Fabien Roussel (PCF) : « Un climat de France des années trente, celle des ligues factieuses »

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

@ TESSIER

Dans son acception perso probablement (et dans la mienne assûrément) PC est un terme générique :)

"la lutte dans les boîtes, partout où on peut"

J'adhère

Plus récent... 

En travail. Conversations sur le communisme - FRIOT & LORDON @ Bourse du Travail - Paris - Nov 2021 © Apollosmouse2801

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Comme toi j'ai parfois l'impression que JLMFI est ''bipolaire '' mais il est aussi vrai que j'apprécie sa façon de penser , peut être est il encore jeunot .

La stratégie "y'a pas d'arrangement", tous derrière mon panache blanc rouge, les partis sont tous illégitimes sauf le mien et si vous ne nous rejoignez pas avec notre acariâtre en tête d'affiche vous aurez le fascisme...

Non en effet, rien de suicidaire, 100% responsable et coopératif.

Le succès d'avoir bien échoué aux dernières élections présidentielles aveugle tout LFI ou quoi ?

J'ai bien peur que ce bel échec ne soit le bâton de votre maréchal.

L'idée communiste a été trop mise à mal au XXe siècle pour que les cicatrices s'effacent rapidement. Quand on pense qu'en Chine on parle sans rire du "Parti communiste"... Peut-être faudrait-il changer de mot, comme on change de chemise, de temps en temps – allusion historique, un abonnement à mon blog à gagner.

Je pense vraiment que le PC est un instrument inutilisé, et qu'il est stérilisé par sa bureaucratie. Et je pense donc ma dernière phrase. 

Et si le PC n'était qu'un "instrument" obsolète du passé ?

D'autant plus que le communisme a lamentablement échoué.

Mais bon, est-il besoin de discourir longuement sur le sujet, pour l'instant à gauche, l'important est d'empêcher le voisin de gagner. Contrat parfaitement rempli par le PS en 2017.

Mais devenu inutile pour 2022, visiblement, il ne reste pas grand monde pour "croire" encore à la gauche. Et c'est bien évidemment de sa "faute" puisqu'elle s'est perdue en route depuis longtemps.

Donc, le PC remplit son rôle de maintenir l'illusion démocratique, on peut même se demander s'il n'est pas tout simplement "payé" pour ça ...

Roussel parle vrai au populo, tout à fait d'accord ! les socialistes aussi, savaient parler, et écrire, à gauche. Le problème a été que, dans l'action gouvernementale, le rose, est devenu très pâle, et le rouge, un peu trop rose !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

"Quant à votre fin .... Saccadi où et quand au cours de ces 150 ans derniers avez - vous vu votre scénar à la con réussir ? Franchement !"

Désolée JLMFI, mais ce n'est pas un argument. Imaginez : si les ouvriers du XXe siècle et les penseurs socialistes s'étaient dit la même chose, qu'ils ne pouvaient rien faire de nouveau, face à la situation inédite qui était la leur...hum...je n'ose pas imaginez la suite.

Pour moi, Saccadi a le mérite de proposer des nouvelles idées.

A vrai dire, je ne suis pas très tranchée côté stratégie électorale, car la situation est très nébuleuse.

Cela dit,  il me semble clair qu'une seule stratégie ne peut pas réussir seule. Donc

La lutte dans les boites et sur le terrain : OUI

Imaginer de nouvelles formes d'alliances et de nouvelles interprétations : OUI

Ne pas oublier les bon vieux fondamentaux : OUI

Pour l'instant, il ne faut laisser aucune porte fermée (déjà que nous sommes de plus en plus enfermés et contrôlés, ce n'est pas la peine d'en rajouter). Gardons l'esprit ouvert avant de condamner toute nouvelle pensée, toute nouvelle action qui veut réellement faire avancer la gauche. Peut-être que la personne se trompe ? Peut-être ou peut-être pas. En réalité, la situation est inédite, donc ne pouvons avoir aucune certitude à ce stade.

A mon avis, la situation stratégique va s'éclaircir dans les deux mois qui viennent.

Qu'Hidalgo, Jadot et Montebourg soit catégorisé "Gauche républicaine" (donc libéral) c'est pertinent car ils s'inscrivent dans cette filiation. Mais que Fabien Roussel soit affilié à des libéraux c'est quand même cocasse pour un communiste 

2 alternatives s'esquissent pour le choix de mon vote aux présidentielles pour un communiste comme moi,:

Soit un vote de soutien à Melenchon  plutôt qu'un vote adhésion   Le Melenchon d'aujourd'hui, au travers des idées qu'il porte et par l'intermédiaire de sa base militante et de son entourage n'est plus le même, opter un pour vote qui suggère non pas un soutien mais une demande en faveur de Mélenchon : un Mélenchon souverainiste. Un rempart au fascisme plus qu'un vote d'adhesion qui ne serait pas réellement contre le capitalisme. 

Soit, une position abstentionniste et sa défense, Puisque celle-ci prend de l'ampleur, bien qu'elle reste très disparate et qu'à l'occasion d'une campagne c'est une position difficilement tenable. 

J'ai commenté avant de voir votre commentaire, je tenais à le préciser.

A mon avis, pour s'exprimer en tant que citoyens et lutter pour des lendemains moins malheureux ou heureux, il vaut mieux avoir un gouvernement de gauche qui s'est engagé à faire une constituante et 6ème répu plutôt qu'un gouvernement qui éborgne de pauvres manifestants et qui ne s'attendrira pas si réélu.  Vaut mieux se mobiliser pour construire ensemble et oeuvrer à une bifurcation écologique plutôt que se défendre et continuer à en prendre plein la gueule.  Donc sans hésiter, je choisirai votre première hypothèse.  Même avec une hyper abstention, et surtout d'ailleurs avec elle, les réactionnaires et les fachos s'en donneront à coeur joie.

J'ai beaucoup d'estime pour les communistes sincères comme vous (lu votre commentaire de 11h52) et je suis OK avec Friot et Lordon.   Super déçu par Roussel évidemment qui entraîne le PCF bien bas (ses militants ne méritent pas ça);   

Heureusement il y a toi.

C'est effectivement mon inclinaison première, merci pour votre réponse

Je suis tout à fait d'accord avec vos commentaires et positions, à vous et à minga, mais je cracherai pas sur une explication de votre dernière assertion :

Même avec une hyper abstention, et surtout d'ailleurs avec elle, les réactionnaires et les fachos s'en donneront à coeur joie.

Je ne comprends pas la logique menant à cette conclusion.

Merci pour votre petite réponse sympa.   Le maire communiste de Stains, j'y étais, a été longuement ovationné, gens debout et longtemps, au meeting de la France insoumise du 05 décembre dernier à La Défense.  Il avait été invité à prendre la parole plusieurs minutes avant le discours de JLM.  Il avait surtout défendu si je me souviens bien le besoin de service public dans les zones populaires et les zones rurales.  Très bien, il a super bien parlé et on a besoin de communistes.  Je préfère 1000 fois que certaines venues malheureuses, à mon avis, venant du PS.   (ex. Maurel qui s'est fait élire député européen FI et qui roule aujourd'hui pour Montebourg.  C'est nous qu'on s'est fait roulé là ai-je dit en interne.)  

Bien sûr, mais ça ne suffira peut-être pas. Les adhérences signifiantes ont la peau dure.

Lordon me fait marrer, tant il ne peut s'empêcher d'être précieux. Je ne dis pas qu'il soit ridicule. La question qui se pose, c'est : pour qui écrit-il ? Pour les intellectuels à venir, peut-être, il faut espérer qu'il n'a pas d'autre prétention...

"Bipolaire" est parfaitement inapproprié. Vous voulez peut-être dire que le discours de JLMFI présente des contradictions... S'il était le seul dans ce cas, ça se saurait.

Les propositions de lordon et de friot me paraissent au contraire très concrètes, et surtout, faisables. A condition bien sûr d'avoir une base prête à s'y mettre. Pas pour demain donc. Demain, il faudra en repasser par le fascisme. Après demain, quand il s'agira de reconstruire, on y viendra plus sérieusement.

OK avec vous.  +++++   Merci de me l'avoit dit et bravo pour votre attention.  Le mot est très mal choisi en effet, je l'ai repris sans réfléchir et je viens de prendre le dico pour voir ce qu'il signifiait.  JLMFI que je connais un peu n'est absolument pas malade.  Très sensé au contraire, avec une certaine érudition je pense, et avec des contradictions, dont une que je ne comprends pas et sur laquelle j'ai réagi.  Je pense que la personne qui a employé ce mot en 1er dans son message s'est plantée aussi sur le sens du mot.

Je ne peux laisser ça, je me permets de retirer mon message.  Je pense que vous n'en verrez aucun inconvénient.   Merci encore.

Je n'y vois que des avantages. smile

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Pour moi, l'abstention (et le vote extrême droite dans une moindre mesure) se fait surtout dans les milieux écoeurés par les trahisons de la gauche. Les réacs n'hésiteront pas à gouverner ce peuple qui se désintéresse de plus en plus de la chose publique et qui en vient à les croire eux via les médias et autres bourrages de crâne.  Ils culpabiliseront les masses de plus en plus pour se dédouaner de leurs conneries.  Donc, plus il y aura d'abstention, plus ils se renforceront.  Et quant à ceux qui pensent cette démarche révolutionnaire, ils seront empêchés de s'exprimer ou manifester, et se compteront sur les doigts de la main. 

Bien sûr tout mon raisonnement se tient si se présente au moins une alternative politique qui tienne un peu la route.  Je pense que la FI et d'autres qui l'enrichiraient pourrait le faire si une mobilisation citoyenne les soutiennent et les bousculent 

Et vous, comment voyez-vous les choses, çà m'intéresse beaucoup.   Si j'ai vraiment dit une assertion, ce ne serait pas ma première comme tout un chacun, mais je détesterai mourrir bête.

Alors c'est sympa!

Les propositions de lordon et de friot me paraissent au contraire très concrète

Ok pour Lordon, mais si Friot utilise un langage très sympa, dès qu'on creuse un peu, on s'aperçoit que ses propositions sont incohérentes et insatisfaisantes.

  • https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-20-printemps-2019/debats/article/derriere-les-retraites-le-travail-a-propos-du-livre-de-bernard-friot-le-travail
  • https://www.contretemps.eu/sur-friot-vaincre-macron-husson/
  • https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-11-automne-2016/dossier-le-travail-en-question-s/article/des-theorisations-fragiles-aux-implications-politiques-hasardeuses  

Le 8 decembre, fin du communisme sovietique, cela devrait etre jour de fete internationale contre la fin de la terreur et de l annihilation de l individu, mais non meme ici la memoire vacille...

non rien d'étrange quand on a une mauvaise digestion on vomit, ou on a des aigreurs :soulagéz vous ,allez voir un psy!

je vous ai donné un conseil plus haut, là je vous rappelle que Frédéric Lordon et Bernard Friot ne sont pas candidats premier point. Deuxième point, si je comprends bien, la base exécute les propositions de ceux qui pensent? En effet ce n'est pas la pratique habituelle du parti communiste, je comprends mieux votre hostilité!   

On arrivera rien avec des anathèmes, si vous parler du passif du PC, vous ne pouvez pas occulter le passé de Mélenchon sénateur socialiste et Mitterandolâtre.

Alors l'unité pour les communs est un long chemin sans les appareils même les gazeux qui ne sont pas plus démocratique que les autres.

Votre "compte à rebours climatique" est une autre "blague carambar", une mauvaise, qui a surtout prolongé la vente de diesel et de nucléaire.

Marie-George Buffet

 

"Tragique comédie à gauche, le peuple de gauche n'a plus d envie , ni de motivation à son action, face à la division de ses candidats, la droite et l'extrême droite peuvent prospérer, la gauche peut disparaître si elle ne se bâtit, sur un changement révolutionnaire au plan économique, environnementale et social.

Le seul espoir pour la gauche, est un accord PCF, FI sur la candidature de JL Melenchon avec un accord pour les législatives permettant un groupe de transformation sociale l'Assemblée nationale."

Marie George Buffet

Marie-George Buffet

 

"Tragique comédie à gauche, le peuple de gauche n'a plus d envie , ni de motivation à son action, face à la division de ses candidats, la droite et l'extrême droite peuvent prospérer, la gauche peut disparaître si elle ne se bâtit, sur un changement révolutionnaire au plan économique, environnementale et social.

Le seul espoir pour la gauche, est un accord PCF, FI sur la candidature de JL Melenchon avec un accord pour les législatives permettant un groupe de transformation sociale l'Assemblée nationale."

