Macron: un an de politique libérale et conservatrice

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Contrairement à la Russie ou à la Turquie dans 4 ans, ceux qui ne sont pas contents de Maqueron pourront changer de Président et de majorité, pour l'instant ils se la ferment, surtout ceux qui ne sont pas allés voter... 

 

Les médias mettent clairement sur orbite la Maréchale !

 

Jupiter © Canard Jupiter © Canard

Exécution © x Exécution © x

Je suis "anti-macroniste", viscéralement, car depuis le discours du Bourget de Hollande, je me doutais bien qu'il allait faire une politique de DROITE. Bon. Cela dit, votre "AUCUNE différence" m'inquiète tout de même, et je croise les doigts pour que si un jour le RN (ex-FN) arrivait au pouvoir, il ne fasse pas revivre à notre pays l'Histoire pas si lointaine. Certains pays d'Europe vont constituer un bon laboratoire. J'espère VRAIMENT que vous ne soyez pas, un jour, OBLIGé d'aller voter, par nécessité, car il serait sans doute trop tard. 

Vous ne pouvez donc pas envisager ENCORE PLUS PIRE? Je vous souhaite longue vie pour voir la suite ... que j'espère moins noire que certains évènements du Passé ... très récent en définitive.

Il est vrai que les votes blancs - mon cas - et les abstentionnistes engagés en ont pris plein la figure durant cette periode. Un copain m avait offert " la grève des electeurs" d octave Mirbeau pour me remonter le moral. Édifiant pour l époque. 

Ils préparent déjà le coup d'après...

effectivement et on peut dire "alors les Macronistes de gauche..heureux ?En fait vous n'étiez pas de gauche alors on va faire votre éducation

la droite c'est affirmer que l'injustice et l'inégalité sont le moteur de la société et de la vie

la gauche c'est penser et imaginer la société n'est pas supérieur à la vie et repose sur la justice et l'égalité 

j'en suis!!!!!!

"pour l'instant ils se la ferment, surtout ceux qui ne sont pas allés voter... "

Belle conception de la démocratie que la vôtre, sans doute inspirée de la secte en marche !

les français sont bien niais ,que pouvaient ils sont attendre d un produit du medef et des banques

En fait, un sondage du Figaro affirme que ceux qui incarnent le mieux la droite aux yeux des français, ce sont Macron et MLP à égalité !!! et Wauquiez est loin derrière..

Cela signifie probablement qu'il y a de la place pour la FI pour construire une vraie gauche, mais il faut sans donner les moyens..

Oui oui l' ecole de Chicago à fait des émules partout. 

J'explicite : c'est le pouvoir qui grâce à ses oligarques qui possèdent les média, contrôle ces derniers. Mais on peut dire aussi "Ce sont les média qui sont contrôlés par les oligarques du pouvoir" (Molière, le Bourgeois Gentilhomme)

Parfaitement d'accord avec vous !!! RM Jennar avait publié un billet dans Médiapart que j'avais trouvé excellent voter MLP impensable mais Macron impossible

Je ne vote plus depuis longtemps, l’alternance ça va une fois mais pas deux. Je fais parti des plus des plus de 50% des électeurs qui ne votent plus. Un problème de démocratie se pose lorsque la majorité n’est pas représenté

anco, 

"""Ils préparent déjà le coup d'après..."""      Et comment !  Mac ron est doublé. 

Mais lui vise le child de Roth, alors ...     cool

 

La politique libérale sur les plans économique et sociétal dont rêve Médiapart est une pure vue de l'esprit, d'abord parce que le libéralisme économique a besoin de restreindre les libertés et surtout parce qu'il n'existe pas d'électorat en France ni ailleurs dans le monde pour soutenir une telle coquecigrue, rappelons que Hamon a fait 6%.

Bonjour

Je ne sais pas de quoi Mediapart « rêve »! En l'occurrence, je précise, à chaque fois, que c'était l'espoir de nombreux socialistes passés à En Marche. Et je suis relativement bien placée pour le savoir car j'ai couvert le PS pendant près de huit ans pour Mediapart...

Bien à vous

Et pouvez-vous nous dire s'ils en reviennent ?

Je connais personnellement plusieurs libéraux (+ en sociétal qu'en économie tout de même) qui sont traditionnellement électeurs du PS et qui sont maintenant en marche.

Mais comme je ne les côtoie plus, je ne sais pas où ils en sont !

MARCHEURS DEBOUT ? © François Ruffin

"j'ai couvert le PS pendant près de huit ans pour Médiapart"....le mot couvert va bien...

...je précise, à chaque fois, que c'était l'espoir de nombreux socialistes passés à En Marche....

Ce qui signifierait qu'ils sont encore plus cons que je le croyais !? Vous d' vez vous tromper, c'est pas possib ....

