La France accuse Moscou d'espionnage sur le satellite Athena-Fidus

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE (Reuters) - La ministre française des Armées, Florence Parly, a accusé vendredi la Russie d'avoir commis en 2017 "un acte d'espionnage" contre le satellite militaire franco-italien Athena-Fidus pour tenter d'intercepter des communications sécurisées.