La France condamnée à Strasbourg pour un tir mortel de gendarme

Par
La France a été condamnée jeudi pour violation du "droit à la vie" dans une affaire où un gendarme avait mortellement blessé un jeune homme qui prenait la fuite en voiture, avec deux complices, après un vol de carburant et un cambriolage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La France a été condamnée jeudi pour violation du "droit à la vie" dans une affaire où un gendarme avait mortellement blessé un jeune homme qui prenait la fuite en voiture, avec deux complices, après un vol de carburant et un cambriolage.