des femmes ! Et des hommes aussi (pas de discrimination), honte à ce gouvernement et a la hiérarchie policière... Faudra t il en appeler a l armée pour défendre les citoyens contre les crs, csi, bac et autres zélotes fous ?

Pour rappel, c'est le gouvernement qui voulait faire appel a l'armée pour protéger les flics. Boucherie assuree...

Je sais, mais on peut tenter l arroseur arrosé, et dans ces situations, avoir des citoyens armés prêt a défendre d autres citoyens, c est plutôt rassurant
  • Nouveau
  • 06/12/2018 08:46
  • Par
"Encore une fois, nous rappelons que la manifestation sera certainement dangereuse et préférons avertir les gens qui n'ont pas d’expérience que les violences sur place peuvent choquer. » Le corps médical a parlé. Bienvenue dans la République démocratique française...

Rien de surprenant, ça fait un moment que l'extrême droite noyaute les forces de l'ordre:

"une étude de l’Ifop sur le vote en faveur de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle à Paris confirme également « l’impact de la présence des casernes de la Garde républicaine » sur le vote FN. Sur la carte, il apparait nettement que les bureaux de vote comportant une caserne (Babylone, Kellermann, Monge, Schomberg, Célestins) vitent plus FN que les bureaux voisins."

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/vote-fn-gendarmes-se-confirme-126224

 

Le sang appelle le sang, il faudra faire des exemples. NO PASSARAN !

Cela ne le sauvera pas, cela le perdra. No pasaran!

Vu le bilan je partirais plutôt sur le Boucher de l'Élysée.

Pourquoi des flics en civil portaient-ils un gilet jaune ??

Un nuage de gaz ? oui et ce nuage de lacrymo et grenades (armes de guerre) se propageait à 1 km à la ronde asphyxiant toute une population dont les plus fragiles (nourrissons, enfants, vieillards, insuffisants respiratoire et cardiaque) !!

Sans parler de la pollution de l'atmosphère, c'est mettre la santé et/ou la vie des citoyens "innocents" en danger !

Je n'ai pas écrit nuage lacrymo. parce-que c'est un cocktail de saloperies, qui ont d'autres actions que de faire pleurer. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

     ...et pour Samedi, le gouvernement appelle les policiers à "piétiner le dentifrice" !

C'est l'une des principales revendication, remettre dans la justice et dans la police de la citoyenneté afin de démonter les constructions gendarmesques et policières, et dénoncer la justice de classe. 

Et pourtant, ce préfet n'était pas un doux.

Non effectivement, mais c'était d'abord un républicain comme cette lettre qui l'honore, le prouve.

Mais c'est parce que cette lettre est largement oubliée que je la publie en entier, elle le mérite pour rappeler la police républicaine à son devoir.

"Et pourtant, ce préfet n'était pas un doux."

Non il était ardéchois

 Macron use et abuse de l'arme chimique

« La France est par ailleurs le seul pays d’Europe « à utiliser des munitions explosive »

Voici le billet que j’écrivais au moment de l’évacuation de Notre Dame des Landes

  • 12/04/2018 20:17
  • Par Bruno CARBONE
  • "Une arme chimique illégale en temps de guerre. Après la guerre, les conventions de Genève ont successivement banni ces armes dans le droit de la guerre. Par contre, l’usage à l’encontre des civils est resté légal."http://www.danger-sante.org/effets-gaz-lacrymogene/ 
  • Il est généralement admis que les Mayas ont été les premiers à utiliser le gaz lacrymogène comme arme de guerre pour se défendre contre les colonisateurs européens en 1605. Toutefois, son usage s’est véritablement répandu pendant la Première guerre mondiale. La France, ayant découvert un intérêt militaire au gaz lacrymogène dès 1905, l’a d’abord utilisé contre les troupes allemandes en 1914, le gouvernement allemand a ensuite ordonné à ses soldats de riposter avec des armes encore plus toxiques.
  • Macron utilise lui aussi des armes chimiques ... certes moins nocives que celles du dictateur El Assad mais dangereuses quand même [car elles sont mutilantes et même mortelles]. Il est protégé par l'immunité présidentielle mais il devrait en répondre devant l'opinion.

"MACRON = EL ASSAD"

Ah ouais quand même.

Violences: l'Assemblée Nationale se lève pour applaudir les forces de l'ordre © BFMTV

Dans votre article, vous ne parlez que des manifestants blessés, qui viennent manifester (pacifiquement?) avec casques, lance pierres, barres de fer et autre...

Par contre aucun mots sur les policiers et gendarmes blessés (ils sont souvent aussi nombreux blessés que les manifestants), il est vrai qu'ils sont payés pour ça eux, donc c'est normal.

Comme elle va être belle la nouvelle démocratie : la dictature d'une minorité de manifestants haineux et violents...en avant la France !!!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

dites qui oblige les crs à frapper si fort, à blesser volontairement comme s'ils cherchaient à tuer un insecte. Avez vous vu la vidéo de médhi? dites moi ce que vous en pensez?

https://www.revolutionpermanente.fr/Mehdi-21-ans-sauvagement-tabasse-par-la-police-Je-ne-faisais-que-filmer?fbclid=IwAR2HvQLM-2ghO5TobATPV7z_xX6cnQ_-VWHlnfioop9-nXUlTqM9fBhamFI

Les manifestants sont surtout désespérés, vous vous trompez d'ennemis, ce gouvernement est l'ennemi de tout le peuple français. Seule la caste est adulée, protégée, voire arrosée de nos impôts. Et pourtant tout ce que consomme cette mafia est le travail des petites mains.(mal payées évidemment. Vous avez le droit d'être exploité par les nouveaux négriers monsieur Henri, mais nous nous dirons non.

OUI, je l'ai déjà relevé. 

