Etat d’urgence: le gouvernement veut faire de l’exception la règle

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

S’agit-il, au lendemain des attentats survenus au Royaume-Uni, d’une tentative du ministère de l’intérieur de muscler la future loi antiterroriste qui doit être présentée le 21 juin en conseil des ministres ? Ou bien d’un avant-projet en bonne et due forme ? Mercredi 7 juin, les conseillers du gouvernement interrogés par Mediapart ont fait mine de ne pas savoir d’où venait la version publiée par Le Monde du projet de loi « renforçant la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure ».