Comment la mairie de Nice expulse des familles de ses HLM

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Oui, on est bien en campagne présidentielle, en Zemmouristan on n'a pas fini de subir de genre de buzz nauséabond et révoltant se voulant exemplaires

"osent le pire" ou tout , c'est même a ça qu'on les reconnaît. audiard .....

Et nous ? Quand est-ce qu'on va se décider à les expulser ces raclures de droite/extrême ?

  • Nouveau
  • 07/10/2021 14:23
  • Par

J'espère que cette pratique pourra être déclarée illégale, mais vu que le ministère de la justice est complice j'ai des doutes. A suivre.

C'est la mentalité qui consiste à appeler "aide" ce qui est un droit qui permet d'arriver à ce genre de trucs immondes.

1) je me suis abonnée à Mediapart depuis sa création.

2) dès la première fois ou le site a eu des ennuis judiciaires et qu’il a fait appel à notre aide pécuniaire, j’ai répondu présente.

3) Mediapart a gagné ce premier procès et nous a demandé si nous voulions récupérer notre aide, j’ai dit non car je voulais qu’il ait une cagnotte pour l’avenir.

Si je vous énerve : laissez- vous aller, j’attends vos arguments autres que les lieux communs habituels qui sont le reflet d’une inculture crasse !

j’ai été de publié 2 ou 3 fois depuis tant d’années.

Vous poussez le bouchon un peu loin

Je ne soutiens pas ces expulsions mais je comprends l exaspération des voisins. Communauté nationale où pas, ça n à rien à voir. Surtout ds le second cas. 

Maintenant, la 2ème personne qui a été prise en flagrant délit, par l’agent de propreté, de jeter ses ordures par la fenêtre, je n’ai aucune compassion ( belle éducation pour ses 4 enfants )

Jeter des ordures par la fenêtre c'est mal. Mais être d'accord pour expulser une famille avec 4 enfants pour ça, comment dire... J'espère qu'ils auront la peine de mort, ainsi que tous leurs cousins, si jamais ils récidivent parce que faut quand même pas exagérer !!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Cher ami, de quelle pseudo communauté croyez-vous que je fasse partie ? Je ne juge ( et encore ) que les comportements des uns et des autres qui nuisent au bien-être de tous.

Comme il m’est parfois arrivé, j’ai dit que j’étais une kabyle non musulmane par mes 2 parents, mon père n’a pas été un harki car je l’aurais mal supporté mais mon oncle a été trésorier du FLN en France alors qu’il vivait chez nous. 
Savez- vous où le racisme va se nicher ? Partout ! Les nord- africains méprisent les noirs, les noirs entre- eux se méprisent d’où le code de l’ivoirite h et dernièrement la mise en place en RDC du code de la congolite.

Au Mali, idem, ce sont les ethnies qui s’entretuent mais à la base c’est le problème des «  esclaves par ascendance « 

Moi, j’ai un prénom d’origine algérienne, lors de mon premier poste d’inspectrice à La Poste principale de Créteil , mon directeur m’a demandé : qu’est-ce qui avait pris à mes vtt tud parents de me donner un prénom pareil ( il était le dernier directeur de la poste d’Alger), alors je réponds à Zemour comme j’ai répondu à mon directeur : «  je suis née en 52, mes parents sont kabyles, comment vouliez - vous qu’ils m’appellent : Germaine, Martine , c’est ridicule ! La question a été close.

Mais et pour finir, le poste où j’ai subi le plus fort racisme c’est à La Poste Colbert de Marseille où par des nords- africains, j’ai tout subi, j’ai été traitée de: sale juive, ordure d’italienne, sale espagnole  et j’en passe et des meilleures, batarde, p…

faites ce que vous voulez de mon commentaire.5;/(

Il faut vous calmer mon gamin, je maintiens que vous êtes d’une inculture crasse car avant d’éditer il faut vous relire!

vous lisez 200 à 300 pages de quoi ?

Vous êtes amusant.

Je vous ai donné l’exemple du parc Kallyste, on commence par jeter des épluchures par la fenêtre et on finit par ..,,,,

Non Mathilde, je ne pense pas du tout pousser le bouchon comme vous dîtes.

