Dominique Rousseau: «Restreindre le droit d’amendement, c’est grave»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre Édouard Philippe consulte toute cette semaine les différents chefs de parti, ainsi que les patrons des groupes à l'Assemblée nationale et au Sénat, sur son projet de réforme des institutions. Un document exprimant la volonté du gouvernement a été publié jeudi matin par le site spécialisé en politiques publiques Contexte.