Macron: un an de politique libérale et conservatrice

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron veut à tout prix montrer qu’il n’est pas dans « l’immobilisme » supposé (et très relatif) de ses prédécesseurs. D'où le rythme effréné des réformes soumises à l'Assemblée ces dernières semaines. Cette mise en scène colle parfaitement à l’univers intellectuel et politique dans lequel se situe l’exécutif : celui du libéralisme.