Chloroquine: pourquoi le passé de Didier Raoult joue contre lui

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

mézencore ? Elles sont tellement notoires que vous ne prenez pas la peine de les redire ?

ça m'intéresse ! Outre qu'il est chroniqueur au Point, ce torchon de la droite dure avec ses unes dégueues et qu'il a un look de biker, suprématiste... des noms, des noms !

M'enfin bon, si son traitement s'avérait utile, accessoirement.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Mais ne confondez pas les "évaluations" en un chiffre, algorithmiques, automatiques, réduites à un nombre de publications - avec les évaluations citées ici, qui apprécient la valeur des publications, qui sont réalisées par des figures éminentes du domaine, qui prennent le temps d'évaluer le contenu et l'organisation de la recherche. L'article aurait dû expliquer cette différence.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Mais Devedjian je crois ( sans preuves) qu il a surtout donné un coup de pouce à son copain Raoult.

Donc fake 

 

@ Diogène de Tours

En l'occurrence, et dans le cas singulier de cette divinité nouvelle qui nous échoit, il ne serait sans pas inutile d'avoir recours (si possible avant génuflexion) à la fois au rationalisme, au rationnel et au raisonnable. Sans pour autant que les trois se marchent sur les pieds.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Ah ah! Génial!

C'est à peu près la tête que j'ai quand je vous lis!

la conneritude macrono-rationalo-descartienne

Changez rien surtout, vous êtes dans le haut du panier... Clairement.

Tandis que l'ingénieur Gabas s'en remet aux amulettes et à la danse de pluie... La fin des temps, vous dis-je.

Etoile+myst%C3%A9rieuse.jpg

Merci 

Et en plus, on donne l'impression de pas être "de droite" en se démarquant des "parisiens" et des "zélites".

Discours doux aux électeurs PACA de ... droite dure, droite locale, droite spéciale, etc.

C'est un monde, la PACA, l'art de surfer sur deux trucs contradictoires. C'est pas par hasard que les premiers pas à succès du RN se sont faits là-bas.

 

Bof!

Merci pour cette lumière sur votre personnalité, j'en prends bonne note même si je ne sais trop quoi en faire", écrivez-vous? Vous trouverez, je le pressens.

Merci !! Mille mercis !! C'est exactement ça !!!!

TOTALEMENT D'ACCORD AVEC VOUS !

J'ai moi-même eu des gros doutes sur Raoult il y a une dizaine de jours.. Son discours victimaire me saoulait et je ne comprenais pas qu'il persiste à mener ses pseudo études hors de tout protocole... Hormis le fait qu'il avait quelque chose à cacher de pas très net, je ne voyais pas d'autre explication...

Entre temps, en allant sur le site internet de son IUH, j'ai decouvert ses liens avec Sanofi..  Et là, je me suis dit..

"Tiens, SANOFI = PLAQUENIL et PLAQUENIL = RAOULT 

Merde, alors !!! Un gros conflut d'intérêt, ça  non  ? 

Parce qu'on a beau nous bassinner avec les autres chercheurs et leurs copinages divers et variés, il n'empêche que des milliards de milliards de boites de Plaquenil vendus, aussi faible soit la marge à l'unité pour Sanofi, ca finit quand même par faire un joli pactole, non ?

Sans compter qu'un vaccin, c'est juteux, certes.. Mais normalement  c'est une seule fois... Alors que des comprimés qu'il faut prendre régulièrement.. 

 

Attendez, vous n'étiez pas en train de comparer un artiste et son oeuvre, avec un médecin et un traitement médical? Si? C'est ce que vous tentiez de faire? Allons-y gaiement. J'ai un avis précis sur cette question.

Le médecin n'est PAS un artiste, un traitement n'est PAS une oeuvre. Vous faites quelques choses de pas bien du tout.

Un traitement peut potentiellement tuer ou guérir, mais il a comme but premier un impact sur la santé. C'est un outil. D'où le fait de bien définir la responsabilité d'un traitement administré à des patients.

Si votre voiture neuve vous jette dans un ravin pour défaut de construction, c'est bien le constructeur qui sera responsable, son outil était défaillant. En revanche, si vous écoutez l'une de mes oeuvres et que par inattention vous vous jetez vous-même dans un ravin, ne venez pas me hanter avec vos réclamations, je n'y prêterais pas attention. Je ne vous ai pas fourni un outil, et elle n'a pas vocation à vous guérir, ou à vous tuer.

On peut exporter ça à plein d'outils, les armes par exemple, les drogues, les émissions de télé-réalité, etc. Même ce que l'on appelle des outils de propagande, entre bien dans la catégorie des outils. Ils servent un but précis avec un impact direct et mesurable, et leur concepteur prend l'entière responsabilité de leur impact.

L'oeuvre est un placebo ou un miroir de l'artiste. Difficile alors de le ranger dans les outils à impact direct et mesurable. Vous entendez un message diffus qui ne sert que de base à la construction de votre propre oeuvre (une oeuvre échappe à son créateur dès qu'elle entre en contact avec un observateur). C'est la magie de l'art, l'artiste, c'est l'observateur, et il en existe autant qu'il s'en manifeste pour l'apprécier... Ou la détester.

On pourrait presque parler d'homéopathie à ce stade. Chaque granule n'a d'effet que ce que l'observateur lui donne.

Lier un médecin et une oeuvre, ça serait comme lier un homéopathe et un traitement. Ça n'aurait aucun sens.

Intéressez-vous à ses travaux, c'est tout de même ce que retiendra l'histoire des sciences, plutôt qu'aux ragots. Vous allez être agréablement surpris !

de toute facon trop de monde tombe dans l arnaque raoult de lepen et les RN en passant par LES LR LES LREM  MODEL PS alors si melenchon est plus prudent il est aussi a potentiellement croire raoult.. çà fait peur quand on connait la science et qu on a lu les résultats qui donne tort a ce charlatan de marseille :

https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/Chloroquine_final.pdf

 

C'est facile de raisonner comme vous le faites : il suffit a chaque fois de dire qu'il y a bcp de morts et tant et tant de soignés grâce a ces molécules pour conclure faussement que ce traitement est efficace pour l'ensemble d'une population. Le COVID peut également déclencher des maladies neurologiques et être détecté par analyse de la substance blanche de l'encéphale. En d'autre termes, ce n'est pas parce que l'on est détecté positif à la chose avec les tests actuels que pour autant, ces molécules peuvent soigner et guérir de l'infection, ce qui est le raisonnement tenu, par transitivité, par celles et ceux qui veulent généraliser ces traitements à toute la population. Il n'y a pas de pilule miracle. Par ailleurs les effets secondaires de ces molécules peuvent avoir une grave comorbidité. Il ne me semble pas que les patients de Marseille soient différents de celles et ceux des autres endroits sur Terre. Encore des confusions entre hypothèses et conclusions....

Même d'un gourou qui sauve ?

Et ???? Faut-il conclure que, sans être un héros, vous vous autorisez à qualifier le Pr Didier Raoult de "sombre connard" ?

Non, il faut en conclure que les héros sont ceux qui se revendiquent comme tel. Et qu'ils sont effectivement de sombres connards, dans la quasi-totalité des cas. Je m'autorise à "citer" l'histoire, car c'est un domaine particulièrement stable en comparaison du présent.

un bel exemple ou cette équipe fait preuve d'une certitude déconcertante dans un article d'une relative pauvreté... (publication le 19/3 pour des données datant du 2 mars):

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300972?via%3Dihub

Ah oui... le "International Journal of Antimicrobial Agents" a comme éditeur en chef J.M. Rolain, PhD et devinez quoi..et bien c'est un membre de l'IHU Méditarranée (Equipe n°6 du PU-PH). Si tt le monde commence à éditer sa revue...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

a partir de patient selectionne... un niveau de non reflexion pareil, c'est la meme que le debat sur l'homeopathie..

Ou sur l'astrologie, au point où on en est.

 

Mouton, vous-même! Quelle grande preuve de rationalisme vous faites à vous aligner derrière tous les grands "savants" et "sachant" qui nous ont envoyés voter au premier tout des municipales et qui nous ont interdit de porter des masques et de nous faire tester etc.

analyse pertinente, comme cette article..mais hélas les bars sont fermés et c'est surement pour ça que vous nous le partagez ici. Ces mecs bossent comme des dingues depuis des mois et vous vous avez sauvez combien de vie !? Aidez combien de malheureux !? Et vous venez faire votre morale à deux balles à moins que cela soit votre métier. Dans les deux cas cela ne vous honore pas !

A 5€ la boite... pour un traitement de 10 jours.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Très bien sûr l’analyse scientifique.

Tres à côté de la plaque pour l’analyse politique. Quels éléments avez vous pour estimer qu’il yaurait chez les thuriféraires de Raoult plutôt des gens de gauche que de droite. Cela me semble totalement contre intuitif, et en tous cas absolument non fondé sur des données observables et vérifiables.

Rien que pour votre dernière phrase "et n'oubliez pas que la lumière luit dans les ténèbres ", votre commentaire est peu crédible et abonde la thèse de la fumisterie Raoult. Vous me faites penser à ces gugus de mèche avec le charlatan qui vend sa potion inopérante voire laxative, en plein far west.

J'ai fait une capture d'écran de votre commentaire qui est un vrai cas d'école. Même France dimanche n'en voudrait pas tellement que c'est foireux. Pire que ces vidéos complotistes faites par un mytho de bonne foi sur fcbk.

Et puis un conseil, qui est valable pour tous les belges d'ailleurs. Quand on fait un commentaire sur MDPT, personne ne précise : je suis Catalan, Catamaran, Cata Marrant, eunuque et/ou oenologue. On s'en fout les belges que vous soyez belges. Ça ne vous confère aucune légitimité particulière, ni ne donne un intérêt supplémentaire à votre propos. Je dirais même au contraire. Donc vu de Belgique ou pas on s'en tape.

Désolé, je n'ai absolument rien dit de tel. La doxa salvatrice que j'évoque n'est en aucune façon liée indéfectiblement à l'adhésion à un corpus idéologique réservé à la gauche. Je me suis seulement autorisé un aparté sur le cas précis de l'eschatologie du lendemain qui déchante. C'est lui qui est propre à la gauche, de mon point de vue, pas l'affinité élective pour Raoult.

Donc, merci pour tout. laughing

PS: joli le pseudo.

Et vous croyez que c'est le moment de "polémiquer ?" laughing

SAUF QUE LA CHLOROQUINE NE SOIGNE PAS DES LE DEBUT... PARCE QU'ELLE N'A PAS D'EFFET OU SEULEMENT DES EFFETS NEGATIFS..  

faire baisser la charge virale...ce professeur a trop écouté "sensations " Brian Ferry et n'a pas respecté ..le confinement ,    désolée  c'est de l'humour!!  slave to love....

LE CAPITALISME VA DISPARAÎTRE, IL FAUT REPENSER L'ÉCONOMIE - ALAIN DENEAULT © Le Média

En effet, cet article me déçoit. Est-ce opportun d'aller chercher, en ce moment,  ce genre d'informations qui, du reste, ne m"a nullement convaincue et ne m'éloigne pas d'un constat : Pr Raoult est le seul à proposer une solution . Et une solution qui marche.

Qui d'autre apporte une solution à nos soignants pour sauver des vies?

Si les lobbies pharmaceutiques avec leur bras armé mainstream n'étaient pas là, nous ne serions pas confinés ni terrorisés ni ni ni. Vous ne croyez pas que nous payons très cher ainsi  et ce n'est pas fini?

Les allemands traitent autrement leur chercheur ,qui , après des débats a simplement dit : tout cela sera balayé par le virus.

Ce qui ne l'empêche pas d'avoir des positions sur le réchauffement climatique assez  .....Allègre(s)!

Sans doute la même chose que l'épidémiologiste Estrosi....

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Il ne s'agit pas de baver devant des héros,ni de savoir si Raoult est le meilleur ou le pire : il y a sûrement des histoires d'ego et de compétition derrière tout ça.

En attendant il y a des gens qui meurent et toujours pas de traitement miracle. Il n'y a pas d'études sérieuses mais je me demande pourquoi personne ne compare le nombre de décès dans les départements en essayant de savoir entre autre les "traitements" donnés par les équipes hospitalières.

Je ne suis ni journaliste, ni médecin, ni scientifique juste une curieuse et j'ai constaté vite fait avec une bonne vieille règle de trois que sur douze départements les taux de décès varient de 1 pour 21 (Haute Garonne -1 pour 14 pour les Bouches du Rhöne-) à 1 pour 5,6 (Seine Saint Denis) et que 4 départements sur 12 sont entre 1 pour 10,6 et 1 pour 21 (Vaucluse, Gironde, Haute Garonne et Bouches du Rhône)  et les 8 autres entre 1 pour 5,6 et 1 pour 7,7 ( Seine Saint Denis, Val d'Oise, Bas Rhin, Haut Rhin, Paris, Yvelines, Seine et Marne et Rhône). Cela manque certainement de rigueur scientifique mais il y a de deux à trois fois plus de décès dans deux tiers des douze départements témoins : il doit bien y avoir une raison ?

 

plusieurs fois déjà raoult et son equipe ont falsifiées des résultats d'études leur donnant tort... ils ont meme été condamné à l interdiction de publiée par la suite pendant un an..

et ici encore il refait deux études bidons sans aucun résultats probants et AFFIRME qu il a des résultats excellents..

un dangereux charlatan le raoult tout ca pour vendre son bouquin pondu en 2 semaines en pleine crise ...

 

ici les résultats de toutes les études sur chloro et htdroxychloro.. qui demontrent la TOTALE INNEFFICACITE et donc les mensonges de raoult :

https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/Chloroquine_final.pdf

 

Maintenant qu on condamne ce type et tout ceux qui continue de donner de faux espoir avec un traitement dangereux pour certains et aussi qui est utile pour d autres pathologies et ici bien utiles mais qui se retrouvent en pénurie à cause de raoult...

Raoult est à la médecine ce qu est francis lalanne à la musique...et sans dérision il me semble que leurs pathologies mentales soient les memes....

Il y a juste plus de décès dans l’Est et en RP parce qu’il y a eu plus tôt plus de malades que dans d’autres régions ...

Tout à fait d'accord avec vous!!!!

A propos d'"évaluateurs", lire la très bonne pièce de théâtre d'Alexandra Badea Burnout.

Tout est dit de ce système pourri d'évaluation!!! Et d'autres procédés néolibéraux§

100% véridique. Tous les labos privilégient le volume sur la qualité puisque le volume est le critère qui impacte le plus sur l'obtention de financement. Des labos qui critiquent leur collègue a propos de ça, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Et quand bien même, 2% de publications dans des journaux importants sur 2000 publis ça fait quand même une quarantaine de publications à fort facteur d'impact. Ce qui n'est pas rien.