 

Ah bon? Votre formule est assez drôle mais j'aimerais bien savoir à quoi elle se raccroche ;-)

Bien à vous

Bonjour

Difficile d'être catégorique : plusieurs signaux semblent le montrer, y compris les tensions autour de plusieurs projets de loi à l'Assemblée au sein du groupe LREM, mais il faudra attendre les scrutins intermédiaires (européennes, municipales...) pour pouvoir en mesurer l'ampleur. En-dehors des sondages auxquels je ne prête que peu d'importance!

Bien à vous

 

Bonjour, je pense qu'a force de "couvrir" un parti (quel qu’il soit), une certaine proximité des journalistes avec ce parti et ses militants, créé une confusion, comme le complexe de Stockholm...

Je suis d'ailleurs en total désaccord sur cette formule de spécialisation des journalistes.

Avec un peu d'humour, quelques exemple de définition du mot couvrir.

Servir d'écran pour masquer, dissimuler quelque chose.

Servir de protection à quelqu'un, le garantir contre quelque chose.

Assurer la protection d'un territoire, d'une ville, d'une armée

Merci de m'avoir lu

Michel Got

Mitterand qui est son mentor, lui aussi, causait fort bien et lorsqu’il a pris le PS ,il avait un programme carrément anticapitaliste .

Moi, je ne suis pas croyant.

"Macron a bénéficié d’une conjoncture astrale exceptionnelle"

On peut se demander s'il a bénéficié ou s'il a aidé à créer cette conjoncture. Pour Hollande ça semble évident.

Les astres n'ont rien à voir avec ce qui s'est passé . Sans doute ne sauront nous jamais qui a déquillé Fillon quand à Hollande nous connaissons le nom de son Brutus.

Pour les incorrigibles melonchonistes

Ce cher Dassault © Canard Ce cher Dassault © Canard

Merci AVELLINO pour ces rappels.

En 80/81, je n'étais pas très chaud pour voter POUR Mitterrand (car je connaissais son parcours: francisque, "attentat" de l'Observatoire, Bousquet ...), mais ce que je savais c'est qu'il me fallait voter CONTRE les autres. La période 81/83 a été un moment d'espoir formidable. Après ... on sait ce qui s'est passé. Peut-être n'avons-nous pas été assez vigilants. Je pense que ce sont les LEGISLATIVES qui constituent le véritable reflet du paysage politique, et des députés élus alors n'étaient (sans doute) déjà pas VRAIMENT de Gauche ... Bis repetita ...

Macron a bénéficié d’une conjoncture astrale "  

Il a surtout été bien mis en avant par la plupart des médias ....

un nombre impressionnant de couvertures par exemple. 

jlm-macron-montebourg-hamon

 

https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BENILDE/57494

non, son programme était le plus intéressant.

Pour comprendre et apprécier  le Canard sur le long terme, c'est à dire sur plusieurs mandatures, il faut être lucide, avoir un fort esprit critique, être très sensible à la dérision et au second degré

Ce n'est pas parce que l'on est ancré à gauche que l'on doivent écarter les articles sur les personnalités politiques de gauche. Surtout s'ils sont bien sourcés et pertinents.

Pour l'affaire Fillon, enfin les affaires Fillon, ils s'en sont expliqués longuement. ça leur est tombé dessus au moment opportun simplement car leurs sources ont choisi ce moment à dessein ... et de toute façon impossible de ne pas en parler en pleine campagne. Ils ont aussi reconnus avoir fait en sorte de en pas tous sortir en bloc par souci d'avoir une bonne histoire  qui dure

Après, c'est vrai qu'ils ont leurs bon clients; Sarko en était un génial (là vous adoriez le Canard) et oui Mélenchon en est un excellent aussi; c'est lui qui joué cette carte et franchement il la mérite avec ses sketchs, outrances et cachoteries (et pourtant je suis de sa mouvance, mais lucide sur le personnage... comme beaucoup d'ailleurs)

C'est pas tout-à fait ce qui est en jeu à la lecture du Canard. Dès lors qu'on considère comme extrême ou radicale une gôche dont le programme est moins ambitieux que celui de Mitterrand en 81, on se discrédite du point de vue des idées... Et il ne demeure guère que Jean-Luc Porquet pour ne pas confondre progrès social et idéologie politique...

Des rendez-vous sont pris par des informateurs dépêchés par les grands groupes de presse avec des journalistes du Canard Enchaîné et de Médiapart, journaux qui ont vu leurs subventions augmenter en 2017, comme par hasard. : Mediapart ne touche aucune subvention !

Je n'ai jamais pratiqué la "correction" c'est sûrement la différence entre vous et moi par exemple.

Ils étaient tous en tous les cas, anti communiste primaire.

