Griveaux balaye les accusations de dons déguisés à Macron

Par
Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a balayé jeudi les allégations sur de possibles dons déguisés à Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, faisant valoir que les comptes du candidat d'En Marche avaient été validés par l'instance nationale de contrôle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a balayé jeudi les allégations sur de possibles dons déguisés à Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, faisant valoir que les comptes du candidat d'En Marche avaient été validés par l'instance nationale de contrôle.