En Marche! lâche son référent dans le Val-d’Oise, victime d’un méchant buzz

Par

Il n'a fallu que quelques heures au parti d'Emmanuel Macron pour demander le retrait de Mohamed Saou, son référent départemental dans le Val-d'Oise. Sur la foi d'un seul post Facebook l'accusant d'être « islamisto-servile ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout sourires, ils font de grands signes à la caméra. Sur le plateau de l’« Émission politique » de France 2, jeudi 6 avril, Emmanuel Macron a organisé une jolie séquence com’ en présentant les quatorze premiers candidats « de la société civile » investis par son mouvement aux législatives.