Marie George Buffet

Le PC valet du PS en nouvelle aquitaine vote le grand projet inutile de la LGV contre EELV, les insoumis et le NPA. C'est ça que nous vend Roussel ?

Le Pc vote libéral en Nouvelle Aquitaine pour la LGV avec la droite et le PS.

DEMAIN MARDI 14 DECEMBRE

AU JOURNAL DE 20H SUR LA 2

FABIEN ROUSSEL

A 20H22

D'ailleurs Karl Avait bien anticipé le détournement barbare de sa pensée en proclamant "Ce qu'il y a de certain, c'est que moi je ne suis pas marxiste »" (lettre à Bernstein cité par Engels).

Sinon j'aime bien Karl Marx

Plus eux depuis........, toujours ?, bon disons 1920-23, (pas 17 anné ou tout resté possible)

Fabien Rousell, bien qu'étant un homme intègre et digne d'intérêt, n'obtiendra que 2-4 %.

Non, l'avenir de la gauche, si elle veut arriver enfin au second tour, sera peut-être avec Christiane Taubira, pouvant rassembler cette gauche actuelle, inaudible.

Christiane Taubira, actuellement, y songe, à se présenter candidate.

Ce qui est important n'est pas le score que chacun peut faire à la présidentielle (de toutes façons, vu la situation, c'est foutu), mais que la gauche se prépare aux législatives. Car il ne sert à rien à un candidat de gauche de remporter la présidentielle, s'il n'a pas une majorité à l'Assemblée.

Et autant c'est foutu pour avril (tous se maintiendront, aucun n'atteindra 15%), autant on peut encore sauver les meubles pour les législatives. C'est déjà bien tard, mais on a vu, pour les régionales, qu'il était possible de s'unir. Sauf qu'il ne faut plus attendre. L'union crée une dynamique (et je ne parle pas de la fuite en avant d'une pseudo "union populaire", qui consiste surtout à faire la g... aux autres orgas de gauche).

La présidentielle est un PIEGE pour la gauche. Elle l'a toujours été.

Pas faux.

Mais bon, s'ils veulent s'unir pour les législatives et pas seulement sauver quelques circonscriptions pour sauver les vieux partis, il va falloir qu'ils se coordonnent un peu plus côté médias.

C'est pas la peine de taper sur les futurs alliés. On a bien compris la stratégie qu'ils assument tous : parler à différents secteurs de la gauche pour élargir sa base électorale.

Mais bon, cette stratégie suppose de jouer collectif aussi, c'est à dire de ne se lancer des petites phrases, en disant qu'on va se rassembler après.

Parce que dans ce cas, l'électeur n'y croit pas, ce qu'il voit c'est surtout des partis qui veulent sauver leurs fesses et leurs postes.

Il n'a pas tout à fait tord, ni tout à fait raison : je crois aussi que chacun dans son style croit à ce qu'il dit. La sociologie des électeurs de gauche est aujourd'hui tellement éclatée que chacun s'adresse à ceux dont il se sent proche.

Fabien Rousell, bien qu'étant un homme intègre et digne d'intérêt, n'obtiendra que 2-4 %.

C'est une prédiction de Paco Rabannes ?

De sources sûres,  bien sûr !

« Christiane Taubira, actuellement, y songe, à se présenter candidate »

Ce serait génial un candidat supplémentaire à gauche !

Savez vous s’il y a déjà un site internet pour un plébiscite populaire comme avec Jean-Luc ?

Légère sur l'économie et le social ! Et c'est tard pour monter une campagne sur un programme d'urgence Jadot, Mélenchon, Roussel, Hidalgo (hum)

Oui, la primaire populaire a été lancé par des soutiens de Taubira. Et ils ont un rejet virulent de la personnalité de Mélenchon. 

saccadi

""" que la gauche se prépare aux législatives ... on peut encore sauver les meubles pour les législatives.""".

Même s'il faut continuer à lutter côté présidentielles, c'est la seule attitude un peu réaliste

Naturellement, les "gauches" plus EELV ne le feront pas !

.

C'est surtout la victoire de 1981, 1988, 1997, 2012 qui ont été des pièges; pas pour les pourris qui s'en sont mis plein les fouilles, pour les salariés, les jeunes, les femmes, les migrants...

Le rêve passe, moment de recueillement.

Christine Taubira est trop impactée socialiste, nos compatriotes ne veulent plus des socialistes au pouvoir.

Et cette dame n'a pas brillé quand elle était ministre, à part mettre en avant la culture...de sa petite personne.

Parle bien, mais ne fait rien... seulement ce qui est nécessaire pour donner le change.

@ vous, @ saccadi et aux autres philosophes de comptoir du même tonneau : je ne sais pas si vous savez mais le temps que vous vous mettiez d'accord sur votre oiseau rare, l'élection sera passée. Mdr!

Oui, je suis d'accord.

Enfin, je mettrais 1981 un peu à part. C'est le tournant de la rigueur qui a suivi qui a été un piège. Et tous les autres tournants après.

Progressivement, le PS a fait un virage a 180° et beaucoup de gens n'y ont vu que du feu.

Pour la couverture média, voir quelques précisions ici https://blogs.mediapart.fr/jean-amy/blog/061221/plutot-zemmour-que-melenchon.

Cordialement

 la présidentielle n’est que le  sous-produit des compromis pour les législatives . Et c’est précisément ce qu’entend faire Roussel. Il le dit lui-même, il a déposé une « candidature d'additions" : « je ne veux pas enlever d’électeurs aux autres candidats. Je vais aller en convaincre des nouveaux. En faisant cela, je renforce la gauche " En clair, il profite du vide à gauche causé par la déréliction de la concurrence pour gratter quelques votes. Ce sont les élections locales qui permettent aux petits partis de caser les leurs et d’établir de petits potentats ça et là où l’on peut ensuite distribuer des prébendes aux fidèles. Pour pouvoir décrocher ces sièges, il faut jouer des coudes ou faire des alliances. Pourquoi le PCF s’allie avec le PS, EELV ou LFI à tel ou tel endroit ? Ce n’est pas une question d’idées — en ont-ils encore ? — mais de mesquines tactiques. Ces luttes sont parfaitement étrangères au Français moyen qui n’a aucune raison de s’intéresser à de bien vaines querelles.

La candidature de Fabien Roussel est comme ces produits contrefaits qu’on achète par erreur au marché aux puces. Vous croyez voter pour un communiste ? Non, vous votez pour « l'humain d'abord ». Vous croyez voter pour un homme raisonnable de centre-gauche ? Regardez sous la couture, il y a deux ou trois staliniens qui se cachent. Vous pensez voter pour un républicain, un jacobin, attaché à la souveraineté de la Nation ? C’est que vous n’avez pas vu la pastille UE sur le coin de l’emballage. Il est l'un de ces fruits sans saveur, ni bon ni mauvais, juste passable. On ne regrettera pas d’avoir voté pour lui mais il sera bien vite oublié

Nous sommes d'accord il y a des ponts possibles avec des femmes et des hommes qui attendent le changement promis depuis 1981.

L" Assemblée nationale n'a aucun pouvoir si ce n'est de clapir à chaque demande de leur souverain; le sénat est un rassemblement de notables, élus par des notables, pour défendre les intérêts des notables.

Donc, le pouvoir, c'est la Présidence de la République, jusqu'au remplacement de la Vème par la VI e République. Mais là, tout le monde n'est plus d'accord, allez savoir pourquoi ? Peut être que, de devenir l'un des dirigeants du monde politique qui a le plus de pouvoir sur ses sujets, est tout à fait compatible avec leur définition de la démocratie en République ?

Christiane taubira veut diminuer les tranches supérieures de l'impôt sur le revenu et tout particulièrement le taux marginal. Regardez son programme électoral de mars 2002. La fausse gauche c'est le double langage permanent. 

"Nous sommes d'accord il y a des ponts possibles avec des femmes et des hommes qui attendent le changement promis depuis 1981."

Oui. C'est ça. Je suis aussi de ceux là.

Mais bon, la situation politique et sociale était plus favorable en 1981 que maintenant. Je me sens trahie : cette chance historique a été manquée. Beaucoup de cynisme, d'arrivisme, de sectarisme, de j'men foutisme. Maintenant, on voit ce que ça donne : c'est la mouise.

Sur la VIe aussi, je suis d'accord : le verrou présidentiel est puissant. C'est pour cela qu'il ne faut pas perdre de vue les législatives et ...ne pas faire ce que l'on attend de nous : rentrer dans le rang. Je pense que les citoyens trahis pendant des années peuvent être surprenants. Dans quel sens ? Je ne sais pas. 

Pas gagné, mais, l'effet de surprise, c'est la seule option que je vois.

Ben oui ! ce n'est pas la même gauche ! pas la gauche du tout, en fait. C'est la gauche de confort, le partage des places et des postes, pour des carrières qui se moque de la baisse des salaires, du chômage et de la précarité, des réformes de la retraite. Nos élus vivent dans un autre monde qui leur assure un niveau de vie qu'ils ne veulent surtout pas perdre.

"Minga" écrit à propos du candidat du PCF F Roussel : "attaché à la souveraineté de la Nation ? C'est que vous n'avez pas vu la pastille UE sur le coin de l'emballage".Je n'ai rien contre filer une métaphore à condition de ne pas s'éloigner de la réalité historique voire de la nier.

S'agissant de la construction de l'UE, la position du PCF a toujours été claire et constante : c'est un outil politique au service du capital.

A chaque épisode de cette construction, il s'est clairement prononcé notamment sur un traité clé celui de Maastricht en appelant à voter non à ce traité, le PS d'alors appelant à voter oui comme tous ses dirigeants de l'époque dont JL Melenchon qui c'est, certes repenti depuis. Le oui l'a alors emporté de très peu.

Qualifier donc le candidat du PCF d'européiste est une pure contre-vérité.

Après ,vous avez le droit de contester la pertinence de cette candidature et du projet politique porté par celle-ci mais sur d'autres bases que des contre-véritès historiques.

Merci de votre réponse Jean-Louis

Je ne  pense ne pas dire de contre-vérité historique  en disant qu'il  reste plus qu' ambigu (c'est un euphémisme) sur la question de l'UE, c'est la même bouillie que nous sert la FI depuis 2017. De ce point de vue les deux partis ne sont pas mieux l'un que l'autre. avec le tout récent " L'humain d'abord" de Roussel digne d'un Tsipras .  Roussel exclut de principe toute sortie de l'UE. Même en dernier recours, s'il ne parvenait pas à obtenir son utopique "Europe sociale". Ce qui, au vu des forces qui s'élèveraient nécessairement contre toute menace réelle contre la structure européenne (les bourgeoises française, européenne, l'impérialisme US, le capital financier mondialisé en général), équivaut à un aveu d'abandon. Roussel (comme Mélenchon s'il n'était pas le machiavélien qu'on l'espère tous être) ferait du Tsipras. Il serait mis au tapis, puis il trahirait.

Sortir de l’UE ne nous libérerait pas du capitalisme, et sortir de l’euro pousserait à une surenchère généralisée et à une guerre économique sans merci : Cependant condamner d'avance tout rapport de forces, c'est déjà capituler.  Pas de raccourci : il faut changer l’euro et la Banque centrale européenne. »  tant qu'ils ne remettent pas en cause explicitement l'Euro et la banque centrale européenne, ça reste du baratin pour endormir les gens.  

Christiane Taubira insuffisante sur l'ėconomique et le social, promise à l'explosion en plein vol. 

Aux deux dernières élections présidentielles au premier tour j'

Bof ! Peu charismatique et brouillon

Une gauche plus à gauche que lui avec JLM socialiste défroqué  et anti-communiste notoire sauf quand le P.C.F. lui sert de marche-pied. Dans vos rêves ! Melenchon l'unite ? Non le ralliement , l'alignement pur et simple ! Et partout ou c'est possible ravir des sièges au P.C.F. comme en 2017...Melenchon aboie et la caravane passe !

Ok sur les sondages. 

En revanche il est honnête sur le nucléaire qui est nécessaire pour le pouvoir d'achat à long terme. La décroissance c'est pas de gauche. 

Dites plutôt que la décroissance n'est pas compatible avec le productivisme. La décroissance peut être de gauche ou pas, selon comment elle est conduite.

Sur le nucléaire, Roussel exprime une opinion qui est celle de son parti. Que l'on soit d'accord ou en désaccord avec lui, il est en effet honnête avec ses convictions et son parti.

