Les européennes, séisme de magnitude 1

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La vie politique, c’est le contraire de la chanson de Caroline Loeb : « De toutes les matières, c’est la ouate qu’elle préfère »… Car ce qu’elle aime, la politique, c’est que ça gratte, que ça pique, que ça cogne, et de ce point de vue, dans l’histoire de la Ve République, les élections européennes sont une occasion rêvée. Le grand frisson tous les cinq ans. Le grand huit « XXLnew world », une nouveauté italienne de la fête foraine, qui vous secoue comme un prunier, jusqu’à 40 mètres de hauteur. Et comme la prochaine édition aura lieu l'an prochain, tous les états-majors montent déjà en température.