La PMA peut-être pas au menu de la loi de bioéthique

Par
L'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) et la question de la fin de vie ne figureront peut-être pas dans la future loi de bioéthique, a déclaré jeudi le président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), Jean-François Delfraissy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) et la question de la fin de vie ne figureront peut-être pas dans la future loi de bioéthique, a déclaré jeudi le président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), Jean-François Delfraissy.