Le rapport qui dézingue la politique d’intégration

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n’est pas un scoop : la politique d’intégration est à l’abandon en France. Non pas que les immigrés soient forcément mal “intégrés”, selon l’injonction qui leur est faite, mais les moyens publics mis en œuvre, le plus souvent cantonnés au bâti, sont insuffisants pour enclencher une dynamique « inclusive ». Ce qui est plus surprenant, c’est qu’un conseiller d’État tire au bazooka sur ce que l’État a produit en la matière depuis vingt, voire trente ans.