14. Le FN et la place des femmes

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Cet article et ces faits sont utiles et nécessaires pour être diffusés auprès des électeurs et électrices.

elle ferait mieux d'aller au vatican ,donner un coup de pouce aux intégristes ,elle risque de rajouter de la colère ds les débats infertils ,les femmes en ont rien à faire de son Idéal féminin,elles savent mieux qu'elle ce que vaut la Fierté d'être parent et la  re connaissance de leurs enfants quand elles en ont bavé pour les élever et en faire des citoyens dignes!

quant aux 35h,qu'elle nous fasse pas c.....,pas question de revenir en arrière,elle se prend pour qui ?quand j'espère qu'on finira par les avoir nos 32h,j'ai pas envie de travailler la tête à l'envers à cause de ses conneries et re merci Martine  des 35H(merci en passant la gauche,Badinter en premier ,arrêt de la peine de mort,Première décision de la G plurielle,ça calme!)

c est un projet contre les femmes, qui vient des droites ultra catholiques . Impossible à appliquer .

FN sexoséparatiste, comme les intégristes religieux

Depuis 3 ans, « La Manif pour Tous », les identitaires, Sens commun, le FN, influencent les partis conservateurs, et plus largement les débats de société, en diffusant leurs discours de haine et d’exclusion sur des questions liées à la famille, l’homosexualité, la bioéthique, les droits des femmes, la mythique complémentarité entre les sexes, etc. Ils visent à faire croire que les inégalités subies par les femmes se résorberont, par enchantement, avec la fin de l’immigration et leur seul programme nationaliste. Tout cela est faux : les inégalités et les violences que subissent les femmes ont une racine bien différente.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale