Crise: Mediapart mis en examen pour avoir donné l’alerte

Par
Au début de l’année, Mediapart a publié sur son pré-site une enquête de Laurent Mauduit sur les Caisses d’épargne. Objectifs: présenter un cas d’école des dérives d’un capitalisme financier, illustrer le journalisme d’enquête. Aujourd’hui que la crise ébranle les Caisses d’épargne, en passe de fusionner avec les Banques populaires (lire l’article de Martine Orange), il n’est pas besoin de démontrer la pertinence de ce travail. Or voici qu’il nous vaut une cascade de mises en examen sur plaintes des dirigeants des Caisses d’épargne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans le tohu-bohu de l'actuelle crise – hier financière, aujourd'hui économique et, peut-être, politique demain –, il est un mensonge aussi courant qu'énorme dont Mediapart est l'évident et vivant démenti. Nos gouvernants répètent à satiété que l'événement n'était aucunement prévisible, assurent n'avoir pas été alertés des dérives de nos établissements financiers et affirment découvrir des réalités cachées au point de faire les étonnés devant les folles rémunérations patronales. Ils se moquent grossièrement du monde et du peuple, et le feuilleton des Caisses d'épargne en est la plus implacable démonstration.