  • Nouveau
  • 06/12/2018 10:34
  • Par

A voir pour comprendre ce que sont les crs.

https://www.revolutionpermanente.fr/Mehdi-21-ans-sauvagement-tabasse-par-la-police-Je-ne-faisais-que-filmer?fbclid=IwAR2HvQLM-2ghO5TobATPV7z_xX6cnQ_-VWHlnfioop9-nXUlTqM9fBhamFI

Et quand les flics qui tabassent les jeunes rejoignent les gilets jaunes, ça dit quoi du mouvement ?

https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/un-syndicat-de-police-rejoint-les-gilets-jaunes-et-appelle-une-greve-illimitee-6113395

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

A B.GIRARD : Les flics "qui tabassent les jeunes rejoignent les gilets jaunes" dîtes-vous ; pour dénoncer le mouvement des Giletsjaunes, probablement. Néanmoins, la police est aussi utilisée contre les Giletsjaunes. Alors, si l'un de ses syndicats appelle à mettre crosse en l'air, c'est fondamental !Et sûrement  une bonne nouvelle pour le mouvement des lycéens-collégien au contraire. Vous raisonnez à l'envers ! Si les forces chargées de défendre un gouvernement  (et donc une politique)se retournent contre lui, c'est effectivement un coup énorme porté à ce gouvernement ! Oui, cela peut-être sur des bases d'extrême-droite quand c'est un coup d'état de l'armée contre un mouvement populaire. Mais ces policiers soutenant les Giletsjaunes, vous dénoncez les Giletsjaunes comme étant d'extrême-droite.  Réalisez-vous que par purisme, vous abondez dans la tactique gouvernementale qui consiste à faire mettre en avant par sa presse  ceux des Giletsjaunes qui peuvent détourner  du mouvement les forces d'opposition de gauche et donc l'abandonner à l'extrême droite.

 Le voilà, le véritable anti-fascisme : c'est d'empêcher l'extrême-droite de se faire porte-parole d'un mouvement, le premier qui fait paniquer la bourgeoisie ultra et son gouvernement. Et là, des révolutionnaires en peau de toutou, dégoûtés par l'odeur de la misère, qui marxisent comme on récite des prières , crient à l'Impureté et dénoncent le mouvement populaire au lieu de lui apporter toutes leurs forces en combattant l'extrême droite qui essaye de le détourner. Ce sont les bourgeoisies européennes avec l'accord d'industriels américains qui ont hissé Hitler au pouvoir à la faveur d'un mouvement de révolte  populaire, par ce que les révolutionnaires spartakistes avaient été décimés. Vous avez déjà oublié ?

Car l'appel à la grève d'un syndicat de policiers (CGTiste après la guerre), c'est une information fondamentale !! Je ne parviens pas à ouvrir leur site ; qui peut donner davantage d'informations ?  Quelles sont leurs positions, outre le fait qu'ils reconnaissent les Giletsjaunes comme un mouvement populaire dont les revendications les concernent en tant que citoyens ? Parlent-ils de la brutalité employée à l'égard du mouvement lycéen ?

C'est un événement très rare ! Quels autres journaux, à part Ouest France, en parlent ? Pas d'article dans Mediapart ?

C’est la Loi antiterroriste ,qui dans toutes les manifs , mets  des policiers snippers ,  prêts à descendre un  dangereux terroriste, déjà vu cela  dans des manifs sur les toits,

Macron, après avoir critiqué Bachar el-Assad, prend le même chemin, étonnant non!

+!

c'est exactement ce qui m'est venu à l'esprit

Beaucoup font de la surenchère sur la violence à venir, à croire qu'ils l'espèrent...

 

La faute à qui? 

A ce gouvernement, larbin de cette Europe des riches à qui, Macron et d'autres, ont vendu et continuent de vendre TOUTES nos libertés.

 

Macron t'es foutu, le peuple est dans la rue! Vive la VIème République!

J'ai entendu hier sur Franceinfo un gilet jaune prétendant que d'autres gilets jaunes annonçaient monter sur Paris samedi avec des armes. Ce matin, toujours sur Franceinfo, Ruffin qui semble prendre ce risque au sérieux déconseille cette idée, le rapport de forces sur ce point n'étant clairement pas en faveur des gilets jaunes.

Ce matin, toujours sur Franceinfo, Ruffin qui semble prendre ce risque au sérieux déconseille cette idée, le rapport de forces sur ce point n'étant clairement pas en faveur des gilets jaunes

ça va quand même de soi. si les gens commencent à sortir de vrais armes; il va y avoir des vrais morts; et probablement pas du coté des flics; et c'est à ce moment là que le pouvoir va virer full autoritaire et envoyer l'armée.  il y a quand même des snipers en ambuscade sur les toits; et cette fois des blindés prévus dans les rues.

Ne confondez pas. C'est le porte parole du gouvernement qui a dit ça. Il faut bien qu'il fasse peur. Et que n'importe qui se disant Gilet jaune le colporte, ne prouve pas que ce soit vrai, car il faudrait être singulièrement cinglé pour le crier sur les toits, ou sciemment à côté des snipers policiers, injustifiés sans cela !  

La peur!

Comme, sans aucune raison réelle (partout dans le monde la presse, qui connaissait et émettais les sondages réels) toute la presse en France tous les partis, y compris le FN...  ont participé à ce mensonge, qu'il y avait un danger! Il n'y en avait aucun.  

Et puis... Si le pouvoir sait vraiment, de bonne source, de source certaine et qu'il soit compétent, pourquoi ne fait-il pas des perquisitions AUX BONS endroits, avant que ceux qui seraient armés indument (sauf évidement ceux qui le seraient, comme  Benalla... ) les planquent!  Pourquoi ce risque ? 

 

 

 

Sensation qu'ils sont beaucoup plus nombreux qu'on voudrait nous faire croire.... Même là, les outils filtrant de la réalité semble remplacer la rustique gomme à gommer pour ne conserver que les traits du dessin qu'on expose. Je ne suis pas sûr que la confiance y gagne, changer la perception de la réalité c'est comme marcher dans le vide, à la rencontre d'une gravité forcément qui dévie d'un coup comme sur une peau de banane.

  • Nouveau
  • 06/12/2018 12:12
  • Par

Quand ceux qui prônent la violence physique comme moyen d'action, comme accoucheuse des sociétés, se lamentent de la répression policière, c'est de bonne guerre mais c'est une forme de langue de bois, non ? Espérons que le bébé en vaille la peine. Et aussi que les accoucheurs ne reprennent pas les méthodes des accouchés si jamais ils ont le pouvoir en main.

Il n'y a pas de "violence en général". Il y a la violence légitime des opprimés contre l'injustice, et la violence organisée de ceux qui défendent ce système immonde.

La violence légitime, mais on est où la !!

à: Zargos le 06/12/2018 12:35 "Cette doctrine de dispersement  en tirant des lacrymogènes au hasard dans la foule "dés le début" des manifestations  est  le déclencheur des violences qui y répondent ...et c'est l'engrenage ..est il voulu et par qui ?"

