Gilets jaunes: remue-méninges autour d’une nouvelle constitution

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après Commercy, Saint-Nazaire, Montceau-les-Mines et Montpellier, c’est donc Toulouse, place forte du mouvement, qui accueille depuis vendredi et jusqu’à dimanche la cinquième assemblée des assemblées (ADA 5) des « gilets jaunes ». Autour de 400 délégué·e·s, femmes et hommes venu·e·s de toute la France ont convergé dès hier matin au nord-est de la ville dans un entrepôt vide réquisitionné, équipé, apprêté et décoré en moins d’une semaine par les militant·e·s toulousain·e·s. À l’autre bout de la ville, la Maison du peuple, squat militant ouvert au printemps dernier, accueille une « ADA Off » durant ces trois jours.