Que la décroissance ne soit pas de gauche, OK avec vous. Mais JLM ne s'en réclame pas que je sache. Il est pour une planification faite en harmonie, avec l'accord et soutien de la population. Il est aussi contre le nucléaire car il le trouve dangereux à cause de ses déchets et risques d'accidents hyper graves dans une centrale. Quant au coût, il est en désaccord avec Roussel car ce dernier ne compte pas (là je donne mon opinion car je ne connais pas bien celle de jlm, mais je pense que c'est la même) le coût des démantèlements (obligatoires au bout de qqs dizaines d'années), que l'on est d'ailleurs quasi incapables de faire.

Que le vrai communisme de Friot et de Lordon soit plus à gauche que JLM, c'est évident. C'est même radicalement anti-capitaliste puisque pour qu'il se réalise, il faut abattre le capitalisme.  Ils le disent eux-même.   Ce que JLM ne tente pas car trop difficile et nécessiterait une révolution impossible à provoquer en appuyant sur un bouton. Par contre le communisme de Roussel n'en porte que le nom. Il n'est pas communiste, c'est-à- dire opposant franc au Capital, sans aller jusqu'à penser pouvoir le détruire car impossible à promettre. Même le NPA ne le fait pas.  A tel point qu'il perd bonne partie de ses adhérents, de ses militants et de sa crédibilité. Un désastre pour la gauche.

Plus sympa ? Pourquoi pas. Mais pas vraiment de gauche. L'épée de Tristan qui sépare la vraie gauche de la fausse, c'est que la seconde se trouve toujours de bonnes raisons pour ne pas faire payer les riches. Dans son programme présidentiel de 2002, lisez sa petite tirade sur la nécessité de diminuer le taux marginal de l 'impôt sur le revenu. 

J'ai connu tellement de gars sympas qui vous plantaient contre quelques avantages personnels, ou par connerie de l'ignorant, que je préfère l'austère intellectuel au plus rieur des prolos.

Un intellectuel peut se rapprocher des prolos, seulement voilà, il n' a  jamais été, et ne sera jamais, un prolo, c'est à dire, une femme, un homme, qui n'a pour seul richesse que de son aptitude au travail, qui ne sera pas reconnu au titre de sa compétence professionnelle, au moyen de la division des travailleurs en moins biens payés et en mieux payés; et nous arrivons à croire que cela est normal !

Mais c'est une autre histoire.

Les communistes étaient anti socialiste, et les socialistes anti communiste, quelle révélation ! chercher un peu dans notre histoire, et vous trouverez, peut être la réponse, enfin, si c'est réellement une question.

 C'est compliqué, Décroissance, survie...Toute cette terminologie est toxiquement  emprisonné dans une psyché productiviste capitaliste.En ce sens Davidouest n'à pas tord et même l'écologie ne rime pas forcément avec décroissance.

Quand on comprend que l’on exploite d’autres formes de vie rien qu’en achetant une paire de chaussures, on a tout de suite envie de vomir, de se taper la tête contre les murs. Le plus grand défi, c’est donc : comment transformer cette énergie en plaisir, en envie d’autre chose ? Il faut pouvoir imaginer une politique de gauche qui repose sur l’extension du plaisir, un plaisir qui ne soit pas conçu en termes d’utilitarisme mécanique mais en termes de liberté inconditionnelle.

Je milite avec le PCF pour la décroissance radicale des Capitalistes et de ceux qui le servent. qui confisquent les ressources et privent des milliards de gens d'un équilibre minimal de vie: nourriture saine, soins, vaccinations, eau, énergie, de la possibilité de vivre dans sa patrie d'origine en paix...

Insulter Fabien Roussel  démocratiquement élu dans un parti qui existe aussi et surtout en dehors des réseaux dits "sociaux", n'est pas correct et j'invite celles et ceux qui le font de regarder son travail et son bilan d'élu communiste, ainsi que celui de tous les élus communistes qui considèrent comme nous qu'une élection même présidentielle n'est pas la fin du monde.

L'expérience nous montre qu'au temps où JL Mélenchon était au PS et participait au Pouvoir, nous n'avons eu aucune remise en cause de cette constitution potentiellement liberticide par le président Mitterrand, dont il se réclame parfois. La création de 2 blocs alternants  a montré ses limites: elle a tué le débat pour nous imposer le libéralisme plus ou moins autoritaire selon les classes sociales,  vendu comme seul horizon "crédible" (pour les possédants), renforcé le pouvoir personnel  par le renversement du calendrier législatif par M.Jospin qui n'a jamais cherché à s'excuser de la grave blessure qu'il a infligée à la démocratie dont l'extrême-droite risque aujourd'hui de profiter même si ses partis ne parviennent pas à se faire élire face au Président des riches qui ne vaut pas mieux.

La présidentielle en France, ne nous a donné que des "sauveurs suprêmes." Si Mélenchon passe le premier tour  c'est qu'il aura convaincu les abstentionnistes de gauche, les Communistes voteront pour lui sur la base de leur programme mais il lui faudra convaincre sur sa droite pour passer tout juste comme Mitterrand l'a fait en 1981...

Je milite comme vous, mais je  m'en voudrais  de ne pas vous mettre en garde: Roussel n'est pas plus communiste qu' Hidalgo, Jadot ou Montebourg

La candidature de Fabien Roussel est comme ces produits contrefaits qu’on achète par erreur au marché aux puces. Vous croyez voter pour un communiste ? Non, vous votez pour « l'humain d'abord ». Vous croyez voter pour un homme raisonnable de centre-gauche ? Regardez sous la couture, il y a deux ou trois staliniens qui se cachent. Vous pensez voter pour un républicain, un jacobin, attaché à la souveraineté de la Nation ? C’est que vous n’avez pas vu la pastille UE sur le coin de l’emballage. Il est l'un de ces fruits sans saveur, ni bon ni mauvais, juste passable. On ne regrettera pas d’avoir voté pour lui mais il sera bien vite oublié

 la présidentielle n'est qu'un prétexte, sous-produit des compromis pour les législatives . Et c’est précisément ce qu’entend faire Roussel. Il le dit lui-même, il a déposé une « candidature d'additions" : « je ne veux pas enlever d’électeurs aux autres candidats. Je vais aller en convaincre des nouveaux. En faisant cela, je renforce la gauche " En clair, il profite du vide à gauche causé par la déréliction de la concurrence pour gratter quelques votes. Ce sont les élections locales qui permettent aux petits partis de caser les leurs et d’établir de petits potentats ça et là où l’on peut ensuite distribuer des prébendes aux fidèles. Pour pouvoir décrocher ces sièges, il faut jouer des coudes ou faire des alliances. Pourquoi le PCF s’allie avec le PS, EELV ou LFI à tel ou tel endroit ? Ce n’est pas une question d’idées — en ont-ils encore ? — mais de mesquines tactiques. Ces luttes sont parfaitement étrangères au Français moyen qui n’a aucune raison de s’intéresser à de bien vaines querelles.

Je suis un de ces "staliniens" qui pense que nous devons regarder en bas, chez nous, parmi les nôtres pour les intéresser à la politique et que trop de réactions dans ce fil de débat sont épidermiques, polluées par les sondages qui nécessitent beaucoup de moyens et d'argent, plus faciles à réaliser à Paris que dans le reste de la France, que les étiquettes politiques aussi vagues que les écologistes cachent trop souvent des conflits d'intérêts et ou de  personnalités qui aboutissent à des accords de sommet, que le PCF pour exister sans la permission des médias doit s'extraire d'un système électoral visant à faire taire le débat d'idées qui devrait être le moteur de la démocratie.

Que les éternels anti-communistes laissent les communistes s'exprimer et surtout ne pas leur reprocher toutes les politiques antisociales menées au nom de la Gauche qui ont démoli la Gauche en France: ne nous demandez plus de chèque en blanc avec larmes et amnésie à l'appui, avec une pseudo unité qui nous a mené dans un débat d'idées au niveau zéro, au point qu'on a l'impression que nous sommes réduits à jouer vainement à des stratèges sans armée dont les réactions entrent dans les calculs politiciens de gens plus qualifiés que nous en manipulations médiatiques.

Si les fascistes semblent dominer aujourd'hui, c'est que les médias et leurs propriétaires  ont fait leur boulot comme le Service dit Public de l'information, ainsi que les falsificateurs de l'Histoire...

ni l'une ni l'autre.

-Taubira comme Chevènement ont bien contribué à la défaite de Jospin. Impardonnable! Lionel Jospin, c'était tout de même mieux que Sarko et Macron? (et même F Hollande qui ne saurait être assimilé à Macron, même s'il a fait des erreurs politiques).

- Sans union, pas d'horizon de victoire, n'est-il pas un peu tard?

Quelle tchatche 

Surtout, elle n'avait rien à dire de différent !

Il faut passer par les fourches caudines du  PS  soutenus par le PC et des écolos, présents localement par l'inertie  bobo gestionnaire, qui excluent la Fi . Votre hypothèse est réalisable en laboratoire. 

Et sans programme, pantalonnade.... 

saccadi, 

En gros, d'accord (par-delà la longueur) ... Mais les "gauches" et EELV ne pourront ni ne voudront  JAMAIS  s'unir pour ça !!!

.

Ce que je peux reprocher à saccadi ce sont ses sempiternels commentaires sur une union de la gauche et sa hargne sur melenchon.je ne suis pas stupide j'ai compris.quant à Roussel est il vrai comme le ps qu'il aimerait que Mélenchon n'ait pas ses signatures ?

Lire sa réaction sur cnews applaudie par Laurence Ferrari d'une éventuelle frappe sur la centrale de graveline interprétation erronée du discours de Mélenchon dimanche.

Je vis dans le nord et connais son comportement ..aller vers le ps pour des mandats.

Mélenchon ne s'est donc pas précipité pour se déclarer candidat ?

Qui s'était déclaré avant lui à gauche ?

Je veux bien qu'on me détrompe sur ce point.

Le PC et EELV.

Ce n'est plus une logorrhée mais une diarrhée chronique. Son seul problème c'est JLM qui a enterré son candidat dont il ne parle jamais. J'ai horreur des manipulateurs, seuls les plus naïfs tombent dans le piège de ses fourberies.

"On sait surtout qu'il aura un minimum de 5% (et un maximum de 12%), donc un électorat perdu pour tout autre candidat rassemblant la gauche (hors FI, qui reste sur son couloir)."

Euh, non, ça on ne sait pas. Aucun sondage n'est fiable par les temps qui courent.

Autant je partage votre idée de ne pas oublier les législatives, et de ne pas tout miser sur la présidentielle (qui est, je suis d'accord, un piège).

Autant croire que le PS peut encore participer à une union de la gauche, c'est impossible . Traitres, arrogants, sûrs d'eux alors qu'ils foirent depuis 1983.

C'est pas comme si les électeurs ne leurs avaient pas déjà accordé trop souvent leur confiance. Avec les résultats que l'on connait.

Même quand Hamon a gagné leur primaire, ils ont saboté sa campagne : c'est dire. Comment peut-on s'allier à grande échelle avec des traitres ? ça, c'est suicidaire.

A l'échelon local, au coup par coup, selon les sensibilités et les terrains, dans certains contextes, éventuellement. Mais à l'échelle nationale, non.

Une union dépourvue de sens n'a aucun interet si ce n'est que de tromper encore une fois les electeurs. L'AEC est un programme d'union, alors si on est pas en accord avec ce programme,  on en redige un autre et les electeurs feront leur choix en toute liberté . A vous lire, il faudrait renoncer à  ses idées et ses valeurs pour gagner à  la présidentielle? Vous avez une curieuse vision de la pensée démocratique . L'union que propose Saccadi, c'est le retrait de JLM à  la faveur d'un Jadot ou pire, d'une Hidalgo. Son propos est inintéressant et manipulateur dans lequel ,à  l'évidence vous êtes tombé. 

Quel sens mettez-vous derrière le mot "déclaration de candidature" ?

Moi, je lis que Mélenchon a déclaré sa candidature en novembre 2020 et Roussel en mai suivant...

Juste que Brossat, le 1 novembre 2019, à dit qu'il y aurait un candidat communiste

https://www.bfmtv.com/politique/elections/presidentielle/ian-brossat-candidat-communiste-a-la-presidentielle-de-2022-selon-lui-c-est-une-hypothese-qui-n-existe-pas_VN-201911010103.html

Que Roussel l'a confirmé en décembre 2020, certes après la candidature de Mélenchon mais ce n'est certainement pas ce qui à incité Roussel. JLM le savait déjà bien sur et on a beau jeu de jouer sur les dates.

https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/les-communistes-s-enhardissent-vers-une-candidature-a-la-presidentielle_2141517.html

Vous voulez dire, Jospin ce vieil enculé de social traitre ? Le privatiseur de l'extrême ? Celui qui s'est recasé au conseil des vieux enculés, pardon au conseil des sages ? Tout ce qui porte l'étiquette ps est à enterrer définitivement.