La réponse est dans la question. Cela ne sert, ou ils sont fous... qu'à ceux qui les jettent. Les  grenades!

La "riposte" c'est vite dit.

C'est juste qu'il ne voulait pas que ce soit la Macrone qui le fasse...  cool

C'est exactement comme ça que ça marche en général. Ça s'appelle le principe action-réaction. Si on leur balance des lacrymos ou des coups de matraque, il y en a toujours qui vont répliquer. Et là, hop, on filme. 

c'est toujours comme ça depuis quelques années. on peut s'estimer chanceux si les lacrymos c'est pas dés le départ du cortège; et si les flics essaient pas tout de suite de diviser le cortège en deux et de nasser le "cortège de tête" en faisant quelques arrestations au pif.

  Parce qu'il font toujours comme ça, c'est devenu systématique depuis la loi Travail. Ils provoquent sans sommation et ça dégénère puis derrière les media locaux mentent systématiquement. Cette boucherie c'est intolérable, samedi j'y retourne et d'après ce que j'entends on sera nombreux à refuser de se faire intimider par les forces de l'ordre et manipuler par ces médias véreux.

"jusqu'à l'arrivée devant la mairie je n'ai vu un seul représentant des forces de l'ordre en uniforme. L'ambiance était sans agression"

Si rien ne pouvait démentir, preuve, à l'appui i cette conclusion de la défense, un bon juge, qui se trouve rarement sur place lorsque se passe ce sur quoi il a statuer, et si les mots ont encore un sens...  Conclurait que les "forces en uniforme" sont celles à l'origine du désordre.

Et, on apprend ça très tôt : La bonne justice c'est le bon sens.

 Lucko le 06/12/2018 13:05 ";

Si on leur balance des lacrymos ou des coups de matraque, il y en a toujours qui vont répliquer."

Étant établi que le droit, plus que défiler de manifester est constitutionnel, en bonne justice la si la preuve n'est pas faite que ce que vous relatez est inexact, qui est filmé ne peut être condamnable. Cela reste dans les limites de la légitime défense, que de se défendre, et s'en prendre a celui qui agresse avec des armes très dangereuse pour l'empêcher de continuer, reste dans les limites de la légitime défense. Surtout lorsque l'on se trouve cerné, empêché de s'enfuir ailleurs....

 

guillaume.jeremia le 06/12/2018 12:51:

En état de droit, en démocratie, hors dictature de fait,  Les forces de l'ordre ne peuvent sous aucun prétexte provoquer le désordre.

Des forces de l'ordre Républicaines dignes de cette fonction ne peuvent que faire régner l'ordre Républicain.

Et cet ordre est impératif. Seul le peuple  (les citoyens sans distinction) est souverain. Nul ne peut y contrevenir.  C'est le peuple, seulement lui que les forces de l'ordre doivent servir et respecter.

Il résulte, à mon avis, de cette réalité,  et en toute logique, que ce n'est pas parce que parmi elles des individus on agit, et agissent en héros et sont vraiment admirables, que ceux qui  individuellement ou pas, en bourreaux, même sous les ordres de leur hiérarchie, le sont... C'est l'inverse.

Que pratiquement tous les députés présents aient applaudi systématiquement tous et tout ce que les actuelles "forces", non de l'ordre, mais de répression car premières agressives, ont : fait, ou pas fait... commis ou pas commis...  est un nouveau manque de respect des victimes.  Quelles qu'elles soient. Ce faisant ils ont donné un blanc seing pour le n'importe quoi, aux donneurs d'ordre, dont la "stratégie" aussi inconsidérés qu'inefficace à été catastrophique.

Est-il concevable que l'arc de triomphe, un soit disant symbole respectable,  n'ait pas été isolé constamment ? plutôt que de bloquer la plupart des manifestants sur la place de l'étoile, sans qu'il le soit jamais? 

Que les prochaines manifestations soient sereines. Républicaines.

 

Quant aux forces de l'ordre :

"On ne doit pas tuer ses père et mère. Pour les grands qui sont au pouvoir. Soldats votre conscience est nette. On n'se tue pas entre Français"

(Extrait de gloire au 17e")

Nous sommes des pacifistes mais… n'écoutez pas les médias LCI, BFM, Itélé et ce gouvernement perfide !

L'« état de violence » ? C'est les 6 millions de chômeurs, les dizaines de milliers de SDF, la casse des services publics, la précarité générale, la pression patronale au boulot, les suicides à la Poste et à Orange, les milliers d'accidents de travail, la mise en danger de la population par les labos et l'agro-alimentaire, nos militaires baladés d'un conflit à l'autre avec la complicité de l'Arabie Saoudite, du Qatar, la vente de nos entreprises au profit des nantis, la mise en terre de la France devant l'Union européenne, l'illégitimité de représentants élus avec moins de 50 % de participation, la relégation des quartiers populaires, l'évasion fiscale, la corruption généralisée, les mensonges d'État, la perfidie de ces gouvernements…
Et qu'a fait la police durant tout ce temps ? Obéir à des ordres pseudo-républicains pour réprimer les protestations.
Alors, remettons les pendules à l'heure. 
Policiers, CRS, désobéissez !

PS : J'étais à la marche blanche le 24 novembre dernier au Trocadéro de Paris pour MAGUY du Mouvement des policiers en colère, une femme policière qui prenait à cœur sa mission !

  • Nouveau
  • 06/12/2018 13:20
  • Par

MERCI pour cet article qui montre la réalité des faits. Il montre aussi le scandale des armes utilisées contre les manifestants. En plus avec des snipers postés sur les toits, ça commence à sentir pas bon du tout.

Nul doute que ça sera repris par beaucoup de médias... 

Un blogueur a mentionné la grève annoncée d'un syndicat policier pour samedi (personnel de soutien). Si les CRS ne peuvent plus, ou ne veulent plus (déjà qu'ils n'en peuvent plus), alors il y a peut-être moyen de changer les choses et de mettre Macron et sa clique dehors.

PS: Médiapart a modifié sa Une pour mettre en avant le scandale concernant l'hôpital Pompidou. Même s'il est important de le mentionner, serait-il possible de laisser en Une l'article de Karl Laske?

> La France est par ailleurs le seul pays d’Europe « à utiliser des munitions explosives en opération de maintien de l’ordre »

Révolution.

