Fac de Montpellier: le commando d’extrême droite et l’ex-doyen renvoyés en correctionnelle

Par et BENJAMIN TEOULE (LE D'OC)

Sept personnes impliquées dans l’attaque armée d’étudiants grévistes à Montpellier en mars 2018 ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel. Parmi elles, l’ancien doyen de la faculté de droit, soupçonné de « complicité » avec le commando d’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les assaillants de la faculté de droit de Montpellier comparaîtront devant un tribunal. La juge d’instruction Nathalie Lacaule vient de signer l’ordonnance de renvoi en correctionnelle de sept personnes impliquées dans la violente expulsion d’étudiants grévistes occupant un amphithéâtre dans la nuit du 22 au 23 mars 2018, selon les informations du D’Oc et de Mediapart.