Le canard a dit lui même que les éléments sur Fillon lui ont été gentiment confies. Les sarkosistes sans doute mais sans doute pas qu'eux. La guerre éclaire était éventée lors d'une réunion avec le medef, il fallait changer de drapeau pour l'offensive contre la société française et ses particularités.

Ce qui serait bien, c'est que la FI se trouve un autre candidat le prochain coup.

Mélenchon a quand même quelques casseroles et s'emporte trop facilement, et il n'est plus de première jeunesse.

Le souci c'est qu'il est très bon orateur et que ça va être dur de trouver aussi bon.

Ok ça se tient, mais pourquoi le Bilderberg et pas un autre groupe, pourquoi pas la trilatérale ou que sais-je encore ?

Elle est où la preuve de ce que vous avancez, vous avez un compte-rendu d'un de leurs réunions ?

Pour ce qui est de la "conjoncture astrale exceptionnelle", et en particulier pour ce qui concerne Fillon, Macron, en tant qu'ancien de Bercy avait accès à tous les dossiers qu'il fallait pour pouvoir faire balancer l'info au Canard Enchaîné...

Et, sans vouloir médire sur notre vénéré (et un peu énervé maintenant que les dossiers sortent sur ses comptes de campagne) roi président, il vient du privé où tous les moyens sont bons pour éliminer un rival.

Juste une hypothèse de travail d'enquêteur : et si ce n'était pas à Sarko, qui posséde le degré de rancune ainsi que le réseau d'informateurs de Bercy nécessaires, à qui le "crime" profite-t-il ?

Question subsidiaire : suite à l'affaire Fillon et le coup des costumes, j'avais cru entendre que Macron ne porterait que des costumes achetés à prix raisonnables (genre DEVRED -merci de penser à ma commission-). Je ne suis pas un spécilaistes, mais ses costumes, ils viennent d'où ?

Mouais....

Et qui s'est occupé de convaincre Juppé de ne pas s'engouffrer dans le boulevard qui lui était offert ?

Le plus gros, dans cette histoire, c'est l'intelligence et la lucidité prêtées à Bolloré...

+1

S

Qu'il a appliqué en 81 !! Et c'était même autre chose que le programme de Mélenchon traité aujourd'hui d'extrême gauche !! Et malgré les détricotages il en reste encore aujourd'hui quelques traces.

Vous occultez la résistance, Morland, et le rôle vis à vis des prisonniers de guerre (d'où la francisque pour pouvoir faire son travail de l'intérieur) Vous oubliez le programme commun puis les 4 dévaluations avec les attaques répétées sur le franc, la finance internationale à l'attaque et bon la main a tremblé à un moment mais bon au moins soyez complet quand vous critiquez!!

Et en plus les articles du Monde sur Mélenchon ne devaient pas être tellement favorables !!!

Moi ça fait des années que j'ai laissé tomber le canard, que je lisais pourtant depuis 40 ans !!

Désolé mais même JL Porquet n'est pas très honnête, avoir osé écrire par exemple que Mélenchon ne s'intéressait pas à l'écologie faut le faire !!!

Quelles casseroles svp??? Vous répétez comme un âne ou quoi?? Soyez concret !!!

Vous ne m'avez pas bien lu (ou ai-je mal écrit?).

Je n'ai pas critiqué. J'ai dit seulement que le candidat Mitterrand n'était pas (en 1981) le candidat "idéal" pour moi, pour les raisons évoquées (indiscutables, car prouvées). Il n'empêche que j'ai voté pour Lui, sans état d'âme, et même sans appréhension … car je ne pouvais imaginer (naïf?) le revirement de 1983 (que dire des ministres communistes …?). Il fallait bien qu'il ait des qualités. Merci de les avoir rappelées … mais ce n'était pas le sujet. En 2018, l'époque est à la "suspicion généralisée", et c'est bien (pour contrebalancer le matraquage audio-visuel). C'est pourquoi je suis abonné à MDP.

"fion était le seul adversaire sérieux, notamment et surtout de ... macron."

Vous entendez quoi par adversaire, un candidat plus jeune, moins coincé, plus avenant pendant la campagne? Mais adversaire politique, je ne vois pas la différence entre "bonnet blanc, et blanc bonnet" comme disait l'autre du Pcf.

Contrairement aux affirmations de Médiapart, aucune subvention  ne lui est allouée, vous faites erreur. Comment croire à vos affirmations qui sont fort intéressantes. D'où tenez-vous tous ces faits assez  explicatifs? Des aviseurs des droites.

Bonjour

Je ne sais pas ce que mes collègues ont cru et qu'importe ! En l'occurrence, je précise, à chaque fois, que c'était l'espoir de nombreux socialistes passés à En Marche.