C'est vrai que c'est pas faux. 

"C'est vrai que c'est pas faux."

A moins que ça ne soit faux parce que pas vrai....!

 

Oui, l'escalade a commencé et les consignes de Macron aux forces de l'ordre voire aux forces armées sont désormais claires :

https://blogs.mediapart.fr/jean-luc-gasnier/blog/061218/les-previsions-morbides-d-emmanuel-macron

QUI appelle à QUOI exactement ?!

«Gilets jaunes»: ces manifestants blessés ou mutilés par la riposte policière

Les manifestants blessés parce que des ordres sont donnés aux policiers de faire des dégâts sur les personnes, faire peur aux gens qui manifestent mais aussi aux gens qui souhaitent manifester samedi.

Macron devant les banquiers qui lui ont permis d'accéder au pouvoir ne peut pas reculer sur l'une des premières mesures qu'il a prise en arrivant à l' Élysée, c'est à dire faire une multitude de cadeaux aux riches, et aux membres de son clan.

Le peuple, ça se mate, tandis que B N P ou TOTAL ça se respect du point de vue de Macron.

Que pense madame Merkel des petits problèmes qu'elle soulève en France à cause de TINA.

Vous avez des preuves formelles de ce que vous avancez ou bien ce sont des paroles comme çà qu'il vous plait de dire après les avoir pensées pour ajouter un peu de bordel au bordel ambiant?

 

TINA c'est Thatcher plutôt...

  • Nouveau
  • 06/12/2018 14:15
  • Par

nouveau palier franchi dans l'abjection quand on s'attaque à des enfants et des ados là; et comme d'habitude avec la bénédiction du pouvoir (et des grands médias qui ne diffusent jamais les images et qui n'en parlent pas). la ligne officielle: "les lycéens se sont jetés sur les flashballs. la santé de la vieille dame était fragile". Pendant ce temps les députés font une standing ovation aux flics pour leur "courage".

Bien sûrs il faut encourager des "lycéens" qui caillassent les forces de l'ordre, incendient poubelles et voitures, surtout ne rien dire et laisser faire car la violence est l'essence du projet révolutionnaire que vous portez mais qui n'intéresse pas grand monde......

Très bon papier mais juste une réserve sur le titre. Le terme riposte, par définition, exprime la défense et la contre-attaque. Tout le récit de Karl Laske indique que les blessés n'étaient pas les agresseurs de même que les groupes dans lesquels ils se trouvaient n'étaient pas menaçants. Excès de prudence pour ne pas encourir les reproches de parti-pris? Du coup, c'est le parti-pris inverse qui ressort...

  • Nouveau
  • 06/12/2018 14:47
  • Par

Les bourgeois ont peur, leur tranquillité et petites habitudes de "gens de bien" vacille car la plèbe a décidé de sonner la fin de la partie. Faites vos jeux rien ne va plus! Et quand les bourgeois ont peur ils nous envoient leur milice, celle qu'un chanteur embrasse entre deux cuites. 

Les cerbères ont oublié leurs origines sociales et ce serait "admirable" que l'un deux envoie sur son propre enfant une grenade le mutilant à vie... C'est vrai quoi, que vaut la vie d'un adolescent issu du peuple face à une poubelle en feu ou un tag sur une vitre ou ailleurs?! Et puis quoi?! Quand un homme du peuple se fait dire "casse-toi pov con" il ne se passe rien, quand on parle de "sans dents" il ne se passent toujours rien, pas plus quand il s'agit d'illettrisme et autres insultes... Par contre, écrire "macron démission" est un délit qui confère au crime! 

En l'espèce il ne s'agit plus de protéger les foules mais bel et bien l'espace que les bien nés ne font que traverser, ou pire encore, protéger les lieux qui leur sont dédiés... Le mépris de classe venu d'en haut se transforme en haine (lire, par exemple, les commentaires dans "le Monde"). Le bras armé de la haine s'appelle Police!

 

Les gilets ,sont la petite bourgeoisie des PME, des artisans., des routiers , pas des prolos !!!

 

en l'occurence les lycéens et les étudiants ne sont pas des "gilets jaunes"; et ils ont leurs propres revendications. pour mémoire:

-fin de parcoursup

-plus d'enseignants

-pas de flics dans les écoles

-contre la très forte hausse des droits d'inscription à la fac pour les étudiants étrangers (pour les étudiants)

  • Nouveau
  • 06/12/2018 15:22
  • Par

évidemment dans les lycées des "quartiers populaires" on embarque tout le monde sans discernement.

https://twitter.com/s_assbague/status/1070422737703890944

évidemment que derrière ces violences policières, se cristallise cette trouille viscérale et raciste du "jeune racisé à capuche" (appelé pudiquement "jeune de banlieue"):

https://twitter.com/LaMulatresse_/status/1070633156712284160

Il avait raison hier le gamin, il m'a dit "Des revendications pour qui ? Ils savent très bien, ils le savent mais toute façon tout ce qu'ils voient c'est des racailles, pour eux on est des bougnoules surtout quand ils nous voient en survêt."

"Le peuple il sait très bien ce qu'on veut mais il ferme les yeux c'est tout il veut pas entendre" (19 ans)

 Des milliers de téléspectateurs ont pu voir en direct les tirs sur la foule pacifique. 

Samedi, en rentrant de la manif pacifique de Lyon, j'ai pris France Info (canal 27). Le caméraman filmait la place de l'Etoile d'un balcon et on voyait, en dessous, les policiers tirer sur la foule lointaine et non violente. Dans la nuit, on voyait distinctement les traits de lumière des projectiles, qui atterrissaient en plein sur les têtes des gilets jaunes groupés devant l'arc de Triomphe. Ces tirs tirés à l'aveuglette auraient très bien pu gravement blesser ces personnes.

Les ordres sont donc clairs, tirer et encore tirer, peu importe si il y a des blessés. Il leur fallait "nettoyer" la place à tous prix. Une fois de plus Macron dit le contraire de ce qu'il pense. Il à félicité les CRS pour avoir évité des morts, qu'aucune place ne valait des morts (de policiers!). Par contre cette place valait bien quelque morts de manifestants, car c'est miracle qu'il n'y en ait pas eu.

Macron VEUT DES MORTS pour faire peur à la populace et pour qu'il puisse continuer à régner en dictateur au service de ses SPONSORS du CAC40 et du MEDEF.

 

 

Moi à Paris vu des mecs du GUD .

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Qu'il le fasse ! Le monde entier saura qui est macron !

  Attention, attention ! Grâce à toutes les luttes , même minoritaires, nous autres du peuple avons désormais  compris à qui nous avons affaire depuis des décennies (c'est à dire que nous avons compris de quel culot se chauffe notre ultra-bourgeoisie) et nous nous levons, enfin, pour résister et regagner bellement , en notre faveur, et en celle de notre terre, premier bien commun, de ce rapport de force en effondrement accéléré depuis Mitterand jusqu'à Macron/Philippe! 

 Attention attention : du calme et du sang-froid : des bruits effrayants sont lancés à toute BITtesse : snippers (comme en Syrie ??? du calme, du calme), "armements" de Gilets Jaunes, dispositifs surprises promis par ce sale type sournois de premier ministre, (histoire d'aider au calme et aux négociations, probablement ?) . L'armée s'y mettrait donc (mais les gendarmes sont déjà l'armée)....La presse riche est mobilisée pour répandre la trouille d'"informations "en "informations"

 La lutte aux carrefours, aux ronds-points, dans les rues et sur les places sont AUTANT de la politique que l'élaboration de nos revendications : admirons la façon remarquable dont le mouvement, ne s'estimant pas encore prêt à rencontrer le pouvoir, a montré que seul lui-même déciderait des temps et des moments de négociations, et faisons-nous confiance !

. Ne nous laissons pas aller au militarisme, à l'excitation guerrière, car nos buts ne sont pas de multiplier arrestations et blessés : contrairement à ce que théorisent les militaristes, cela n'élargit pas notre mouvement, mais fait peur.

Pas des héros individuels, mais soyons ensemble des résistants habiles et malins qui veulent dominer la partie engagée contre le pouvoir des ultras et de leurs serviteurs.


 Car, c'est cela notre but, je crois ? Elargir notre mouvement, affiner nos analyses et nos revendications, avoir le temps de penser peut-être des grèves voire la belle, la vaincresse, la grève reconductible la plus large possible, diffuser les mille et une ingéniosités déjà créées autour de l'idée de solidarité.

Il nous faut là où sur les macadams on nous oppose la violence, trouver des stratégies par petits groupes pour se montrer partout et en tout lieux, les occupant ou les traversant en s'emparant de largeurs de rues quelques minutes, manifester nos volontés, mais être insaisissables, fugaces , disparaître puis réapparaître , se fondre et se reformer. Utiliser la ruse mille fois au lieu de cette violence que nous dénonçons chez nos oppresseurs, du moins autant que possible. Attention aux provocations, au provocateurs, aux petits chefs ! Vive les "proposeurs", les "suggesteurs" !

 Il faut que la lutte pour la vie reste marquée par la présence des femmes, et qu'elles  gardent leur place.

 N'oublions pas de nous défendre les uns les autres, de nous arracher les uns les autres de leurs griffes tant que faire se peut,  mais faisons-le avec élégance et dignité, pas à quatre sur un flic à terre, portons secours à tous les blessés, manifestants ou flics en criant "crosse en l'air ", car "eux" sont "obligés "d'y aller, c'est leur boulot, pauvres d'eux-mêmes, alors que nous nous battons avec une libre colère ou une colère qui libère pour la justice  démocratique, qui favorise le faible sur le riche, la restitution de nos richesses volées, la liberté de vivre ....sans devoir nous prostituer en  participant à l'oppression de nos compatriotes.

 Surtout ne pas oublier de hurler à la relaxe des arrêtés, et des condamnés, rappeler à chaque seconde la solidarité avec les lycéens, anciens moyens et jeunes coudes à coudes, solidarité avec toutes les luttes de tous les secteurs  qui doivent converger, ne plus craindre d'être  "invisibles dans la masse ", mais fières d'être toutes ensemble !!

 

vu aussi sur LCI samedi dernier un groupe de gendarmes ou crs enfiler des gilets jaunes . Quelqu'un a-t'il vu à quoi ils ont servi?

  Il y avait aussi beaucoup d'agents de la bac qui enfilaient des gilets jaunes pour s'infiltrer parmi les manifestants, vu les traditions de notre police anti-républicaine ce sont très certainement des appariteurs destinés à foutre le bordel au sein de la manifestation.

  • Nouveau
  • 06/12/2018 17:08
  • Par

attention; ils font la chenille; de dangereux terroristes! vite des lacrymos!

https://twitter.com/VincentDanet/status/1070621791549317121

  • Nouveau
  • 06/12/2018 17:27
  • Par

Je bois du petit lait en ce moment !!!!!!!!!!

Fin de monde ?

par Frédéric Lordon, 5 décembre 2018

paris-gj-v4-22e6c

La chute d’un ordre de domination se reconnaît à la stupéfaction qui se lit sur les visages de ses desservants. Samedi, le spectacle n’était pas seulement dans la rue. Il était, et il dure toujours depuis, sur les faces ahuries de BFM, de CNews, de France 2, et d’à peu près tous les médias audiovisuels, frappées d’incompréhension radicale. Que la stupidité ait à voir avec la stupéfaction, c’est l’étymologie même qui le dit. Les voilà rendues au point d’indistinction, et leur spectacle commun se donne comme cette sorte particulière d’« information » : en continu.

Comme l’esprit se rend préférentiellement aux idées qui font sa satisfaction et là où il trouve du confort, les trompettistes du « nouveau monde » et du « macronisme révolutionnaire », sans faire l’économie d’une contradiction, retournent invariablement à l’écurie de leurs vieilles catégories, les catégories du vieux monde puisque c’est celui-là qui a fait leur situation, leurs émoluments et leur magistère (lire « Macron, le spasme du système »). Et les voilà qui divaguent entre l’ultradroite et l’extrême gauche, ou l’ultragauche et l’extrême droite, cherchent avec angoisse des « représentants » ou des « porte-parole » présentables, voudraient une liste circonstanciée de « revendications » qu’on puisse « négocier », n’en trouvent pas davantage, ni de « table » autour de laquelle se mettre. Alors, en désespoir de cause, on cherche frénétiquement avec le gouvernement au fond du magasin des accessoires : consultations des chefs de parti, débat à l’Assemblée, réunion avec les syndicats — l’espoir d’une « sortie de crise » accrochée à un moratoire sur la taxe gasoil ? un Grenelle de quelque chose peut-être ? C’est-à-dire pantomime avec tout ce qui est en train de tomber en ruine. Voilà où en sont les « élites » : incapables de seulement voir qu’il n’est plus temps, que c’est tout un monde qui est en train de partir en morceaux, le leur, qu’on ne tiendra pas pareille dislocation avec du report de taxe ou des taux minorés, bien content si les institutions politiques elles-mêmes ne sont pas prises dans l’effondrement général. Car il ne s’agit pas d’un « mouvement social » : il s’agit d’un soulèvement.

