L'ex-comptable des Bettencourt confirme des financements illégaux de la droite

Par et
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Bizarre le modus operandi systématique qui consisterait pour le maître de maison à sortir l'argent de l'enveloppe et à le remettre en "mains propres" (si j'ose dire) au bénéficiaire, conservant l'enveloppe. Ce serait pour économiser sur le coût des enveloppes ? J'aurais aimé qu'on lui pose la question.

 

D'ailleurs elle se contredit puisqu'à "Mediapart" elle a dit "Nicolas Sarkozy aussi recevait son enveloppe", et qu'elle parle dans l'audition de personnes qui recevaient des enveloppes, alors qu'elle les retrouvait vides en fin de repas.

Dans toute l'audition il y a un flou sur ce point, comme si pour les enquêteurs et la comptable"recevoir une enveloppe" consistait à en récupérer le contenu et à la rendre au donateur.

"Bizarre, vous avez dit bizarre mon cher Boddi ?"

"Moi... J'ai dit bizarre... Comme c'est bizarre !!!"

En fait y'a rien de vraiment bizarre, les biftons, ça tient aussi bien dans un portefeuille que dans une enveloppe et c'est plus facile à plier sans !!!

Et puis, franchement, une enveloppe, ça fait un peu plombier ou maçon qui vient chercher son petit blackos...

On n'est pas dans le même monde là !!!

En attendant, je répète ce que j'avais écrit sur l'article d' Edwi Plenel, j'espère chers amis journalistes que vous avez des biscuits, parce que la contre-attaque est rude mais il falllait s'y attendre !!!

De plus, la contre-attaque se concentre sur les imprécisions de cette pauvre comptable (qui doit mourrir de trouille) et occulte maintenant complètement les enregistrements du majordome, qui, eux, sont plus difficilement démontables...

J'espère que vous ne leur avez pas servi sur un plateau l'écran de fumée qui va leur permettre de passer toutes les composantes de l'affaire (enregistrements compris) à la trappe !!!

Wait and see...

Je vous fais confiance, concombre, malheureusement je n'ai pas dans mon entourage de personnes susceptibles de me donner des "enveloppes", d'où sans doute mon manque d'expérience.

De plus dans des affaires impliquant le regretté RPR je croyais me souvenir de la préparation d'enveloppes contenant des espèces, enveloppes qui étaient remises aux bénéficiaires avec les espèces dedans. Il est vrai que le RPR était plus populo.

Vous voyez cher Boddi, mon métier me fait bien connaitre ce genre de pratique !!!

On a résolu le problème dans le Groupe Français où je bosse, en informatisant les livres de police et en payant tout par chèque de banque même les achats effectués au livre de police qu'ont pourrait pourtant régler en espèces !!!

Du coup maintenant, on évite des gard'av intempestives qui débouchent invariablement sur des relaxes !!!

Ainsi que les braquages à main armée (3 à mon actif dont le dernier il y a un an) !!!

Et quelle tranquilité d'esprit !!!

Ah! Boddibuilding! toujours aux ordres le bon chien-chien!

cher Boddi, n'avez vous pas assez d'imagination , j'en ai à revendre

il est assez facile de comprendre que chaque individu a une réaction différente vis à vis d'un "cadeau de ce genre"

vous avez les "enfants" impatients qui déchirent l'emballage pour savoir combien .....

les gourmets qui prennent leur temps , ceux qui pensent que cette attente est à savourer LENTEMENT et en privé

ceux qui la jouent "j'accepte parce que c'est vous" et puisque vous insistez ... "voyons ça fait combien" ...

les prudents qui laissent l'enveloppe (un indice à ne pas laisser traîner chez eux?)

ceux qui estiment qu'il faut ouvrir , être étonné et ravi, "mon dieu, c'est trop, il ne fallait pas ...)

et peut être que dédé appréciait qu'on regarde et remercie , était ce son petit plaisir ?

comme ce n'étaient pas des cadeaux personnels c'est possible que des enveloppes aient pu rester , vides, sur le plateau entre les tasses de café et le cognac après une discussion sur l'utilisation du contenu. De toute manière nos "grands hommes" ne pensent jamais que ce qu'ils font est immoral ou illégal; l'éthique et les lois sont faites , par eux, pour les ploucs comme nous

donc les enveloppes ont peut être connu des sorts différents. Quel beau sujet de roman, vie d'une enveloppe ...

j'imagine TB nos "grands hommes" haletant, langue pendante comme dans un dessin animé de Tex Avery . La différence entre les hommes politiques anglosaxons et les français c'est ce que l'on agite devant eux: les premiers un "sexe symbole" les seconds une enveloppe gonflée ?

bon, j'exagère ... mais peut être pas tant que cela ?

 

Je comprend mieux pourquoi ils ont viré la fille Betancourt !
z'ont même eu peur qu'on retrouve l'adn peut être...
Rockfeller faisait bien lui l'effort de récupérer les serviettes en papier inutilisées lors de ses réceptions et n'a jamais manqué de citer ceci en exemple pour illustrer les maintes astuces à l'origine de son ascension financière. Alors des enveloppes en papier kraft....
Rockfeller faisait bien lui l'effort de récupérer les serviettes en papier inutilisées lors de ses réceptions et n'a jamais manqué de citer ceci en exemple pour illustrer les maintes astuces à l'origine de son ascension financière. Alors des enveloppes en papier kraft....
Rockfeller faisait bien lui l'effort de récupérer les serviettes en papier inutilisées lors de ses réceptions et n'a jamais manqué de citer ceci en exemple pour illustrer les maintes astuces à l'origine de son ascension financière. Alors des enveloppes en papier kraft....

C'est d'ailleurs tout le paradoxe de faire des billets de 500 euros, c'est à dire faire des billets, motivé par un usage légal, qui en reviennent à payer 50% des Français qui bossent avec 3 bouts de papier.

 

100 000 euros, c'est 200 billets de 500, ça tient sans se faire remarquer (hors palpage) dans 4 poches.

50 billets dans une poche, c'est un livre de poche.