Bien à vous

Vous n'êtes pas le seul à avoir trouvé cette phrase géniale !

@cedall

bien d'accord,

et puis si les communes n'arrivent pas à 20% (avec des budgets en diminution) il suffira de les mettre à l'amende, et l'état comblera un peu plus son déficit et nous serons les bons élèves de l'union européenne et la vie sera belle...

Technique purement Macronnienne . On met l'accent sur une généralisation du chômage pour tous par exemple pour découvrir que ça ne sera vraiment pas ça et que par contre tous les chômeurs seront maltraités

Les particuliers paieraient moins chers les fruits et légumes bio si les collectivités étaient obligées d'acheter local et bio 75 % de ce qui est proposé dans les restaus scolaires

De préférence avec le "bon" label  

Bio Cohérence © x Bio Cohérence © x

Ouais, faudra savoir si c'est du bio industriel produit à pétaouchnok (ça inonde de plus en plus le marché), voir même du hors sol produit en serre, ou du bio de qualité (qui a du goût)

Bio est un label qui ne garantit pas qu'une carotte soit immonde

Oui mea culpa - la formulation est ridicule, je l'ai modifiée.

Merci de l'alerte

Lénaïg Bredoux

smilesmilesmile

Moi comme dit plus haut je pense qu'avec Le Pen il y aurait eu moins de dégât, les gens dans la rue, pas de majorité etc...

Je pensais qu'avec Sarkozy on aurait touché le fond, mais avec Macron et sa clique  on va de pire en pire

Oui... Hollande a bien aidé aussi.. reconnaissons lui cette performance..

Entièrement d'accord avec toi,

mais quand on s'aperçoit que les CHEMINOTS RESISTENT TANT BIEN QUE MAL depuis plus de deux mois contre la mise en place d'un système qui atteint évidemment leurs conditions de travail et de vie personnelle , mais qui dépasse aussi LARGEMENT la sphère du ferroviaire ( car OUI,  c'est UNE LUTTE DE CLASSES à laquelle ils se livrent !!) et qu'ils sont tout de même très isolés jusqu'à présent , 

je me dis qu'on a encore du boulot avant de les secouer dans leurs certitudes, là haut...

Quoiqu' apparemment, avec 1.60€ le litre de gasoil, la coupe est pleine pour nos camarades agriculteurs,  ils se calent avec nous du 10 au 13 juin pour bloquer les raffineries !!!

C'est vrai, une erreur monumentale de Hollande mais un peu victime quand même, du pouvoir de séduction de ce type qui en a roulé plus d'un dans la farine.

Il doit s'en mordre les doigts.

Reconnaissons quand même que Hollande a été le président le plus conspué, le plus ridiculisé  et calomnié par une presse bien hypocrite et si peu téméraire devant les despotes. 

Comme quoi il n'est pas bon d'être un président "normal" en France !

Je viens de découvrir à vous lire qu'il a eu au moins UN abonné de MDP qui a été roulé dans la farine (à l'insu de son plein gré?) par … François Hollande! ...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"... toute la France dans la rue pour défendre la Démocratie" dites-vous ... SAUF ... sauf si le Discours a fait mouche et si d'aucuns y trouvent un intérêt [au ras du porte-monnaie, au ras du "patriotisme", voire au ras "du slip" (télé-réalité bien employée)]. Le retour en arrière devient très difficile, et il y a des foules d'exemples (Mussolini, Hitler and C°, Pétain ...). Bah! allez, une petite piqûre de rappel: voir (ou re-voir): UNE JOURNEE PARTICULIERE d'Ettore Scola. On en reparle après.

Les chances d'élection de MLP était infimes !!

Et même au pire du pire, avant même que la France soit dans la rue, Bruxelles et le Marché l'auraient déjà mise au pas....façon Tsipras : on coupe les vivres !

Le coup de la peste brune au pouvoir en mai 2017, c'est le plus grand fake news depuis longtemps...

MLP façon Phillipot, c'était pas une facho réac type GUD, elle n'avait personne pour nommer un gouvernement, très peu de vision politique, un versant assez social et...aucune envie de prendre le pouvoir !

Inciter à voter Macron, en sachant qui il était et parfaitement ce qu'il allait faire....pour des gens censés être l'étendard de la gauche, c'est sidérant  !

Je rejoins @Patoune. L'élection de MLP aurait pu être un moment d'instabilité mais source d'un changement, d'un sursaut démocratique, plus que nécessaire en France et même en Europe ! Encore une occasion perdue..

ANCO ... faites une capture d'écran de votre dernier paragraphe. Peut-être aurez-vous un jour vraiment besoin de le  relire (amèrement) ce que je ne vous (ne nous) souhaite pas. Les apprentis-sorciers n'engagent pas toujours qu'eux.