Suite...

https://blog.mondediplo.net/fin-de-monde

«Policiers, si vous êtes à bout, n’allez pas commettre l’irréparable, retirez-vous»

crs

Le syndicat de police Vigi a appelé à la grève à partir du samedi 8 décembre, jour de la prochaine mobilisation des Gilets jaunes à Paris et dans tout le pays. Alexandre Langlois, son secrétaire général, s’est confié à Sputnik France. Il nous a livré ses motivations, les conséquences de cet appel et ses craintes face à une police exténuée.

Suite...

https://fr.sputniknews.com/france/201812061039202503-france-paris-police-8-decembre-greve/

La source sputnik me fera toujours rire et Poisson pleurer.

coitus interromptus....

Se mettre à 8 pour frapper un mec au sol, faut vraiment être une raclure de chiotte !

C'est tout aussi valable pour les CRS qui qui ont tabassé un manifestant que pour les gilets jaunes qui ont tenté de lyncher un CRS.

Merci pour cet article car il est extrêmement rare de voir pointées les responsabilités de la police dans le déclenchement des violences dans un média d'une certaine audience sinon une audience certaine.

On entend toujours à la télé la phrase rituelle "les policiers ont dû riposter aux jets de projectiles des manifestants" largement remplacés par le mot "casseur" qui vous oblige presque à vous désolidariser de ces violences. Il s'agit d'un pieu mensonge dans quasi 100 % des cas.


La triste vérité pour qui a participé dans sa vie à des manifs où ça chauffe  - apparemment ce n'est pas le cas de tout le monde - c'est que dans la plupart des cas ce sont les policiers qui attaquent en premier ou qui prennent prétexte d'un ou deux projectiles lancés par un individu isolé pour gazer plusieurs milliers de personnes et disloquer la manifestation. La grande surprise c'est de voir ensuite raconté dans les médias presse ou télé exactement le contraire de ce dont vous avez été témoin.
Dernier exemple en date me concernant : manif à Nantes il y a 6 mois en soutien à la zad de NDDL pendant les expulsions, 12 500 personnes gazées dès le départ du défilé, presque tout le monde était "nassé" et ne pouvait s'échapper, un camarade de manif me dit "cette fois y'a des témoins, ils ne pourront pas nier" j'ai souri et plus tard les comptes rendus des médias parlaient de violences imputables aux seuls zadistes et leurs soutiens...
J'ai connu une époque où les flics ne bronchaient pas sous les projectiles et ce faisant tout rentrait dans l'ordre au bout de 5 minutes et la manif se déroulait tranquillement.
Vu les messages entendus il faut s'attendre à une brutalité sans pareil à Paris comme en province et il semble même qu'au sommet de l'état une mort soit souhaitée pour mettre fin à ce mouvement. Un dangereux pari.
Faut-il mourir pour se débarrasser de Macron ? Un sacrifice humain est-il demandé par Jupiter ?

Cela fait beaucoup de haine et de manipulations.

Inutile de bombarder la Syrie pour les gaz toxiques sur sa population si on envoie des CRS faire un travail tout aussi répugnant. L'hypocrisie est un signe majeur de notre époque. La justice qui couvre des policiers voyous qui profitent de leur statut pour mutiler des jeunes. Ces policiers le font exprès et sans motif valable et pleurnichent lamentablement ensuite. On passe en comparution immédiate des lampistes alors que Benalla et Crase se baladent toujours en espérant que leur affaire passe aux oubliettes. Les oubliettes de la justice sont plutot chargée par ailleurs.  Les politiques qui manipulent l'opinion.  La violence 'est pas venue par hasard, il y a des coupables. Ne pas les dénoncer, c'est s'engager sur une sinistre voie bien connue.  Reste l'affaire de l'arc de triomphe où la police s'est distinguée parmi les plus sombres heures de son histoire. L'histoire est cruelle et elle mène une justice implacable.....elle jugera...

Il vaudrait mieux que vous puissiez faire la différence entre du simple gaz lacrymogène et le gaz moutarde (chlore) et le le gaz sarin employé par Bachar en Syrie.

Il vaudrait mieux que puissiez faire la différence entre du simple gaz lacrymogène et le gaz moutarde (chlore) et le le gaz sarin employé par Bachar en Syrie.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

J'attendais ce commentaire....il est dans la logique de mon post....Ceci dit, tout est question de niveau de dangerosité, sur le fond, la logiques est la même. Il y a eu des personnes gravement blessées et même un mort (le policier est introuvable comme par hasard, ce monsieur, si on peut dire, va se faire oublier).  Si les violences persistent, E Macron va s'enfoncer dans un dangereux brouillard  asphyxiant. Il risque bien de ne pas s'en sortir. Il joue très gros en cédant à la violence, les extrêmes (aidés par toutes sortes de débiles) veulent l'attirer dans un piège mortel !

Je suis d'accord mais point n'était besoin de faire référence à la Syrie pour votre démonstration. Comparaison n'est pas raison et là c'est excessif. Il suffisait à mon avis de rappeler le déni concernant le gazage lacrymogène de la population de Macron face à un journaliste en conférence de presse.
Mais avez-vous remarqué que les médias complices de Macron rendent responsables de la violence les seuls gilets jaunes. En adhérant à la notion de casseur on se prive de tout argument face aux tenants de l'ordre établi.
Le gouvernement met la barre très haut en matière de sécurité pour faire peur et dissuader les gens de manifester en tout cas à Paris.
Et le préfet de mon département vient d'interdire la vente d'alcool pour tout le week-end. Voilà qui pourrait me faire descendre das la rue !cool

 

  • Nouveau
  • 07/12/2018 02:09
  • Par

Samedi 8 décembre à 10 h.

