Renault/FCA: Di Maio déplore l'ingérence de Paris

Par
Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien et ministre italien de l'Industrie, a déploré vendredi le comportement de Paris dans le dossier de la fusion avortée de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) avec Renault.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien et ministre italien de l'Industrie, a déploré vendredi le comportement de Paris dans le dossier de la fusion avortée de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) avec Renault.