  Oui, c'est vrai, les apprentis-sorciers qui ont voté pour E.Macron sont directement responsables de la destruction du modèle social français, un exploit que M.Lepen n'aurait jamais pu faire.

En êtes-vous si sûr(e)? .... et le modèle social, pour moi, c'est fondamental.

Avec Le Pen, on aurait eu une cohabitation, et un beau bordel ...

avec lepen la situation serait au moins aussi pire que sous macron , avec les même régressions plus quelques autres et non des moindres ... 

et puis macron passerait encore pour un gentil centriste qui veut bien accueillir les migrants ... et nous aurait encore enfumé le coup d'après ...

la politique du pire c'est bien la pire ...

  Je le pense, jamais le front national n'aurait pu aligner autant de député que lrem, la formation d'E.Macron acte le naufrage de la république en manipulant les mécontents de droite comme de gauche.

 

  Le front national aurait eu autant de député que LFI, une grosse minorité parlementaire... Lepen n'est rien mais vous en jouez tous en lui donnant l’importance qu'elle n'a pas.

la politique du pire c’est bien la pire...

Oui, mais avec la politique Mac Ron, nous avons en même temps Macron (euro-atlantisme, destruction de l’État social, ubérisation) & Le Pen (état d’urgence permanent, ministère de la Vérité, népotisme élargi)

Pour 2022, heureusement, Médiapart ne pourra plus nous vendre le Projet versus l’Enfer.

bah , il était impossible qu'elle passe comme présidente ,  or là on discute en pensant qu'elle est passée , donc quand on dit qu'il est impossible qu'elle ai eu une majorité ... hum , oui c'est bien possible qu'elle n'aurait pas eu de majorité derrière , mais c'est pas sûr sûr non plus  .

Pourquoi ceux qui proposent la politique du pire pour les présidentielles n'auraient pas continué à proposer la politique du pire pour les législatives  ?  et si les électeurs avaient accepté cette politique du pire pour les présidentielles , pourquoi n'auraient ils pas gardé la même logique pour les législative :  "il faut lui laisser sa chance pour que tout le monde voie  qu'elle est nulle et dangereuse "  ou bien : "laissons lui sa chance elle ne sera peut être pas si mauvaise"  pour les électeurs les plus complaisants  , dlf ou lr  .

et de toute façon , avec ou sans majorité pour lepen , macron passerait actuellement pour le gentil ... et on l'aurait dans l'os encore plus profond pour des années ...

(et j'ai défendu mordicus les abstentionnistes du second tour)

C’est sûr qu’avec la politique Mac Ron (cf. supra) Le Pen ne peut plus passer pour la méchante.

"Le Pen n'est rien" dites-vous. D'"autres" n'étaient rien, au départ … et puis ...

Quand on met le doigt dans l'engrenage du populisme de droite (l'ultra), on ne sait jamais ni quand cela s'arrêtera, ni -surtout- comment on parviendra à s'en défaire. Revoir inlassablement l'Histoire de la première moitié du XXème siècle ...

Vous parlez de REPUBLIQUE, DEPUTES, DEMOCRATIE donc. Il est question de bien autre chose … 

Non le pire c'est Le Front National, les fascistes ne partent pas du pouvoir, Macron dans quatre ans c'est fini, les fascistes au pouvoir dans quatre ans ne à pas d’élections.

@Basilio del PINO

 

c'est un risque, mais pas une certitude. L'Autriche a eu un président l'extrême droite puis un écologiste.

Mais la France n'est pas l'Autriche

Les français ont été formatés par les jacobins, juste après 1789: un roi a été tué pour en installer un autre, "président absolu", celui-là.

Il leur faut un État centralisé, un dirigeant omnipotent, la plupart en aime le faste et rêvent d'intégrer la caste de ceux-là même qu'ils vouent aux gémonies.

Tout est dirigé depuis Paris, aucune autonomie n'est laissée aux Régions, qui ont vu leurs budgets largement amputés (pour "contribuer à éponger une "dette" illégitime), alors que "la vérité est ailleurs": le citoyen de base n'est pas con (de moins en moins, en tout cas), et sait bien ce qui est bon pour lui, dans sa région.

Il faudrait le laisser faire.

Et refuser de payer pour les banques les pertes qu'elles engrangent en misant notre argent dans le casino mondial de la titrisation (mais le récupérer), interdire les lobbies de toute ingérence dans la vie politique, donner plus de place aux analyses des scientifiques, et des philosophes, contrôler l'industrie agro-alimentaire pour ne pas bouffer de la merde (issue d'horribles exactions sur des animaux sensibles), favoriser la reconquête de la bio-diversité, interdire la possession de brevets sur le vivant, ou toute autre ressource indispensable commune à l'Humanité (à quand la vente d'eau et d'air purs par des multinationales ?), promouvoir la recherche scientifique à long terme, arrêter de fabriquer des armes pour assujettir les pays pauvres afin de leur voler leurs ressources [métaux rares (comme au Mali), ou le pétrole (en Irak ou en Libye)_bref arrêter le néo-colonialisme], redonner l'ascendant du "Politique" sur l'"Économique" (la liste n'est pas exhaustive).