Manifestation - cortèges pour rejoindre les Gilets jaunes

Plusieurs cortèges se donnent rendez-vous à 10h Gare Saint Lazare, pour ensuite rejoindre les Gilets jaunes autour des Champs Élysées : Cheminots, Comité Adama (violences policières, quartiers populaires), Étudiants, Inter-luttes « Rencontrons-nous pour bloquer Paris »... Voir les appels ci-dessous.

arton13921-34eee

Les Cheminot.es de l'Intergare, Le Comité Adama, Les postier.es en lutte, L'Action Antifasciste Paris-Banlieue, Le Comité de Libération et d'Autonomie Queer, La Plateforme d'Enquêtes Militantes…

Prenons le train de la colère sociale avec les gilets jaunes ! Le mouvement ouvrier doit bouger. La Bataille du Rail n'est pas finie. Tous et toutes en grève et dans la rue le 8 décembre !

Étudiants de Tolbiac

Tolbiac est bloquée depuis mercredi. Après deux AG massives, les étudiant.es entrent dans la danse: contre l'augmentation des frais d'inscriptions pour les étudiants étrangers, la casse de l'université mais aussi contre la vie chère, la précarité et le gouvernement Macron. Avec le comité adama et les cheminots, manifestons ensemble aux côtés des gilets jaunes, samedi rdv à 10h gare Saint lazare !

AG interprofessionnelle / inter-luttes

Voici les principales décisions qui ont été arrêtées.

  • Participer en tant qu'assemblée générale inter professionnelle et interluttes à la rencontre proposée par le comité Adama Traoré, l'intergare et la plateforme d'enquêtes militantes. Dans la situation actuelle, nous ne pouvons pas nous payer le luxe de la division.
  • Appeler à manifester samedi 8 décembre 2018 au départ de la gare Saint-Lazare et en direction de l'Elysée, avec la volonté ferme de faire avancer l'idée que pour gagner il faut une grève générale.
  • Oui la grève est l'arme privilégiée de notre camp. Il faut donc la construire et aussi mettre en place sur Paris des actions de blocage de l'économie.
  • Deux commissions de travail se tiendront donc Vendredi 7 Décembre 2018 à partir de 19 heures 30 à la Bourse du Travail de Paris, rue du Château d'Eau.
    - Première commission, comment construire la grève et qui s'adresse à tous les secteurs en lutte ou qui se pose la question de l'être.
    - Deuxième commission, quelles actions de blocage et organisons nos blocages pour que rien ne tourne.
  • La prochaine assemblée générale de « rencontrons-nous pour bloquer Paris et sa banlieue » aura lieu Mardi 11 Décembre 2018 à 19 heures 30.

resized3-9cb6c968b9fb4ae81bce452ad5e151b1.jpg

  • Nouveau
  • 07/12/2018 02:23
  • Par

La vérité pour Adama a partagé une publication dans l’évènement Gilets Jaunes. Préparons l'acte IV ensemble !... 10 h...  Youcef Brakni du Comité Adama, explique les raisons de manifester samedi 8 décembre.

© StreetPress

Bourse du Travail de Saint-Denis (93), hier soir...

img-5385

  • Nouveau
  • 07/12/2018 02:57
  • Par

Le syndicat de policier.e.s VIGI appelle à une grève illimité contre le coup d'Etat antisocial et policier de la racaille Macron-de Bézieux...

Le syndicat de police VIGI appelle à une grève illimitée © TV5MONDE

https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/06/quel-est-le-poids-du-syndicat-de-police-vigi-qui-appelle-a-la-greve-ce-samedi-8-decembre_1696373

Honneur à ces fonctionnaires courageux.ses ! Désormais, ils.elles sont sous la protection du peuple français.

  • Nouveau
  • 07/12/2018 07:27
  • Par

voter Macron ne devait-il pas nous sauver du fascisme ?

Aujourd'hui,  vous en pensez quoi ?

  • Nouveau
  • 07/12/2018 09:04
  • Par

 

Selon nos informations, la préfecture de police de Paris va mettre en place un pôle judiciaire, susceptible de traiter en temps réel 600 à 800 interpellations. « Les policiers de la PJ parisienne sont réquisitionnés sur la base du volontariat mais il y a 100 % de rappel dans les commissariats parmi les unités civiles », relève David Le Bars, secrétaire général du Syndicat national des commissaires de police (SNCP).

 

  Prés de chez moi la peste brune en gilet jaune s'en donne à cœur joie   !  Avez-vous de la merde dans les yeux ou s'est ce que vous voulez   ?     

«Gilets jaunes»: ces manifestants blessés ou mutilés par la riposte policière...pas toujours la riposte policière, et par des armes interdites dans les autres pays européens.

En 68 il y a eu relativement, (temps et manifestants), bien moins de morts et de blessés graves. De Gaulle par  ses convictions n'en voulait pas! le préfet de Paris avait fait passer fermement l'ordre!

Nous allons vers des jours difficiles par les ordres donnés et la bestialité des CRS ne respectant plus rien. Ainsi j'ai vu 8 CRS se défouler sur un homme à terre. A-t-il perdu son oeil gauche?

Une femme de 81 ans, habitant au 4 éme étage d'un  immeuble à Marseille a reçu en plein visage une grenade contenant de la TNT. Elle en est morte. Si ce n'est pas du sadisme d'un corps d'état se permettant tout ce qu'il veut, car couvert par ses supérieurs et la justice, je ne sais ce que c'est? 

Ceux-la mêmes qui viendront nous donner des leçons de morales, ou iront dans les écoles moraliser! Honte à eux et leurs complices!

Il ne faut pas réveiller la bête sadique qui pourrait veiller en certains!

  • Nouveau
  • 07/12/2018 22:12
  • Par

castaner parle en permanence des blessés chez les forces de l'ordre mais jamais de ceux des gilets jaunes et collatéraux.

Les violences sont inadmissibles et intolérables quel que soit leur origine.

Le pouvoir perd les pédales et surprise les vrais casseurs, qui n'ont rien à voir avec les gilets jaunes, courent toujours, c'est quand même curieux vous n'allez pas me faire croire que les forces de polices sont incapables de les arrêter car, à part quelques exceptions, les arrestations ne concernent que des gilets jaunes arrêtés pour des peccadilles.

On est bien obligé de constater que les forces de police de monsieur castaner SONT INCAPABLES DE NOUS PROTÉGER......

