GDF Suez: révélations sur une privatisation entre amis

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après un avis favorable de la commission d’accès aux documents administratifs (CADA), je viens d’obtenir, non sans difficulté, deux documents confidentiels de l’Agence des participations de l’État (APE) concernant la privatisation partielle de GDF Suez (rebaptisée ensuite Engie) en juin 2014. Ils confirment le rôle de l'ex-patron de cette direction, David Azéma, dans la sélection des banques qui ont piloté l’opération, dont Bank of America Merrill Lynch, établissement qui au même moment a embauché le même David Azéma.