Vaste programme, comme dirait l'autre...et surtout aucun "Parti" pour le promouvoir.

On semble partit pour crever avant l'heure...dans 200 ans tout au plus.

Voire moins, et personne ne s'en émeut plus que "ça" (de pathétiques_hypocrites?_ pleurnicheries).

Peut-être que tout le monde le mérite, mais la Terre s'en remettra...

Et ce ne sera pas grâce à l'éthos de nos "dirigeants" planétaires actuels (qui finiront bien par s'entre-tuer, en nous entraînant avec eux).

Tout cela semble bien mal barré.

Sauf si...un sursaut, peut-être ?

Chiche !

 

  • Nouveau
  • 08/06/2018 00:11
  • Par

UN AN DE TROP pour cette bande de voleurs - Surtout, il ne faudra pas oublier ce qu'ils nous on fait subir. Il faut être poli et toujours renvoyé l’ascenseur.

  • Nouveau
  • 08/06/2018 00:19
  • Par

J’aime bien, le PS promettait une politique de gauche pour se faire élire et pratiquait une politique économique de droite une fois élu ; Macron, lui, allait en proclamant qu’il se voulait ni de droite, ni de gauche mais en même temps de ces deux bords et une parvenu à ses fins, il pratique non seulement une politique économique de droite, mais en plus une politique sociale de droite aussi.

Bref, nous sommes des idiots à nous refuser le plus souvent possible à un vote de droite, puisque cela nous est tout de même refourgué !

    ''Macron, lui, allait en proclamant qu’il se voulait ni de droite, ni de gauche''

Oui mais pourtant tout le monde sait que du rouge et du bleu cela donne du violé (t) !!! et le peuple l'a été, et bien profond !!!!

RD © x RD © x

Vous auriez pu UTILISER le bulletin Le Pen rien que pour réduire le pourcentage du squatteur de l'Elysée.

Jupiter © x Jupiter © x

 

"Les Français m'ont élu ..."

Hélas il n'est pas le seul Français à utiliser LES quand la vérité c'est DES et parfois même pas la moitié DES Français

Pour mediapart c'était absolument faire barrage à melenchon.

  • Nouveau
  • 08/06/2018 01:44
  • Par

En fait le type d’affirmation que vous émettez présuppose que les électrices et électeurs, sauf vous, bien entendu, se laissent mener, électoralement parlant, par le bruit médiatique.

Mais alors, d’où vient que ce dernier n’ait pas de prise sur vous ? En quoi seriez-vous différente des autres électrices et électeurs ?

Vous ne saviez pas que ce bruit-là enveloppe ou implique un certain silence? Pour les présidentielles, ce silence aura été porté par Sycophante. Je fais rarement de la pub pour ce clubber mais il faut reconnaître que sa tenue des sondages fut impeccable, et bien propre à déniaiser ceux qui se faisaient peur avec "la calculette" de Fondapol. Évidemment, il y aura toujours les niais de niais.

Pour ma part, j’aurais volontiers voté Le Pen si elle avait pu... gagner, comme je l’expliquais dans mon billet Un vote-outil pour la France Insoumise.

Lisez "système 1, système 2", de Daniel Kahnemann, fondateur avec Amos Tversky de la théorie des perspectives. Il y est démontré grâce à de petits exemples implacables que l'esprit humain est surtout sensible aux apparences. Donc facilement manipulable par les media, notamment le media visuel, la télé. Certaines personnes éprouvent un plaisir de réfléchir supérieur à l'effort nécessaire, un peu comme les joggers avec la course à pied. Voilà.

Pouvez-vous nous faire un petit rappel de ce que signifie VRAIMENT, votre dernière phrase? Merci.

Il y a aussi ceux qui "jouissent" de voir que les juste moins bien classés qu'eux restent dans leur trou et morflent. Ils ressentent une importance qu'il s'agit de flatter

 Les blanc qui travaillent durs contre les immigrés ou alors contre les noirs aux USA. Contre les cocos ou les libéraux (forcément gay et dégénérés) en Europe de l'Est. Contre les juifs il fût un temps

Ces gens sont capables d'accepter toute politique qui ne leur est pas profitable si au moins elle est néfaste pour ceux du dessous

Tout est ici :

" LA FABRIQUE DU CONSENTEMENT "

https://youtu.be/FPbxJV4QKso

Vous ne pouvez (ou ne voulez) donc pas ...