Le premier qui a contribué à la défaite de Jospin, c'est Jospin lui-même ! "Mon programme n'est pas socialiste", ça ne vous rappelle rien ? Et ça lui a coûté combien de voix ?

Et puis se faire élire sur une idéal farouchement anticapitaliste, " Mon adversaire c'est la finance " pour, à peine élu, se choisir un conseiller représentant la banque, et la finance, ce n'est pas une erreur, mais une trahison.

Plus un vote pour ces gens là.

Et celui dont le gouvernement a faif voter la loi sur la sécurité quotidienne...

Ce qui est drôle, quand on n'est derrière aucun candidat, c'est de voir ce que ça induit comme biais d'en soutenir un.

Le lien que vous exhibez pour justifier que Mélenchon ne s'est pas précipité pour présenter sa candidature ... Ne justifie rien.

On y voit un Yan Brossant interrogé à brûle pourpoint sur l'hypothèse de se présenter lui-même et qui répond :

"il y aura sans doute une candidature communiste ..."

Autant dire que la décision semble loin d'être prise !

Et le deuxième est postérieur à la déclaration de candidature de M. Mélenchon.

Franchement, si c'est ça vos arguments, il vaut mieux les garder pour les réunions LFI.

voilà vous êtes détrompé .

Ho je n'y tiens pas comme arguments, mais vous non plus vous ne tenez rien. JLM savait très bien ce qui allait se passer, vous les prenez pour qui, ils discutent en dehors des médias vous savez ...

Je ne soutient personne, je soutient un programme, une orientation, une vision de la société peu m'importe qui la porte.

Allez vous êtes une grande personne à qui on ne la fait pas, rien qu'a lire vos commentaires on s'en aperçoit ... un peu de condescendance ne fait pas de mal, hein ...

C'est sûr. Avec de tels arguments, on pourrait aussi bien dire que, comme la vocation de LFI est de soutenir la candidature de JLM, lui est candidat depuis la création du "mouvement".

Restons sérieux.

Le texte que Roussel portait lors du congrès du PCF où il a été élu au poste de secrétaire national est disponible en ligne.

C'est un mérite des débats ouverts.

Grâce à vous, je l'ai trouvé et j'y ai cherché un élément précis qui pouvait refléter votre affirmation.

Nous avons donc ceci :

Thèse n° 33 : Nous avons vocation à être présent·e·s à toutes les élections.

Avec la perspective de nourrir cette mise en mouvement consciente du plus grand nombre pour des objectifs de conquête, nous avons vocation à être présent·e·s à toutes les élections, y compris à l’élection présidentielle.

L’analyse concrète des différentes situations concrètes doit nous amener à déterminer les modalités précises de cette présence...

Suivent des considération pratiques sur les municipales et les européennes mais rien de plus précis sur les présidentielles.

En tant que probable abstentionniste, en désaccord avec les stratégies des différentes chapelles, je dois tout de même souligner que cette résolution est nettement moins catégorique que ce que vous affirmez.

Son deuxième paragraphe laisse la porte ouverte à des tactiques différentes.

Donc, vos affirmations non sourcées, visiblement abusives, ne prouvent que votre foi de militant envers votre chef.

Je vous félicite pour cette précieuse qualité... mais j'ai bien peur qu'elle soit très peu utile pour convaincre en dehors de votre cercle.

""  nous avons vocation à être présent·e·s à toutes les élections, y compris à l’élection présidentielle. ""

vous faites le naif mais ça qui correspond bien à ce que je disais , et à leur stratégie aux européennes où ils ont préféré ne pas etre remboursé de leur campagne et n'avoir aucun député européens plutôt que de se mettre avec lfi va bien avec .

" les modalité précises de leur présence" c'est pour l'ensemble des élection , avec quels accords .. par exemple en paca ils ont préféré s'accorder avec eelv , qui était pourtant sorti de l'alliance de gauche , et leur donner la tete de liste en virant lfi qui pourtant ne prenais même pas la tete de liste ...

mais bon c'est le pc les gentils et lfi les méchants hein ... je crains que avec de tel naiveté de votre part  je vais avoir du mal à vous convaincre malgré les faits .
 

Saccadi, vous croyez vraiment que c'est votre incessant discours de division qui va faire avancer les choses, à 4 mois du scrutin ?

Il est temps de passer à l'action et de convaincre les abstentionnistes !

Si ça vous plaît davantage, on peut aussi parler de l'incohérence de Roussel à propos des manifs auxquelles il participe "pour écouter" et de celles auxquelles il ne participe pas parce qu'il estime que ce n'est pas la bonne stratégie.

... de l'ironie d'appeler à se souvenir des ligues factieuses après avoir manifesté devant l'Assemblée Nationale avec alliance...

Ou enfin l'aberration de lier des alliances locales tout en étant aussi catégorique sur les mêmes partis au niveau national.

Y'a pas de gentils... Et le fond de ma pensée est que les stratégies égocentriques de LFI, PCF et compagnie renforcent la vanité de ce scrutin...

Finalement, la seule chose intéressante que je retire de cet entretien, c'est l'appel à envisager dès maintenant une stratégie commune pour les législatives.

il vous échappé que Saccadi déroule son discours depuis 1 an. Depuis, il lui a été largement répondu :

  • que l'alliance à gauche a été tentée par LFI au Régionales, en acceptant partout de ne pas prendre la tête de liste. Refus dans 50% des cas, surtout quand c'était gagnable.
  • Pourtant, il est facile de s'unir sur des programme locaux ; c'est donc bien un refus de principe qui nous a été opposé.
  • En revanche au niveau national, il y a des divergences majeures, par exemple en ce qui concerne le nucléaire, les traités européens, la Constituante, la Règle Verte. Proposer une union serait tromper les citoyens, comme en 2012 avec Hollande, ce qui a provoqué une profonde démotivation des électeurs de gauche.
  • ce n'est pas à 4 mois des élections qu'on commence à préparer un projet, à organiser une campagne, ou alors c'est que c'est du flan, juste de la com'. C'est un fait, il est trop tard. C'est vrai que c'est dommage pour les honnêtes camarades qui s'y son investit, mais il vaut mieux renoncer alors qu'il est encore temps de se réorienter, et ne pas torpiller les atouts des autres possibilités.
  • Cela ne devrait pas empêcher de faire des alliances pour les législatives. Ici encore, on rappellera que c'est le PCF qui se montre assez souvent peu unitaire, appelant à voter contre LFI lors de plusieurs partielles.

Donc Saccadi fait semblant d'ignorer les arguments vérifiables qui lui ont été opposés, et poursuit sa petite marotte qui commence à devenir très délétère.

Je sais bien que les médias n'en ont pas parlé, et que même Médiapart a été très discret, mais il y a eu un événement majeur lors du meeting de LFI ce dimanche : le parlement de l'Union Populairea été mis en place. Plus de 200 personnalités diverses  : Aurélie Trouvé, Thomas Porte, le maire communiste d'une grande ville de banlieue, l'ex président du Secours Populaire, etc... qui soutiennent l'AEC. Et ça va se poursuivre.

La voilà l'union à la base, sur un vrai projet.

Le PC et EELV.

Exact, s'est seulement après les décisions du PC et d'EELV de présenter un candidat que JLM a déclaré sa candidature.

Alors, bien sur, le nom n'était pas avancé, mais le principe, si.

Vous pourriez interview Anasse Kazib !?!

Ça donnerait des idées au PCF ;)

Ou Philippe poutou 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Vous n'avez pas l'air de savoir que le PCF est un des partis qui a le plus d'adhérents en France, qui de plus payent leur cotisation, c'est la raison pour laquelle il peut tenir une candidature nationale.

Merci belle analyse qui me convient Mais ce n'est pas Tout en 1981 par facilité ou par conviction le P C F avec ces quatre ministres soi disant Communistes a tout perdu !!! Avalé par la nouvelle orientation ultra libérale pour ce mettre a jour pour les Traités signés depuis 1947 et finir au Traité de Lisbonne " Marché ouvert et non Faussé " Donc c'est le Marché qui gouverne et les élus ne sont qu'une boite de réception pour apporter des doléances au Régime Présidentiel qui fait adopter tout ce que Maastricht et de Lisbonne  "article 50 " nous engage Voila avec mes 91 ans ce que j'ai vu et cru comprendre !!! Roussel aura du mal malgré son engagement a ce faire une Place dans un régime Présidentiel ou il perdra aux législatives les quelques élus au Parlement ???

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Euh, c'est déjà fait.

Sympas les guéguerres entre trotskystes, on ne s'en lasse pas. Jusqu'à la caricature. Bataille de groupuscules au fond d'une mine.

Vu la moyenne d'âge des militant.e.s dans mon coin, ça risque de baisser rapidos.

Il faut rêver oui, disait le camarade Lénine... les yeux ouverts.wink

La solution serait de discuter d'abord pour les législatives. Et une fois un accord conclu, là, on discute d'un candidat commun pour la présidentielle, mais du coup ça a moins d'importance.

Why not ...

mais vu que sur Mediapart une majorité de commentateurs sont d'obédience Mélenchon, votre commentaire ne va pas être très approuvé,

dommage,

en tout cas je tiens le même raisonnement que vous (sauf que vous le dites mieux que je pourrais le faire wink)

soit vous étiez sourd et aveugle aux élections précédentes, soit vous n'avez lu ni programme ni aucun média !

rappel : Mélenchon a tout fait pour avaler le PCF avec l'invention du Front de Gauche, par exemple en reprenant des mots d'ordre du PCF et se les appropriant (l'humain d'abord) qui ne s'est pas laissé faire…

Mélenchon ne l'a pas fait qu'avec le PCF, il a aussi essayé avec Hamont, sans succès là encore.

Et vous voterez  donc Macron. Libre à vous.

Mélenchon m'a surtout fatigué en 1997-2002. Quand il a ouvert en grand les portes des LEP aux intérêts privés, quand il participait à ce gouvernement néo-libéral anti-ouvrier, xénophobe et belliciste de Jospin.

Mais moins que Mitterrand, moins que Hollande, moins même après tout, que Jospin.

Y a pas photo.

Un président néo-libéral déchirant ses engagements au soir de sa victoire, on connaît. On a donné.

JLM me fatigue moins que ceux qui trouvent normal de rejoindre Alliance, Darmanin, les fascistes devant l'Assemblée Nationale. Ceux-là, les Roussel, Jadot, Hidalgo, on ait au moins ce que sera leur attitude devant les tueurs en uniforme, leur graisser l'étui du revolver.

Mais seraient ils capables de se mettre d'accord sur un gouvernement? Tous les portes feuilles n'ont pas le même prestige et quid de la fonction suprême? Ceci étant dit, oui,  il y a leur division, leur incapacité ou absence de volonté à s'unir, mais de notre côté, celui des électeurs ce n'est pas mieux, il y a autant de division, le même refus de s'unir chez certains, la même incapacité ou volonté à dialoguer. C'est bien plus inquiétant et dommageable pour nous, parce qu'au final nous perdront bien plus qu'eux en cas de défaite. Malheureusement, parce que pour beaucoup une victoire de leur candidat est bien plus importante que la victoire de la gauche, nous sommes entrain de sceller notre défaite. 

Ça commence à être gonflant ce chantage envers les abstentionnistes.

Depuis les années 90 je l'entends.

Chacun prend ses responsabilités : les candidats multiples aux échecs assurés (peut-être leur suffit-il d'échouer brillamment voire seulement d'exister ?), les colleurs d'affiches pathologiques qui suivraient leur troupeau jusqu'au bout du monde et les individus qui préfèrent manifester leur refus de jouer ce jeu, quitte à participer à la défaite que tous préparent ardemment.

Vous ne comprenez pas : Mélenchon ne fera pas d'alliance si le PS est dans le game. Il veut les mettre hors-jeu (et ils l'ont bien mérité, d'ailleurs).

Pour moi, une fois le PS hors-jeu, une union plus large reste possible.

Je ne pense pas que ça soit le but, l'union se fera par la base,, d'où  la creation de l' AEC. Le programme  radical qui est mis sur la table ne convient pas aux autres dirigeants , ce  qui est légitime. Chacun fait ses propositions et le peuple tranche. La stratégie qui prône une candidature unique conduit inévitablement à  l'abandon et au renoncement de marqueurs  d'idées  et de valeurs qui idendifient sa famille de pensées. Pour moi, s'unir dans ces conditions, c'est trahir le message principal, bien sûr,  mais on peut rectifier à la marge quelques dispositions , les améliorer et même enrichir le programme , tout est permis à  condition d'en discuter sérieusement, ce qui n'a pas été possible aux régionales,  où l'on a vu les entreprises de destruction PS à  l'oeuvre.

Ajout à PIERRE26

Puisque nous sommes sur Médiapart  j'ajoute à vos propos concernant l'ouverture de la FI avec la constitution du Parlement de l'Union Populaire, le tweet d'Edwy Plénel suite au meeting de la FI du 5/12/2021:

"Lors de son 1er meeting parisien @JLMelenchon s'est posé comme le pôle de résistance à la droite, à l'extrême-droite en montrant sa capacité de rassemblement aux côtés de nombreuses personnalités de gauche".

Et bien voilà..

Ce n’est pas leur candidat que soutiennent les Insoumis, c’est un programme !

Même si par accident il se qualifiait pour le second tour, il se ferait écraser au second, et cette fois même par Le Pen.

Et votre discours y aura participé. Bravo !

J'aime mieux qu'on fasse tout pour que au Parlement rien ne puisse se faire sans l'accord d'un ou deux forts groupes de gauche (FI, PC)

Vous n’êtes pourtant pas un débutant !!! Sous la 5e République, ça n'arrivera jamais. Macron, qui n'avait aucun parti, aucune structure, a fait un raz de marée.

Le mieux est de soutenir tout de suite l'AEC.

Arrêtez de dire n'importe qui ! Le PC s'est laissé avalé par François Mitterrand et son socialisme à deux balles ! Le PC de 21% des suffrages exprimés lors des élections Présidentielles est passé sou la barre des 2%, le reste c'est du baratin.

La question : Pour quelles raisons le parti de la classe ouvrière, qui a une histoire constante dans les luttes sociales auxquelles ses militants, ses adhérents, ses sympathisant, ont toujours tenu un premier rôle, a-t-il perdu son électorat ?

Avec le Front de Gauche, et le soutien à la candidat de Jean Luc Mélenchon en 2012 et 2017, le parti communiste commençait à regagner la place qu'il n’aurait jamais dû perdre, il était à nouveau écouté.

Quelques victoires et puis, par excès de confiance la prétention de redevenir avant l'heure ce qu"il avait été.

Cette candidature pour 2022 sera mortelle pour le PC; affirmer sans cesse que l'on est guidé par le sorts des plus démunis, et prendre le risque de voir les cinq prochaines années dominées par le représentant de nos oligarchies, ne lui sera pas pardonné.

Le PS aujourd'hui, le PC demain, avec tous leurs défauts et leurs qualités, serait une véritable catastrophe.

Comme disait Georges Marchais en son temps: Il faut éviter à tout prix cet esprit de boutiques et de chapelles. Pas du mot à mot, mais le fond est préservé.

Quand je regarde, et écoute, Fabien Roussel, les paroles ne sont qu'une musique dont l'on ne comprend plus le sens.

Il est vrai que cette participation aux côtés de l’extrême droite fut un moment terrible pour l'homme de gauche que je suis. La prestation de Fabien Roussel sur CNEWS, flinguant littéralement Jean Luc Mélenchon, ne l'a pas moins été.

Triste fin d'un idéal qui ne verra jamais le jour ?

Les électeurs répondront à cette question en 2022, le voile du virus mutant à l'étranger, de préférence, ne durera plus longtemps, nos compatriotes commencent à le dire ouvertement.

Si nos compatriotes lisent ce programme, nous pouvons gagner en 2022, si la confiance renaît, l'espoir renaitra aussi.

Donc, tu n'as pas d'avis.

C'est triste de ne pas avoir les capacités intellectuelles d 'analyse et d'être incapable de faire un choix réfléchi sur les propsitions qui sont mises sur la table. Il est plus aisé de se comporter comme un veau....

  • Nouveau
  • 07/12/2021 19:50
  • Par

L'Etat ne doit pas être employeur de dernier recours : tout à fait exact. Ajoutons que le revenu universel est une fausse bonne idée.

Tout citoyen doit participer à la société. Donc, le chômage (hors structurel) doit être banni. Il faut agir au niveau de la durée de travail globale, qui doit s'adapter aux besoins et capacités de production du moment.

Le travail n'est pas qu'un droit, il est aussi un devoir, qu'on doit à la société. Etant entendu que la culture, le sport etc, sont aussi du travail, et qu'on n'est pas non plus obligé de travailler tous les jours de l'année, toutes les années de la vie. D'où le partage du travail (réduction de la durée, mais pas uniquement hebdo, on peut songer à des congés sabbatiques partiellement ou totalement rémunérés, genre compte épargne temps).

Le travail un devoir ? vous fumez quoi parce que ça m'intéresse.. Bon bref

"Le travail n'est pas qu'un droit, il est aussi un devoir, qu'on doit à la société."

Dans un monde où la surproduction n'arrive pas à donner du boulot à tout le monde, je ne suis pas sûr de voir comment ça marche ce truc-là. Et surtout dans un monde dans lequel ce travail doit être divisé par deux pour limiter nos émissions, on fait comment si on garde cette pseudo "valeur travail" indépassable?...

Et je ne parle pas des pays riches comme la France dans lesquels la production ne doit pas être divisée par deux, mais par trois ou quatre. On pourrait se dire que sachant que les trois quarts des boulots (ouvrier à la chaine, caissière, agent logistique pour les amazon & co, subalterne d'un con etc) sont abrutissants, ne serait-ce pas une bonne idée de renvoyer tous ces gens à des occupations qui leur fassent du bien, et à laisser l'automatisation prendre leurs tâches à la con?...

Un revenu financé par la production (et non plus par le travail) et rendu universel n'est-il pas la solution?

Mon frère ta position sur le travail et le chômage n'est pas claire du tout, tu veux bannir le chômage mais les gens doivent en parallèle travailler (devoir moral, légal?).
Du coup ça revient à obliger les gens à "travailler".
Or ce qui est reconnu comme "travail" est soumis à la validation des structures, qu'elles soient capitalistes ou étatiques, oui ou non?
Le père au foyer travaille-t-il au même titre que le fonctionnaire territorial, le retraité ou l'agriculteur?

Tu proposes quoi pour tout ces gens qui selon toi ne "travaillent" pas et du coup ne cumulent pas de points sur leur compte épargne temps? Pas de congés?
On remarquera que cette position du "j'ai cotisé, j'ai droit", est chimiquement capitaliste et libérale...

Et en effet comme le dit cdqat, cette conception est en contradiction totale avec la nécessité de faire décroître la production concrète, pour autant la solution ne peut effectivement pas être le revenu de base...

Mais dites-moi : si le travail est un devoir, que le salaire n'est pas socialisé et que l'état n'est pas employeur en dernier ressort, est-ce que ça veut dire que vous continuez à souscrire à l'idée que les capitalistes sont en charge de créer l'emploi et que les gens sont obligés d'accepter de fournir leur force de travail à d'autres ?

Avec des positions comme celle-là, l'exploitation colonialo-capitaliste a encore de beaux jours devant elle...

On peut constater l'aberration écologique du travail actuel ... et constater l'immense travail qui n'est pas fait :

-isoler les maisons

- réparer, y compris des déchet

- prélever les pièces réutilisables

...

Certaines de ces tâches ont une "productivité" faible et sont néanmoins très utiles... Parfois, pour diminuer l'intensité énergétique de leur réalisations, il faudra diminuer leur "productivité".

Du coup, la question de savoir si la solution c'est moins de travail ou plus de travail me semble mal posée.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Robert Hue a été le fossoyeur du PC.

Et garaudy , premier secrétaire qui a viré facho. 

On peut tout lire...mais là, c'est trop !

Garaudy n'a jamais été "premier secrétaire" du PCF.

Se documenter vraiment me parait un minimum avant de "contribuer" comme vous le faites.

Au PCF il n'y a jamais eu de "premier secrétaire" (çà, c'est au PS) mais toujours un(e) "Secrétaire général".

Ce qu'est devenu Garaudy est une autre question.

Robert Hue a été le fossoyeur du PC.

Non, c'est Marchais.

Alors que le PC des années 70 devenait écologiste (avec Jucquin) et découvrait à l'époque les luttes transversales, qu'on y écrivait "l'URSS et nous" (une redoutable mise au point sur les déviances soviétiques), Marchais a sifflé la fin de la récrée et entamé la lente dégringolade qui l'a mené de 20 à 1,5% aux élections.

Et quand on raconte que le PC reste une importante force militante... En tout cas, ici dans le 11e qui était une forteresse ouvrière, il y a plus d'ancien PC dans les GA de LFI que dans ce qui reste du PCF.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

L'utopie communiste est belle et certains sont allés jusqu'à dire que Jésus-Christ dont l'Occident va bientôt fêter sa naissance fut le premier véritable communiste depuis sa mort survenue entre 27 et 33, cette dernière date étant la plus probable par un jeu de croisement d'événements connus. Le christianisme a colonisé le temps depuis la crucifixion et l'a orienté de manière linéaire. 

Dans le premier calendrier de la passion, le XX ième siècle aurait commencé en 1933 avec l'arrivée de Hitler et se serait délesté de la première guerre mondiale. Troublant ! 

Il n'empêche que les crimes de masse du communisme bénéficient encore d'une certaine amnésie alors que les crimes de masse du nazisme font l'objet d'une hypermnésie par comparaison. Cela devrait être corrigé d'ici une à deux générations.

La légende de Jésus a du plomb dans l'aile.... la race humaine n'a pas attendu Jésus pour avoir de bonnes idées.

2000 ans, c'était hier.

A vendre : le 33 tours de jésus christ superstar laughing

Si votre docteur vous dit : "dites 33", n'obéissez surtout pas

Au fait avez-vous remarqué ce que cela donne quand on lit "33" à l'envers ?

Coïncidence ?

Heureusement, car dans le cas contraire, on serait probablement encore à l'âge de la pierre. smile

laughing

smile

J'aime bien les pierres.

Malgré vos milliards de neurones, vous n'avez pas bien saisi mon commentaire si vous me permettez cette franchise. 

Si ce calendrier avait été conservé, vous auriez été un contemporain de Hitler et peut-être même un de ses nombreux admirateurs. Car comme vous ne le savez probablement pas, les idéologies extrémistes empruntent les mêmes chemins profonds. smile

Franchement, ça vaut le coup que vous consacriez le restant de votre vie à y réfléchir si vous me permettez ce trait d'humour. 

Moi aussi bien que je sois une fan de la puissance nucléaire d'après certains abonnés. smile

Quel délire!

C'est tout à fait fantastique !!

"les crimes de masse du communisme bénéficient encore d'une certaine amnésie".

Peut-être mais rares sont ceux qui évoquent les crimes du capitalisme ou ceux des différentes religions.

Vous avez oublié un smile à la fin. Je le mets pour vous, je comprends, les zygomatiques fatiguent. Courage !

On compte sur l'historienne que vous êtes pour rétablir la situation ... mdr

MDR

J'en ris encore !!!

33 bonnets, je vous promets rien mais je vais essayer laughing

A la place de "race humaine"  je retiendrai  "espèce humaine"  afin que votre pensée ne soit pas dévoyée.

Le capitalisme est bien plus mortifère, Staline et Hitler réunis seraient des petits joueurs, si j'ose dire,  comparé à l'extinction de masse qui est en cours à l'échelle mondiale. Ceux qui cautionnent ce système en votant pour leurs représentants ne sont rien d'autre que les complices du carnage qui se déroule sous nos yeux. 

Bah !! il y en aura toujours un pour me dire "espèce d'abrutie" smile

Que changerait la nationalisation de total, vinci, bouygues, danone, peugeot, servier ou leur reprise par leurs salariés ? Une entreprise doit être une émanation de la Communauté: elle n'appartient pas plus à ses salariés qu'aux "actionnaires".

Ce pc en est toujours au "pouvoir" de l'"état", ce qui revient, si on assimile "capital" à "pouvoir", à s'auto-promouvoir "capitaliste d'état": la dictature chinoise. Le pc en outre hait les "gauchistes" encore plus que la chose ou xi truc.

