Dans l'euphorie de leur succès, les écolos se projettent déjà sur les régionales

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«J'avais mis ma tête sur le billot à Toulouse, au moment de convaincre les Verts de lancer Europe-Ecologie. Je suis prête à la remettre cette fois-ci pour les régionales»: la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, est aussi fatiguée que radieuse, au lendemain du scrutin européen qui a porté l'alliance écologiste au coude-à-coude avec le PS (16,2% contre 16,4%). Lors d'une conférence de presse dressant le bilan de la campagne ce lundi, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et José Bové ont détaillé leurs ambitions européennes. Mais en marge des discussions de tribune, l'attention était tout entière portée sur la question du prolongement de l'expérience.