Par contre les blessés dont ils sont responsables sont aussi intolérable que ceux qu'ils subissent Marre de cette information totalement manipulée

Demain venez nombreux, très nombreux à Paris et manifestez dans le calme en isolant les casseur même en subissant les provocations de certains policiers.

Notre sérénité sera notre force.

Méfiez vous de certains sites pseudo gilets jaunes qui viennent de se créer et qui sont pilotés par des macroniens qui sont plus forts en manipulation qu'en justice sociale.

Merci à Médiapart

  • Nouveau
  • 08/12/2018 10:13
  • Par

bis.

à: guillaume.jeremia le 06/12/2018 12:51:

En état de droit, en démocratie, hors dictature de fait,  Les forces de l'ordre ne peuvent sous aucun prétexte provoquer le désordre.

Des forces de l'ordre Républicaines dignes de cette fonction ne peuvent que faire régner l'ordre Républicain.

Et cet ordre est impératif. Seul le peuple  (les citoyens sans distinction) est souverain. Nul ne peut y contrevenir.  C'est le peuple, seulement lui que les forces de l'ordre doivent servir et respecter.

Il résulte, à mon avis, de cette réalité,  et en toute logique, que ce n'est pas parce que parmi elles des individus ont agi, et agissent en héros et sont vraiment admirables, que ceux qui  individuellement ou pas, jouent aux bourreaux, même sous les ordres de leur hiérarchie, le sont... C'est l'inverse.

Que pratiquement tous les députés présents aient applaudi systématiquement tous et tout ce que les actuelles "forces", non de l'ordre, mais de répression car premières agressives, ont : fait, ou pas fait... commis ou pas commis...  est un nouveau manque de respect des victimes.  Quelles qu'elles soient. Ce faisant ils ont donné un blanc seing pour le n'importe quoi, aux donneurs d'ordre, dont la "stratégie" aussi inconsidérés qu'inefficace à été catastrophique.

Est-il concevable que l'arc de triomphe, un soit disant symbole respectable,  n'ait pas été isolé constamment ? plutôt que de bloquer la plupart des manifestants sur la place de l'étoile, sans qu'il le soit jamais? 

Que les prochaines manifestations soient sereines. Républicaines.

 

Quant aux forces de l'ordre :

"On ne doit pas tuer ses père et mère. Pour les grands qui sont au pouvoir. Soldats votre conscience est nette. On n'se tue pas entre Français"

(Extrait de gloire au 17e")

  • Nouveau
  • 12/12/2018 11:45
  • Par

Puis je rappeler combien J-C Michéa avait vu juste sur la potentielle  dérive autoritaire Pinochétiste de Macron: Extrait

......La seule question ,a se poser aujourd'hui, et ce qu'on observe déjà en Belgique, est  donc de savoir jusqu’où un tel mouvement révolutionnaire (mouvement qui n’est pas sans rapport, dans sa naissance, son programme rassembleur et son mode de développement, avec la grande révolte du Midi de 1907) peut aller dans les tristes conditions politiques qui sont les nôtres. Car n’oublions pas qu’il a devant lui un gouvernement thatchérien de gauche (le principal conseiller de Macron est d’ailleurs Mathieu Laine – un homme d’affaires de la City de Londres et qui est, en France, le préfacier des œuvres de la sorcière Maggie), c’est-à-dire un gouvernement cynique et impavide, qui est clairement prêt – c’est sa grande différence avec tous ses prédécesseurs – à aller jusqu’aux pires extrémités pinochetistes (comme Maggie avec les mineurs gallois ou les grévistes de la faim irlandais) pour imposer sa « société de croissance » et ce pouvoir antidémocratique des juges, aujourd’hui triomphant, qui en est le corollaire obligé. Et, bien sûr, sans avoir quoi que ce soit à craindre, sur ce plan, du servile personnel médiatique français. Faut-il rappeler, en effet, qu’on compte déjà 3 morts, des centaines de blessés, dont certains dans un état très critique. Or, si ma mémoire est bonne, c’est bien à Mai 68 qu’il faut remonter pour retrouver un bilan humain comparable lors de manifestations populaires, du moins sur le sol métropolitain. Et pour autant, l’écho médiatique donné à ce fait effarant est-il, du moins pour l’instant, à la hauteur d’un tel drame ? Et qu’auraient d’ailleurs dit les chiens de garde de France Info si ce bilan (provisoire) avait été l’œuvre, par exemple, d’un Vladimir Poutine ou d’un Donald Trump ?

Enfin, last but not the least, on ne doit surtout pas oublier que si le mouvement des Gilets jaunes gagnait encore de l’ampleur (ou s’il conservait, comme c’est toujours le cas, le soutien de la grande majorité de la population), l’État benallo-macronien n’hésitera pas un seul instant à envoyer partout son Black Bloc et ses « antifas » (telle la fameuse « brigade rouge » de la grande époque) pour le discréditer par tous les moyens, où l’orienter vers des impasses politiques suicidaires (on a déjà vu, par exemple, comment l’État macronien avait procédé pour couper en très peu de temps l’expérience zadiste de Notre-Dame-des-Landes de ses soutiens populaires originels). Mais même si ce courageux mouvement se voyait provisoirement brisé par le PMA – le Parti des médias et de l’argent (PMA pour tous, telle est, en somme, la devise de nos M. Thiers d’aujourd’hui !) ; cela voudra dire, au pire, qu’il n’est qu’une répétition générale et le début d’un long combat à venir. Car la colère de ceux d’en bas (soutenus, je dois à nouveau le marteler, par 75 % de la population – et donc logiquement stigmatisé, à ce titre, par 95 % des chiens de garde médiatiques) ne retombera plus, tout simplement parce que ceux d’en bas n’en peuvent plus et ne veulent plus. Le peuple est donc définitivement en marche ! Et à moins d’en élire un autre (selon le vœu d’Éric Fassin, cet agent d’influence particulièrement actif de la trop célèbre French American Fondation), il n’est pas près de rentrer dans le rang. Que les Versaillais de gauche et de droite (pour reprendre la formule des proscrits de la Commune réfugiés à Londres) se le tiennent pour dit !

Sources:Extrait de J-C Michéa

La violence était coté Gilets Jaunes Et j’ai des témoins : tous les habitants de paris Les policiers essayaient d’éviter cette violence Vous desinformez encore une fois
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale