Et maintenant, l'austérité!

Par

Le premier ministre, François Fillon, a annoncé, mercredi 5 mai, une cascade de mesures qui, cumulées avec la réforme à venir des retraites, dessinent les contours d'une véritable politique d'austérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est le nouveau rebondissement de la crise économique historique qui secoue la planète depuis plus de deux ans : jour après jour, tous les pays européens sont en passe de se convertir à des politiques d'austérité. À son tour, la France va donc s'y mettre. Annoncée mercredi 5 mai sur TF1 par François Fillon, la purge sera certes en France moins violente qu'en Grèce, mais elle n'en sera pas moins socialement douloureuse. Et elle n'en pose pas moins une question décisive : le grand désordre qui règne sur les marchés financiers depuis de longs mois et les ravages de la spéculation ne peuvent-ils être contenus qu'au prix de ce que les économistes appellent un « ajustement social » ?