Birmanie: Les deux journalistes de Reuters libérés après 500 jours de détention

Par
Les deux journalistes de Reuters emprisonnés en Birmanie sur des accusations de violation de secrets d'Etat sont sortis mardi de la prison d'Insein, à la périphérie de Rangoun, après avoir passé plus de 500 jours en détention.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Les deux journalistes de Reuters emprisonnés en Birmanie sur des accusations de violation de secrets d'Etat sont sortis mardi de la prison d'Insein, à la périphérie de Rangoun, après avoir passé plus de 500 jours en détention.