Les régions réticentes à instaurer un "chèque carburant"

Par
Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse ont allongé mercredi la liste des présidents de région réticents à l'idée émise par Emmanuel Macron d'instaurer, avec l'aide de l'Etat, une subvention compensant la hausse politiquement sensible du prix des carburants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse ont allongé mercredi la liste des présidents de région réticents à l'idée émise par Emmanuel Macron d'instaurer, avec l'aide de l'Etat, une subvention compensant la hausse politiquement sensible du prix des carburants.