Les cinq mythes d’une Ve République zombie

Par

La Ve République, 60 ans d’âge, est-elle à l’agonie ou bien vivante ? Les deux à la fois, comme les morts-vivants. Réduite à l’état de zombie, elle s’est retournée contre les finalités que lui avaient assignées ses fondateurs et contre ceux qui, à gauche, ont voulu la réformer. Elle se survit à l’état de mythe qui, loin de protéger le président, l’expose au discrédit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le message était limpide, presque trop insistant et à la limite de la faute de goût comme c’est toujours le cas avec Emmanuel Macron. À Colombey-les-Deux-Églises, il n’a pas seulement rendu visite au fondateur de la Ve République, il est venu soigner sa popularité. Un interminable bain de foule auprès de plusieurs centaines de Français de tous âges, sagement rangés derrière les barrières de sécurité, le tout retransmis en direct sur BFM-TV comme s’il s’agissait d’une visite papale.