Un groupuscule d’ultradroite suspecté de préparer une attaque contre Macron

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq hommes et une femme soupçonnés de préparer « une action violente » contre Emmanuel Macron ont été interpellés mardi par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on appris de source proche de l’enquête. Le projet d'action violente visé est à ce stade « imprécis et mal défini », a précisé cette même source.