"le passage à 50 % de produits bio dans les cantines a été adopté, même s'il a été réduit à 20 %" ??????

 

Et puis ne pas se faire enfler : si on choisit de faire manger du bio aux têtes blondes c'est parce que maintenant le bio est de plus en plus pris en main par des grands distributeurs et des grands producteurs à venir. Du carrouf tant que vous en voulez ou de la spérette spécialisée, de la vente directe, point.

Le bio n'a rien d'une évolution positive majeure, ce n'est qu'un "changement dans la continuité".

Il aurait sans doute fallu dire "le bio industriel n'a rien d'une évolution positive majeure"

Du bio industriel ... non sens

Là vous pinaillez !!  Puisqu'on vous dit que c'est Bio c'est que c'est Bio; d'ailleurs c'est marqué su l'étiquète !!  Tout comme pour la République en Miettes !!!!

Circulez !!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Après la lente et irréversible agonie de la sociale démocratie que peut bien signifier une politique de gauche à l'intérieur de l'hydre capitaliste. 

 

http://www.palim-psao.fr/article-tract-de-manifs-contre-la-reforme-des-retraites-pour-en-finir-avec-le-travail-la-societe-industrielle-et-les-illusions-de-la-gauche

Cet homme a été élu grâce au médias de masse je ne me suis jamais attendu a autre chose hélas ! Ces amis minc, attali et toute la clic oligarchique a quoi s'attendre d'autre sérieusement ? La méconnaissance de la politique est une catastrophe dans se pays attali arrogant a déclaré que la prochaine sera un femme suspense !!!! Bref tjr la même politique quoi !
  • Nouveau
  • 08/06/2018 10:02
  • Par

Et Mediapart, avec le sourire enjôleur d'Edwy Plenel, a bien contribué à le lancer, quelques jours avant les élections, tout en dézinguant systématiquement Melenchon et les insoumis dont je suis par ailleurs critique.

xx

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

vous dites : construisons un avenir en descendant dans la rue !!!

Je ne pense pas que vous ayez raison sur ce point. Les expériences récentes montrent que la rue n'a que peu d'influence sur le gouvernement. On peut même envisager qu'il s'en fout complètement.

Je propose ceci : Et si, en semaine, nous restions trois jours à la maison...

Je demeure stupéfait par notre époque : 140 ans (et plus) de luttes sociales fossoyées à tour de bras et presque sans remous... Chaque régression législative est un crachat et une gifle à la figure de nos aïeux. Une société qui a à ce point perdu le sens de son histoire collective a-t-elle encore un avenir digne de son humanité ?

Tout à fait d'accord avec vous. Mais la question est de savoir QUI (le nombre de Français) est CONSCIENT du fait qu'ils ne défendent pas QUE leur statut?

  • Nouveau
  • 08/06/2018 12:36
  • Par
Pour l'histoire de l'exploitation des hydrocarbures. Soit on arrête totalement d'en consommer soit on autorise l'exploitation en France. Dire pas chez nous mais polluons chez les autres c'est un peu facile et peu cohérent

L'arrêt de l'exploitation des hydrocarbures en France n'est qu'une des esbroufes de l'hélicologiste télévisuel : la production française est extrêmement faible.

  • Nouveau
  • 08/06/2018 12:36
  • Par
Pour l'histoire de l'exploitation des hydrocarbures. Soit on arrête totalement d'en consommer soit on autorise l'exploitation en France. Dire pas chez nous mais polluons chez les autres c'est un peu facile et peu cohérent

Le libéralisme, a fortiori dans sa forme "ultra" mise en musique par Macron, c'est le productivisme, c'est une idéologie mortelle qui nous conduit vers une fin certaine à plus ou moins brève échéance.

Donc les macronistes arrêtez de nous répéter en boucle que ce serait bien pire avec Le Pen (en fait cela aurait été du pareil au même) et trouvez d'autres arguments, mais je comprends que vous ne devez pas en avoir beaucoup pour cautionner cette infâme tambouille, antisociale, antiécologique, antihumaniste !

Et c'est justement avec des politiques jusqu'au-boutistes comme celle menée par votre gourou élyséen que la SARL Le Pen (ou autre décérébré) parviendra un jour au pouvoir en se faisant passer pour la seule alternative crédible ! yell

 

Au chantage Macron ou Fn , il fallait battre l'escroc le terrasser en votant Fn.

leopold2-gateau-africain.jpg ça                      le-macronneteau-1.jpgou           ça  charlie.jpg

 

hélas trop tard, A 2022 et bonne bourre !