 

Hormis le jeu de la pinata, qui consiste à retirer une somme conséquente pour un jeu télé de grande écoute, soit 100 000 euros, puis de les mettre en poche, ensuite d'arborer un déguisement de bourgeois et de se balader nonchalamment tard le soir dans un quartier sensible (néologisme pour cours des miracles) tout en chronométrant le temps de paix social dont on jouit (et pour le coup on en jouit vraiment !); des billets de 500 euros, soit le tiers du salaire médian, n'ont pas grande utilité.

 

Pour des deals de drogues, dessous de table et autres choses illicites, des billets de 500 euros sont (incroyablement !) utiles, mais pour un usage licite, à part la pinata, je ne vois pas.

 

C'est bien ce qu'il semble ! Toujours aux ordres ! Mais tellement connu et reconnu que personne ne le lit....

@ boddistava

Excusez mais vos arguments sont un peu bidons/léger nons? Mais c'est bien tout ce que vous avez pour remettre en cause, ou éluder l'importance de cette affaire ... De plus, je suspecte que vous attendiez jours et nuits, à l'affût du moindre article de Médiapart sur le Karachigate ou le Sarkoerth gate pour pouvoir bien évidement afficher en premier vos commentaires car souvent les premiers sont lus en détails ... C'est pas très "finaud", plutôt grossier je trouve ...

Les déclarations de Mme Thibout aux enquêteurs jettent un doute sur la fidélité des reproductions de Fabrice. Un enregistrement a sans doute été fait de ces déclarations initiales, les mettre en ligne blanchirait Mediapart plus surement qu'un nouvel article de Fabrice. Je remercie Fabrice Lhomme et lui souhaite beaucoup de courage ainsi qu'à Mme Thibout.

Cette histoire me fait penser au scénario de Millénium, un journaliste d'investigation tombe sur un scoop extraordinaire et se fait discréditer avec des preuves fictives.

 

Sur les 150 000 € évoqués, 50 000 étaient de l'hebdomadaire "courant" et les 100 000 remis à Woerth de l'exceptionnel de Campagne.

Les "enveloppes" en temps normal ne contenaient pas d'aussi fortes sommes puisque les petits cadeaux étaient dispatchés sur ce qui restait une fois payées les "menues" dépenses concernant l'intendance.

Le VIP ne partait pas avec une enveloppe kraft 1/2 format c'est évident !! Il avait sans doute prévu un autre contenant puisqu'il venait pour ça. Dix ou vingt billets de 500 ça tient dans un portefeuille.

D'ailleurs, ça fait pas tellement, quand on y réfléchit ; comment et à quoi utilisaient-ils cet argent ? Pour eux, ou bien distribuaient-ils eux aussi des enveloppes ? (format américain... mdrrr)

quelle que soit les dires maintenant de Me Thiboud, il serait salutaire de la faire protéger physiquement et même moralement car si le caractère d'eric woerth est bien trempé, selon le figaro, celui de Me Thiboud, son courage, est exceptionnel.

Je propose que nous sollicitions tous une protection pour cette dame.

tout a fait d'accord avec vous

d'autant que Curieux, que mediapart continue a vouloir faire de l'affaire bettencour une tombe pour la droite, mais par contre je ne trouve pas d'article de leur part sur la mise en examen d'une dféputé socialiste du sud de la France, pas d'article de leur part non plus sur la détention depuis plus de 190 jours de deux journalistes de television. Pourtant un tel sujet, il aurai été louable qu'ils s'en inquietent, normal d'être sur la breche pour deux confrerres journalistes. C'est sur c'est moins vendeur, ils preferent engrenger de l'argent avec des articles raccoleurs.on a surtout envie de leur dire: Pourvu qu'en final vous ayez raison, sinon vous serez définitivement discretité et ridicule

C'est vrai , MEDIAPART , n'évoque pas , en ce moment , les affaires de corruption touchant le P.S. : la députée Andrieu sous contrôle judiciaire , par exemple : LIBERATION l'a fait et c'est tant mieux : MEDIAPART n'est pas toute l'information , après tout , non .?....Continuons à lire la presse , aussi !

En tout cas bravo aux journalistes de MEDIAPART : c'est du bon BOULOT !........

C'est vrai , MEDIAPART , n'évoque pas , en ce moment , les affaires de corruption touchant le P.S. : la députée Andrieu sous contrôle judiciaire , par exemple : LIBERATION l'a fait et c'est tant mieux : MEDIAPART n'est pas toute l'information , après tout , non .?....Continuons à lire la presse , aussi !

En tout cas bravo aux journalistes de MEDIAPART : c'est du bon BOULOT !........

En deux mots vous semblez dire que le pognon disparaissait en fait ! Les petits fours étaient emballés dans des billets de 500 euros ? Que toutes ces charmantes personnes avides de tunes avalaient !

Amusant.

