L'impossible retour des réfugiés tchétchènes

Par

Malgré l'arrêt des opérations antiterroristes en Tchétchénie en avril 2009, les demandeurs d'asile tchétchènes continuent d'affluer en France. Récit du désarroi d'une communauté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis sept ans qu'il vit en France, à chaque fois que Chamil téléphone à ses parents restés en Ingouchie, à la frontière de la Tchétchénie, il leur pose la même question : «Est-ce que je peux rentrer ?» Chaque fois, la même réponse fuse : «Surtout reste où tu es, la situation empire tous les jours.»