 

                                                                     imagesnba6u0jv-1.jpg

  • Nouveau
  • 08/06/2018 16:08
  • Par

Un article intéressant mais plus que conservateur ce gouvernement est réactionnaire et l'analyse pousse à dire que Macron est un pur produit de l'Etat profond, des lobbys industriels et financiers, ainsi que ....du PS et de Hollande. 

L'analyse qui avait été faite du pouvoir Hollande était que les politiques menées étaient parmi les plus réactionnaires depuis la guerre, or ce pouvoir avait vu l'émergence d'un pouvoir techno-juridique renforcé et d'une fronde de l'Etat profond, visant à prendre le pouvoir dans les faits... Macron est le produit de cela et il est en réalité le digne (ou indigne) héritier de Hollande et du PS. 

Nous avons donc un attelage idéologique entre social démocratie européenne et la droite dure du continent avec un G. Collomb qui rejoint les propos et les pratiques d'un Seehoffer, d'un FPO "modéré"... 

Cette ligne absorbe d'ailleurs aussi bien les Le Maire, Philippe, ou Darmanin, que Hulot. 

 

"l’univers intellectuel et politique dans lequel se situe l’exécutif : celui du libéralisme" dit l'article. En parlant du gouvernement actuel, on oublie toujours d'ajouter le "libéralisme dogmatique".

Un libéralisme périmé que notre Président fait encore bouger. cry

Les dernières privatisations, notamment celle de la SNCF, vont finir par ruiner la France – et l'environnement.

 Ce n'est pas fini, loin de là: Macron après Hollande (et leurs prédécesseurs) cherche de "nouveaux" débouchés pour ses amis financiers: la poursuite de la prise de contrôle de la Sécurité Sociale par l'impôt chassant la cotisation a au passage l'"avantage" de nier la création de richesse par le salarié avec l'accélération de la  suppression de la cotisation dite "patronale"  tout en continuant la baisse des remboursements, va mettre également à mal les retraites actuellement versées.

Résultat: salariés et retraités actuels et à venir, ne disposant pas de moyens financiers suffisants pour "amortir" ces "holds up" libéraux successifs vont connaître à nouveau les joies de la dépendance progressive de la charité publique, associative et religieuse de nos aïeux.

La honte et la culpabilisation que ressentent et subissent les plus "démunis" nous guette: Macron nous a bien à son tour déclaré la guerre. Le plus grave c'est que tous les partis politiques de gauche de notre pays , les syndicats savaient.

C'est d'ailleurs pour cela que le PS ne décollera pas. La social-démocratie dite "radicale" ou modérée a du plomb dans l'aile, le capital n'a plus besoin d'elle: le capitalisme financier a gagné (provisoirement j'espère) nous n'avons plus d'industrie, c'est le royaume des banquiers commerçants et des marchands de canon.

 Nous ne sommes pas en Espagne, ni en Italie ni ailleurs en Europe  car nous avons connu mieux en terme de conquêtes sociales que la masse des Espagnols à l'exception des salariés des pays dits de l'Est qui n'arrivent pas à se relever de leur naïveté, de leur manque d'engagement citoyen face à leurs états dit "ouvriers", de la désillusion de l'image du paradis occidental qu'"on" leur a tant vanté et se dirigent avec amertume vers des régimes d'extrême droite dite populiste comme nous en prenons la direction.

Si la gauche européenne défend le "modèle grec" c'en est fini de l'espoir par les éelctions.

Je crois avoir trouve une solution au problème de l'influence de la presse dans les élections, Les gents qu'ont bote Macron majoritairement sont les Bac+3 et les Bac+5  a plus de 80%, si ont arrête l'enseignement au niveaux du Bac ou du brevet le problème est fini. et moi que suis illettrée, je pas bote Macron.

  • Nouveau
  • 09/06/2018 00:26
  • Par

Une vidéo qui symbolise l'action politique de Macron, petit Napoléon :

© 699715746887850

Macron est le président qu’il fallait au pays, il suffit de lire et écouter ce qu’en pensent nos voisins européens. La politique menée est sociale libérale, dans la continuité du précédent quinquennat. Elle n’est clairement pas conservatrice et droitière car elle fâche les retraités, clientèle favorite de LR. Elle n’est clairement pas collectiviste et gauchiste, car elle promeut avant tout l’entreprise, le travail et l’emploi.

M’est avis que vos perles se sont trompées de fil. Ou alors la Team est très fatiguée.

Et dire qu’il a commencé avec les résidus inconnus du PS ils devraient avoir honte de ce qu’ils sont entrain de détruire 100 ans de lutte sociale

Après les fermetures de services publics, la surveillance généralisée :

https://information.tv5monde.com/info/surveillance-le-reseau-francais-intelligent-d-identification-par-cameras-arrive-242520

Macron ! Son nom va devenir synonyme de déni de démocratie !

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale