Asia Bibi a été libérée et placée en lieu sûr par les autorités pakistanaises

Par
Asia Bibi, la chrétienne dont la Cour suprême pakistanaise a annulé la condamnation à mort pour blasphème contre l'islam, a été libérée et placée en lieu sûr, a-t-on appris mercredi auprès de trois sources proches des services de sécurité.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ISLAMABAD (Reuters) - Asia Bibi, la chrétienne dont la Cour suprême pakistanaise a annulé la condamnation à mort pour blasphème contre l'islam, a été libérée et placée en lieu sûr, a-t-on appris mercredi auprès de trois sources proches des services de sécurité.

Asia Bibi, mère de quatre enfants, a été en 2010 la première femme au Pakistan à être condamnée à la peine capitale par pendaison pour blasphème. Rejetant cette accusation, elle avait fait appel de cette décision devant la Cour suprême.

Il lui était reproché d'avoir tenu des propos critiques envers l'islam quand des voisins lui avaient demandé de ne pas boire de l'eau dans le même verre qu'eux parce qu'elle était chrétienne.

Son acquittement a provoqué la colère des islamistes les plus radicaux qui se sont exprimés dans les rues lors de violentes manifestations.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dit mercredi que la France était prête à l'accueillir et qu'elle oeuvrait à son exfiltration.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale