Montrer ses seins pour combattre le cancer: «du voyeurisme» pour une élue FN

Par

Une élue frontiste de Villeurbanne (Rhône) s’est opposée à la subvention d’un projet artistique sur le cancer du sein parce qu’on y voit… des seins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Conseillère municipale FN de Villeurbanne (Rhône), Béatrice Branska-Farille a dénoncé, lundi 4 juillet, en plein conseil municipal, l’attribution d’une subvention de 2 500 euros à destination d’un projet artistique baptisé Venus VII, destiné à sensibiliser le public sur le dépistage du cancer du sein. L’élue frontiste s’est dite choquée que la ville puisse financer un projet sur le cancer du sein qui montre… des seins. Une forme, à l’en croire, « d’exploitation du corps de la femme en tout lieu ».