Ghosn: La France demande le respect de la présomption d'innocence

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La ministre française du Travail, Muriel Pénicaud, a demandé mardi le respect de la présomption d'innocence dans l'affaire Carlos Ghosn, le PDG de Renault et ancien président de Nissan poursuivi et détenu au Japon.