Un arrêté anti-radars jugé illégal par la préfecture de Gironde

Par
Un arrêté du maire de Naujac-sur-Mer (Gironde) visant à interdire la circulation sur sa commune de radars-caméras embarqués a fait l'objet mardi d'une demande de retrait immédiat de la part de la préfecture, qui menace de saisir le tribunal administratif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Un arrêté du maire de Naujac-sur-Mer (Gironde) visant à interdire la circulation sur sa commune de radars-caméras embarqués a fait l'objet mardi d'une demande de retrait immédiat de la part de la préfecture, qui menace de saisir le tribunal administratif.