Sur le terrain, Macron tente de calmer la grogne sur les carburants

Par
"Macron démission!" : au quatrième jour de son "itinérance mémorielle" dans l'est et le nord de la France, Emmanuel Macron a une nouvelle fois mercredi tenté de calmer la grogne grandissante sur la hausse de la taxation des carburants à l'approche d'une manifestation nationale prévue le 17 novembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CHARLEVILLE-MEZIERES, Ardennes (Reuters) - "Macron démission!" : au quatrième jour de son "itinérance mémorielle" dans l'est et le nord de la France, Emmanuel Macron a une nouvelle fois mercredi tenté de calmer la grogne grandissante sur la hausse de la taxation des carburants à l'approche d'une manifestation nationale prévue le 17 novembre.