Tapie garde (encore) son magot

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On n’en aura décidément jamais fini avec cette interminable affaire Bernard Tapie. À preuve, l’ex-homme d’affaires a encore profité d’un arrêt de la cour d’appel de Paris, mercredi 8 juin, qui va lui permettre de ne pas rendre le magot qu’il a indûment perçu lors de l’arbitrage frauduleux.