Affaire Tapie : les nouvelles avancées de la justice

Par

Bernard Tapie, son avocat Me Maurice Lantourne, un autre avocat parisien, Me Gilles August – placé sous le statut de témoin assisté –, et le patron d'Orange Stéphane Richard, ont été entendus ces dernières semaines. Les indices de fraude s'accumulent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’occasion de nouvelles auditions conduites tout au long du mois de mars, dont celles de Bernard Tapie, de son avocat Me Maurice Lantourne, d’un autre avocat parisien, Me Gilles August, et de Stéphane Richard, l'actuel patron d'Orange, les magistrats en charge de l’affaire Adidas ont fait de nouvelles trouvailles – que Mediapart est en mesure de révéler. Beaucoup d’entre elles constituent de nouveaux indices du caractère frauduleux du célèbre arbitrage dont avait profité Bernard Tapie. D’autres viennent confirmer que les préparatifs secrets de l’arbitrage ont commencé bien avant l’élection présidentielle. À l’occasion de ces auditions, Me Gilles August, avocat parisien réputé (il a en particulier défendu Jérôme Cahuzac), a été placé sous le statut de témoin assisté.