Début de l'examen des textes contestés sur les "fake news"

Par
Les députés français ont entamé jeudi, sans l'achever, l'examen de propositions de loi controversées relatives à la "manipulation de l'information" destinées à empêcher la diffusion artificielle de fausses nouvelles en période électorale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les députés français ont entamé jeudi, sans l'achever, l'examen de propositions de loi controversées relatives à la "manipulation de l'information" destinées à empêcher la diffusion artificielle de fausses nouvelles en période électorale.