Sanctionner des fautes, oui mais exclure de la communauté nationale, non. 

Qd on "chasse" quelqu'un de son logement, pour moi c'est, en plus d'une absurdité juridique, une ignominie sur le plan philosophique.

Il y a des limites que notre communauté ne peut dépasser.

Qd à mettre des enfants à la rue, je ne peux imaginer qu'on puisse même y penser.

Ce n'est nauséabond que pour vous. Libre a vous de le penser mais n'empêchez pas les autres de s'exprimer que cela vous plaise ou pas. Il est vrai que certains vont ratisse large pour contrer et rameuter les pro zemmour. Cela ne m'étonne pas de estrosi

Vous êtes raciste quelle que soit votre origine, tous vos posts sont toujours tournés de la même manière.

+++++++

Vous lisez quoi? Vu votre phrasé je reste pantoise à quoi bon lire pour un résultat aussi déplorable!

Chère Avicenne,

J'ai répondu à Mathilde et j'aurais pu vous faire la même réponse.

J'essaie d'analyser les faits et d'y répondre de manière à ne pas faire exploser notre communauté si fragile en essayant de poser dans le cas qui nous occupe des principes avec lesquels on peut se mettre d'accord, à savoir.

Une sanction pour pouvoir réparer. Je veux bien accepter  que celui là, je n'en ai pas parler dans mon premier écrit.

Un droit à un logement pour tout citoyen.ne

Un droit pour la sécurité de l'enfant.

Les droits doivent être inaliénables, on ne peut les utiliser ou les supprimer pour sanctionner une personne. A partir du moment où on le fait, la personne se sent exclue ou s'exclue et elle ne peut s'épanouir dans cette communauté. La communauté en pâtit également dans la mesure où elle n'a plus de rapport, de contact avec cette personne qui fait ce qu'elle veut ou ce qu'elle peut.

Je comprends votre ressentiment vis à vis de personnes qui créent ces incivilités au quotidien et je crois comprendre que comme moi vous aspirez à créer une communauté nationale.

Juste, garder des principes forts qui sont là pour unir pas pour exclure.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Le rénovement d'un bien PRIVE est à la charge..DU PRIVE.Vous mélangez tout pour susciter la colère de gens non concernés.Devant tant de mauvaise foi,il est permis de douter de vos souvenirs.

QUI montre une inculture juridique crasse?

Venez vivre dans les quartiers populaires et on en reparle…

Des exemples ?

Croyez- moi , si vous voulez bien, mais je n’ai de ressentiment envers personne et je n’ai jamais eu,  mais entendre dire après avoir jeté ses épluchures par la fenêtre que cela n’est rien car on a payé l’amende ! Je demeure pantoise !

Mais qu’elle est la personne normalement constituée qui se comporte ainsi ?

Il faut vous relire avant de transmettre vos commentaires , car je n’ai rien compris: ou bien vous êtes ivre ou bien vous êtes analphabète, mais peu importe vos interventions sont toujours palpitantes.

Vous vous trompez la rénovation du parc Kallyste est à la charge de Marseille habitat donc nous les citoyens marseillais car cet argent qui lui est dévolu ne le sera pas pour créer de nouveaux logements sociaux.

Il faut prendre le temps et avoir la patience de se renseigner.

Qu’est-ce qui vous permet de me dire que je ne connais pas «  les quartiers populaires « ? Dès l’âge de 17 ans, j’ai donné des cours payants : en 1969, c’était 100 f /heure pour les plus riches, mais pour ceux de frais vallon, du parc Corot, de la Busserine à Marseille, c’était gratuit ! Mais certains parents tenaient à tout prix à me rémunérer, et pour couper court, j’ai joué la malheureuse en demandant un paquet de cigarettes toutes les 10h de cours car je ne pouvais pas me les payer et ils m’ont cru, par contre ils se vantaient de payer des cours particuliers à leurs enfants devant leurs voisins !!

A mes yeux, la médiocrité est bien partagée que l’on soit riche ou pauvre.

Je vous trouve bien courageuse et je vous en félicite !!

Je viens de quitter, il y a quelques mois, une HLM à Nice.

Passons sur les enfants qui ne savent pas ce que c'est de dire bonjour lorsqu'on se croise, les parents itou, les ordures jetées par la fenêtre, moi j'ai connu l'ancien locataire qui possédait les clés de certains lieux de l'immeuble et qui, sous prétexte qu'il nourissait les chats abandonnés, et malgré qu'il ait quitté l'appart qu'il avait occupé dans cet immeuble,  était le pourvoyeur en drogue de tout le quartier, interdisant l'accès aux caves aux locataires pour mener à bien sa pratique, ajoutant à cette activité celle de laisser les portes de l'immeuble ouvertes pour permettre les passes de certaines locataires complaisantes.....

Venez y vivre, vous changerez d'avis sûrement !

alors les donneurs de leçons, allez y habiter,

Vous avez raison. Il m empêche qu il faudrait ne pas négliger ces comportements, associaux et générateurs de biens de mésententes virant au racisme, au mépris, à la violence aussi. 

Pour avoir vécu en logement social, j en connais un rayon. 

Par ailleurs, j ai lu à ce sujet ds un autre article qu ils ne seraient pas expulsés "sec", qu il serait proposé un relogement. À suivre donc.

  • Nouveau
  • 07/10/2021 16:45
  • Par

Je suis pour l'éducation par l'exemplarité. Je suppose que cette exemple va permettre à d'autres de réfléchir. Sur le cas de la personne expulsée, je ne me fais pas trop de souci, car la France avec ses multiples lois et associations va trouver une solution pour réparer l'impensable.

Ceci dit, si quelqu'un a une solution qui satisfait tout le monde, il faut pas se gêner.

Moi aussi je suis pour l'exemplarité, la prochaine fois que vous ne payez pas votre stationnement, je veux qu'on vous confisque votre voiture et qu'on vous bannisse de votre région.

Ça fera réfléchir les autres. 

Moi la loi de la république je rigole pas avec ça !!! 

EUH "une convention de partenariat facilitant l’échange d’informations entre parquet et bailleur social" c'est légal ça ? et de toutes façons , condamner une famille a cause d'un gosse qui "deal"est ignoble ! a ce train là,il faudrait vider la moitié des cités francaises! MAIS A QUOI S'ATTENDRE D'AUTRE DE LA PART DE CE "POLITICHIEN" D'ESTROSI et ce n'est pas gentil pour les chiens ! perso ,j'ai 2 adorables vieux pépères ..

Ce qui commence à nous alerter , ce sont toutes ces mesures dites sécuritaires que le ville de Nice prend . Depuis les caméras à tous les coins de rue , les drones qui planent au dessus de nos têtes ,voilà qu'on transforme un outil social en outil sécuritaire . 

Est ce que l'on fantasmerait sur les gouvernances asiatiques , et en particulier sur celles en place en Chine ? 

Bien fait pour eux ce vendeur de morts !! Très belle initiative à reproduire partout en France !!

Je pense que vous devriez être expulsé de France, vous ne comprenez rien à la culture française on ne punit pas un innocent.

Toujours a défendre les voyous les gauchistes. Complètement déconnectés…

Mais pourquoi vous ne vous abonnez pas à Valeurs actuelles vous seriez chez vous, par contre au niveau compréhension vous devriez retourner à l'école.

"Si vous aviez su que votre mère risquait d'être expulsée vous auriez arrêté?"

Il répond que oui bien sur.

Voici le meilleur argument pour continuer cette politique, un véritable effet dissuasif.

Vous pouvez toujours critiquer les cas un par un en décrivant des mères Théresa dévouées malmenées par la vie, mais dans le fond il faut vous attaquer au fait que dans la perception commune un parent est responsable des actes de ses enfants et des locataires de son logement.

Et vous vous attendiez qu'il réponde non. Vous êtes au niveau de l'animateur. Un parent n'est pas responsable d'un majeur.

  • Nouveau
  • 07/10/2021 21:10
  • Par

Je suis perplexe quant à la lecture des commentaires… que de manichéisme !