Non, il est question de science et de vie humaine. 

Un continent entier mise sur la chloroquine, mais bon, c'est des Africains, ils doivent avoir tort. 

 

Les protocoles peuvent se modifier pour cause de force majeure. Ils le doivent, d'ailleurs. Que croyez vous que font les personnels desarmes qui sont au front en ce moment ? 

Mais en France, on a pas de tests mais on a des flics ! Qu est ce qu on aime ca, la discipline, le protocole. De vraies petites subs.

 

On deteste la liberte dans notre pays, on y est pas habitue. 

J ai envie de rajouter que pour être objectif il faut aussi parler de qui était directeur de Inserm . Mr Yves Levy , mari de Mme Buzyn le même qui a inauguré pour l institut Pasteur , un labo à Wuhan sur la recherche en bio sécurité Il en est question dans le Télérama nº3663 par Mr Keck Le labo Pasteur conçurent de Merieu ? Conflit d intérêt Voilà des pistes à creuser pour les fins limiers !! Il vaudrait mieux devla cooperation entre labo

Décidément, Mediapart n'aime pas Raoult...

Après la vidéo désolante d'Usul qui lui reproche d'avoir été soutenu par Dieudonné (comme si c'était de sa faute), voici un article a charge.

Pourquoi n'enquetez vous pas plutôt sur les liens d'intérêt des membres du super conseil scientifique macronien ou sur le fiasco annoncé du super test Discovery ?

Je vis a 200m de l'ihu, et je peux vous dire qu'à Marseille, on a certainement moins peur de mourir qu'ailleurs

La majorité de la population des pays tropicaux bourrés d'antipaludéens. Vous en êtes sûr ? J'ai un peu voyagé et ce n'est pas mon impression.

les gourous dont ne parlez pas ; généralement on s'en aperçoit seulement après qu'ils étaient des gourous c'est ce qui rend le discours du chef de l'état inaudible ,non fiable, incohérent, contradictoire même , atypique, douteux, partial,pubert, changeant , à la solde de qui ?  ........ confinement pour certains, mais pas pour d'autres ? curieux ,? le nombre de médecins et de praticiens paramédicaux sonnés de travailler sans protections , et vous ne pensez en aucun cas que les gourous ne pourraient pas bien évidement se trouver en politique ? réponse ? les gourous sont médiatiques, politiques, laborantiques, scientifiques, économiques,globalistes, mondialistes, européistes !  

on ne peut dans ces périodes de guerre que s'en remettre à Dieu cher ami !

 

Grand professeur talentueux en com, qui a bien assimilé la méthode Trump. Dépistage massif : bien évidemment, il aurait fallu le faire : oui mais on n'a pas de test. Ya qu'à, faut qu'on. "Produit qui semble utile pour faire baisser la charge virale." Qui semble utile à Raoult. Pour le moment on n'a pas d'éléments concrets concluants à part ses dires. Je ne dis pas que ce produit n'est pas efficace, je dis juste qu'on n'en sait strictement rien.

Bonjour à toutes et à tous, comment Médiapart peut-il écrire des articles (aussi sulfureux... ) ni le titre et le chapeau ne donnent pas envie de le lire. Peut-être qu'à la dernière ligne le Professeur Didier Raoult aura-t-il grâce aux yeux des journalistes ??? Personnellement, j'ai contrôlé auprès de médecins anciens internes dans le service de ce professeur et il est le MEILLEUR AVEC LES CHINOIS EN INFECTIOLOGIE. VOIR LE COUP DE GUEULE DU DR JÉRÔME MARTY. D'AILLEURS : un de mes amis a été soigné à la CHLOROQUINE et après 3 semaines en réa, il sort demain... très fatigué mais en voie de guérison.

Ce sont des moments graves où nous allons tous payer cette situation au prix fort alors ne nous tirons pas en plus une balle dans le pied.

La photo qui suit une de mes amies travaille dans ce service : 1 soignante décédée, 2 en réa et 6 se soignent à la maison. et elle, elle est épuisée...

Dr Didier Raoult SOIGNE ET SAUVE DES GENS !!! jE M'EN FOUS QU'IL AIT DES COPAINS DE GAUCHE OU DE DROITE (SURTOUT QUAND ON LES VOIT TOUS, LES POLITIQUES...)

img-20200408-wa0000

https://www.youtube.com/watch?v=fJSWNSdOG74

 

COUP DE GUEULE DU DR JEROME MARTY !!!

 

pour ce qui me concerne , je me soigne avec des tisanes de vétérinaire pas cher du tout et qui me soignent sans contreparties que l'on appelle effets secondaires ! le cancer est sur le point d’être vaincu , mais avant cela , je me demande s'il n'y a pas lieu de trouver d'autres sources de business médical première industrie rentable mondiale ...........?

Je connais bien des laboratoires ... et la pression sur les doctorants et sur les autres d'ailleurs, est vraie. Il est vrai aussi qu'on y travaille beaucoup y compris le soir et le week-end pour moult raisons certaines dites "raisonnables" (comprendre aussi coercitives, économiques et tout ce que sécrète un système fondé sur le pouvoir et le fric) et d'autres individuellement "passionnelles" . Il est curieux que vous ne reteniez de cette vidéo que cet élément. Mais bon, pourquoi pas.

Ce personnage a sans doute les défauts d'un ego surdimensionné...comme tous ceux qui détiennent un pouvoir vorace en financements et en expositions médiatiques. Mais les autres aussi, le tandem Buzin/Levy n'étant qu'un exemple parmi d'autres et reliés à d'autres.

Mediapart a quelquefois révélé des scandales sanitaires. Peut-être la rédaction arrive-t-elle trop tard en n'ayant pas mené une enquête approfondie sur l'ensemble des acteurs du monde de la santé et de la recherche. A partir d'une série de dossiers pour livrer une vraie banque de données à ses abonnés. Que l'on puisse comparer, établir des liens. Les scandales, les abus de pouvoir ont toujours existé mais aujourd'hui sont viraux et interdépendants.

C'est valable aussi dans d'autres secteurs : les banques, les assurances, les fonds de pension, les grandes associations internationales, les organismes nationaux et internationaux (article très intéressant de Mediapart sur le rôle efficace joué par l'OMS avec le sras, et apparemment "à la ramasse" aujourd'hui), le transport aérien, maritime etc, etc. Sans oublier la place des mafias et des trafics illégaux (comme par exemple celui des animaux sauvages)

Les citoyens lambda sentent bien qu'ils sont dominés et instrumentalisés par des systèmes qui sont imbriqués, se renvoyant l'ascenseur ou le bloquant à des étages selon les intérêts des uns et des autres. Nous ressentons bien, me semble-t-il que les médias sont ballotés, livrés aux appétits cupides. Difficiles de rester indépendants, de rester des contre-pouvoirs puissants. Peut-être, peut-être de cette crise émergera une exigence collective ? Espérons 

Vous ne connaissez rien aux recherches en la matière et probablement rien sur la recherche en général mais c'est pas grave votre opinion est faite sur l'IHU et surtout sur la pertinence du traitement.

Pardon docteur vous votez à droite ?...

oui!

j'annule mon rdv!

si le mec était plutôt à gauche alors mediapart l'aurait soutenu ? c'est ça le truc?

l'emballement contre aussi

noter que sur le plan médiatique l'emballement est franchement contre ...

Complètement d'accord !!! P Pastariello est en plein "recentrage", sans grand talent, qu'il est loin le temps de la qualité et l'indépendance du travail auprès de G Mermet.

 

Il y a tellement de gens qui sont pour !! Et qu'en l'absence d'alternative je préfère en ce moment prendre un risque (petit petit compte tenu de l'expérience avec ces médicaments) qu'attendre tranquillement l'incident respiratoire !!!

Quand à Raoult vu les prix qu'il a reçu en France déjà pour ses travaux, tout le monde ce serait donc trompé?? Risible. Après qu'il soit de droite, qu'il ait navigué pour ses financements , etc,etc,...Ce n'est pas ma tasse de thé mais que le premier de ses contradicteurs blanc comme neige lui jette la première pierre.

Je vois surtout que vous n'avez rien suivi et rien compris. Coup de pub sur youtube !!! Vraiment que ça??? Dérisoire et signifiant sur votre profondeur d'analyse.

""""Concernant cette pandémie, notre pays aurait peut-être été bien inspiré de suivre ses conseils : dépistage massif plutôt de confinement moyenâgeux (comme font nos voisins allemands) et utilisation opportuniste d'un produit qui semble utile pour faire baisser la charge virale.""""

Il semblerait, en effet, que les ALLEMANDS, LES AUTRICHIENS, apparemment bien plus disciplinés que nous, en tout cas moins grognons, aient choisi la meilleure formule.

Par ailleurs, s'il existe un traitement possible, avec un minimum d'effets secondaires, pourquoi se priver de l'administrer à tous les positifs ? Car enfin, comme personne n'est médium, personne ne sait comment ça peut virer pour chacun de nous.

En tout cas, le maître-mot serait tout de même la prudence, et un tiens vaut mieux que deux tu l'auras. (C'est fou ce que j'aime LA FONTAINE laughing)Pourquoi je dis ça ? Eh bien, pour la simple raison qu'aucun scientifique sur les plateaux TV ne nous a précisé :

1) qu'après guérison au bout de 15 jours, les malades subiraient encore des RÉPLIQUES pendant 15 à 20 jours de plus, (témoignage ce matin)

2) est-ce que les poumons atteints, abîmés par le virus (on parle d'effet verre...undecided) se répareront tout seuls ?  Est-ce que les positifs au virus guéris spontanément recouvreront toutes leurs capacités pulmonaires ?surprised

3) autre info et alerte lancées par les dermatologues, c'est l'apparition d'engelures sur les doigts des pieds, et plaques rouges sur les mains qui seraient le signe d'être positif au virus. Même les enfants présenteraient ce genre d'urticaire. Et comme ce n'est plus la saison, voilà un symptôme de plus. frown

Donc, l'essentiel à savoir c'est : est-ce que les poumons retrouveront leur état initial d'avant la maladie ?surprised

A partir de là, si c'est OK, ben chacun fait selon ses croyances,

Mais si c'est pas le cas, comment ne pas voir l'intérêt de prendre un traitement dès l'apparition des symptômes ? smile

La parole est aux experts scientifiques que je trouve défaillants, cachottiers même, à bien des égards. frown 

Je viens de renouveler mon abonnement Mediapart et suis sidérée par cet article et par tant d’autres... pourrions nous avoir accès à des informations dans ce propagande ? Ne se passe-t-il rien d’autres dans le monde en ce moment ? Et à quoi sert ce genre d’article très bien analyse dans les commentaires ci dessous tant au niveau d’une meconnaisssance de la recherche et des labos que de tout le reste (exercices de rhétorique vraiment nauséeux ....
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

"Raoult n'est pas un saint. Les saints, dans cette société, meurent dans la rue, traités comme des voyous." Très belle phrase. Puis-je la recycler pour tous les "hommes talentueux" dont mdp a exposé quelques facettes pas brillantes? Les Sarkzy, Woerth, Fillon, Balkany, ... Ça serait bien pratique.

 

On peut être révolté de la levée de bouclier académique des chers confrères est ne pas mettre l'individu sur un piédestal. 

Si vous voulez avoir une réflexion pertinente sur la science épargnez nous cette morale de catéchisme.

On ne "CROIT" pas,  on regarde les inconvénients et les avantages et inconvénients en prenant le temps de lire des documents scientifiques et de ne pas se laisser influencer par le battage BFM-TV/ MEDIAPART

 

ben c'est bien malin ça !

Ça m’intéresse ! Ta des sources/ piste à conseiller?

Si on pouvait en profiter pour dénoncer cette putin de secte pour pas cher...

excellent! merci

J'ai juste une question factuelle :

Le professeur Raoult propose un traitement à l'hydroxychloroquine associé à un antibiotique, qui doit être administré selon lui, AU DEBUT de la maladie.

Ceux qui le critique et prétendent tester "scientifiquement" la CHLOROQUINE et non l'hydroxychloroquine, sans l'aide d'un antibiotique, limitent ce test aux seuls patients déjà dans un état grave de la maladie du Covid-19.

Ils font ainsi un test "scientifique" sur un traitement volontairement DIFFERENT de celui du professeur Raoult...

Le résultat de ce test ne peut donc, d'un point de vu scientifique, strictement rien prouver concernant l'efficacité ou l'inefficacité du traitement proposé par le professeur Raoult !

Pourtant lorsqu'on les interroge, ils prétendent que le résultat de leur test montrera si oui ou non le traitement proposé par le professeur Raoult est efficace. Ce qui est manifestement un mensonge !

On est donc en droit de penser, comme l'a laissé entendre Douste-Blazy, qu'un résultat négatif de ce test, soit l'objectif, pour "démontrer" par un biais volontairement utilisé, que le traitement proposé par le professeur Raoult n'est pas efficace...

Attendons le résultat de ce test, qui doit arriver cette semaine, et voyons quelles conclusions en seront tirées.

Si ce résultat s'avère négatif, ce qui est probable, et qu'on nous annonce que ceci démontre que le traitement proposé par le professeur Raoult est inefficace...

Cela voudrait dire que nous somme en présence d'une cabale, d'un énorme scandale et d'une tentative de manipulation de l'opinion, basée sur une approche prétendument scientifique biaisée dès le départ.

Se poserait alors impérativement la question POURQUOI ?

@ Bunchun

Ah, mais je suis tout à fait d'accord avec vous ! Ce qui compte, c'est effectivement d'examiner le problème posé. Et donc, dans un premier temps, nous avons d'une part une proposition de traitement et d'autre part deux études à l'appui de cette proposition de traitement.

Or, primo, ces deux études ne présentent aucune preuve de l'efficacité du traitement : soit parce que des données manquent, soit parce que des paramètres sont escamotés (les malades les plus graves sortis des résultats), soit parce qu'elles manquent de point de comparaison (pas d'étude en double aveugle). Ça fait un peu beaucoup quand même.

Secundo, l'IHU propose un dépistage beaucoup plus large qu'ailleurs (avec quels moyens d'ailleurs ?), ce qui a pour conséquence arithmétique de faire augmenter le nombre des cas identifiés. Nous savons , parce que c'est amplement documenté, que le taux de guérison naturelle de la covide est d'environ 90% (95%, précise Salima Amrane à plusieurs reprises sur ce fil). Or le traitement Raoult est proposé à tous les cas dépistés, c'est-à-dire qu'il est administré aussi aux 90% de patients qui auraient guéri spontanément. C'est-à-dire que si on leur avait proposé des fraises Tagada, ils auraient guéri aussi... ce qui n'aurait pas démontré l'efficacité thérapeutique des fraises Tagada.

Et voilà bien où l'article de Pascarriello (mais aussi un article précédent de Marsactu relayé par Mediapart le 27 mars) est intéressant : c'est qu'il montre que les méthodes de travail et de recherche de Raoult étaient problématiques bien avant cette épidémie de covide.

Dans l'article de Marsactu, un opposant à Raoult expliquait que Raoult fait de la science comme on mène une bataille. Ceux qui ne sont pas avec lui sont contre lui.C'est le même problème que soulève le chercheur de l'Inserm interrogé par Pascariello quand il témoigne que Raoult disait souvent : “Quand je dis quelque chose, c’est que c’est vrai.”. Ce n'est pas son caractère qui est en cause dans cette affirmation : ce qui est en cause, c'est qu'on ne fait pas de la science comme ça.

En fait, le caractère de Raoult, ses fringues, avec qui il couche ou pour qui vote, je m'en fous (et je vous défie de trouver un de mes commentaires où je mets l'un de ces points en cause). En revanche, là où ça se gâte, c'est qu'il est possible que le traitement de Raoult donne des résultats (exactement comme il est possible qu'il n'en donne pas) mais qu'à cause de son numéro de forain il décrédibilise scientifiquement son propos.

J'ajoute qu'un autre aspect du problème posé, c'est que cette épidémie (comme la plupart des épidémies) est aussi un épisode spécial du point de vue social. Cet aspect du problème mériterait à lui seul un article tant l'attitude publique de Raoult dans cette affaire est, pour dire le moins, problématique.

 

Entièrement d’accord !

Vu de Belgique:

"Et donc, ce providentiel Raoult a testé 59 466 personnes, en a soigné 2179 et n'avait eu que 9 décès tandis que dans le même temps et dans l'ensemble des hôpitaux marseillais 5527 malades du Covid étaient soignés avec 42 morts? Ce qui nous fait un différentiel de 0,4 à 0,7%."

Vous avez raison si vous prenez les % de mortalité sans plus. mais allons tout de même un plus loin dans l'analyse. Vous dites que 2170 patients sur 2179 ont été soignés, il n'avaient plus de symptômes mais ont aussi été testés anticorps, tests faits d'après ce que nous en savons. Donc les 20170 ne vont plus évoluer négativement. Par contre l'ensemble des hôpitaux marseillais ont parmi les 5527 cas des patients qui en grand nombre vont évoluer négativement avec au départ un % avoisinant les 40% avec une mortalité extrême. La mortalité des 2179 cas du Prof Raoult est définitive et l'autre mortalité va évoluer effectivement vers les 10% dont vous parlez dans vos commentaires et même presque 100% pour les patients intubés. Toutefois on ne peut pas comparer les taux de mortalité soit 0.4%  chez ce Professeur avec les 10% à l'hôpital car le niveaux d'avancement de la pathologie n'est pas identique. La seul conclusion qui semble intéressante à l'heure actuel est celles de beaucoup de médecins de soins intensifs qui disent que confiner avec du paracétamol (un cache misère)  permet de ne pas trop surcharger les hôpitaux trop vite mais fait que les patients arrivent en état critique avec pratiquement aucune solution quand cela dérape. Ce Professeur marseillais essaye tout simplement de ne pas laisser les situations se dégrader à la maison. Je ne suis pas endoctriné par le Prof Raoult mais je pense qu'essayer de faire quelque chose au plus tôt n'est pas si imbécile que cela, peu importe le niveau de ses publications mais Professeur Raoult ou  pas Prof Raoult, un antiviral reste un antiviral et tenter ce qui peut apparaître si évident quand personne ne l'a jamais fait est effectivement embarrassant pour tous ceux qui aurait dû y penser. J'ai comme l'impression qu'on critique un gars qui utilise une brouette pour traverser un terrain quand les autres marchent avec leur pelle sous prétexte qu'arriver au camion on jette plus facilement la terre dans la benne qu'avec une bouette.

Bien à vous et merci pour le reste de vos réflexions.

NON les études en cours se font dans de conditions comme faites exprès pour obtenir des résultat négatifs mais ça ce n'est visiblement pas un pb et quand après avoir sacrifié 800 patients pour constater ce que l'on sait pertinemment à savoir qu'au stade de la réanimation ça ne sert à rien  MEDIAPART pourra clamer vous voyez ça ne sert à rien puisque visiblement MEDIAPART regarde ailleurs.

A Angers le test se fait en début mais avec des doses faibles et sans azythromycine

 

Non ce n'est pas ce que disent ces études

 

80% de la planete est atteinte depuis un moment, regarder l'etat du monde...

j'ai fait un commentaire voisin (que personne ne refute, pas plus que le votre, que personne ne lit vraiment sans doute)) et il se continue à dire autre chose que ce que vous dites. j'ai commencé à tiquer lors de l'attaque massive sur les effets secondaires de l'HCQ. Alors que je n'ai pas vu pareille campagne contre justement le paracetamol qui est dangereux, outre qu'il fait baisser la température , ce qui n'est pas bon sauf excès. 

@ Bunchun

Si.

(Permettez-moi de saluer la qualité de votre argumentation, c'est tout à fait remarquable.)

 

Vous êtes allé voir Karine Lacombe sur

https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=43D8D3C2D2F2DA9579BCB8BA75B81311?execution=e1s1

por le reste c'est juste n'importe quoi les vaccins pour ce type de virus c'est probalement tous les ans (mais personne n'est contre la mise au point d'un vaccin, on peut constater un désastre sanitaire et souhaiter que la recherche continue de progresser) et le traitement HCQ+Azithromycine c'est en cas d'infection.

effet secondaires très limités

si vous préférez croire le contraire à cause du matraquage médiatique... (qui fait bien rire regardez la liste des effet secondaires du doliprane et posez vous la question y a il eu un test doliprane contre rien en double aveugle si ce n'est pas le cas n'en prenez surtout pas la prescription est hors AMM)

les rivalités scientifiques sont internationales comme le lobbying pharmaceutique sans compter le suivisme frileux et la malhonnêteté intellectuelle...

 

 

La comparaison est délicate en effet mais

1°) on nous annonçait un hécatombe avec de traitement hautement dangereux ce n'est manifestement pas le cas!

2°) Le taux de létalité reste quand très faible à l'IHU car les régions dont vous parlez ont justement été atteintes encore plus tardivement avec une faible densité de population ...marseilles c'est plutôt Saint Denis

En tous les cas c'est ça qu'il faut creuser pas des ragots d'aigris

On dit ça on dit ça ...

Dans tous les essais on sélectionne en vue de la population que l'on veut étudier.

Depuis de le début Raoult et bien d'autres spécialistes expliquent que sur un patient en stade avancé ça ne sert à rien

Il n'y pas besoin d'avoir fait 10 ans d'études pour comprendre ça

Comme vous,  je suis  désolé par cet article qui aborde la forme et pas le fond
Pour quelles raisons cet article ne parle t-il pas de l'absence de dépistage et de l'absence de traitement  avec un médicament connu qui diminue la charge virale ? et donc qui permettrait de maîtriser ...
Pourquoi cet article ne va pas aussi approfondir l'interdiction  de  la prescription du médicament en vente libre il y a 2 mois ? c'est à,cause du flot de publications ? 

Et aussi approfondir  la capacité des uns et des autres à se remettre en cause  et à prendre des décisions non conformistes

 

Ce que vous qualifiez de ragots d'aigris, c'est la mise en cause des méthodes scientifiques de Raoult et de son IHU. Ce n'est pas exactement comme si on disait qu'il a piqué les bonbecs de ses potes en CM2 ou qu'il reluquait sous les jupes des filles pendant les colloques.

 

Et qu'est ce que l'épidémiologiste Mélenchon a à voir là dedans ? Rien, sinon la facilité qu'ont certains journalistes à sombrer dans le parti-pris.

La méthodologie avait été aussi discutable, s'agissant du Pandemrix mais tout le monde s'est tu. Le bla-bla médical n'est pas plus à prendre au sérieux que le bla-bla économique.

Le problème et l'ambiguïté qui l'entoure, c'est que si rien ne permet d'affirmer que ce traitement donne des résultats ou pas, c'est que justement rien ne permet de le rejeter a priori et en attaquant le cavalier, manière de faire qui n'apporte rien au problème posé, qui ne le résout pas. Juste en passant, il est quand même étonnant que de nombreux médecins touchés par ce virus, l'ayant eux-mêmes pratiqué, sur eux-mêmes hein, affirment quant à eux, que deux jours - deux jours - après la prise de ce truc, ils ne présentent quasiment plus les symptômes habituels. C'est à prendre en compte non? D'autres reconnaissent à la tivu l'avoir pris, mais portés aussi par la vague dont on ne sait de quelles eaux elle est nourrie, ne le conseillent pas parce que protocole tralala, alors même qu'ils s'en sont sortis vite et sans dommage, peut-être grâce à ce traitement, c'est possible, non? Car si rien - de quoi est fait ce rien? - ne permet d'affirmer etc, rien ne permet de ne pas le prendre en compte; la preuve, ils blablatent énergiquement sur les chaînes aboyeuses. Alors, qu'en penser? En attendant, ça souffre, ça crève et ça insupporte.

J'ai un ami qui longtemps répétait que la prise de café à haute dose lui faisait du bien (je tais le nom de la maladie) qu'il arrivait à "gérer" ses malaises et ses conséquences grâce à cela. Aucun médecin à l'époque n'a voulu le croire ... Puis, les choses évoluant - grâce sans doute au protocole sacré - on a finalement accepté et reconnu que le café était un élément adjuvant et plus encore. On donnait un traitement - on le donne encore - bien inscrit et générateur de gros fric qui, je le reconnais est sans doute salvateur pour certains patients. Mais pour d'autres, le café accompagné d'autres gestes sanitaires améliorait la situation, du moins un peu quand même ... Je sais que cet exemple est un peu comme ça mais ... on peut dépasser les dogmes tinesques (pas d'alternative) et s'ouvrir au moins quand l'urgence est là, non?

Après avoir été face à l'impossibilité de corriger la réponse telle que je souhaitais vous la faire, ayant probablement dépassé le délai de quinze minutes, j'ai dé-publié cette réponse, afin de pouvoir vous en faire la version telle que je la souhaitais 

{ Aksavavit, hier mardi 7 avril 2020 à 20h31, vous évoquiez "un ramassis de ragots malveillants" et je ne pouvais éviter de reprendre votre expression si heureuse}

Un ramassis de ragots malveillants "

Et voici qui ne nous change guère de Madame Graulle, autre belle plume médiapartienne ! Malgré des têtes de turcs différentes, chacune nageant dans son couloir, l'un politique et l'autre sanitaire, elles semblent, l'une et l'autre, exercer leur talent d'écriture contre deux personnages en rapport avec Marseille, ça me rappelle la chanson : 

Marseille 

Tais-toi Marseille

Tu cries trop fort 

Madame Pascariello, si talentueuse lorsqu’il s’agit de dégoiser sur le passé du Professeur Didier Raoult, serait plus percutante si elle voulait bien exercer ses immenses dons de journaliste d’investigation sur le passé du Professeur Karine Lacombe et sur celui du Professeur Gilbert Deray. On les voit, ces deux chercheurs désintéressés, avec un si bel acharnement, s'employer à consciencieusement démolir Didier Raoult sur nombre de plateaux TV, qu’on brûle d’en savoir plus sur leur passé à eux aussi !

Quant il s’agit de carboniser le Professeur Didier Raoult, l'opiniâtreté et l’omniprésence des deux sommités -que sont les Professeurs Lacombe et Deray-forcent l’admiration et ce, d’autant plus qu’on les imagine vent debout et constamment au chevet de leurs patients Covid-19 !

Mais quand donc les deux éminents Professeurs Deray et Lacombe, quand prennent-ils enfin le temps de se reposer, de souffler ?

Une fatigue extrême pourrait, sait-on jamais, leur faire prescrire, par erreur, le traitement honni, à savoir celui du Professeur Raoult à l'insu de leur plein gré !

Il est de toute extrême urgence qu'un journaliste de talent, par exemple, l'auteure d'un article aussi éclairant que celui-ci, investigue enfin les rapports éventuels entre le duo Lacombe-Deray et Gilead, par exemple !!! Gilead, mais pas que, bien évidemment !

 

Présenté de cette façon ça parait évident mais le merveilleux monde de la méthode n'est pas aussi idéal que ça! De plus il faut compter avec la médecine = soigner.

Quand pour faire passer un médoc les labos font un essai sur 60 personnes personne ne crie quand on présente les stats de façon avantageuse quand on choisit les conditions de l'expérience dans les grands essais (e.g. discovery mais ce n'est pas le seul) le caractère rigoureux n'est plus aussi éclatant

Angers titre "on va trancher définitivement le débat" ... tu parles!!! les conditions ne sont las mêmes.

La METHODE s'organise pour pouvoir dire vous voyez ça ne fonctionne pas avec l'apparence de la rigueur scientifique

Allez faites un petit effort il n'y a pas que des débiles qui sont favorables à l'utilisation d'un protocole qui a très peu de risque et de bonnes raisons d'être efficace (ne serait-ce qu'en désengorgeant les hôpitaux)

et posez vous les bonnes questions...

L'essai en double aveugle multicentré permet d'éliminer des biais mais ce n'est pas la seule voie de connaissance et depuis le début il était facile de tester le traitement contre paracétamol pourquoi cela n'est il

 

 

Fumisterie ??? blaireau

ben voyons

le paracétamol aussi lisez donc la notice si vous savez lire

pas convaincu... du tout!

L'article parle de Raoult, pas de la chloroquine. Ne mélangeons pas tout comme Bachelot qui parle d'autorisation de mise sur le marché pour discréditer Raoult, la Chloroquine et Douste qui a fait sa vidéo à la gloire du chevelu. 

Le problème c'est que Raoult se base sur les études chinoises et que nos scientifiques ont une totale aversion de tout se qui vient de plus à l'Est que Les Lilas... voire Nogent.

Ceci dit, il a quand même fallu un certain temps pour que l'OMS se rallie à ce que dit Raoult depuis le début: "Testez". Vu les résultats obtenus par les coréens et les allemands, ne serait ce que pour ça, on doit à Raoult un sérieux coup de chapeau pour être monté au créneau contre "nos élites" qui peuvent se "vanter" d'avoir réglé en 2 mois les problèmes des retraites et du chômage. Faudra bien que cela se paie et le plus tôt sera le mieux.     

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Pratique médicale :

© raoult_didier

bien vu... d'autant que l'article publié aujourd'hui s'appuie sur des donnes IHM daté... sur 20 personnes il y a 3 semaines... Un peu decevant pour mediapart, le virus n'est ni de droite ni de gauche....

Actuellement on peux acceder a des informations plus fraiches, j'espere que ce n'est pas un parti pris...

https://www.youtube.com/watch?v=a2HgVJpVWIc

 

il faudrait eviter le vrai du faux sur france info, c'est pour cette raison que je suis là...

On peut effectivement s'interroger sur les influences qu'a subies "Médiapart" et la virulence farouche dont il a fait preuve pour démolir la réputation et l'homme qu'est Tariq Ramadan.

Vous avez parfaitement raison de vous poser ce genre de question, mais je pense qu’il ne faut ici chercher les influences que dans ledit « audimat ». L’exemple de Tariq Ramadan, que vous citez, confirme ce soupçon : ce n’est pas sous l’influence d’un quelconque groupe, lobby ou mouvement politique que Médiapart démolit TR (car tous le démolissent, et tous dans le souci de conserver leur public), mais par crainte de perdre des lecteurs. À ce jour, personne n’a été capable de me citer explicitement un exemple du soi-disant double discours de TR. Les moutons se contentent de répéter ce qu’ils entendent à la télé, et l’immense majorité du troupeau n’a jamais pris la peine de lire n seul livre de TR. Caroline Fourest est en première ligne dans cette entreprise de démolition mais son livre « Frère Tariq » n’est qu’une collection de mensonges et de citations tronquées visant à faire dire à TR exactement le contraire de ce qu’il dit et écrit. Un personnage jadis respecté et écouté (Edgar Morin) qui a eu le malheur de co-écrire deux (très intéressants) ouvrages avec TR est aujourd’hui dénigré par « l’opinion publique » (je veux dire l’opinion de ceux qui n’ont pas le temps de lire et qui tirent toutes leurs vérités des chaînes d’info de Bouygues, Lagardère,  Bolloré et autres Facebook).

Je constate, probablement avec vous, que Médiapart se comporte comme un mouton dès qu’il s’agit d’aborder des sujets tabous, comme par exemple la question palestinienne. Je pense qu’il faut juste en être conscient et ne pas se limiter à MDP pour s’informer. Libéré de l’influence des annonceurs et de l’état, MDP est tout de même, comme il l’avoue lui-même avec fierté, acheté par ses lecteurs. Et il faut bien ménager les clients qui vous achètent…

C'est ce que je dis dans mon post un peu plus haut !

Attendons le résultat du test européen, et attendons de voir comment il va être utilisé.

Pour moi, il est clair que son objectif est de "démontrer" l'inefficacité du traitement du professeur Raoult par un test volontairement biaisé.

C'est vrai mais les évaluateurs sont de simples chercheurs et ils s'intéressent à la qualité scientifique plus qu'à la quantitié et savent décrypter la langue de bois et détecter les bidonnages...

En gros, pour savoir si son traitement marche ou pas, on n'a que sa parole - ou son intuition. Vu qu'il se refuse à faire une étude scientifiquement valable de son traitement. Donc, il est intéressant de savoir si ce type a fait preuve de sérieux scientifique dans le passé. Apparemment, non, bien au contraire.

Alain, le discours commence à changer: parmi ceux qui criaient haro sur le baudet , certains édulcorent leurs affirmations péremptoires sur l'inefficacité, les dangers ... du traitement, mettant l'accent sur l'urgence de faire baisser la charge virale - ce qu'ils reconnaissent semble-t-il, et donc la contamination aussi au-delà du reste. Des médecins demandent que soient levées les interdictions mises en place en janvier, soulignant le fait que par ailleurs ils peuvent sur autorisation de l'AMM utiliser des molécules (rien à voir avec la chlorobidule) pourtant non encore complètement assises ... Après, y a les durs ...

Pour le reste, attendons donc que la société paie son tribut de chair et de vie, comme à la guerre avant la décision d'arrêter les frais.

Vous n'êtes visiblement pas au courant qu'à l'hydroxychloroquine, Raoult associe l'azythromycine. La 2ème partie de votre commentaire est de ce fait, un fake.

«  Il semble que le traitement préconisé par Saint Raoult ait autant d'effet que... pas de traitement » Raoult, en préalable, DÉPISTE ! Et donc ne traite que les porteurs de virus bien sûr !!! Et c’est sûr eux seuls qu’il a OBSERVÉ un baisse ou disparition de la charge virale, elle même a l’origine des désastres pulmonaires : réaction inflammatoire aiguë et incontrôlable qui envoie tant de gens à la mort.

Vous avez contrôlé personnellement? Mais c'est formidable!

Voilà l’explication de l'engouement de Douste. Blazy faux derche de toujours  

La collectionnite est un syndrome comportemental traduisant une personnalité particulière 

C'est pourquoi Trump, qu'on sait grand ennemi des labos américains, fait une pub enthousiaste pour le "médicament miracle", malgré les réserves de ses conseillers scientifiques sur le prétendu "game changer".

Il a dit dans un interview il précise " pourquoi les chinois se tromperaient-ils? "

Ce que vous dites est faux. Une dernière étude chinoise a conclu à l'inefficacité de la chloroquine. 

http://subject.med.wanfangdata.com.cn/UpLoad/Files/202003/43f8625d4dc74e42bbcf24795de1c77c.pdf en chinois avec traduction anglaise.

 Très chaudement recommandé !

D'autant plus que vous mettez le doigt sur un point que négligent allègrement les contempteurs de Didier Raoult tant ils écument de rage à son endroit :

 Cela ne semble pas vous gêner que dans l'étude en double aveugle, la moitié des patients, soit 1 800 (sur 3 600) dans le cas de discovery, ne reçoivent qu'un placébo. "

Les médecins auraient-ils le droit de vie et de mort sur leurs malheureux patients Covid-19 ?

C’est pourtant bien de cela qu’il s’agit quand certains réclament à cor et à cri une étude randomisée ?

Le Professeur Christian Perrone ne mâche pas ses mots pour ouvrir les yeux à tout un chacun :

"La “randomisation”, c’est la roulette russe et une condamnation à mort pour certains malades, et cela fait perdre du temps, ce n’est pas éthique. Les chercheurs, qui ne sont pas en contact avec des malades, ont érigé cette méthodologie comme norme. Ce sont les patients qui en pâtissent. "

TROUVER UN REMÈDE AU CORONAVIRUS 

 

Superbe réponse à cet article "biaisé"

la parole est à la défense :

https://www.youtube.com/watch?v=a2HgVJpVWIc

En total accord avec vous.

Pascale Pascariello aurait pu se comporter en bon journaliste d'investigation (le propre de Médiapart me semble-t-il) pour apporter un tableau plus nuancé du Pr Raoult.

Le Média, dans un article sur ce même Pr Raoult, se montre plus impartial concernant ce dernier. Ainsi apprend-on qu'en 2003 le ministre de la santé de l'époque lui a commandé un rapport sur l'état du système de santé face à une pandémie bactériologique. Le résultat a été particulièrement sévère devant l'impréparation et les "Mandarins parisiens n'ont pas été épargnés", on perçoit mieux leur animosité à son égard.

Concernant l'INSERM et le CNRS qui ont retiré en 2018 leur soutien à l'IHU du Pr Raoult, la aussi quelques nuances. L'INSERM était dirigé par Yves LEVY le mari de notre précédente ministre de la santé:Agnés BUZYN et en poste à cette période et la direction du CNRS était dirigé par une personne nommée par Emmanuel Macron contre l'avis du conseil scientifique du même CNRS.

Soit Pascale Pascariello a limité ses recherches en n'utilisant que des éléments à charge ou comme certains suggèrent dans les commentaires un intervention du Patron n'appréciant guère le Pr Raoult

 

Harangueur, pour arranger les foules

Coronavirus : données, EHPAD, polémiques © IHU Méditerranée-Infection

S'agit-il d'un fake? Lorsque les chinois parlent de chloroquine il s'agit de phosphate de chloroquine pas d'hydroxychloroquine (i.e. Nivaquine pas Plaquenil). D'autre part, associer un antibiotique pour éviter une sur-infection pulmonaire a du sens et n'est pas une découverte. Par contre il semblerait que l'azythromycine ne soit pas le choix le plus judicieux. Selon le CHU de Nice, lorsque l’hydroxychloroquine est donnée toute seule, le risque cardiaque est très faible. En revanche selon ce CHU l’antibiotique (azithromycine) qui est prescrit en association avec l’hydroxychloroquine dans le protocole anti-Covid favorise des anomalies cardiaques. D'où au minimum une surveillance cardiaque.

Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas utiliser ce traitement - il est utilisé à New-York et en Italie, il a été utilisé en Chine et il est aussi utilisé en France... on verra donc bien ce qu'il en est. N'empèche que je trouve cet article très instructif. Je ne me reposerai donc pas sur la com de Raoult pour me faire une opinion. Il est un peu étonnant que ce remède n'ait pas encore fait la preuve d'efficacité que lui prête Raoult vu qu'il est en fait maintenant déployé dans pas mal d'endroits...

Oui, mais la charge virale baisse chez tous les patients, traités ou pas. Lorsqu'on en arrive à la phase critique, on n'a plus de virus. Rien ne prouve à ce jour que ce traitement fasse baisser la charge virale plus vite que pas de traitement du tout.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

La science est un héroïsme collectif © Thomas C. Durand

J'apprécie beaucoup votre usage des termes mortalité définitive. On peut dire qu'il laisse ouvertes avec élégance un certain nombre de questions métaphysiques sur le caractère irréversible du trépas. Toutefois, même s'il semble que vous admettiez la relative incertitude portant sur l'efficacité exacte du traitement, j'avoue n'avoir pas saisi exactement sur quel plan votre démonstration constituait un approfondissement, du moins en ce qui concerne l'analyse statistique.

L'essentiel reste cependant qu'il vaille mieux faire quelque chose que rien, notamment dans les cas où l'on ne sait pas quoi faire. C'est un excellent remède contre l'anxiété.

Douste Blazy existe encore?

Bravo Kaze Tachinu et puissent les médecins de ville obtenir enfin le droit de sauver des vies ! 

On n'est pas en train là de s'opposer à tel ou tel homme politique mais de réclamer le droit de vivre et que s'arrête l'hécatombe !

lire ce témoignage d'une femme médecin qui s'est guérie avec le traitement préconisé par Raoult:

https://www.lelibrepenseur.org/honfleur-guerie-du-covid-19-le-dr-alexanian-exprime-sa-colere-face-a-la-gestion-de-la-crise-sanitaire/

« Réponse : on n’en sait rien » Vous auriez mieux fait de dire « Je n’en sais rien » Les gens de bonne foi qui ont l’étrange idée de se renseigner avant de parler ne parlent certes pas de « remède miracle « , expression stupide qu’au grand jamais Raoult n’a employée mais ils savent que le protocole chinois adopté et adapté par Marseille est efficace. C’est peut-être important, non ? Peut-être même plus important que les opinions des uns ou des autres ou les ragots pieusement recueillis par Pascale Pascariello qui passe complètement à côté d’un article qui aurait le même titre mais un contenu à la hauteur de ce qu’il promet.

Vu de Belgique:

ET bien voilà notre compositeur musicien qui se met à lire des études cliniques ce qui en soi vous honore. Quand vous aurez passé 40 ans dans les études cliniques, les protocoles, les manières de construire des groupes de patients pour obtenir un  résultat recherché inattaquable par ceux qui pourraient se permettre de critiquer en les impliquant , de physiopathologie, de pharmaco, je me permettrai de lire vos références et voir sur quel base vous raisonnez. Pour la manière de traduire des chiffres en résultats cliniques, vous avez besoin de leçons pour vérifiez si les conclusions d'une étude sont vraiment les bonnes.

.Quant aux intérêts financiersde traitement, je ne crois pas que vous ayez participé à ce type de réunion  en pharmaco-économie et vos commentaires sont loin de la réalité. Ce n'est pas grave.

 Mais attention, ce n'est parce que vous êtes compositeur de musique que vous seriez incapable mais une chose est certaine,il faut passer de très nombreuses années avant de comprendre ce que les maîtres de ce jeux ont mis comme temps pour le comprendre et vraiment je veux bien argumenter avec un Professeur de médecine, de chirurgie pour aller droit à l'essentiel mais  ne pas devoir vous donner un cours de pharmaco, de physiopathologie, sur les études cliniques.Admettez tout de même qui ce n'est parce que je sais lire les notes de musique que je vais vous expliquer, Mozart, Bach...etc Je peux les apprécier mais je ne vais pas expliquer à un compositeur comme vous les harmonies...

Relisez moi est vous allez découvrir que vous avez souvent compris l'inverse de ce que j'ai dit et comme vous voulez m'attaquer vous partez en conclusion inverse, c'est comique. C'est bizarre mais rassurez vous, vous n'êtes pas le seul agir de la sorte.

Allez faites moi une belle musique et moi, je m'occuperai de ce que je sais faire sachant que ma carrière est faite. largement réussie quand j'attends encore votre tube d'enfer.

« Réponse : on n’en sait rien » Vous auriez mieux fait de dire « Je n’en sais rien » Les gens de bonne foi qui ont l’étrange idée de se renseigner avant de parler ne parlent certes pas de « remède miracle « , expression stupide qu’au grand jamais Raoult n’a employée mais ils savent que le protocole chinois adopté et adapté par Marseille est efficace.

Je ne doute pas le moins du monde de votre "bonne foi", j'imagine que votre esprit fécond en redondance d'idées préconçues trouve toujours le moyen d'admettre son savoir et d'ignorer les faits. Ce qui vous donne un avantage certain dans cette conversation, de votre point de vue néanmoins. Vous n'aurez jamais tort. C'est un carnaval de la bonne foi, ou les erreurs ne sont pas forcément en cage pour le plaisir des spectateurs.

On n’en sait rien" m'incluait bien évidemment. Je vous remercie de l'avoir précisé. Il est vrai qu'en ce moment, les cailloux ont plus de chance de conquérir Mars que notre espèce. L'évidence que vous rappelez montre qu'il existe probablement un dysfonctionnement mineur de votre capacité à les apprécier pleinement.

Votre avis sur l'efficacité de ce traitement ne fait malheureusement pas consensus. Rassurez-vous, je ne parle pas de ma personne, mais bien de celles qui sont en charge sur la question. Elles sont particulièrement nombreuses et renseignées sur le sujet. Je vous conseille donc d'aller vous ridiculiser... Pardon, d'aller à leur rencontre pour leur exposer votre science afin de lever définitivement le doute sur cette sombre histoire. Un esprit aussi brillant et catégorique que le vôtre doit être mis à profit pendant cette crise. Un seul héros n'est pas suffisant, enfilez votre cape, chaussez vos bottes et moulez votre slip, la gloire vous attend!

 C’est peut-être important, non ? Peut-être même plus important que les opinions des uns ou des autres ou les ragots pieusement recueillis par Pascale Pascariello qui passe complètement à côté d’un article qui aurait le même titre mais un contenu à la hauteur de ce qu’il promet.

Vous avez entièrement raison! Nous devons définitivement enterrer ces décennies de science absurdes, de protocoles désuets. À quoi bon "les preuves"? Le consensus? Le travail d'équipe? Une simple idée et l'intuition qu'elle est bonne suffiront. Nous pourrons enfin écrire notre propre science basée sur notre intelligence supérieure où chaque mot reflétera le génie humain dans toute sa grandeur. Une ode à la création, un zeste de citron et quelques litres de café pour enfin amener l'humanité dans le droit chemin, celui de croire sur parole plutôt que sur des preuves. S'il en faut, nous les fabriquerons, nous tordrons la réalité pour qu'elle s'accommode de nos excès. Nous façonnerons notre destinée à la pointe de nos synapses, seuls, chacun dans son coin, et le moindre doute, le moindre reproche sera immédiatement sanctionné par une lapidation en règle. Si jamais nous survivons à nos frasques ubuesques.

ET bien voilà notre compositeur musicien qui se met à lire des études cliniques ce qui en soi vous honore. Quand vous aurez passé 40 ans dans les études cliniques, les protocoles, les manières de construire des groupes de patients pour obtenir un  résultat recherché inattaquable par ceux qui pourraient se permettre de critiquer en les impliquant , de physiopathologie, de pharmaco, je me permettrai de lire vos références et voir sur quel base vous raisonnez. Pour la manière de traduire des chiffres en résultats cliniques, vous avez besoin de leçons pour vérifiez si les conclusions d'une étude sont vraiment les bonnes.

Il est amusant de vous voir me féliciter pour mon approche curieuse et pour mes lectures passionnées d'études cliniques. Avant de vous vautrer dans la certitude en refusant de consulter mes références, qui soit dit en passant, donnaient aussi sur l'étude du Pr Raoult. Navrant que votre foi vous interdise la consultation même de ce qui est censé vous donner une raison de croire. Votre protocole de vie semble compromettre gravement vos chances d'obtenir une infime crédibilité. Ne vous en faites pas, l'on peut aisément vivre dans la bêtise, certains ici pratiquent cette discipline à la perfection.

J'imagine qu'après cet argument d'autorité et ce ton paternaliste hors propos, qui me refusent le droit d'avoir une compréhension suffisante du sujet pour émettre un avis de prudence, vous aurez la délicatesse de nous fournir vos compétences afin que nous puissions juger de l'étendue de vos connaissances, déjà fortement amochée par votre pavé indigeste précédent. Après un spectacle pareil, qui ferait rougir de honte un écolier en primaire, les preuves de vos capacités devront être spectaculaires.

J'observe aussi un commentaire porté sur l'attaque personnelle dénuée d'arguments, ce qui était, je crois me souvenir, votre principal reproche. Ce qui m'a forcé en toute bonne foi, à vous fournir une réponse beaucoup plus détaillée munie de sources que vous n'avez pas consulté, prétentieux petit coquin. Je vous remercie par ailleurs de vos lumières, encore une fois. Il est vrai que lorsqu'une personne, qui s'est à ce point plantée dans un condensé de stupidité en public, vous informe que vous avez besoin de leçons, j'y cours de suite!

Quant aux intérêts financiersde traitement, je ne crois pas que vous ayez participé à ce type de réunion  en pharmaco-économie et vos commentaires sont loin de la réalité. Ce n'est pas grave.

Heureusement que vous avez la réalité dans votre petite poche, cela vous épargne ainsi d'étayer et de sourcer vos affirmations. Ainsi nous devons vous croire sur parole, quand bien même les évidences vous vomissent à la figure. Que dire, sinon que je suis admiratif pour la solidité de cette prison où vous avez enfermé votre esprit, certain que tout ce qui était en dehors n'était que menssonges. Votre cerveau est le monde, c'est votre évidence.

Mais attention, ce n'est parce que vous êtes compositeur de musique que vous seriez incapable

Je vous remercie d'avoir jaugé mes capacités aussi finement. Je suis heureux et j'en sors rassuré d'avoir été approuvé par une pointure telle que vous. Cela me réconforte. Enfin, j'aurai surement dit ça si vous n'aviez encore rien écrit jusqu'à cet instant. Votre passé, malheureusement, ne vous rend pas apte à évaluer mes capacités et encore moins à les remettre en question. Il faudrait pour cela que vous apportiez des arguments concrets, solides, prouvés et sourcés. Ce qui n'est pas le cas.

Mais une chose est certaine,il faut passer de très nombreuses années avant de comprendre ce que les maîtres de ce jeux ont mis comme temps pour le comprendre et vraiment je veux bien argumenter avec un Professeur de médecine, de chirurgie

Arretez tout, si un professeur de médecine vous lit, il fera un AVC brutal. Penser que vos réflexions puissent être à la hauteur pour une conversation avec un expert mettra dans l'embarras le tissu même de l'espace temps. Vous n'êtes déjà pas capable de tenir la conversation avec moi, simple et modeste compositeur, alors avec un chirurgien, vous avez trop pris de Plaquenil?

Admettez tout de même qui ce n'est parce que je sais lire les notes de musique que je vais vous expliquer, Mozart, Bach...etc Je peux les apprécier mais je ne vais pas expliquer à un compositeur comme vous les harmonies...

Vous n'arrivez déjà pas à expliquer votre explication, alors me parler d'harmonie, effectivement, c'est mort. Envisager de parler avec un professeur, même de CP, je ne pense pas que cela soit dans vos cordes. Dans le meilleur des cas, vous pouvez tenter une conversation avec une plante en plastique, car je doute qu'une vraie plante vous supporte suffisamment pour ne pas vous cracher son eau à la figure. Non pas qu'elle ait forcément un niveau inférieur au vôtre, mais votre arrogance finira fatalement par la mettre à rude épreuve.

Relisez moi est vous allez découvrir que vous avez souvent compris l'inverse de ce que j'ai dit

Je vous en prie, cessez cette interminable attente, ce suspense de thriller NRJ12. Dites-moi ce que j'ai mal compris! Dites-moi où vos propos étaient si subtils que je n'ai qu'effleuré son prototype de concept! Faites-moi cet honneur. Votre voie est elle si impénétrable?

et comme vous voulez m'attaquer vous partez en conclusion inverse,

Attendez! si je comprends l'inverse, et que je réponds l'inverse, je dois tomber juste non? Vous validez mon étude sur votre psyché? Mille mercis, je peux enfin faire consensus avec vous!

c'est comique

Je ne vous le fais pas dire.

C'est bizarre mais rassurez vous, vous n'êtes pas le seul agir de la sorte.

Effectivement, mais je suis le seul qui ait pris la peine de vous répondre, malgré votre niveau stratosphérique. C'est qu'il y a un lien non? Une sorte de connexion extrasensorielle qui nous unit. Seulement dans le pire malheureusement.

Allez faites moi une belle musique et moi, je m'occuperai de ce que je sais faire sachant que ma carrière est faite. largement réussie quand j'attends encore votre tube d'enfer.

Votre carrière c'est de raconter des conneries énormes sur un espace de discussion perdu dans les limbes d'internet? Ou c'est peut être le lustrage d'égo pour l'amener dans des espaces où les lois de la physique s'estompent pour ne laisser que chaos? Attendez! Vous êtes médecin ou chercheur? Mon Dieu! (Et je suis athée!) Mon Dieu! Surtout, ne me dites pas ça sans preuve, et je crois que même si vous m'en donnez, j'appliquerai votre protocole, et je refuserai d'y croire.

Vous veillez jusqu'à des 3 h du matin pour nous innonder de vos péroraisons, plus longues que le torchon de cette demi journaliste que vous êtes censé commenter... cela pour nous apprendre ce qui est scientifique et ce qui ne l'est pas... en insultant au passage vos camarades de plateau... Et je vois que vous êtes... musicien !

Tout cela témoigne d'une chose : vous êtes en proie à vos passions. Et passion et "science" ne font pas du tout bon ménage...

Reprenez-vous et plantez donc un peu mieux vos pieds dans le réel.

Vous veillez jusqu'à des 3 h du matin pour nous innonder de vos péroraisons

C'est exactement ça.

plus longues que le torchon de cette demi journaliste que vous êtes censé commenter...

C'est tout à fait possible, si l'on assemble l'intégralité de mes commentaires. Il faudrait faire l'essai.

cela pour nous apprendre ce qui est scientifique et ce qui ne l'est pas...

C'est tout à fait exact. Après, le niveau dont vous et les autres scientifiques en chaussettes faites preuve n'est guère un défi pour le premier lecteur occasionnel de Wikipédia. Du coup, j'imagine qu'une chaise de jardin pourrait me mettre une PLS.

en insultant au passage vos camarades de plateau...

Il m'a semblé que c'était le style de conversation majoritaire chez les gens comme vous. J'ai réanalysé les commentaires précédents et j'en arrive à cette même conclusion. J'imagine que je me calque sur vos talents pour me fondre dans la masse.

Et je vois que vous êtes... musicien !

Excellente observation. Très hors propos, inutile dans le contexte, mais c'est une information tout à fait correcte.

Tout cela témoigne d'une chose : vous êtes en proie à vos passions.

Une évidence, la passion de l'ennui me pousse à commettre d'horribles crimes sur cet espace de commentaire. Ici, j'ose l'irréparable: mettre vos convictions à l'épreuve des faits et de la logique. Chose insurmontable pour vous, car vos arguments se bornent à des attaques personnelles dénuées de contextes. Quand bien même mes commentaires seraient d'une longueur insoutenables.

Et passion et "science" ne font pas du tout bon ménage...

C'est la réflexion que vous devriez vous faire. Je pense que vous faites un transfert. Dans le cas contraire, il serait plus prudent d'expliquer au monde, impatient de vos lumières, où mes passions entrent en opposition avec la science.

Reprenez-vous et plantez donc un peu mieux vos pieds dans le réel.

Oui, le réel, la réalité, un concept vague souvent employé par vos pairs pour légitimer des fantasmes qu'ils sont incapables d'expliquer. Le réel et la croyance ne font pas bon ménage, c'est là une phrase que vous devriez méditer.

Une petite tisane pour remettre la terre dans sa forme d'origine?

Les soutiens de gauche existent egalement aussi

Effectivement

il y a  surement des dérapages au niveau de la recherche ( budget etc  résultats etc management et positionnement  par rapport  aux autres doctorants collègues  )

 

mais force est de constater ce médecin et chercheur ne reste pas confiné dans sa tout d’ivoire et bureau avec des savoirs livresques , c'est aussi  encore un médecin et sait de quoi il parle il voit des patients et  les  prend en charge   comme infectiologue, une fois par semaine

les patients de covid particulièrement

avec dépistage, isolement si besoin pour ne pas infecter tous les autres comme en EHPAD  ou sur les bateauax 

par ailleurs avec un traitement précoce  (et connu  prescrit depuis 40 ans sur des millions de gens )  par des milliers de médecins  collègues comme lui il n'est pas le seul.

Avez-vous un frère ou un parent ayant guéri grâce à Mr Raoult ?

Par le fait, je n'en sais rien.

Pour le frère, je peux facilement vous répondre : je n'ai pas de frère du tout, donc non. Des parents, je n'en sais rien... comme je ne sais pas si moi-même (par exemple) j'ai chopé la covide et si j'en ai guéri spontanément ou par des moyens thérapeutiques habituels, comme 90% des personnes qui ont chopé la covide.

Donc prenons l'échantillon de malades dépistés (avec quels moyens, on manque de tests partout ?) par les équipes de Raoult : on peut prédire que 90% de ces malades-là auraient guéri avec ou sans traitement de Raoult.

Reste les 10% : parmi ceux-là, dans la première étude publiée, 6 ont été évacués en réanimation et sortis de l'étude (alors qu'il s'agit de 6 échecs thérapeutiques, si les mots ont un sens) et les autres se sont rétablis... sans qu'on sache à quoi l'attribuer puisque les équipes de Raoult n'ont pas publié d'étude sérieuse : ils n'ont fourni que des résultats inexploitables par les gens dont c'est le métier.

Là-dessus, vous pouvez lire cet article, très clair.

C'est peut-être grâce au cocktail HCQ+AZTM ou peut-être pas : on n'en sait rien, et vous non plus (ou alors téléphonez vite à l'IHU de Marseille, ils n'ont toujours pas de preuves).

En revanche, j'ai connu une personne qui avait guéri (mais pas de la covide) grâce à la médaille miraculeuse (elle en était vraiment persuadée !). C'est peut-être vrai, allez savoir. Mais je n'appellerais pas ça de la médecine.

 

Vu de Belgique: Cher Prof Bras je conseille à Martine d'aller voir votre site Facebook, et d'y découvrir votre poésie. Quand je vous lis ici je me demandais de quel manque de reconnaissance vous souffriez puis quand j'ai vu sur le site de MDP  que vous êtes compositeur je vous ai fait ma réponse qui n'est pas condescendante mais réaliste. Puis je suis allé vous voir sur Facebook puis y ai lu vos textes et me suis dit: ce n'est pas demain que son art va lui apporter une reconnaissance et je comprends mieux ce qui le taraude. Maintenant pour mon CV il n est pas à vendre il est Fait, il ne peut être vendu ou partagé, Il doit être vécu et vous voyant sur Facebook je ne me considère pas assez salaud pour me comparer à vous mais assez vieux pour vous dire d'aller jouer avec quelqu' un d'autre et d'essayer de résoudre votre reconnaissance avec papa et maman. Je vous fait un câlin.

Il y a des gens qui s'amusent à sacrifier 800 personnes pour s'amuser ou pour faire plaisir à Big Pharma, volontairement ? Vous y croyez pour de vrai ?

Merci Cédric. L'article n'est pas en accès libre mais le début suffit à se faire une opinion: 'connu pour la qualité de ses travaux'. La bonne phrase serait "connu pour la *mauvaise* qualité de ses travaux"! Pour trouver quelques pépites hallucinantes observées dans ses travaux :

https://pubpeer.com/search?q=didier+Raoult

VU e Belgique:

Demandez à des gens qui ont travaillé pour ce que vous appelez "big pharma", mais alors parlons des très gros de "big pharma" et suffisamment haut cadre que pour vous expliquer.

Allez voir dans les pensionnés qui n'ont rien à perdre et y ont passé beaucoup de temps.

;-)

Vu de Belgique: Cher Prof Bras je conseille à Martine d'aller voir votre site Facebook, et d'y découvrir votre poésie.

Cela m'émeut beaucoup, je vous en remercie infiniment.

Quand je vous lis ici je me demandais de quel manque de reconnaissance vous souffriez

Vous avez des questions étranges. Cela me parait clair, je manque de "re"connaissances sur votre capacité à extrapoler vos propres connaissances. J'avoue être surpris par votre niveau de narcissisme et la confiance aveugle que vous donnez à vos élucubrations que j'ai mainte fois démontées, arguments, preuves et sources à l'appui, et que vous avez malhonnêtement occultés. Il vous est plus facile d'oublier vos incroyables erreurs qui vous ridiculises, que d'affronter la réalité: une spectaculaire capacité à faire des attaques ad personam douteuses tout en se masturbant sur des fantasmes de connaissances que vous ne possédez pas.

puis quand j'ai vu sur le site de MDP  que vous êtes compositeur je vous ai fait ma réponse qui n'est pas condescendante mais réaliste.

Le réalisme de votre condescendance et une réalité confondante.

Puis je suis allé vous voir sur Facebook puis y ai lu vos textes et me suis dit: ce n'est pas demain que son art va lui apporter une reconnaissance et je comprends mieux ce qui le taraude.

Il est heureux que mes textes vous laissent de marbre, car comme vous l'avez fait remarqué, je suis compositeur et non poète. Il serait regrettable que je maitrise un art qui m'est inconnu, face à des artistes qui en maitrisent tous les rouages. Si votre critique purement personnelle et subjective devait avoir un sens, elle aurait dû porter sur la musique, disponible sur cette même page. Ainsi, vous jugez de capacités artistiques sans même avoir utilisé l'outil adéquat pour le faire, tout en confondant deux domaines bien différents, en confessant vous-même une méconnaissance totale de l'art initial. C'est un sans faute. Si je voulais passer pour un stupide prétentieux aux abois, je ne m'y prendrais pas autrement. Toutes mes félicitations.

Maintenant pour mon CV il n est pas à vendre il est Fait, il ne peut être vendu ou partagé

Il est alors heureux que je ne sois pas disposé à acheter votre glorieux passé. Vu l'échantillon que vous proposez, je préfère encore la télé-réalité, le niveau y est infiniment supérieur.

vous voyant sur Facebook je ne me considère pas assez salaud pour me comparer à vous

Non, en revanche vous vous considérez assez salaud pour m'attaquer personnellement sur un sujet que vous ne maitrisez pas , en vous éloignant totalement du propos de l'article, gratuitement de surcroit. Une belle preuve de maturité. Je vous ai laissé démuni, il semble, démuni et défroqué. Vous utilisez par ailleurs une méthode incohérente saupoudrée d'un narcissisme qui ferait pâlir un cadavre. Vous sentant à ce point supérieur que vous en veniez à dénigrer un travail, sans même l'avoir aperçu. Ce qui en dit long sur votre expertise et le crédit que l'on peut accorder à vos précédentes entrées. Cela remet en cause l'intégralité de vos écrits, y compris votre supposée carrière que vous cachez comme si elle devait rester secrète, pour des raisons de sécurité internationale, j'imagine.

Vous qui prenez tant de plaisir martelez votre incommensurable génie, je m'étonne que vous ne vouliez pas sortir votre plus bel atout, cette expérience implacable qui fera figure d'autorité et consolidera votre grandeur inattaquable. Malheureusement, l'on a juste un gamin ridé qui fait une crise d'autorité et s'invente des talents qu'il ne possède pas. Un sucre et au lit fiston!

Bonjour Saccadi, Excellente analyse. Cela me rassure sur la critique que l'on peut faire sur ces pratiques aux fins essentiellement financières. Bien sûr que tout n'est pas atteint jeter. Nous devons pas être aveugles. Hélas les grandes gueules ont très écoutés sur la place publique. Merci pour votre analyse

Connexion non sécurisée. Impossible d'ouvrir la page. Serait-ce révélateur d'une tendance au bobard?

Vu de Belgique:

Bon je ne voulais pas en arriver là cher Prof Bras.

Je vous pose une seule question qui va rassembler des connaissances de pharmaco, de physiopathologie, avec un peu de cardiologie et de médecine générale. Vous avez tellement insisté sur le effets cardiaques de la chloroquine et/ou l'hydroxy-chloroquine que vous n'allez éprouver aucune difficulté à y répondre.

Quel traitement, connu depuis très longtemps, qui était comme contre-indiqué formellement dans une pathologie (avec le risque de tuer le patient), a fini par devenir un must dans les nouveaux guidelines du traitement de cette pathologie? Veuillez m'expliquer en partant de la formule sur la tension artérielle sans entrer dans les détails des différents types de tensions artérielles ( je ne veux pas vous tuer ;-)). Contentez-vous d'argumenter avec tension artérielle, débit cardiaque, résistance périphérique et fréquence cardiaque. 

Cela m'évitera de vous dire tout ce que j'ai fait dans ma vie.

Quant à ma phrase sur ma condescendance que j'exprime comme du réalisme, je vous croyais plus fin: vous auriez dû comprendre que mon réalisme explique ma condescendance à votre égard. A Bruxelles, pour dire "oui" nous disons " non peut être".

A+ ma biche et cherche bien la réponse, pas sûr qu'on la trouve sur Wikipédia. Si vous réussissez, je peux vous donner une question à l'examen d'entrée en polytechnique, elle est plus marrante.

Bon je ne voulais pas en arriver là cher Prof Bras.

Attention, ça va faire mal. Attendez, je me prépare. Mais que va-t-il m'arriver? Cette menace à peine voilée présagerait elle d'un cataclysme anal qui m'enverrait ad patres? Que faire... la peur m'envahit! Le doute accul mes pensées jusqu'aux confins de la raison. La folie s'empare de moi! Oh capitaine! Montrez-moi un cap! Une espérance! Guidez mon esprit à travers ce précipice que... mmm attendez... Mr....truc....Mr.. Ah! Mr J-C Sermeus! Reprenons. Guidez mon esprit à travers ce pré plein de pisse ou m'attend la damnation temporaire. D'environ 8 secondes, après on arrête les bêtises.

Je vous pose une seule question

Je suis tout ouïe. Enfin je vous lis attentivement, vous me comprenez, j'imagine.

qui va rassembler des connaissances de pharmaco, de physiopathologie, avec un peu de cardiologie et de médecine générale. Vous avez tellement insisté sur le effets cardiaques de la chloroquine et/ou l'hydroxy-chloroquine que vous n'allez éprouver aucune difficulté à y répondre.

Pas certain, je me suis contenté de lire la notice d'utilisation. C'est à la portée du premier spermatozoïde chanceux venu. Vous ne l'avez pas fait par contre, dois-je en déduire que vous êtes malchanceux?

Julien Lepers présente:

Quel traitement, connu depuis très longtemps, qui était comme contre-indiqué formellement dans une pathologie (avec le risque de tuer le patient), a fini par devenir un must dans les nouveaux guidelines du traitement de cette pathologie? Veuillez m'expliquer en partant de la formule sur la tension artérielle sans entrer dans les détails des différents types de tensions artérielles ( je ne veux pas vous tuer ;-)). Contentez-vous d'argumenter avec tension artérielle, débit cardiaque, résistance périphérique et fréquence cardiaque.

Je ne sais pas si vous vous en rendez compte, mais votre question n'a aucun sens. Mais vraiment, aucun. Je voulais sortir une blague en rapport avec question pour un champion, mais après plusieurs lectures, il m'est impossible de vous répondre. Non pas que la réponse me soit forcément inconnue, c'est juste que la formulation de la question est totalement pétée du cul, et qu'en plus vous omettez des informations importantes pour situer la question dans un contexte.

Quel traitement, connu depuis très longtemps

On est déjà dans une liste extrêmement longue. Difficile de n'en sélectionner qu'un seul à partir de cette information.

qui était comme contre-indiqué formellement dans une pathologie (avec le risque de tuer le patient), a fini par devenir un must dans les nouveaux guidelines du traitement de cette pathologie?

Il était contre indiqué, ou comme contre indiqué? C'était officiel? Un indice sur la pathologie au moins? Non? Un truc? Il a fait consensus? Quel était le domaine pour ce traitement? Une fourchette pour la datation? C'était au début du 19e? 18e? Il est autorisé sur quel territoire? Tous? Le vôtre?

Veuillez m'expliquer en partant de la formule sur la tension artérielle

Je veux bien vous expliquer, mais votre question ne comporte pas de question, vous semblez tout aussi perdu que moi dans vos pensées. Que voulez-vous que je vous explique? Sur quel traitement? Si tenté que cela soit dans mon domaine de compétence, qui n'est pas la cardiologie malheureusement, ou au moins dans un domaine de connaissance, qui n'est pas la psychiatrie. En partant de la formule cardiaque? Mais qu’est-ce que c'est que ce truc? C'est une formule mathématique? Chimique? C'est un protocole d'expérimentation?

sans entrer dans les détails des différents types de tensions artérielles  (je ne veux pas vous tuer ;-)).

Vous m'avez tué. Les types de tensions artérielles? Comme pour les groupes sanguins? Ça veut dire qu'il existe des catégories de tension artérielle? Bordel! Mais vous êtes un scientifique du futur! Il faut d'office lancer des Nobels dans votre jardin jour et nuit. Désolé, effectivement, ça dépasse très largement mes domaines de compétences, et je ne vais certainement pas tenter de vous expliquer ce qu'est un type de tension artérielle et encore moins élaborer une théorie basée sur une formule cardiaque. Il faudrait que je pratique des expérimentations et je n'ai qu'un seul coeur.

Cela m'évitera de vous dire tout ce que j'ai fait dans ma vie.

Pas de problème, de toute façon je ne l'aurais pas lu. Par contre je suis très intéressé par la conclusion de votre prototype de question. Alors s'il vous plait, ne me faites plus languir et donnez la réponse complète et argumentée que je puisse juger de l'étendue de mon ignorance.

Par contre, que vous le vouliez ou non, il est toujours écrit dans la notice du Plaquenil qu'il existe un risque cardiaque grave avec décès à la clé. Ça malheureusement, vous ne pourrez pas le faire disparaitre, même en noyant le poisson.

Quant à ma phrase sur ma condescendance que j'exprime comme du réalisme, je vous croyais plus fin: vous auriez dû comprendre que mon réalisme explique ma condescendance à votre égard. A Bruxelles, pour dire "oui" nous disons " non peut être".

Ce qui explique votre difficulté à vous exprimer dans un langage clair pour communiqué avec d'autres êtres vivants. Effectivement, vous avez trouvé le problème.

A+ ma biche et cherche bien la réponse, pas sûr qu'on la trouve sur Wikipédia. Si vous réussissez, je peux vous donner une question à l'examen d'entrée en polytechnique, elle est plus marrante.

Non merci, Polytech c'est déjà fait et ça m'ennuierait de devoir recommencer. Surtout si vous vous improvisez mentor. Il y a des risques que je finisse par faire une dépression sévère et me suicide à la suite de l'une de vos tirades.

Je ne vais même pas essayer d'argumenter ou de répondre à votre concept de question, effectivement, vos connaissances supposées dépassent très largement mes compétences. Je serais bien incapable de trouver la formule cardiaque, probablement raccord avec la formule philosophale. Ni ne chercherait à vous contredire sur les types de tentions.

Je m'avoue vaincu et attends avec beaucoup d'impatience le long pavé que vous allez forcément me sortir pour m'expliquer tout ça. A+ Boomer!

Aucun risque pour le coeur nous dit notre scientifique officiel sur ce fil. Vous pouvez en prendre vous-même, en auto médication, sans le moindre problème nous disait il.

Je n'ai qu'une chose à prétendre ici que personne ne peut mettre en cause: je suis dans ma 70ième année, j'ai de la BPCO, de l'asthme, de l'hypertension, je fume deux paquets par jour et j'ai chopé ce virus. Dès la déclaration de guerre de ce virus, en deux heures j'avais une gueule de mort. Pas le temps d'aller faire la file à l'hosto pour qu'on me renvoie à la maison avec du paracétamol et j'ai pris un comprimé de Plaquénil. Deux heures après, j'allais mieux et trois jours après  tout était en ordre! J'ai continué 15 jours à deux comprimés. La fatigue perdure, mais hier je suis aller entraîner le gamin au tennis!

Continuez à écouter ce charlot et à remplir les hôpitaux par votre bêtise crasse. C'est vrai que l'on ne manque pas de lit et qu'on a largement la place d'inclure des consanguins en fin de partie. Les malades du Covid19 n'auront cas attendre dans le couloir.

Tout à fait d'accord. D'ailleurs je trouve un certain glissement dans les articles de mediapart....une forme d'insinuation progressive.

Je ne vois pas beaucoup d'articles traitant vraiment du glissement progressif de la Macronie vers un autoritarisme affirmé saisissant l'opportunité du COVID 19 pour mettre la population sous contrôle. Marine Le Pen n'aurait sans doute pas fait beaucoup mieux.

On surveille les citoyens dans des zones rurales ou littorales avec des hélico, des drones et pendant ce temps les métro se remplissent de salariés. Incohérence  ou opportunisme cynique ?

Effectivement je suis très déçue par cet article qui me pose de nombreuses questions sur son objectivité et sur la réalité d’est faits évoqués . Je ne suis pas utopique j’ai longtemps travaillé dans le secteur médico social associatif et en tant que cadre de direction j'étais obligée de courir après les subventions ...je suppose que Didier Raoult devait avoir cette recherche pour faire avancer sa structure. Le reste ce ne sont que des témoignages anonymes .... dommage 

Vu de Belgique:

Cher Prof Bras, résultat sur vos compétences médicales: 0/10

Je m'en doutais et une seule question a suffit. La réponse: le bêta-bloquant. J'aime bien la poser celle-là à ceux qui viennent faire les malins. Le plus amusant c'est que çà ne bloque pas les bêta comme vous. Maintenant que vous me dites que vous avez déjà fini polytechnique, je me suis fendu en deux

Si vous voulez vous instruire mieux, allez voir pourquoi l'effet inotrope négatif du bêta-bloquant était forcément contre-indiqué dans l'insuffisance cardiaque pour finalement être utilisé. Si vous avez une question, je vous aiderai. C'est un beau sujet.

Tout le reste de vos propos ne sont que de jugements de valeurs, procès d'intention, pirouettes mais j'aimais un argument développer et vous croyez que je vais argumenter avec un gugusse qui n'a pas été capable de répondre à cette question médicale élémentaire? Et bien non! Allez jouer au bilboquet cela m'évitera la désagréable tâche de vous taper sur les doigts.

Bises à maman.

> Si vous voulez vous instruire mieux, allez voir pourquoi l'effet inotrope négatif du bêta-bloquant était forcément contre-indiqué dans l'insuffisance cardiaque pour finalement être utilisé. Si vous avez une question, je vous aiderai. C'est un beau sujet.

C'est un beau sujet, mais il faudrait peut-être penser à actualiser votre quizz favori. laughinglaughing

Pour mémoire, le carvédilol - 1er bêtabloquant indiqué dans l''insuffisance cardiaque - date de 1991. Ça ne nous rajeunit pas.  

Que Pascale Pascariello nous cite un seul institut ... (etc.).

Il y a quand même des nuances.

  • Je ne crois pas du tout qu'il soit à ce point systématique de truander dans les labos.
  • Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de directeurs d'IHU qui se soient fait interdire de publication par la plus grande société savante de son domaine.
  • Je ne crois pas qu'il soit habituel que seulement 1% des publications d'une équipe qui se prétend la meilleure du monde soient dans des revues à grand impact.
  • Je ne crois pas qu'il soit habituel qu'un IHU crée plusieurs revues pour réussir à passer ses papiers refusés ailleurs.

Et par ailleurs, ce que l'article ne dit pas parce qu'un journal doit citer des sources et des références publiques, c'est que tout le monde dans la profession et à Marseille sait que c'est un truand. Mais personne ne veut se mouiller, parce u'il a des appuis politiques puissants, et que ça coute cher de s'opposer à lui. Mais forcement, quand il dit quelque chose, la réaction automatique, c'est de s'en méfier.

Bravo, difficile de dire mieux !

Cher Prof Bras, résultat sur vos compétences médicales: 0/10

Merci, professeur, je vous dépasse ainsi de 10 points, votre niveau étant négatif.

Je m'en doutais et une seule question a suffit. La réponse: le bêta-bloquant. J'aime bien la poser celle-là à ceux qui viennent faire les malins. Le plus amusant c'est que çà ne bloque pas les bêta comme vous. Maintenant que vous me dites que vous avez déjà fini polytechnique, je me suis fendu en deux.

Les bêtabloquants ne sont pas des traitements, mais une classe de médicaments. L'on évalue un traitement en fonction des très nombreuses molécules de cette classe. Vous vous enfilez aussi des bêtabloquants sans regarder la notice? Dites-moi, vous avez des soucis avec votre vie au point que vous souhaitiez en terminer avec elle?

La question portait sur un traitement, donc potentiellement la prise de plusieurs médicaments, avec un protocole spécifique. Comme je vous l'avais dit, votre question n'avait aucun sens et il n'était pas possible d'y répondre correctement. Vous manquez de rigueur et de connaissances sur le sujet malheureusement. Et effectivement, je connais assez bien l'histoire technique du propranolol, mais ne dispose pas de pratique sur le sujet. Merci de nous prouver, encore une foi, votre illettrisme, votre vantardise, et votre sourire d'enfant capricieux content d'avoir posé une colle insoluble à un adulte.

Pour l'histoire de la fente, je vous laisse seul juge des méthodes à employer pour recoller votre égo, qui vient effectivement de se couper en deux.

Pour le coup, vous ne m'avez pas expliqué cette histoire de formule cardiaque et de types de tensions. Moi qui espérais que vos lumières m'éclaireraient. C'est dommage de ne pas approfondir vos âneries...Pardon, vos éclairs de génie absolu.

Si vous voulez vous instruire mieux, allez voir pourquoi l'effet inotrope négatif du bêta-bloquant était forcément contre-indiqué dans l'insuffisance cardiaque pour finalement être utilisé. Si vous avez une question, je vous aiderai. C'est un beau sujet.

Non merci, je crois que votre coup sur les bêtabloquants et vos cytokines à augmenter en cas d'inflammation pour guérir les malades a achevé le portrait que je me faisais de vous. Vous ne pourrez pas tomber plus bas. Non seulement vous n'avez répondu à aucun de mes arguments, mais vous vous permettez de poser des questions hors sujet et complètement alambiqué sans prendre la peine d'utiliser les bons termes et de contextualiser un minimum vos demandes.

Je vous l'ai dit, un enfant au CP fait de meilleures dissertations. Abandonnez, vous êtes perdu, je le sens, n'importe quel humain le sent depuis son balcon. Vous souffrez d'un manque d'autorité. Comme si toutes ces années ne vous avaient apporté que honte et stupidité. Comment vous en vouloir. Vous pleurez ce temps perdu à ne rien apprendre, et maintenant, proche du dénouement, un petit jeune vient vous mettre des taquets dans le cul avec fracas.

Je comprends votre douleur, je la comprends et je compatis....

Mais avouez que vous cherchez bien la merde en persistant comme un âne alors que vous pourriez juste aller boire une tisane et profiter de NetFlix. Au bout d'un moment, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous-même.

Tout le reste de vos propos ne sont que de jugements de valeurs, procès d'intention, pirouettes, mais j'aimais un argument développer.

Ici:

https://www.mediapart.fr/journal/france/070420/chloroquine-pourquoi-le-passe-de-didier-raoult-joue-contre-lui/commentaires#comment-9966290

Il y a tous les arguments que je vous ai opposés, munis des sources. Il s'agit du commentaire que vous avez esquivé durant toute la conversation, pour ne pas avoir à justifier les énormités auxquelles je réponds factuellement. Vous n'avez ni argumenté ni même fait mention de cette dérangeante épine au pied. À la place, vous cherchez désespérément à prouver votre génie et l'immense expérience qui vous qualifient directement comme parole d'évangile. Je vous fais un aveu, l'argument d'autorité et l'argument des pauvres d'esprit.

et vous croyez que je vais argumenter avec un gugusse qui n'a pas été capable de répondre à cette question médicale élémentaire?

Si vous ne répondez pas, c'est que vous ne savez pas, que vous êtes idiot, ou que vous avez conscience que vous racontez des conneries et que vous ne voulez pas passer pour encore plus idiot que vous ne l'êtes. Ce qui va êtes très compliqué.

Et bien non! Allez jouer au bilboquet cela m'évitera la désagréable tâche de vous taper sur les doigts.

Ah, une menace physique maintenant. Décidément, on tombe de plus en plus dans la fosse à purin. C'est excitant tout ça. J'avoue avoir un intérêt malsain à vous voir vous enfoncer de plus en plus. Comme un acte désespéré, un dernier souffle avant que la bougie ne s'éteigne.

Bises à maman.

J'espère que non, ma mère est moins patiente et plus acerbe que moi. Vous feriez une dépression à discuter avec elle, surtout dans le domaine que vous feignez vaguement connaitre, en tant que magnétiseur diplômé, j'imagine.

A Bientôt le clown.

Vu de Belgique:

Ha vvvvlà le Dr Magniez. Carvédilol=presque juste. Le bêta-bloquant qui a ouvert l'indication est le métoprolol et le Monsieur qui a développé la théorie pour utiliser l'effet inotrope négatif s'appelle Sten Westerling (pourtant je vous avait déjà soufflé la réponse ailleurs) avec qui j'ai travaillé. Sten était aussi une des grandes références dans l'élaboration de grandes études cliniques pour l'élaboration de protocoles d'études. C'est lui qui a mis au point avec le métoprolol les premières études dans l'insuffisance cardiaque en mettant au point les dosages qui seront par après utilisés dans l'étude Copernicus ( Carvédilol) pour mesurer la mortalité. Le métoprolol avait déjà l'indication reconnue et Carvédilol a ensuite obtenu l'indication et le claim de prévention de mortalité.

Il n'est pas impossible  que'en France ( parfois en retard dans les enregistrements de médicaments ou d'indications pour des raisons de prix à rembourser) ait enregistré le Carvédilol avant le métoprolol dans cette indication , mais cela aurait donné un retard considérable par rapport au guidelines de l'insuffisance cardiaque pour les cardios français, ce qui m'étonnerait. Demandez à un paire en cardiologie Bêta-bloquants) qui connaît bien l'histoire quel bêta-bloquant a écrit 80% de l'histoire des Bêta-bloquants, je parie une caisse de champagne millésimé qu'il répond: métoprolol. Là où vous avez raison c'est que le Carvédilol a obtenu une indication de prévention sur la mortalité avant le métoprolol. C'est a cette époque que le Carvédilol a fait une poussée dans les prescriptions. Si mes souvenirs sont bons c'est effectivement autour des années 1990 et vraisemblablement après l'étude Copernicus restant postérieur au travaux antérieurs du métoprolol. Sten Westerling  travaillait en Suède chez Astra et était dans le monde entier le chercheur qu'on appelait Mr Bêta-bloquant et qui était souvent consulté pour la qualité des ces protocoles d'études quant à  la réalisation de groupes comparables, moins évident qu'on ne le pense...

Mais bon, je pense qu'intellectuellement c'est tout le raisonnement concernant l'effet inotrope et le travail cardiaque qui est plus intéressant que les guéguerres d'ego.

Bien à vous

Hé hé, je savais qu'en remettant un sou dans la fente, ça allait être un nouvel envol de bulles d'air, autant remplie de suffisance que d'insuffisances...

Continuez, on s'amuse bien quand même. laughinglaughing

C'est moche d'afficher un tel pédigrée et d'être aussi nul dans son domaine.

Vous ne voulez pas gagner une caisse de champagne millésimé? Il en a des caisses dans son manoir. L'un de ses trente domestiques vous l'apportera en calèche.

Du champagne millésimé vu de Belgique, s'il est aussi vinaigré que sa prose, je ne suis pas certain que ce soit très prudent. Autant essayer la chloroquine. laughing

Vous êtes ds l'esprit de cet article- très décevant de la part de mon cher Médiapart -qui a produit ce document totalement à charge lequel a pour but de salir ce professeur ou de décrédibiliser son travail! vraiment décevant, un peu ébranlée dans ma confiance ds le journal. Indulgent avec les amis, sévère avec les ennemis?

et alors? ça a un rapport avec le fait d'être ou non un bon médecin?

Que c'est pédant et soporifique et inutile!

 

Infiniment merci pour ces textes qui montrent, bien au delà du ramassis de descriptions de pratiques ordinaires, les qualités professionnelles et humaines de Mr Raoult. Tout le reste: bla, bla...inutile. Lisez bien ces textes, peut être vous y découvrirez les qualités de cette personne.

Inutile, polémique... rien, néant...

 

Vu de Belgique:

Dr Magniez rigole chaque fois qu'il est recalé et je l'amuse comme cela puis Bras n'a pas encore son chocolat. Vous êtes impayables, vous avez mal au sein quand un petit belge vous mouche quand vous pensez pouvoir éternuer dessus. Vous passez de l'arrogance à l'art du rôt gansé de pirouettes mais je vous invite volontiers au château, je vous réserve une suite. Vous êtes encore au stade où vous pensez que vous fabriquez les meilleures voitures au monde et n'avez pas encore compris que l'Europe ce n'est pas la France et l'Allemagne sauf quand vous vous tapez sur la tronche et que vous y foutez le bordel. Il n'y en pas un seul de vous deux qui a pu répondre à la question que je vous ai posée: il y a deux semaines c'était Magniez qui depuis qu'il a reçu la réponse vient faire une tentative et aujourd'hui c'est Bras qui n'a encore rien compris. 

Mais on peut continuer à polluer, Magniez s'amuse et les Bras l'en tombent.

Dites-moi ce que vous aimez manger et boire, je vous invite mais apportez vos allumettes, si je n'ai pas de colle, l'un de vous peut faire le pot et l'autre la colle. On vous fournira les plans de la Tour Eiffel et du Golden Gate. Avec votre ténacité, je pense qu'on va pouvoir faire un long WE.

A+ mes biches

 

Oui affligeant, décevant! moi qui faisait confiance à ce journal ! l’honnêteté de la démarche?

et bla bla bla ! vous recommencez, c'est fatigant car cela n'apporte absolument rien...!

 

Très chère Marie-Hélène Balageas, pour que vous vous remettiez au mieux des émotions que vous procure ce fil de commentaires, j'ai ce qu'il vous faut :

Les Ciotadens ne manquent pas d'imagination.

Non non, ne me remerciez pas, c'est tout naturel.

 

 Merci pour votre témoignage,votre réflexion et votre sagesse.

 

Celui-là, c'est obligé, je l'encadre. Tout y est. C'est une oeuvre, l'aboutissement de son art. C'est tellement.... Non, les mots sont inutiles, ce texte se suffit à lui même, tout ajout serait superflu.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Faites un peu de biologie :)))

Et pourquoi ne s'en apercevoir qu'aujourd'hui, pour un seul médecin, et comme par hasard celui qui propose un traitement peu coûteux pour une nouvelle maladie dont on nous a déjà annoncé que le confinement-miracle qui doit la vaincre se chiffrerait en centaines de milliards d'euros ?

Et bien, parce que ce professeur fait un raffut de tous les diables depuis un mois pour que les autorités sanitaires françaises autorisent une distribution générale de son traitement et qu'il n'a pas arrêté de botter en touche avec une mauvaise foi affligeante quand on lui a soumis des objections sérieuses quant à la manière dont ses deux essais cliniques ont été menés et ses résultats manipulés.  Et de fait, les résultats qu'il a proposés ne permettent absolument pas de savoir si sa solution fonctionne réellement ou pas. En gros, il a galvaudé plusieurs dizaines de patients, des ressources humaines, du matériel et un temps précieux pour sortir des résultats inutilisables d'un point de vue scientifique et donc clinique. Face à un tel fiasco, il est naturel que l'on se demande comment il se fait qu'un si grand professeur, qui se prétend numéro 1 mondial en microbiologie ait pu foirer pareillement. Et quand on creuse, on se rend compte qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai.

Alors, certes, il n'est de loin pas le seul à avoir céder au terrible mantra "publish or perish", mais il y a cédé à un degré assez peu égalé. Ou plus exactement à un degré où seul un mandarin bien installé peut atteindre. Un jeune chercheur se serait fait envoyer sur les roses assez violemment. De fait, je ne vois pas trop quoi attendre d'un pareil chercheur. Il aura au moins eu le mérite d'attirer l'attention du grand public sur cette véritable plaie de la publication à la chaîne dans le monde académique.

Bonjour JPDN

mon message ne concerne pas l‘article sur le professeur Raoult, auquel j‘ai déjà répondu, mais les plantes vétérinaires.

Serait-il possible d’en savoir plusieurs s’il vous plaît?

Comme vous je parierais volontiers que. Es derniers en ont bénéficié.
Vaccin v plaquenil. Le vaccin coûteux sera à refaire régulièrement par un grand nombre sinon tous. Le plaquenil pas cher ne serait employé qu’une fois l’infection confirmée par uniquement ceux qui sont atteints. Meilleur pour la sécu, non?

mais qu'est ce que "la droite" vient foutre là dedans ? de quoi parle t on ? d'epidemie, de medicament ou de chasse aux sorcières ?

New mailCopy

La domination des mandarins et la publication à la chaîne sont des réalités dans toute la recherche et la médecine françaises. 

...depuis Pasteur, et m^me avant,  rien de nouveau si ce n'est que, désormais, la domination est mondiale...

sealed ...

Je n'ai pas non plus apprécié cet article, j'attends mieux de Médiapart. Je signale un article du quotidien du médecin paru ce 7 mai: https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/un-traitement-efficace-contre-covid-19-existe-deux-etudes-vont-clore-la-polemique-raoult-estime-un "Un traitement efficace contre Covid-19 existe ! Deux études vont clore la polémique Raoult, estime un microbiologiste". L'auteur, microbiologiste ancien collaborateur du Dr Raoult y note son optimisme basé sur des résultats de deux récentes études  — chinoises et dans le Grand Est — sur l'association azithromycine-hydroxychloroquine et insiste sur l'intérêt de la première molécule pour prévenir les complications..." C'est là effectivemnt tout ce qui nous intéresse...pas les polémiques.

 

Hélas l'étude chinoise citée est bidon : elle est rétrospective, ce qui invalide entièrement sa conclusion optimiste.

Cet article date déjà du 7 avril ! je l'ai  déjà lu à l'époque et il a déjà largement été commenté ! C'est quand même dommage de publier une vidéo intéressante du Docteur Raoult, pour finalement détruire totalement cette démarche par ce soi-disant article très louche. 

Donc je me souviens avoir appris qu'effectivement Raoult ne bénéficiait plus des mêmes soutiens politiques (tiens ? c'est rare, ça ?). Qu'il ne bénéficie et n'a jamais bénéficié d'aucun avantage personnel (ça, c'est rare !) et que oui, son institut, comme tout institut bénéficie de soutiens financiers privés, les publics ne suffisant pas.

L'article publié ici est en fait comme l'acte de naissance du discours porté ici sur le traitement proposé par l'IHU de Marseille. On n'aime pas Raoult (persiste et signe) et donc tant pis pour les malades. Ce n'est pas glorieux.

Lui, il dit que somme toute il a fini son boulot, que lui on ne l'a pas empêché de travailler. Il s'inquiète en revanche de la tendance à remplacer des traitements pas chers par des traitements chers, au bénéfice entier des laboratoires. Suite : la rhumatologie. Question : les rhumatologues ont-ils encore le droit de prescrire du plaquénil ? Ahah ?

 

 

Bonjour

nous sommes en juin ..alors ce traitement élimine toujours la dose virale ??

pour vous ?

comment le saviez vous?? à part répéter une affirmation entendue comme si la répétition au bout d'un moment finissait par justifier l'affirmation

dites moi si oui encore comment le savez vous??

si oui encore :) par ex allez faire un tour sur les recherches de l'institut pasteur ..avec groupe témoin et placebo sur les macaques..

je cite un article en Belgique, de la  période de votre commentaire ,du 8 avril :

où ils disent que des médecins en prescrivent dans les hôpitaux :

"Alors la chloroquine remède miracle ? "Non", nous répond le Docteur Goffard : "nous n’avons pas mesuré une diminution de la mortalité par rapport à d’autres hôpitaux qui ne l’utilise pas. Et nous ne savons pas si cela a vraiment aidé nos malades".

Rassurez vous donc :vous ne seriez pas non plus mort sans plaquénil...

Pourquoi ne s'en apercevoir qu'aujourd'hui, pour un seul médecin, et comme par hasard celui qui propose un traitement peu coûteux pour une nouvelle maladie dont on nous a déjà annoncé que le confinement-miracle qui doit la vaincre se chiffrerait en centaines de milliards d'euros ?

JUDICIEUX RAPPEL !!!

A bientôt.

Amitié.

handshake emoticon

Avec le recul, vous diriez la même chose de Raoult? Il demeure ce brillant (avec des études bidons) qui a trouvé un remède (bidon) contre la covid? D. Trump a été soigné par autre chose.

Les études de Raoult sont un ramassis de braquage méthodologique qui n'abouti à rien. Si les témoignages des anciens collabo sont vrais, alors c'est un scientifique dangereux. Si ce qui est dit de lui est à 30% vrai

En plus D. Trump a (son staff médical) a désavoué ce traitement foireux qui n'a été validé par aucune étude sérieuse. 

Dire qu'en octobre 2020 ce scientifique (Raoult) aux méthodes douteuses continue à vouloir nous faire boire son cocktail sans aucun effet sur le virus.

Et des adeptes se comptent toujours en millions: le monde va mal

Sauf erreur de ma part il s'agit de 4 publications et non 4%

« seules 4 % d’entre elles l’étaient dans des revues de haut impact international » (p. 1 de l'article)

Erreur de votre part. 

Vous pouvez donner d'autres exemples d'un tel phénomène en France dans "le monde de la recherche"? Parce que objectivement, je n'en vois pas. Peut être que c'est un truc de médecin?...

Et coté quantité plutôt que qualité, vous en connaissez un rayon !!

Vous dites cela parce que vous ne comprenez pas : si vous compreniez, vous vous rendriez compte que les commentaires de Saccadi sont clairs, construits et argumentés. Ne tiendrait qu'à vous de les réfuter... si vous en étiez capable.

 

Et puis c'est évident que c'est grâce à ces "IA", bien évidemment dotées de personnalités morales et d'âmes virtuelles, de capacités de calcul et de modélisations qui permettent de reconstituer le monde un nombre incalculable de fois,  que l'épidémie aura été totalement stoppée et détectée, qu'elle n'existe que dans l'imaginaire de ceux qui ne croient pas aux antivirus, etc...( vous m'aurez compris j'imagine =)

Le problème de votre objection est qu'elle fait l'économie du contexte au moment précis où celui-ci est tout de même assez élevé en température, si j'ose dire.

Passons sur le fait qu'un article selon vos critère serait à la fois difficile à écrire et à lire, et sur le fait que pour le mener avec l'exhaustivité requise, il faudrait tout de même de gros moyens pluridisciplinaires. Sans compter qu'il existe déjà un statisticien, de Stanford je crois, qui évalue à quelque chose comme 30% le nombre de publications dont les conclusions ne sont pas suffisamment étayées par les résultats présentés.

Certes, il y a des mandarins et ce sont les principaux bénéficiaires du système. Il faudrait donc refonder une bonne partie de la science telle qu'elle se pratique si l'on voulait maximiser le ratio financement/découverte et éviter aussi bien le népotisme que la mainmise sur les orientations, voire les conclusions. Tout ceci est vrai: la science n'est pas un long fleuve tranquille et plus on monte, plus on trouve de gens dont l'ambition, la soif d'honneurs et parfois la cupidité, tendent à l'emporter sur la mise en pratique de la vocation de chercheur.

Je suis assez d'accord avec vous sur l'intérêt d'une réflexion générale sur l'entourloupe qui consiste à présenter les sciences "dures" comme exemptes de la souillure politico-mafioso-pognonesque. Je ne parle pas des molles, il y a assez de sociologues qui claironnent leurs vérités transcendantes dans les parages pour que chacun puisse se faire une opinion.

Néanmoins, vous savez comment ça se termine: un coup, c'est les énarques qu'il faudrait électrocuter, un autre c'est les lobbies dont il faudrait émasculer les représentants, après vient le tour des politiques et puis finalement, comme chacun sait, l'homme est mauvais, René, tu nous remets la même chose s'il te plait. Bref, à moins de joindre une méthode infaillible permettant d'éradiquer la malhonnêteté sans couper la tête à une fraction non négligeable de ses semblables, j'ai bien peur que nous ne devions nous contenter du merdier actuel.

Or, certes, il y a des rapports de force, des doctorants qui ont les chocottes, et des crédits qui vont plus vers untel mais avec votre méthode, c'est encore pire. Il est désormais impensable de faire le moindre audit sur qui que ce soit tant que tout le monde n'a pas été mis sur le grill. Avouez que vous seriez plus à l'aise chez les Siciliens ou les Corses que sur Mediapart, car c'est justement ce qu'ils disent quand on leur passe les pinces.

Oui, je sais, je grossis le trait. Je suis certain que vous ne vouliez pas dire ça. De toute façon, peu importe, l'essentiel n'est pas là.

Vous avez tout de même tendance à oublier, ou si vous l'ignoriez, vous avez de la chance, que le type dont parle l'article est en train de voir son nom associé à une pétition exigeant des autorités qu'elles adoptent un traitement non évalué comme réponse à un virus fraichement débarqué alors même que le cocktail proposé est susceptible d'expédier ad patres un certain nombre de personnes parmi les plus exposées à sa létalité. Avouez que ce n'est pas tout à fait banal. Heureusement que le bonhomme n'a pas préconisé les cataplasmes d'orties sur la zone périnéale sans quoi les fabriquants de chaises auraient dû augmenter dans l'urgence l'élasticité des rembourrages.

Personnellement, je n'ai rien contre l'hydroxychloroquine d'un point de vue strictement philosophique, et si un bonhomme en fin de carrière se met tout à coup à viser un strapontin à l'OMS, comme l'a fait Douste-Bla-Bla après qu'il ait démantibulé l'hôpital public, qui suis-je pour ouvrir mon clapet? D'ailleurs, c'est comme l'absolution: si je pense que je vais mourir et qu'on veut bien me la donner au prix de l'aveu de quelques malheureux péchés, je ne vois  pas pourquoi je refuserais, surtout si, en plus, c'est remboursé.

Mais mon souci, c'est que non seulement cet article corrobore un certain nombre de choses que j'ai entendues par d'autres sources et qu'en prime, le type commence à passer pour Robin des Bois. Qui plus est, même si certaines pratiques peuvent être douteuses dans la science, il faut reconnaitre que le bonhomme détient une forme de record dans son genre. Il y a des patrons qui se font mousser sur le dos de leurs chercheurs mais il est tout de même assez rare de voir un type harceler quelqu'un pour faire publier des résultats manifestement foireux, et surtout avoir assez d'entregent pour y réussir, même si ce n'est pas au top du top.

Là, on commence tout de même à se rapprocher furieusement de Gallo ou de la mémoire de l'eau. Je sais bien qu'en France, nous ne sommes plus les premiers de la classe mais tout de même.

Et puis, figurez-vous, moi ce qui me chiffonne, c'est que cet article assez fouillé fait l'impasse sur une autre enquête d'un partenaire de Mediapart, Marsactu:

https://marsactu.fr/conflit-dinterets-a-la-tete-de-linstitut-de-recherche-pour-le-developpement/

J'en viens même à me demander si Mediapart ne pratique pas la frappe chirurgicale amicale parce qu'il se trouve que la principale mise en cause par l'article fut une égérie de l'extrême-gauche dans les années 70. Enfin, égérie, c'est beaucoup dire, mais à l'époque, elle était la compagne du dirigeant de ville d'une organisation trotsko-quelque chose à laquelle j'appartenais. Elle a fait du chemin, apparemment.

De là à penser qu'on ait soigneusement évité de dire du mal d'une ex-copine, je n'oserais pas, tout de même, Et en plus l'affaire semble se tasser doucement. Mais ça me chiffonne quand même un peu. Comme quoi, tout ce qui parait banal à l'un n'est pas forcément sans surprise pour d'autres.

@ Porfirio

Sur votre conclusion : Mediapart a publié un autre article de Marsactu dans lequel est évoqué le conflit d'intérêt Moatti/Obadia, avec renvoi à l'article que vous signalez.

Pour assurer sa survie, Didier Raoult croit en son modèle. Il s’appuie aussi sur des amitiés indéfectibles comme celle de l’ancien président de l’IRD Jean-Paul Moatti. Époux de la présidente de la fondation de l’IHU, Yolande Obadia, il a renouvelé son soutien financier à l’IHU en dépit du conflit d’intérêts patent de signer une convention financière avec sa propre épouse (lire notre article sur ce conflit d’intérêts).

===

@ Zeta

Ah bon, vous non plus, vous ne comprenez pas ? Savez-vous que je n'en suis qu'à moitié surpris ?

 

Merci, éclairant.

Merci bien, j'avais raté l'épisode.

Néanmoins, je suis tout de même dubitatif. Vous n'allez pas me dire que ce renvoi est suffisant, vu ce qui est soulevé par l'article de Marsactu. Nous sommes tout de même dans le domaine de la qualification pénale, avec cette affaire. On dirait presque que benoit Gilles a levé le pied.

En tout cas, si les lecteurs de Mediapart savaient qui était Toga, je crois que leur opinion sur Raoult serait faite: l'homme-lige du RPR à la fac de médecine, celle-ci était par ailleurs assez longtemps le repaire du GUD.

Le père de Muselier, le fils de l'amiral, était très proche de Toga et avait une très belle clinique. C'est pour cela que Muselier devait absolument faire médecine, sans quoi il n'aurait pas pu gérer la boite dont il a hérité.

Chacun sait que les études de médecine ne sont pas une sinécure et le brave garçon n'était pas à proprement parler un foudre de guerre. Il parait qu'on le voyait énormément s'afficher à Cassis dans une boite assez connue avec sa belle voiture de sport. De mauvaises langues racontaient même que c'est là qu'il y a passé plus de temps qu'à la fac, et ajoutent généralement qu'il vaut mieux qu'il ait fait de la politique.

On disait ça aussi de Vigouroux, d'ailleurs, mais il avait tout de même réussi neuro-chirurgie. Simplement, il avait laissé la boutique à Grisoli qui opérait à sa place et avait perdu la main.

On dira aussi que le Vigouroux des années 80 passait ses coups de fil X chez un de ses voisins (un ami à moi) pour se protéger des écoutes...

On dit de source sûre.

Et vous, vous êtes sur orbite? 

Mais quel est justement le sens de l'article ? 

A part exposer ce qui se passe dans tous les labos...

Cet article est vide de contenu nouveau et pertinent, mais le fait qu'il existe ici et maintenant et a mon sens un parti pris dont MdP devrait se passer.