Le Sénat rejette (encore) la législation contre les fausses nouvelles

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la deuxième fois, les sénateurs ont rejeté à une très large majorité, mardi 6 novembre, les deux propositions de loi « relatives à la lutte contre la manipulation de l'information ». Les arguments du député Franck Riester, qui a succédé à Françoise Nyssen au ministère de la culture, n’ont pas pesé lourd face à la détermination des sénateurs. Il faut dire que Franck Riester n’avait pas voté la loi lors de ses discussions à l’Assemblée nationale, le 3 juillet puis le 9 octobre.