Le cardinal Barbarin, condamné par la justice, va présenter sa démission au pape

Par Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse (We report)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un cataclysme pour l’Église catholique. Le cardinal Barbarin a annoncé qu'il allait présenter sa démission au Vatican, après l'annonce de sa condamnation à six mois de prison avec sursis. C’est la première fois en France qu'un si haut responsable de l’Église, primat des Gaules et archevêque de Lyon, est reconnu coupable pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs. Après quatre ans de combat des victimes, son intention de « préserver l’institution » est écrite noir sur blanc dans le jugement en première instance.