Dépénalisation des affaires: un rapport freine l'Elysée

Par

Nicolas Sarkozy avait placé la barre très haut, devant les patrons du Medef : « La pénalisation de notre droit des affaires est une grave erreur. Je veux y mettre un terme. » Dans la foulée, la ministre de la justice avait créé un groupe de travail sur « la dépénalisation de la vie des affaires». La date officielle de remise de son rapport à Rachida Dati a été fixée au 20 mars. En avant-première, MediaPart vous en livre les principaux extraits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy avait placé la barre très haut, devant les patrons du Medef : « La pénalisation de notre droit des affaires est une grave erreur. Je veux y mettre un terme. » Dans la foulée, la ministre de la justice avait créé un groupe de travail sur « la dépénalisation de la vie des affaires». La date officielle de remise de son rapport à Rachida Dati a été fixée au 20 février. En avant-première, MediaPart vous en livre les principaux extraits.