Le gouvernement fait front derrière Alexis Kohler

Par
Le gouvernement fait front jeudi derrière le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, au lendemain des perquisitions menées au ministère de l'Economie et des Finances dans le cadre de l'enquête le visant à la suite d'une plainte pour prise illégale d'intérêt et trafic d'influence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement fait front jeudi derrière le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, au lendemain des perquisitions menées au ministère de l'Economie et des Finances dans le cadre de l'enquête le visant à la suite d'une plainte pour prise illégale d'intérêt et trafic d'influence.