Face à Kim, Trump compte sur son instinct plus que sur ses notes

Par
Donald Trump compte sur son instinct plus que sur les notes de ses collaborateurs pour obtenir des concessions de la part de Kim Jong-un lors du sommet du 12 juin à Singapour, disent ses conseillers à quelques jours de cette rencontre historique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump compte sur son instinct plus que sur les notes de ses collaborateurs pour obtenir des concessions de la part de Kim Jong-un lors du sommet du 12 juin à Singapour, disent ses conseillers à quelques jours de cette rencontre historique.