La France ne doit pas dépasser 3% de déficit en 2019, dit Moscovici

Par
Il est "très important" que le déficit public de la France ne revienne pas au-dessus du seuil de 3% du produit intérieur brut en 2019 et que le gouvernement s'attaque à la partie structurelle de ce déficit, déclare Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il est "très important" que le déficit public de la France ne revienne pas au-dessus du seuil de 3% du produit intérieur brut en 2019 et que le gouvernement s'attaque à la partie structurelle de ce déficit, déclare Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.