Si le pc était "élu", isabelle et totobo seraient probablement le lendemain commissaires du peuple ou au nkvd.

Le le nucléaire il est dans le vrai et c'est au contraire lfi et les verts qui déraillent. Enfin surtout lfi. Car comment être de gauche et attaquer ainsi le pouvoir d'achat ? On a besoin du nucléaire et on n'a pas les moyens de se tirer une balle dans le pied. 

Ta réponse est complètement à l'ouest et montre que comme Roussel, tu ne connais absolument pas le fond du problème ni les solutions préconisées par LFI...

Roussel ne parle pas de ces grosses entreprises du cac 40 qui ne ferment pas mais de toutes les entreprises qui mettent la clé sous la porte.

Sa démonstration se voulait une réponse à la proposition de LFI de garantie d'emploi aux chômeur de longue durée.

C'est donc complètement à côté de la plaque de la part de Roussel.

Pour ce qui est de nationaliser certaines entreprises du cac 40, c'est un autre sujet.

Le le nucléaire il est dans le vrai et c'est au contraire lfi et les verts qui déraillent. Enfin surtout lfi. Car comment être de gauche et attaquer ainsi le pouvoir d'achat ?

Je ne vois pas vraiment le rapport entre le nucléaire et le pouvoir d 'achat.

C'est les gugusses de la CGT énergie qui ont réussi à faire croire au PC que le kWh nucléaire était bon marché ???

Toutes les simulations d'évolution du cout de l'énergie mettent le kWh nucléaire très largement au-dessus de celui des renouvelables. Le cout actuel est faible, parce que le cout du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets n'est pas pris en compte. On le laisse à nos enfants ; bravo pour l'irresponsabilité.

Dans l'immédiat, c'est fini : ça fait des années qu'EDF trépigne pour remonter les tarifs, car il faut faire en urgence un peu d'entretien pour éviter que ça pète (100 milliards pour tenir encore quelques années).

Quand au tarif des nouvelles centrales, ça va cracher méchamment (cf le contrat pour l'EPR anglais).

au total,

  1. un prix sous estimé,
  2. qui va augmenter très fort très bientôt
  3. et qui va exploser ensuite.

Le nucléaire n'est pas du tout une bonne affaire pour notre porte monnaie.

extra votre commentaire, merci pour nous tous, gens de Gauche.

Mediapart n'est pas de gauche, c'est un journal d'information bon, mais pas de gauche.

Il y a peu de journaux de Gauche en France.

Après ne pas s'étonner de ce qui nous arrive avec la fascisation…

On sait pour qui MDP va nous appeler à voter.....

On verra le temps venu...

Pas sûr qu'ils se positionnent

Mais en fait on s'en fiche : nous ne sommes pas obligés de faire ce qu'ils nous disent. 

il y a un candidat sur ce plateau assez ambigu ,  avec des explications légères ,

qui évoque le pape et les chrétiens ,   les respecte , un peu court ....comme

démonstration , aurait préférer entendre   "  libre circulation pour tous ".

Ridicule.

Aucun argument, zéro preuve, mais bon, cela occupe.

Je n'ai pas eu, du tout, cette impression pour l'entrevue de Poutou.

Elle est bien bonne... Décidément, les théories du complot ont le vent en poupe.

+++++

Non, non ce sont des gens qui se souviennent du passé! De Staline, Mao, le camarade Pol pot, l'histoire laisse des traces, j'ai vu les films de Montant, Z un film remarquable....je suis vacciné deux fois!

C'était au moment où Poutou a dit "les abstentionnistes, je les comprends".

Je retranscrit de mémoire (pas le temps d'aller revoir la vidéo).

Valentin Oberti a répondu (en gros, de mémoire) : "ah, mais non, vous n'allez quand même pas dire aux gens qu'il ne faut pas aller voter"

Poutou a dit (de mémoire) : "Mais vous n'aller quand même pas me dire ce que je dois dire !" Il s'est un peu énervé (ça se voyait dans son ton, physiquement), puis, a modéré son propos.

Là, le truc était évident : la journaliste dit à l'élu qu'il ne doit pas comprendre les abstentionniste. Elle dépasse la limite : elle croit qu'elle sait mieux que lui. Mais qu'elle fasse de la politique, pas du journalisme alors !

Un autre moment, la question a porté sur "ce qu'il avait appris" de sa participation au pouvoir municipal. Sous-entendu : "peut-être est-vous un peu devenu plus raisonnable ou moins radical". Poutou a très bien réagit en se disant dans l'opposition. Valentine Oberti a fait une petite moue en haussant les yeux (signe de mépris, genre "ah ces enfants irresponsables").

Mathilde Goanec a sauvé le game, car elle est beaucoup plus empathique et comprend bien mieux comment parler à un gars comme Poutou. On sent qu'elle a fait du terrain.

Voilà ce que j'ai vu.

Gaston,

Il y a eu beaucoup de films et de livres sur ces sujets depuis. L'histoire du stalinisme et de ses relations avec les différentes forces politiques a été écrite.

Les historiens n'ont pas oublié. Mais ils ont un peu plus de recul et une vision plus complexe des jeux des forces en présence à cette époque.

A ringard ringarde et demi.

Depuis qu'ils ont détruit le PCF, c'est la mouise.

Les anciens nous avaient prévenus.....

Bah non, vous n'êtes pas ingrat. C'est respectable.

Moui !

C'est ce que radotent les vétérans cégétistes, fonctionnaires retraités pour la plupart, dans les défilés clairsemés et vieillissants dans mon coin !

En général on a le droit ensuite à un couplet à propos de la glorieuse résistance de nos anciens face à l'occupant et de la déchéance de la société depuis la chute du mur.

Après avoir ainsi pleurniché, chacun rentre chez soi, fier de sa mobilisation et désolé de l'absence d'une jeunesse qui prend, elle, les contre-réformes libérales de plein fouet mais qui boude ces rituels dont le sens leur échappe... On se demande bien pourquoi.

"les vétérans cégétistes, fonctionnaires retraités pour la plupart"

Ben oui, justement, ce sont ces gens à qui Fabien Roussel parle. C'est eux, son public.

Un jour ou l'autre, la jeunesse se mobilisera.

Ils n'auront pas le choix.

Libre à eux d'inventer de nouveaux "rituels"

Oui, bon, après c'est une émission de Médiapart. Faut pas attendre le speach du siècle là, maintenant, tout de suite...

Vu l'ambiance du moment le speech de la semaine m'aurait déjà suffit …

Il est vrai...

Cet homme n'est pas dans son univers à Médiapart : ça saute aux yeux. La réciproque est aussi vraie : les journalistes ne semblent pas comprendre son monde à lui.

Et là, c'est le gap...de la gauche.

j'ai trouvé au contraire qu'il assumait...

si vous considérez que la sécurité,par exemple,au sens défini par F. Roussel,

est un thème de droite,venez l'expliquer dans mon quartier...

La sécurité, non, ce n'est pas un thème de droite, la vision de Roussel, en revanche, oui. Même si elle plaît dans votre quartier.

Ca longtemps été un thème de gauche, ainsi que la nation! Mais c'était il y a longtemps!

Gaston, vous confondez tout.

Que dit F. Roussel en la matière,car tout se tient:police de proximité,formation de la police,politique vigoureuse en matière d'éducation,service public de la justice etc

Mais c'est votre droit de continuer ,dans un réflexe pavlovien,à estimer que Roussel défend des positions de droite ...

  • Nouveau
  • 07/12/2021 21:25
  • Par

On sent bien que le type n'est pas "vrai"...

Dommage.

laughing

Le problème,ce n'est pas dans sa culture de "s'éffacer" car il est conscient dêtre dépositaire d'une volonté collective de son parti,quoique vous pensiez de celui ci...

Pas de "leader suprême" qui "s'efface"ou s'impose selon ses humeurs...

c'est vrai,c'est plus contraignant,je vous l'accorde...

Ne vous inquiétez pas, la droite et l'extrême droite sont bien partis pour garder le pouvoir.

Dormez sur vos deux oreilles.

Vous pensez sérieux que Roussel pique des voix à Macron, Pécresse ou Le Pen ? parce que, pour le moment, je ne vois personne d'autre en mesure de gagner, comme vous dites.

Ah, oui, j'oubliais, on n'est plus en 2017. On est en 2021. 

Avec ses 2%, il n'en pique pas Bezef!! 

OUI, une bonne analyse!! c'est dur la démocratie! mais c'est le peuple qui décide, c'est le contraire du fascisme, il faut s'y faire!

Ouais bon, c'est quand même une démocratie un tantinet téléguidée par les médias, non ?

Gaston, un vote sans voix ne sert à rien, c'est l'illusion de la post-démocratie. Les voix populaires ont été écrasées par le rouleau compresseur la technocratie néolibérale et son TINA

Message à l'équipe de prise de son: Dommage que le son soit haché, cela ne fait pas naturel. Il n 'y a aucun bruit de fond, du plateau. Les fins de mots ou de phrase sont sèches. on a l impression d'écouter un robot

Fabien Roussel cite la dudh de 1948 qui pose le droit au regroupement familial .Dans quel article ? Le 13 ? Le 16?

Merci 

Elle est bien plus claire sur le choix du pays où l'on veut vivre.

Un collectif de citoyens, élus, des représentants d'associations et personnalités du monde de la culture appelle à une union de la gauche. L'appel a été publié il y a 2 heures sur Libé, peut-être ailleurs et aussi sur Médiapart, mais je ne l'ai pas trouvé alors le voici:

"Candidates, candidats à l’élection présidentielle (1) qui portez les valeurs écologiques, sociales et démocratiques,

La multiplication de vos candidatures plonge vos sympathisants et électeurs dans un profond désarroi.

Les colères du peuple et les rapports scientifiques nous le confirment : nous ne pouvons pas attendre cinq ans de plus pour mettre en œuvre une politique de rupture écologique, sociale et démocratique. Il est vital d’engager la société dans une véritable transition. Nous avons besoin d’un changement de cap, maintenant !

A la liberté illimitée du commerce, nous voulons opposer une société du «bien vivre» qui garantit une vie saine aujourd’hui et pour les générations futures, ici et partout sur la planète.

A la place de la course à l’argent, à la compétition entre les individus, nous voulons une société de liens, de coopération, de sécurité sociale, avec des revenus dignes pour toutes et tous !

Aux forces de la division entre les riches et les pauvres, entre «les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien» (2), nous voulons opposer la répartition des richesses.

Une société ouverte

A la peur de l’autre et au repli sur soi, sa famille, ses frontières, nous voulons opposer une société ouverte, accueillante et enrichie par la diversité des cultures.

A ceux qui veulent distinguer les citoyens selon leur origine, leur genre, leur couleur de peau, leur religion, leur handicap, nous voulons opposer la force de l’humanité pour honorer la devise républicaine et la déclaration universelle des droits de l’homme.

A la place des discours individualistes, ségrégationnistes, nous voulons proposer un imaginaire collectif, inclusif, apaisant, créatif.

Pour que gagnent ces valeurs, les forces de la gauche et de l’écologie ont besoin de votre union.

Une union autour d’un programme de rupture, synthétisant les propositions des candidats et celles des forces citoyennes, de gauche et de l’écologie (3).

Contrat de gouvernement

Une union autour d’une équipe gouvernementale pluraliste aux multiples compétences.

Une alliance pour gagner les élections législatives avec l’ensemble des forces mobilisées.

L’union est à votre portée. Vous pouvez la réussir, dès maintenant, avant le premier tour, c’est une question de volonté. Les programmes que vous défendez ont beaucoup plus de similitudes que de différences. Leurs contenus sont bien plus importants que le nom de celui ou celle qui les portera. Les divergences sont surmontables ; il est possible d’arriver à des mesures concrètes dans le cadre d’un contrat de gouvernement.

Votre union est un signal d’espoir essentiel envoyé aux électeurs qui hésitent, à celles et ceux qui ne croient plus à la politique, à celles et ceux qui, par dépit, n’iront plus voter. 70% des sympathisants de la gauche et de l’écologie rêvent de l’union, selon un sondage Ifop du JDD du 21 novembre. Ils et elles sont déjà très nombreux à se rassembler à travers différentes initiatives et pétitions (4). Les militants n’attendent que votre annonce pour se mobiliser pour faire campagne, pour rallier les citoyens autour des valeurs d’une république écologique, sociale et démocratique ! Pour la victoire !

Il n’est pas trop tard !

Tous ensemble, nous voulons, nous pouvons, nous allons gagner !"

Le lien de l'article avec la liste des signataires:

Candidats de gauche : ensemble, seulement, la victoire est possible (msn.com)

S'allier avec des Jados, Roussel, Hidalgo, Montebourg.... et ben NON MERCI !

Ils n'ont pas compris : le PS, c'est mort. Hollande, c'était la trahison de trop.

La trahison ça se paye un jour ou l'autre. 

Mais une union de la gauche à la présidentielle hors PS, et hors Montebourg (il à clairement dérapé)... à voir. 

S'ils ont un programme clair évidemment. Et ça, c'est pas gagné ! 

L'Union des Citoyens et Citoyennes éco-socialistes est possible. Il suffit de réfléchir deux minutes aux voies ouvertes par les "candidats". "Voter" roussel-jadot-hidalgo pour se faire éborgner demain à Bure ?

Blabla.

Ou tuer.

Avec une ordure de ministre venant baver sur vous.

C'est sur ! autant perdre tout seul !

Vous n'assumez pas les divisions à gauche comme bien d'autres et vous vous réfugiez derrière une pseudo union de bonne conscience.

La FI à au moins le mérite de tenir la tension sur la "vision" de gauche d'un gouvernement et d'une société.

De plus elle propose une nouvelle organisation démocratique pour sortir du piège que vous dénoncez, une société éclatée sans colonne vertébrale soumise aux caprices du marché et de ses commanditaires

J'aime votre trait d'esprit.

Par contre, je doute que Jadot puisse cautionner des éborgnés à Bure : ce serait un suicide politique.

Il n’est pas trop tard !

Si

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

C'est quand même quet'chose, l'analyse que fait M Roussel de la montée de Zemmour et de son discours haineux et tous z'azimuts est bonne, mais quel abîme avec les actions envisagées et préconisées pour lutter contre ; à l'image sans doute de sa présence (et de ses propos sur la police et la sécurité) lors de la manifestation des policiers factieux il y a quelques mois (comme Jadot, Hidlago ...) !!!!! ?

+++++

+++++++++

Le PCF par la voix de Fabien Roussel montre :

- son évolution stratégique positive : pas de modèle venu d'ailleurs - pas de lien "charnel" avec le PS qui a fini par "dévorer" le PCF et avec lequel le Peuple ne peut plus accorder sa confiance tellement qu'il est devenu "libéral-capitaliste". Donner du poids et du pouvoir au Monde du travail qui devra piloter et aura son mot dans les entreprises.

- ses choix économiques : industrie - agriculture - fonction publique - énergie - etc.

C'est excellent, pour autant c'est tardif n'est-ce pas trop tard ? (l'avenir le dira). Les accords et alliances aux législatives et autres élections ne sont pas prises au sérieux. Ne devrait-il pas y avoir un lien entre élection présidentielle et élections législatives ?

Pour conclure, je dirai PCF en progrès ....... mais le PCF est très faible et ses moyens d'existences sont comptés. L'unité avant les élections de 2022 est à faire le plus rapidement possible pour donner du souffle et de l'élan à la Gauche dans sa diversité.

les années trente! Humm c'est pas l'époque  ? ou les communistes sous le commandement  de Staline ont envoyé 20 millions d'hommes ? pourrir au Goulag, je crois que j'ai un vague souvenir la dessus , il va falloir que je relise Soljinetsine ! C'est encore un peu tôt pour les grands procès, mais c'est juste avant ou les communistes ont signé un pacte d'alliance avec Hitler!! Oui je sais mes connaissances Historiques sont faibles et vagues, et je peux commettre des erreurs et cette histoire de Mao le communiste chinois aux cinquante millions de morts...une fac news? 

Combien de mort, côté capitaliste? Vous avez les chiffres?

A priori personne dans des goulags!! mais comparaison n'est pas  raison!!

D’après mes souvenirs, 20 millions, c’est le nombre de morts soviétiques pendant la 2ème Guerre mondiale, certains au goulag, c’est sûr, mais le plus grand nombre, victimes de l’armée allemande, ça, c’est certain.

Ont peut  jouer sur les mots Gaston; parmi les crimes du capitalisme, on peut citer la traite atlantique, les camps de concentration, esclavagisme, guerres et répressions coloniales, etc

 Les crimes du capitalisme constituent un sujet malheureusement inépuisable. Du moins pour l’instant.

A chacun ses comptes!!! Mais le communisme est sur le podium!! C'est aussi un sujet inépuisable, auquel au peut ajouter l'islamisme, avec au moins 150 millions de morts lors de la seule  conquête de l'Inde, le sujet est aussi inépuisable!! 

  • Nouveau
  • 08/12/2021 09:51
  • Par

Le PC s'est fait bouffer la moëlle depuis Mitterrand par le PS et maintenant que celui-ci est moribond Roussel s'attaque à la FI pour se redorer le poil alors que JLM à renoncé au PS qui courrait vers sa chute.

Va comprendre Charles ...

laughinglaughing

Trres bonne analyse.  +++

La meilleure façon de faire perdre la gauche, c'est l'éparpillement des candidatures.

Fabien Roussel plafonne à 1,5/2%

En, gros la gauche réunie : 25%

Mais les petites guerres d'égo, hein...

Et ils sont particulièrement brillants dans cette entreprise!!

Les communistes à 2%! il en reste encore quelque uns une espèce en voie de disparition il faut les protéger.

Je ne pense pas qu'il faille penser la politique comme ces gestionnaires qui pensent leurs entreprises à coup de tableau Excel.

Surtout que les sondages sont de moins en moins fiables.

Bravo camarade Fabien ! Excellente interview ! Comme d'habitude on ose dire. Clair, concret, avec des propositions précises et réalistes. Sans outrances et effets de manche de vieux politicard madré. Une véritable parole communiste contre les capitalistes et les fachos. On a bien fait de te désigner candidat !

Les sondages, on s'en fout ! Ils se sont toujours plantés les sondages ! D'après les sondages, c'était Bertrand le candidat LR. Selon les sondages, c'était Juppé le président en 2017 et Balladur en 1995. Selon les sondages le RN devait gagner au moins deux ou trois régions l'an dernier et une palanquée de cantons en prime.

En 2012, les communistes sont allés tirer un ex-sénateur socialiste du néant électoral où il grenouillait pour le porter à 11% des suffrages au premier tour. Il n'y a aucune raison de ne pas le refaire pour un authentique candidat communiste. Que l'ex-sénateur socialiste devenu caudillo populiste fasse de même de son côté, et pareil pour les socs et les écolos, et on aura une gauche à 50% dans ce pays. Allez la gauche au boulot ! Au taf pour reconquérir chacun son électorat ! Les communistes sont déjà partis, alors au lieu de leur cogner dessus comme certains indécrottables anti-communistes primaires que l'on retrouve dans ces commentaires, faites comme nous. Vous n'avez pas écouté ce que l'on vous dit : ça urge !

Ouais ben faudrait qu'ils se bougent un peu plus et soient aussi un peu plus virulemment novateur ... 

Pas de sixième république, pas de refonte démocratique enfin que du banal quoi ...

Donner le pouvoir aux travailleurs là où ils bossent, c'est un rien plus novateur que l'étatisme bas du front de Merluchon, sans parler du business as usual des socs et des écolos....

Je vous ferais remarquer qu'il n'a pas été interrogé sur les nécessaires changements constitutionnels pour lesquels les communistes ont aussi des propositions à faire, notamment d'une reparlementarisation de la république, que nous portons avec notre opposition à la Ve depuis 1958... Parce si c'est pour avoir une VIe pire que la précédente, ça ne sert à rien...

Pour ce qui est de la refonte démocratique, je vous renvoie à ma première ligne. Si donner réellement le pouvoir à ceux qui bossent, là où ils bossent, de comment, de pour qui et de pour quoi ils bossent, n'est pas une refonte fondamentale de la démocratie, c'est que vous ne mesurez pas à quel point le monde du travail est une putain de dictature.

Pour plus d'interview du camarade Roussel et sur les propositions des communistes, c'est là : https://www.youtube.com/c/CNPCF

Ca va mon gars je bosse aussi ...

Pour l'étatisme bas du front je vous laisse le mettre où vous voulez.

Pour ce qui est de donner le pouvoir aux travailleurs là où ils bossent, ben ouais mais sans réorientation de la société générale ça reste un vœux pieu et ça coute rien de le dire. Et les travailleurs qui veulent être responsable et organisateurs de leur outils de travail ne sont pas légion, ça se saurait autrement.

M'enfin, si vous vous en contentez, soit.

Il vaut mieux en rire,    que ça soit les communistes  soient allé chercher un ex socialo pour le porter à 11%, il suffit de regarder la performance des candidats du PC ces 30 dernières annees pour comprendre que votre imaginaire vous joue des tours. Grace à Melenchon,  le PC a repris des couleurs, le sang neuf apporté par JLM dans les idées et surtout dans la stratégie a fait que la gauche s'est  rélevée du fond du trou où elle vegetait . Cette dynamique vous l'avez cassée en presentant aujourd'hui un candidat en face de Melenchon,  j'en ignore les raisons, mais je vois le resultat de votre stratégie,  il est mortifère pour la gauche. Je suis communiste dans l'ame et le programme de l'AEC est un programme communiste, la ligne de Roussel suit celle de Robert Hue, traitre s'il en est aux valeurs en rejoignant Macron en 2017. La direction du PC etait contre la candidature de Melenchon en 2017 et c'est la base qui a imposé le soutien à  sa candidature,  il en sera de même en 2022, la base votera majoritairement pour Melenchon que ça  vous plaise ou pas .

Le comble de la mesquinerie c'est le mot d'ordre du PC pour contrer la candidature de Melenchon : aucun parrainages des communistes en soutien à sa candidature à defaut d'argument pour la combattre.  Cette petitesse d'esprit est à la hauteur de leur score dans les sondages,  MINABLE.

Que Roussel se présente comme candidat aux présidentielles cela lui permettra de constater le peu de représentativité de son parti. Il contribuera comme les autres candidats de gauche à un éparpillement des votes qui nous conduiront inexorablement dans le mur de la défaite.

  • Nouveau
  • 08/12/2021 13:16
  • Par

Si je résume la position de M. Roussel sur les manifs :

On ne manifeste pas avec les organisations qui appellent à s'opposer à la candidature de z. On est d'accord avec leurs objectifs, pas avec leur stratégie.

On manifeste avec les syndicats de police, devant l'Assemblée, même si le message d'Alliance (loin d'être minoritaire) est clairement anti-républicain, parce que nous écoutons tout le monde.

Commettre une erreur, d'aucuns diront une faute, c'est nettement moins grave que de ne pas savoir la reconnaître.

  • Nouveau
  • 08/12/2021 13:25
  • Par

J'espère que Mediapart lui demandera de relater ses souvenirs à la chasse le dimanche et autres jour.

Encore un invité grand intellectuel et grand démocrate !

Quant aux syndicats de police qu'il cite, il a mille fois raison de les monter en épingle, ce sont des têtes d'épingle. 

Et c'est marrant qu'il cite la CFDT Police, alors qu'il existe une CGT Police qui a des dirigeants tout à fait fréquentables...

Il doit les trouver communistes.

  • Nouveau
  • 08/12/2021 15:33
  • Par

J'appréhendais de lire les commentaires sur  Fabien Roussel et le PCF , je ne suis pas déçue.  L'anticommunisme marche à fond les ballons ,comme toujours. Le discours des médias a fait son oeuvre , et pour longtemps.  Pas grave , grâce à ces médisances de gens contents d'eux , nous partirons en 2022 pour un règne de la droite , voire d'extrême droite,  et pour longtemps encore. Quand je dis que les français ont le président qu'ils méritent ...

Ce qui me gêne c'est que je n'ai pas mérité ça et je ne suis pas seule dans ce cas .

"grâce à ces médisances de gens contents d'eux, nous partirons en 2022 pour un règne de la droite , voire d'extrême droite,  et pour longtemps encore."

Pas faux. En même temps, il ne faut pas se voiler la face sur les désaccords.

Perso, je ne me sens pas anti-communiste ni pro-communiste. Je respecte, mais c'est pas mon truc. Il faut savoir s'allier et échanger avec des gens qui ne sont pas entièrement d'accord avec soi. C'est ma philosophie. Pas de problème pour discuter avec vous.

Un communiste qui cite le pape comme exemple d'humanité ! ce big boss du viol en serie d'enfants à l'échelle internationale, directeur d'une banque mafieuse blanchisseuse d'argent et expert en evasion fiscale...

Un communiste qui va manifesté avec des flics racistes qui veulent l'impunité pour leurs crimes

Un communiste qui ne condamne pas clairement les violences subit par les militant·es agressé·es au meeting de Zemmour...

avec des communistes comme celui là sur qu'on confond extreme droite et extreme gauche. Triste de voire le PCF devenir rouge-brun.

Mon père était membre du PCF. Il a été membre du Kominform et a travaillé avec les services soviétiques. Sur son lit d'hopital, il essayait encore de me convaincre de rallier les staliniens. Il a emporté ses illusions dans la tombe et n'a pas vu s'écrouler l'URSS.  

Je ne vous permets pas de me traiter d'anticommuniste. Antistalinien, d'accord.

C'est vrai, on aurait l'utilité d'un PCF plus fort. Contre les rats. Avec des Nora Tréhel.

Mais, désolé, quand je me souviens de Robert Hue, de ses bulldozers contre un foyer de travailleurs immigrés, quand je pense à André Lajoignie dont des camarades cheminots du PC, des vieux lutteurs de classe, balançaient les affiches dans les bennes à ordures, à la campagne de Robert Hue, je suis content que mon père ne soit plus là.

Au moins il lui aura été épargné de voir le secrétaire de son parti dérouler des propositions et des positions à la droite de la défunte SFIO.

Roussel, un communiste ? Apparemment, pour qu'il voie rouge, il faut lui montrer une proposition qui le fait penser (à tort, qui plus est), à la Révolution d'Octobre. Et de s'en sortir avec du brouillard... anticommuniste. Défense de la police et l'Etat bourgeois, ambigu sur le droit à l'installation, défense du rôle du capital privé, avec en filigrane la conception qu'en dehors des services publics, l'Etat n'a pas sa place dans l'économie. Pas étonnant que ce "communiste" farcisse sa campagne de sarkozystes. 

Faites revenir André Lajaunie, le candidat cachet anti-giscard, au moins on pouvait rigoler !!!

Celui là, il est même pas drôle.

Les cocos, il s'agirait de penser à mettre la clé sous la porte tout de même !!!!

Tout craque de partout. Il y a un tas de boites qui mettent la clef sous la porte, un tas de gens qui se font mettre à la porte. Il y a un tas de gens dehors. Il y a des gens qui se font ratonner. Il y a des migrants qui crèvent. On a de la propagande plein tube dans tous les médias, les entreprises, le service public. Nous avons 5 à 10 ans pour éviter une catastrophe alimentaire pour une bonne partie de l'humanité (et je ne parle pas des pandémies potentielles). Et vous dites ça ? "La clef sous la porte?"

Ah, elle est belle la solidarité à gauche !

Vous êtes un menteur. Vous n'êtes pas de gauche.  Être à gauche c'est être solidaires quand ça va mal pour essayer de faire quelque chose. Être de gauche, c'est dire F...ck à la concurrence entre nous, même si on n'est pas d'accord sur tout. Être de gauche, c'est jouer collectif et pas jouer pour son petit camp. C'est ramer dans le même sens, pas pourrir les autres. C'est essayer de convaincre sur des idées et des mesures concrètes, par jouer à une course de petits chevaux parce que le système en a décidé ainsi et qu'on ne veut pas lui désobéir.

J'hallucine !

Le PCF n'a qu'une seule alternative : se dissoudre et que ses membres rejoignent le parti des insoumis. C'est cela être à gauche.

A gauche, il ne peut y avoir que 3 forces : l'écologie, les Insoumis, l'extrême gauche.

Charge à ses 3 là d'arriver à s'entendre.

Ha, j'ignorais que les insoumis n'étaient pas l'extrême gauche!! 

  • Nouveau
  • 08/12/2021 18:18
  • Par

Que le P"c" veuille exister, on le comprend. Mais pas comme ça !

Candidature totalement inefficace, et qui va renouveler l'exploit, par d'autres, fait avec Jospin : faire couler une éventuelle arrivée de gauche au second tour. 

Merci de tout cœur  !!!   yellyellyell

.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

INSOUMIS, je vous le dit : mon vote ira au plus solidaire, quelle que soit son étiquette.

Fabien Roussel pense que le climat politique est celui des années 30 et des ligues factieuses ?
Ah ouais ?
Alors pourquoi a-t-il été manifester en compagnie de policiers factieux et de ligues factieuses ?
Pourquoi a-t-il été se mélanger à la crème de la vermine fasciste ?
Et il ne veut pas prendre part à une manif contre l'extrême-droite parce qu'il ne faut pas être méchant avec les électeurs mais discuter avec eux ????
J'aurais bien aimé le voir aller "discuter" il y a 80 ans avec quelque membre de la SA pour le convaincre en mode "toi pas gentil, toi pas bien, moi expliquer à toi que moi mieux que tonton Adolf"
Au bout de combien de secondes le coup de gourdin sur le crâne ??
Discours lamentable, pitoyable, honteux, grotesque, risible
Il y avait le degré zéro de la politique, voici le degré -1 grâce à Fabien Roussel

« Un climat de France des années trente, celle des ligues factieuses »...

Qui ne l'a pas empêché d'aller manifester sous les fenêtres de l'assemblée nationale avec un syndicat de police d'extrême droite, pour réclamer un contrôle policier sur la justice.

A part çà, nous voilà avec une candidature folklorique de plus.

A ma connaissance, c'est le secrétaire du PS qui a réclamé un contrôle policier sur l'exécution des peines. Pour le reste, pas de désaccord.

  • Nouveau
  • 09/12/2021 08:46
  • Par

Voila un "communiste" qui se reclame du pape ! le big boss des tournantes internationale de pedocriminels tu parle d'un exemple d'humanité ... consternant ce communiste pro flic et tolérant au racisme et aux organisation internationale de viols d'enfants.

Voici ce que je viens de lire suivant l'affrontement Lemaire-Zemmour ... affrontement parait il voulu par Lemaire pour cacher ce qui suit et que je vous livre tel que !

Bilan des maintenant 5 années Macron et Lemaire et les autres - soit (la clique) 

Dette publique astronomique de -  120% du PIB

Deficit commercial - 80 milliards,

Prélèvements obligatoires selon l'OCDE -  45,43% en 2020

Chômage monstrueux de 3,5 à 6 millions de personnes selon "Pole Emploi",

10 millions de personnes en situation de précarité,

2 millions de bénéficiaires du RSA,

Effondrement scolaire et intellectuel dont témoignent les études internationales (PISA)

La désindustrialisation, l'insécurité, la crise migratoire etc ont fait un bon exorbitant ......

                                                    ----

Je n'est pas les mots pour  rajouter l'état dans lequel je suis je crois de + que cela ne servirait à rien ................ réfléchissez bien .... réfléchissons bien ....... nous avons tous dans nos familles des jeunes qui vont avoir besoin de nous : enfants, petits enfants, arrières petits enfants ......

Marie-George Buffet

 

"Tragique comédie à gauche, le peuple de gauche n'a plus d envie , ni de motivation à son action, face à la division de ses candidats, la droite et l'extrême droite peuvent prospérer, la gauche peut disparaître si elle ne se bâtit, sur un changement révolutionnaire au plan économique, environnementale et social.

Le seul espoir pour la gauche, est un accord PCF, FI sur la candidature de #JL #Melenchon avec un accord pour les législatives permettant un groupe de transformation sociale l'Assemblée nationale."

Marie George Buffet

           L'insoumission

Marie-George Buffet

Marie-George Buffet se prononce pour un rassemblement autour de la candidature de Jean-Luc Melenchon

                                                   12 décembre 2021

Nouveau soutien de poids pour Jean-Luc Mélenchon. L’ancienne candidate communiste Marie-George Buffet vient en effet d’appeler au rassemblement derrière la candidature de l’Union populaire : « le seul espoir pour la gauche, est un accord PCF & LFI sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon ». La dynamique de l’Union populaire se confirme.

« Le seul espoir pour la gauche , est un accord PCF , FI sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon » : Marie-George Buffet

.

La députée communiste de Seine-Saint-Denis a lancé ce samedi 11 décembre 2021 un appel à un accord entre le parti communiste français ( PCF ) et La France insoumise ( LFI ).

Son message est clair :

« Tragique comédie à gauche , le peuple de gauche n’a plus d’envie , ni de motivation à son action , face à la division de ses candidats , la droite et l’extrême droite peuvent prospérer , la gauche peut disparaître si elle ne se bâtit , sur un changement révolutionnaire au plan économique , environnementale et social . avec un accord pour les législatives permettant un groupe de transformation sociale l’Assemblée nationale ».

Pour rappel , le candidat communiste Fabien Roussel se situe entre 1 et 2 % dans les sondages. Jean-Luc Mélenchon lui fait office de grand favori de la gauche pour 2022.

Sondage : Mélenchon à 3 points du 2nd tour

.

Pendant que le Titanic social-démocrate Hidalgo et Montebourg continue de sombrer sous nos yeux après le désastre du quinquennat Hollande , le rapport de force à gauche se précise. Quand les instituts de sondages daignent prendre en compte le vote populaire , il y a de quoi espérer pour l’Union populaire. Contrairement aux instituts de sondage IPSOS et IFOP qui ne gardent dans leur échantillon que les personnes certaines à 10/10 d’aller voter , gommant ainsi le vote populaire , le nouvel institut de sondage Cluster 17 prend en compte plus largement les électeurs indécis, et arrive au résultat prometteur ci-dessous.

Sondage Melenchon 13

Jean-Luc Mélenchon à 13 % , à 3 points du second tour.

Loin devant Yannick Jadot ( 5 % ) , très loin devant Anne Hidalgo ( 3 % ) , Fabien Roussel ( 2 % ) et Arnaud Montebourg ( 1 % ). Au regard de ce sondage , on comprend mieux les tentatives désespérées d’Anne Hidalgo et d’Arnaud Montebourg de primaires de la gauche , pour tenter de sortir par la moins petite porte possible de ce naufrage.

Trois autres sondages parus cette semaine confirment en effet la hausse du candidat de l’Union Populaire et la chute des autres candidats de gauche. Harris Interactive , Odoxa et BVA confirment ainsi une hausse de Jean-Luc Mélenchon respectivement de + 1 %, + 1,5 % et + 1,5 %. Et une chute de Yannick Jadot de - 2 % ( sur les deux dernières semaines dans le baromètre Harris ) , - 0,5 % et - 1 %. Anne Hidalgo chute quant à elle à 3 %  (- 2 ) dans deux de ces sondages. Arnaud Montebourg estimé à 1 % peut difficilement tomber plus bas.

La dynamique de l’Union populaire

.

C’est l’idée du tout nouveau parlement de campagne de Jean-Luc Mélenchon qui s’est réuni pour la première fois ce week-end avant le meeting du leader des insoumis : s’enrichir des expériences et des expertises des champs associatifs , syndicaux , artistiques , intellectuels et militants au sens large. L’ancienne porte-parole d’Attac Aurélie Trouvé , l’écrivaine Annie Ernaux , l’humoriste des Guignols de l’info Bruno Gaccio , l’actrice de la série 10 pour cent Liliane Rovère , le lanceur d’alerte Anthony Smith , le président de l’Observatoire de l’extrême-droite Thomas Portes , la présidente de la Réunion Huguette Bello , la liste est longue des nouveaux visages chez les insoumis.

Le constat est simple du côté de LFI : l’union ne se fera pas par le sommet des appareils politiques , mais par le base autour d’un programme et de mesures plébiscitées par une (très) large majorité de Français. Et la stratégie d’« Union populaire  » des insoumis semble porter ses fruits.

Autre bonne nouvelle : loin de la zemmourisation médiatique , le pouvoir d’achat est la priorité absolue des Français pour la présidentielle 2022. C’est ce que révèle un sondage Odoxa paru ce lundi 29 novembre 2021. Le pouvoir d’achat sera l’élément déterminent du vote en 2022 pour 45 % des Français , devant la santé ( 30 % ) et l’écologie ( 21 % ) , loin , très loin de l’identité nationale ( 10 % ). Face à l’urgence sociale et écologique qui fracasse le pays ,  face à l’urgence démocratique alors que 70 % des citoyens sont restés chez eux lors des dernières élections , face à l’explosion des violences d’extrême-droite , l’urgence est à l’Union populaire.

Pour le partage des richesses , la bifurcation écologique et la 6ème République , la candidature du candidat de l’Union populaire creuse l’écart à gauche. "

Lire  ce texte émanant de militants de différents horizons :

https://blogs.mediapart.fr/serge-marquis/blog/161221/boycottons-lelection-presidentielle

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous