La duperie de François Hollande

Par

Beaucoup de médias pointent un changement de cap social-libéral de François Hollande. Mais si virage il y a eu, il est en fait intervenu le jour même de son accession à l'Élysée. Ce qui fait planer des doutes sur la sincérité de ses engagements pendant la campagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est reparti ! Périodiquement, les grands médias croient deviner que François Hollande est en train de négocier un changement de cap de sa politique économique et sociale. Il a donc suffi que, lors de ses vœux aux Français pour la nouvelle année, le 31 décembre, le chef de l’État révèle son intention de proposer aux entreprises un « pacte de responsabilité », avec à la clef des nouveaux allègements de charges sociales en contrepartie d’engagements sur le front de l’emploi, pour qu’aussitôt, les commentaires reprennent : « Hollande a-t-il pris un tournant "social-libéral ?"» s’interroge Europe 1. « Hollande change de logiciel », assure France Info. Dans un entretien avec Le Journal du dimanche, l’ancienne ministre socialiste de l’écologie, Delphine Batho, croit, elle, déceler « un tournant idéologique de Hollande ».