La situation de la mère et le fait qu’une telle décision soit prise par un tribunal de proximité, une instance dont l’indépendance vis à vis de l’exécutif local et le manque de transparence et de professionnalisme est flagrant (voir l’absence de mention de la situation du fils dans le délibéré) pose un réel problème !

On se défoule en insultant Estrosi (que j’exècre au demeurant) ou en parlant d’illégalité dans les commentaires sans même voir le fond systémique du problème, c’est sidérant !!!!

Pour autant, le principe selon lequel expulser des familles dont les valeurs et les actes nuisent au bien-être de leurs voisins et de la société en général (respect des locaux, des autres, contribuer positivement à la vie en société) n’a rien de choquant ! En tout cas nul part hors de France (et j’ai fait quelques pays… en Europe et en dehors).

Chacun est responsable de ses choix. Le fameux fils le dit lui-même : s’il avait su les conséquences, il aurait réfléchi à 2 fois avant d’agir. Faire payer d’autres membres de la famille pour un comportement individuel n’est pas souhaitable, mais si c’est le seul levier qui reste, « so be it! ».

Que cela s’applique AUSSI à la descendance de ceux qui trempent dans les abus de biens sociaux et autres trafics d’influence… avec L’OBLIGATION de vivre dans des logements sociaux les moins entretenus à la clef ! Vous imaginez la tête des fils de Sarkozy? (de toute façon, en seraient-ils là sans le pouvoir d’influence de papa?)

Le logement est un droit, la solidarité sociale est un principe fondateur de notre société. La responsabilité en est son corollaire indiscutable. Stop à la victimisation systématique ! C’est tout aussi débile que la maxime « les pauvres méritent d’être pauvres ».

Une personne qui ne respecte pas ses semblables n’est en mesure d’exiger aucune aide des autres membres de la société. Un casseur n’a pas à obtenir de prestations sociales pas plus qu’un évadé fiscal le respect des institutions étatiques.

"Faire payer d’autres membres de la famille pour un comportement individuel n’est pas souhaitable, mais si c’est le seul levier qui reste, « so be it! »."

Ça s'appelle une pente glissante, et ce n'est plus de la justice, ou, si vous croyez que c'est de la justice, alors elle est tombée bien bas. En principe, on punit le délinquant ou le criminel, pas ceux qui ont le malheur de lui être apparentés, et tout particulièrement lorsque le délinquant ou le criminel est majeur, et donc responsable pénalement. Cette "justice" ressemble plutôt à une vendetta ou au kanun albanais : on fait payer la famille ou un membre de la famille de celui qui vous a offensé, même s'il n'a rien à voir avec l'offense. Un genre de responsabilité collective, pour des actes individuels, d'autant plus bizarre lorsque le responsable de l'offense est déjà puni. Sans même parler de la possibilité, et même de la probabilité d'une justice à plusieurs vitesses.

"Que cela s’applique AUSSI à la descendance de ceux qui trempent dans les abus de biens sociaux et autres trafics d’influence… avec L’OBLIGATION de vivre dans des logements sociaux les moins entretenus à la clef !"

Expulsons donc les familles des délinquants des logements sociaux, pour y loger celles de ceux qui ont pratiqué abus de biens sociaux et trafic d'influence ! Chassons la famille pauvre du délinquant X et remplaçons la par celle du délinquant Y (moins pauvre, puisqu'il s'agit d'abus de biens sociaux et de trafic d'influence). En voilà une idée qu'elle est bonne, frappée au coin du bon sens, d'un esprit de justice incomparable…

  • Nouveau
  • 08/10/2021 08:05
  • Par

« Ennemi de la république » Certains dorment tranquillement dans des appartements cossus. Le HLM c’est quand tu fais encore parti du monde des sans-dents !  
 

  • Nouveau
  • 09/10/2021 11:02
  • Par

Question, la mère qui couvre son fils dans son entreprise criminelle ne devient elle pas complice de ce trafic?

Condamne t'on la mère pour son fils ou parcequ'elle participe à une organisation criminelle?

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous