Les gauches se sont enfin parlé, en vue de s’entendre

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cet horizon « qui toujours finit et recommence ». Sans doute Christian Paul connaissait-il cette ode de François Mitterrand à ses terres de la Nièvre lorsqu’il a décidé d’organiser le « Festival des idées », à une heure en voiture de Château-Chinon. Quand on ambitionne de reconstruire la gauche, autant se mettre sous les auspices de celui qui avait porté le « programme commun » il y a presque quarante ans.