la pinata?
la pinata?
la famille bettencourt a toujours ete d une tres grande classe et d une tres grande discretion je suis degoute par tout ce qui se dit et se passe en ce moment je pense qu il est normal de donner un coup de main de tps en tps aux responsables politiques qui gerent le pays ...merci de bien vouloir ramener les emoluements du pdt sarkosy a celui d owen jones!!! il y avraiment 2 poids 2 mesures et c est cette anomalie majeure qui cree tout ce foutoir inutile 5 merci de faire la meme correlation entre un joueur de foot et le pdt sarkosy° on marche sur la tete et ne pensez vous pas que les bettencourt n aient pas donne a l epoque un coup de pouce a miterrand ce qui eut ete normal puis quils avaient fait leurs etudes ensemble et qu a defaut d etre socialo f mitterand fut qq de brillantissime qui a baise rolalement tous les manants!!mme bettencourt a tout au long de sa vie assume l heritage de son pere; alors je pense qu il est temps de lui en rendre grace , de la remercier , et de lui foutre la paix car elle est a la fin de sa vie et qu elle n a jamais demerite bien au cntraire je me souviens avoir envoye un mot aus bettencourt au moment ou la charriere faisait parler de lui ds le figaro par ses acquisitions perso : il avait rachete du canal plus sur le dos de l oreal qd frs dalle ne voulait + suivre avec l acord de la bnp qui etait une des banques de l oreal et depuis il se pavane ayant fait sa fortune sur le dos de l oreal...entre nous il est une petite chose tres meprisante des gens : son frere assurait le menage des bureaux de l oreal ; n est ce pas riquiqui!! voila pour mr audreit de la charriere qui est un tout petit monsieur au sens propre et figure il avait meme mis la main sur la bimp qui est devenu le siege de l ump 55 rue de la boetie et gerait a l epoque les comptes ump via pasqua ce qui prouve a quel poit il y a tjs eu des liens entre le capitalisme et le politique a ceci pres que je n ai jamais eu aucun respect pour la ch arriere alors que j en avais enormement pour mr castre saint martin qui s occupait de mme bettencourt avant mr de maistreetaznt tellement honnete tt au long de sa carriere il a du rendre son tablier effare qu il a du etre par les assauts du photographe meme si il est drole et seduisant por liliane qui a passe sa vie a contempler des reunions politiques rasois et f des conseils d adm de l oreal tt a uussi casse pieds avec notre petit tyraneau a la barre(je vs invite a regarder la foto de la reine mere remettant l ordre de sir a owen jones : c est a pisser de rire :un tt petit garcon : un tout petit monsieur : il a toujours meprise les gens qui travaillaient avec lui : c est pourquoi j ai claqur la porte en 2000 nous avions double en un an le profit mondial de la marque biotherm le passant de 17 a 34 me:resultat0 stok options!!vous savez pourquoi:pendant 25 ans "sir" l owen jones s est beurre avec le consentement de nestle , ce qui est incroyable , 50%des stock options accordees ds le monde entier : je pense enfin qu on est a la fin d un systeme fou j en finis en disant que j ai toujours eu le plus grand respect pour les bettencourt et le plus grand mepris pour un la charriere:owen jones , dupont durand comme l appelait judicieusement qq que je ne citerai pas "sir ": c est qq de tres brillant mais au fonds il est reste tres plouc et sans aucune education malgre toutes les decorations qu il est alle pecher ici et la je ne suis pas sur qu il le vaille bien !!!
la famille bettencourt a toujours ete d une tres grande classe et d une tres grande discretion je suis degoute par tout ce qui se dit et se passe en ce moment je pense qu il est normal de donner un coup de main de tps en tps aux responsables politiques qui gerent le pays ...merci de bien vouloir ramener les emoluements du pdt sarkosy a celui d owen jones!!! il y avraiment 2 poids 2 mesures et c est cette anomalie majeure qui cree tout ce foutoir inutile 5 merci de faire la meme correlation entre un joueur de foot et le pdt sarkosy° on marche sur la tete et ne pensez vous pas que les bettencourt n aient pas donne a l epoque un coup de pouce a miterrand ce qui eut ete normal puis quils avaient fait leurs etudes ensemble et qu a defaut d etre socialo f mitterand fut qq de brillantissime qui a baise rolalement tous les manants!!mme bettencourt a tout au long de sa vie assume l heritage de son pere; alors je pense qu il est temps de lui en rendre grace , de la remercier , et de lui foutre la paix car elle est a la fin de sa vie et qu elle n a jamais demerite bien au cntraire je me souviens avoir envoye un mot aus bettencourt au moment ou la charriere faisait parler de lui ds le figaro par ses acquisitions perso : il avait rachete du canal plus sur le dos de l oreal qd frs dalle ne voulait + suivre avec l acord de la bnp qui etait une des banques de l oreal et depuis il se pavane ayant fait sa fortune sur le dos de l oreal...entre nous il est une petite chose tres meprisante des gens : son frere assurait le menage des bureaux de l oreal ; n est ce pas riquiqui!! voila pour mr audreit de la charriere qui est un tout petit monsieur au sens propre et figure il avait meme mis la main sur la bimp qui est devenu le siege de l ump 55 rue de la boetie et gerait a l epoque les comptes ump via pasqua ce qui prouve a quel poit il y a tjs eu des liens entre le capitalisme et le politique a ceci pres que je n ai jamais eu aucun respect pour la ch arriere alors que j en avais enormement pour mr castre saint martin qui s occupait de mme bettencourt avant mr de maistreetaznt tellement honnete tt au long de sa carriere il a du rendre son tablier effare qu il a du etre par les assauts du photographe meme si il est drole et seduisant por liliane qui a passe sa vie a contempler des reunions politiques rasois et f des conseils d adm de l oreal tt a uussi casse pieds avec notre petit tyraneau a la barre(je vs invite a regarder la foto de la reine mere remettant l ordre de sir a owen jones : c est a pisser de rire :un tt petit garcon : un tout petit monsieur : il a toujours meprise les gens qui travaillaient avec lui : c est pourquoi j ai claqur la porte en 2000 nous avions double en un an le profit mondial de la marque biotherm le passant de 17 a 34 me:resultat0 stok options!!vous savez pourquoi:pendant 25 ans "sir" l owen jones s est beurre avec le consentement de nestle , ce qui est incroyable , 50%des stock options accordees ds le monde entier : je pense enfin qu on est a la fin d un systeme fou j en finis en disant que j ai toujours eu le plus grand respect pour les bettencourt et le plus grand mepris pour un la charriere:owen jones , dupont durand comme l appelait judicieusement qq que je ne citerai pas "sir ": c est qq de tres brillant mais au fonds il est reste tres plouc et sans aucune education malgre toutes les decorations qu il est alle pecher ici et la je ne suis pas sur qu il le vaille bien !!!
la famille bettencourt a toujours ete d une tres grande classe et d une tres grande discretion je suis degoute par tout ce qui se dit et se passe en ce moment je pense qu il est normal de donner un coup de main de tps en tps aux responsables politiques qui gerent le pays ...merci de bien vouloir ramener les emoluements du pdt sarkosy a celui d owen jones!!! il y avraiment 2 poids 2 mesures et c est cette anomalie majeure qui cree tout ce foutoir inutile 5 merci de faire la meme correlation entre un joueur de foot et le pdt sarkosy° on marche sur la tete et ne pensez vous pas que les bettencourt n aient pas donne a l epoque un coup de pouce a miterrand ce qui eut ete normal puis quils avaient fait leurs etudes ensemble et qu a defaut d etre socialo f mitterand fut qq de brillantissime qui a baise rolalement tous les manants!!mme bettencourt a tout au long de sa vie assume l heritage de son pere; alors je pense qu il est temps de lui en rendre grace , de la remercier , et de lui foutre la paix car elle est a la fin de sa vie et qu elle n a jamais demerite bien au cntraire je me souviens avoir envoye un mot aus bettencourt au moment ou la charriere faisait parler de lui ds le figaro par ses acquisitions perso : il avait rachete du canal plus sur le dos de l oreal qd frs dalle ne voulait + suivre avec l acord de la bnp qui etait une des banques de l oreal et depuis il se pavane ayant fait sa fortune sur le dos de l oreal...entre nous il est une petite chose tres meprisante des gens : son frere assurait le menage des bureaux de l oreal ; n est ce pas riquiqui!! voila pour mr audreit de la charriere qui est un tout petit monsieur au sens propre et figure il avait meme mis la main sur la bimp qui est devenu le siege de l ump 55 rue de la boetie et gerait a l epoque les comptes ump via pasqua ce qui prouve a quel poit il y a tjs eu des liens entre le capitalisme et le politique a ceci pres que je n ai jamais eu aucun respect pour la ch arriere alors que j en avais enormement pour mr castre saint martin qui s occupait de mme bettencourt avant mr de maistreetaznt tellement honnete tt au long de sa carriere il a du rendre son tablier effare qu il a du etre par les assauts du photographe meme si il est drole et seduisant por liliane qui a passe sa vie a contempler des reunions politiques rasois et f des conseils d adm de l oreal tt a uussi casse pieds avec notre petit tyraneau a la barre(je vs invite a regarder la foto de la reine mere remettant l ordre de sir a owen jones : c est a pisser de rire :un tt petit garcon : un tout petit monsieur : il a toujours meprise les gens qui travaillaient avec lui : c est pourquoi j ai claqur la porte en 2000 nous avions double en un an le profit mondial de la marque biotherm le passant de 17 a 34 me:resultat0 stok options!!vous savez pourquoi:pendant 25 ans "sir" l owen jones s est beurre avec le consentement de nestle , ce qui est incroyable , 50%des stock options accordees ds le monde entier : je pense enfin qu on est a la fin d un systeme fou j en finis en disant que j ai toujours eu le plus grand respect pour les bettencourt et le plus grand mepris pour un la charriere:owen jones , dupont durand comme l appelait judicieusement qq que je ne citerai pas "sir ": c est qq de tres brillant mais au fonds il est reste tres plouc et sans aucune education malgre toutes les decorations qu il est alle pecher ici et la je ne suis pas sur qu il le vaille bien !!!
la famille bettencourt a toujours ete d une tres grande classe et d une tres grande discretion je suis degoute par tout ce qui se dit et se passe en ce moment je pense qu il est normal de donner un coup de main de tps en tps aux responsables politiques qui gerent le pays ...merci de bien vouloir ramener les emoluements du pdt sarkosy a celui d owen jones!!! il y avraiment 2 poids 2 mesures et c est cette anomalie majeure qui cree tout ce foutoir inutile 5 merci de faire la meme correlation entre un joueur de foot et le pdt sarkosy° on marche sur la tete et ne pensez vous pas que les bettencourt n aient pas donne a l epoque un coup de pouce a miterrand ce qui eut ete normal puis quils avaient fait leurs etudes ensemble et qu a defaut d etre socialo f mitterand fut qq de brillantissime qui a baise rolalement tous les manants!!mme bettencourt a tout au long de sa vie assume l heritage de son pere; alors je pense qu il est temps de lui en rendre grace , de la remercier , et de lui foutre la paix car elle est a la fin de sa vie et qu elle n a jamais demerite bien au cntraire je me souviens avoir envoye un mot aus bettencourt au moment ou la charriere faisait parler de lui ds le figaro par ses acquisitions perso : il avait rachete du canal plus sur le dos de l oreal qd frs dalle ne voulait + suivre avec l acord de la bnp qui etait une des banques de l oreal et depuis il se pavane ayant fait sa fortune sur le dos de l oreal...entre nous il est une petite chose tres meprisante des gens : son frere assurait le menage des bureaux de l oreal ; n est ce pas riquiqui!! voila pour mr audreit de la charriere qui est un tout petit monsieur au sens propre et figure il avait meme mis la main sur la bimp qui est devenu le siege de l ump 55 rue de la boetie et gerait a l epoque les comptes ump via pasqua ce qui prouve a quel poit il y a tjs eu des liens entre le capitalisme et le politique a ceci pres que je n ai jamais eu aucun respect pour la ch arriere alors que j en avais enormement pour mr castre saint martin qui s occupait de mme bettencourt avant mr de maistreetaznt tellement honnete tt au long de sa carriere il a du rendre son tablier effare qu il a du etre par les assauts du photographe meme si il est drole et seduisant por liliane qui a passe sa vie a contempler des reunions politiques rasois et f des conseils d adm de l oreal tt a uussi casse pieds avec notre petit tyraneau a la barre(je vs invite a regarder la foto de la reine mere remettant l ordre de sir a owen jones : c est a pisser de rire :un tt petit garcon : un tout petit monsieur : il a toujours meprise les gens qui travaillaient avec lui : c est pourquoi j ai claqur la porte en 2000 nous avions double en un an le profit mondial de la marque biotherm le passant de 17 a 34 me:resultat0 stok options!!vous savez pourquoi:pendant 25 ans "sir" l owen jones s est beurre avec le consentement de nestle , ce qui est incroyable , 50%des stock options accordees ds le monde entier : je pense enfin qu on est a la fin d un systeme fou j en finis en disant que j ai toujours eu le plus grand respect pour les bettencourt et le plus grand mepris pour un la charriere:owen jones , dupont durand comme l appelait judicieusement qq que je ne citerai pas "sir ": c est qq de tres brillant mais au fonds il est reste tres plouc et sans aucune education malgre toutes les decorations qu il est alle pecher ici et la je ne suis pas sur qu il le vaille bien !!!

Question bête sur le carnet de caisse opportunément publié par Libé jeudi :

Pourquoi ces braves Bettencourt ne payaient-ils pas leur relieur etc. par chèque ?

(OK je ne joue pas dans la même cour, je sors.)

Prendre a médiapart un abonnement de soutien..... a Sarkozy!!! ça c'est pas mal, ça montre le désarroi et la panique qui régne a bord.

Bravo et encore mille fois bravo a Edwy Plenel et toute l'équipe pour le courage et la détermination, moi je suis prêt a prendre mon carnet de chèque pour vous soutenir de manière conséquente,( enfin pour moi, je ne m'appelle pas Bettencourt) il faut bien s'attendre à tout avec cette bande de maffieux installés au pouvoir.

La violence de la contre attaque montre a quel point vous avez raison.

A propos de la boite noire : avez-vous obtenu l'accord de l'avocat de Madame Liliane Bettencourt avant de publier son adresse personnelle ?
Le "J"accuse" de Frédéric Lefebvre. Enormissime...

énormissime ? pourquoi ?

oser dire que depuis 3 ans ils officient pour une république irréprochable ?

annoncer des restrictions et une crise quand les plus grosses fortunes ont augmenté de 25 % ?

de qui se moque-t-on ? non la crise n'est pas pour tout le monde manifestement...

Enormissime de grossièretés...
En effert:http://www.marianne2.fr/Liliane-Bettencourt-ne-paierait-que-20-d-impot-sur-le-revenu_a194962.html

IL ne lui reste plus qu'à ecrire Les RouJons Macquart !

De l'Enormissime avec un grand E (c) notre Lefebvre National (tm). Il a reussit a placer "d'extreme droite" et "trotskistes" dans la meme phrase a destination des "journaux" (si j'ai bien compris, car sujet, verbe, complement, il connait pas Jean Lefebvre (est-ce bien Jean son prenom??? :) )).

 

Donc je confirme, ENORMISSIME .

à Thomas

Jean Lefebvre était un acteur humoriste talentueux, le dernier des tontons flingueurs, il faisait rire, aussi, mais ça faisait du bien

l'autre , frédéric, a beaucoup moins de talent, ni en politique ni surtout en français

on a vraiment atteint le fond du trou dans ce pays.

mesdames et messieurs de Mediapart, surtout ne cedez pas! battez vous!

beaucoup de Français sont derrière vous croyez le bien.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 18:40
  • Par

A toute l'équipe de Médiapart : tenez bon dans la tourmente, on est avec vous, et on a besoin de vous !

Merci pour votre travail et votre persévérance...

  • Nouveau
  • 08/07/2010 18:42
  • Par

Article détaillé bienvenu.

L'on y voit clair tant sur les pressions exercées sur ce "témoin" que sur les pratiques qui se trouvent totalement confirmées (sauf pour Le Figaro, bien sur !).

.

Il suffit que quelques éléments de ses dires soient établis pour que l'on puisse conclure qu'elle n'affabule pas. Pour le reste, il est facile de comprendre ce qui a pu l'amener à faire en partie marche arrière.

.

Je suis totalement solidaire de Médiapart dans cette affaire. Toutefois, je continuerai à lui reprocher d'être de connivence, dans la mesure où Médiapart s'abstient de faire comprendre aux abonnés qu'il n'y a strictement rien d'anormal dans cette situation. C'est ainsi que se finance la démocratie dans les républiques bananières.

.

D'autre part, j'espère que Médiapart n'oubliera pas de signaler qu'il n'y a aucune raison de croire aux allégations de la Brigade financière qui nous avait déjà bluffé en juillet 2009 en venant nous dire que Julien Dray était un tout petit peu trop dépensier.

.

Non ! La seule conclusion qui s'impose est que tout est pour le mieux dans la meilleure des républiques bananières.

.

jpylg

"... qu'il n'y a strictement rien d'anormal dans cette situation."

Cela ne veut pas dire que c'est légal et/ou moral et/ou éthique. Ce qui est anormal, c'est la proximité des politiques et des super riches au point de ne jamais aller leur tirer les oreilles quand on apprend que pratiquement tous, détourne le fisc sans que Tracfin ne le sache et/ou agisse.

Freuderic,

 

L'ami jpylg doit s'exprrimer au second degré... je ne crois pas qu'il juge la sitiation normale ou ethique... ou alors je ne comprends plus rien aux hommes.
Quant à Tracfin il sert surtout à "tracer" les mouvements intarnationaux "suspects" car les moyens du fisc se réduisent en dehors des frontières.

Les mouvements "internes" n'ont pas besoin d'être "tracés" par un tel organisme puisque de toute façon il le sont par les banques... et que 10 ans après ils peuvent reconstituer le détail des transactions... à première demande... voire sans demande !

.

Je suis totalement solidaire de Médiapart dans cette affaire

C'est à souligner !

madame claire thibout bravo quel courage cela me reconforte une femme met a mal les nantis vive les femmes continuez nous sommes avec vous pensons a vous aux pressions que vous devez subir merci
Elle agie certainement pour sa propre pomme, etant deja elle-meme implique dans ces affaires. Donc de mon cote, pas bravo, pas "quel courage" pour le moment, et je n'oubli pas que elle aurait pue denoncer tout ca il y a 2/3 ans.
Thomas, c'est pas élégant ce commentaire, c'est oublier que la police l'emmerde, alors que logiquement, les cognes doivent aller chercher ailleurs
Mme Claire Thébout ne pouvait pas je suppose dire quoi que ce soit avant d'y être pressée par une affaire judiciare, elle était coincée par son devoir de réserves non ? Si elle l'avait fait un procès retentissent contre elle 'aurait pas tardé, ou bien elle autrait fait directement "chanter" les interessés à son profit, mais ce n'était pas son propos, elle était salariée, de confiance tout meme sinon, pourquoi lui aurait ton remis cette tâche de compter, décompter ...comptablement ces dépenses.
Maintenant que tout est au dehors, la recherche scrupuleuse de toutes les pièces pour retracer chrono ses dires vont être émaillées de pointillés certes, mais pour savoir si elle a vu les remises d'enveloppes à chaque "monsieur"...Les faits sont là: des hommes politiques venaient recevoir de l'argent et les sommes dépassent le légal et çà, ils s'en passeraient bien à lUMP.
Le gouvernement annonce bien vite que le volet est clos, nous comprendrons que la lumière ne filtrera pas et que les fenêtres sont bien hermétiques

A propos du titre à l'heure où j'écris : Bernard Kouchner est peut-être de droite vu du côté des trotskystes, mais c'était un soutien de Ségolène Royal pour les présidentielles de 2007. Donc de l'argent a pu aller aussi à cette candidate (qu'on peut également qualifier de droite d'un point de vue trotskyste, certes.)

François Mitterrand était assurément de droite, peut-on en dire autant de sa veuve légitime ?

MDR !!!! AH ah ah ah aha ... Koushner soutient de Mme Royal ? Alors là c'est la blague de l'année. Tout le PS sait qu'il fait parti de ceux qui la soutenait hypocritement de loin mais qui aurait voulu être nommé à la place de Mme Royal pour la campagne 2007. Je l'ai lu moi-même lors d'une interviewe l'avouer à demi mot quand le PS à l'époque durant la campagne avait mis à disposition le moyen de questionner en direct des "ténors" du PS.

Mauvaise foi totale Boddi. Désolé mais à ce point là , j'en rigole tellement c'est d'un ridicule qui tue ^^

+1
+1

Le grand suspence, c'est: Quand DSK sera president, est-ce que Koushner deviendra ministre de l'exterieur (vu qu'ils sont potes...). :)

Petit Hors-Sujet, histoire de rajouter au bordel ambiant : Maintenant que Mme Ockrent est sous tutelle du Quai d'Orsay, du fait du rattachement de la Coopération, démissionnera-t-elle? ou bien lui, comme il le promettait en 2008? Encore un conflit d'intérêt?
  • Nouveau
  • 08/07/2010 18:52
  • Par
Quel travail remarquable ! Tenez bon.
  • Nouveau
  • 08/07/2010 18:52
  • Par
Quel travail remarquable ! Tenez bon.
Le procureur Courroye traite Claire Thibout avec encore moins d'égards et de droits qu'un accusé, c'est inacceptable ! Contrainte de sortir de sa "retraite au vert" pour une 5ème (!) audition aujoud'hui, SANS avocat (!) pour une confrontation directe (!) avec un de Maistre ! Mais on est où là ? En Corée du Nord ? De toute évidence, plus dans une "démocratie" ! Courroye aurait dû démissionner du Parquet : les preuves de ses relations avec l'Elysée contenues dans les enregistrements sont accablantes !
Oui vaut offrir la parole à l'USM rapidement afin d'avoir un soutien des juristes voulant une justice indépendante et libre

+ 1.

C'est effectivement scandaleux mais pas surprenant. Ils sont prêts à tout.

Vous avez totalement raison.

Ce serait sympa que Mediapart aide Claire T. a se défendre devant la Cour européenne de justice, car ces pratiques sont inadmissibles.

Comme Mediapart a eu un grand écho dans les médias - par son excellent travail et la bonne volonté de Claire T. - et donc de nouveaux abonnés, je plaiderais pour un soutien financier et surtout juridique pour qu'elle fasse état devant la Cour de justice européenne de ces traitements absolument indignes d'une démocratie.

 

Tout à fait d'accord.

Je suis prêt à verser mon écot pour aider cette femme courageuse à se défendre.

Médiapart peut-il collecter?

Moi aussi !

Cordialement.

j'ai bien peur que nous ne soyons plus en democratie,mais bel et bien dans un regime

Il faut quelle sache quelle a le soutient de 74 pourcent de la population le 26 pourcent restant étant les supporters de monsieur S .Ah monsieur S n'est plus aussi gourmand de sondage en ce moment!!!!!

Allez un petit sondage juste pour la route!!!!

 

Ils instituent un nouveau KGB
+1

@ Etoile 66,

Je partage tout à fait votre point de vue. Faisons savoir à Mme Thibout qu'elle est soutenue moralement par le peuple, et ce serait encore mieux, d'une manière qui pourrait (juridique ou financière) lui élargir un peu les épaules afin de mieux supporter le poids.

 

Bravo madame, lors de chaque confrontation ou audition avec Maistre ou la police, imaginez les aux toilettes, et imaginez nous tous médiapartiens derrière vous, les bras croisés avec un air type "pas bien content". et en filigrane "touche pas à ma pote la comptable"

 

Pour dédramatiser en face de ces gens là Madame, quand ils vous mettent la pression, jouez à votre tour, regardez s'ils ont un gros nez de grandes oreilles, un tic, et c'est bon pour le moral, ayez des petits gestes (cachés bien sûr) de défiance, jouer avec eux, faites leur un sourire, tentez de les séduire, vous êtes la maîtresse du jeu, la plus forte c'est vous pas eux ... Ils vous fatigue, alors dormez ... Non sans rire, dormez, somnoler, demandez une pause ...

Je précise que ce que j'écris n'a rien contre la police qui agit correctement dans ses prérogatives républicaines. Dans cette affaire il semblerait que l'exécutif agisse à la solde d'intérêts autres. Le statut des procureurs est définitivement à revoir !

 

 

 

+1

Ce +1 est pour Véronique scocard

Tenez bon à médiapart !

On est avec vous !

Tout celà est très clair et je fais entièrement confiance à Médiapart;

il est tout à fait compréhensible que cette femme qui subit une pression énorme, répugne à tout dire explicitement mais ce qu'elle dit est déjà enorme et suffisant pour qu'une vraie enquête sous l'autorité d'un juge d'instruction soit diligentée, ce qui n'est toujours pas le cas.

La meute des pitbulls qui s'affole est la preuve que Médiapart fait son boulot.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 18:59
  • Par

Merci à tous les journalistes de médiapart pour leur courageux et salutaire travail de santé publique.

Et parce que les grandes idées doivent être suivies d'actes, je viens de m'abonner à médiapart.

 

 

 

ilq sont aux abois et ils font de graves erreurs.les fonctionnaires sont seul à défendre maintenant une certaine idée de nos institutions.Nous sommes les seuls à garantir le bon fonctionnement de l'état si nous savons renoncer à nos carrières .
Dont acte. Un juge d instruction doit etre nomme et le procureur Courroye remplace. Dans l urgence. En attendant la suite. Et notre pays est devenu la risee du monde, y compris en Chine, c est dire.
  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:04
  • Par
Bravo pour votre travail, enfin une VRAI presse !!!!

Tout cela est bien orchestré ! Y compris en citant la famille Mitterrand ! Pour affaiblir les glapissements de la gauche socialiste ? Les non mitterrandôlâtres s'en fichent éperdument. C'est lamentable d'arrogance et de cynisme. Des gens acculés, montrant outrre leur bassesse leur petite intelligence.

. La pauvre comptable doit être à bien rude épreuve.

BON COURAGE AUX VRAIS JOURNALISTES ET AUX VRAIS JUGES ILS ONT DU PAIN SUR LA PLANCHE

 

La collusion du Proc avec le pouvoir est flagrante...et maintenant, il spolie Claire de ses droits fondamentaux ..en justice..et la harcele jusqu'au tentamen..!!

Il doit etre dechargé de ce dossier..fissa.. ses pratiques st celles de la sinistre inquisition..manque plus que la roue...!!

Avec ses crocs rayant le parquet de l'elysée , il est la honte du parquet.....!!

Cette abjection doit cesser..le respect renaitre..

 

Madame Thibout s'est partiellement retractée ...Ah bon! Pour moi elle a simplement atténué certaines de ses précédentes déclarations par "précautions contraintes"...Ensemble tout devient possible.... Derriere les incantations de la "vérité rétablie" le fond demeure crapuleusement intact...Il s'est passé des choses illégales entre madame bettancourt et la classe politique qui nous dirige,j'en suis persuadé.

Apparaissent quand même avec Balladur et NS, les pieds nickelés Longuet, Donnedieu de Vabre et Léotard....qu'on retrouve dans le Karachigate !

Kouchner, ça devient une habitude...

Bonjour à tous,

Merci à Mediapart et à toute l'équipe de journaliste qui s'investissent, ne lachez pas, tenez bon, face à ces imposteurs et pilleur de la nation Francaise, la majorité des francais sont derrrière et vous soutiennent pour éclaircir ce dossier et apporter la lumière. Pour cela que des lecteurs de plus, dont moi même s'abonnent, nous avons besoin de journaliste comme vous, en espérant que cela remotive les journalistes qui ont soif de vérité, ainsi que le nombre de francais qui se battent tous les jours pour une France plus juste et un pays digne "des droits de l'homme et pays libre". Merci et Merci encore.

P.S : Chaque Francais à un rôle à jouer sur ce dossier ou pour une France plus juste !!

Merci de rappeler le rôle de chacun

Bonjour à tous,

Merci à Mediapart et à toute l'équipe de journaliste qui s'investissent, ne lachez pas, tenez bon, face à ces imposteurs et pilleur de la nation Francaise, la majorité des francais sont derrrière et vous soutiennent pour éclaircir ce dossier et apporter la lumière. Pour cela que des lecteurs de plus, dont moi même s'abonnent, nous avons besoin de journaliste comme vous, en espérant que cela remotive les journalistes qui ont soif de vérité, ainsi que le nombre de francais qui se battent tous les jours pour une France plus juste et un pays digne "des droits de l'homme et pays libre". Merci et Merci encore.

P.S : Chaque Francais à un rôle à jouer sur ce dossier ou pour une France plus juste !!

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:16
  • Par

Merci encore,

Merci, pour en rester aux faits, pour donner toute l'info et pas les bouts qui arrangent le Figaro ou E.Lefevre et qui de plus se contredisent. En effet, en pure logique, s'ils admettent (revendiquent) que Mme C.T. dit de "différent" par rapport au papier de Mediapart, ils doivent également convenir qu'elle dit vrai en parlant de Mr E.Woerth et des autres politiques. En un mot, ils confirment directement les financements illicites.

Encore bravo pour votre travail et bravo à Mme C.T. pour son courage et sa volonté.

Ca y est, Mediapart a trouvé ses "éléments de langage": "tout ce que nous avons retranscrit des entretiens avec Claire Thibout est fidèle a ce qu'elle nous a dit": voulez-vous bien apporter une preuve de cela à vos abonnés, un enregistrement par exemple?

"si elle a modifié ses dires, c'est parce qu'elle a peur du vilain Sarko et qu'elle est fatiguée par le juge Courroye": vous ne pouvez pas à la fois vous féliciter de ce que l'enquête confirmerait tous vos dires (ce qui est faux, comme vous avez peine à le reconnaître) et regretter qu'il y ait une enquête qui aille vite au fond des choses. Le juge Courroye bosse et bien, à charge et à décharge visiblement. Ca vous fait si mal que ça?

Vous reconnaissez incidemment par ailleurs que vous avez décidé, sans prévenir vos abonnés, de les priver de certains éléments importants de ce Claire Thibout est censé vous avoir dit (les 3 du parti républicains). Pouvez-vous nous indiquer quels ont été vos critères de sélection en la matière et nous livrer, pour en finir, le verbatim de ces entretiens ou les enregistrements correspondants (ainsi que le témoignage de vos témoins de confiance)?

Vous trouvez "normal" que la police aille la chercher dans le Sud de la France et la ramène à Paris pour l'interroger SANS AVOCAT ? C'est indigne d'une démocatie et la France a déjà été mise à l'index par l'Europe pour de tels comportements indignes au niveau humain.

Si vous étiez à sa place, avec une telle pression, je ne sais pas comment vous vous comporteriez. Pour avoir fait plusieurs fois des dépositions à la police en tant que témoin, je sais fort bien que c'est le policier qui rédige le texte, le lit à haute voix et vous demande de signer à la fin. Ce n'est pas vous qui écrivez, on vous formule les chose et vous demande de signer après. Il faut une très grande force pour aller à l'encontre de ces mots formulés par d'autres pour exiger que ceux-ci soient corrigés.

A prendre donc avec la plus grande prudence.

Vu ce qu'elle affirme, oui je trouve ça normal. Vous souhaitez que la justice attende son retour de vacances? Et puis de quoi se plaint-on, puisque son témoignage confirmerait, selon la rédaction, ce que celle-ci affirme avoir entendu de ses entretiens avec Claire Thibout?

Extrait du 3e paragraphe de l'article de Mediapart:

"En fait, la lecture de son audition, dont lemonde.fr a en revanche publié jeudi après-midi des extraits plus complets, et dont Mediapart reproduit en exclusivité le contenu intégral (à lire ici), suggère tout autre chose."

Et puis Courroye c'est bien celui qui devait classer sans suite la demande de la fille Bettencourt, selon ce que le conseiller élyséen à la Justice, Ouart, a rapporté à la mère Bettencourt un mois avant la décision officielle? (pour le coup là ce sont des choses révélées par des enregistrements que la Justice considère d'intérêt public... et que Mediapart a mis à disposition des lecteurs....). Tout ça évidemment dans le flot de révélations, n'est pas à oublier...

Votre "pinaillage" est un peu à côté de la plaque...

"l'interroger SANS AVOCAT ?" Vous trouvez cela "normal"?

Ce n'est pas le fait d'une démocratie, mais d'une dictature.

Une petite lecture de ce minimum de droit:

http://www.humanrights-geneva.info/spip.php?article7500

vous remettra les pendules à l'heure de la normalité.

Et que je sache, Claire T. n'est même pas mise en examen !

A combien plus forte raison, devrait-elle être assistée d'un avocat !

 

 

Ben, justement. C'est la loi. Elle n'est que témoin.Dans le cadre d'une enquête.

Ni mise en examen, ni témoin assisté entendu par un juge d'instruction. Il est heureux que les citoyens s'étonnent: ça arrive tous les jours, à des tas de gens...

J'ai bien compris que Mediapart nous livre la déposition d'aujourd'hui; ce que je souhaite c'est que Mediapart nous livre le verbatim de ses entretiens de dimanche et mardi avec Claire T. Questions comprises. Avec témoignage des témoins tiers. Et explication de l'incroyable non enregistrement de ces entretiens.

Quant au procureur Courroye, c'est un grand vilain officiel façon Mediapart, ça aussi chacun a bien compris que c'est dans la doxa du site; n'empêche que tout ce que l'on sait aujourd'hui, c'est grâce à son enquête.

"Vous trouvez "normal" que la police aille la chercher dans le Sud de la France et la ramène à Paris pour l'interroger SANS AVOCAT ?"

Très bonne question, beaucoup d'interrogations aussi, et l'inerroger même dans la nuit, pourquoi si pressé?

C'est tout à fait exact.

J'ai témoigné une fois à la gendarmerie pour un accident de la route et j'ai dû m'accrocher pour que mes propos soient transcrits tels que je les avais formulés.

On voulait me faire dire que le conducteur mis en cause avait grillé le stop, ce qui était faux... J'ai tout relu attentivement avant de signer. Le tout a bien pris deux heures. Alors, même si cette femme a une grande force de caractère pour résister à toute cette pression, il est évident que la pression exercée sur le procureur et les policiers est encore plus grande et que leurs instructions sont de la faire "craquer" afin qu'elle ne soit plus crédible.

Est-ce qu'un "collectif de soutien" a été créé tel qu'il en existe pour les personnes prises en otage ?

 

Absolument exact.

J'ai été plusieurs fois "témoin" et lors de mes déclarations, c'est exactement ce qui s'est passé. Je racontais, le policier formulait lui-même des phrases, les lisait à haute voix et demandait si c'était exact. C'est très, très difficile, sur un temps assez long, avec une déclaration assez détaillée, de résister à cette énorme pression, car on ne sait plus à la fin si le policier a vraiment écrit ce qu'on a dit. A la fin, on vous demande de signer.

 

Après, plus de possibilité de corriger le texte à tête reposée. Tout se passe dans l'urgence, sous la pression, au niveau temps et psychologique.

On ne peut pas dire "Je souhaiterais relire ce texte à tête reposée, donnez-le moi, je le signerai demain, comme on fait avec un contrat d'assurance ou autre. Là on a 8 ou 15 jours pour dire "Non, je n'ai pas voulu dire ça." Ici, on est obligé de signer immédiatement. Après la signature, tout est publié dans la presse.

 

Il faut avoir été "témoin" pour comprendre ce qui se passe dans de tels moments.

Les instructions pour sortir Sarkozy de là - avec prime à l'appui - ont dû être très fortes, même si aucune trace écrite ne subsistera.

 

Lors de la rédaction d'un procès verbal (pour toute infraction ou délit supposé...), le gendarme ou policier qui verbalise oppose un refus à une demande de copie par le coupable présumé. Ceci constitue une entrave inacceptable à la défense. Un conseil : ne signez pas le P.V. et annotez le avec la mention suivante : je refuse de signer sans la remise d'une copie de mon audition. Il est temps que la cour européenne se penche sur cette question !
Philippe Courroye n'est pas un grand vilain ou un super-méchant, il est simplement, et depuis le début, juge et partie à plusieurs titres. Premièrement, il est cité à plusieurs reprises dans les enregistrements du majordome ("le procureur, on le connaît très très bien"). Deuxièmement, il a habilement déssaisi la juge de Nanterre qui réclamait un complément d'information sur ces enregistrements, au profit du parquet. Le parquet n'est pas une juridiction indépendante; il dépend de l'exécutif, lequel exécutif est mis en cause dans les enregistrements. Enfin, d'une main il bloque certaines investigations sur des preuves matérielles dans lesquelles il est cité, de l'autre il lance des procédures sur des témoins ne garantissant aucun des droits de la défense. C'est de la barbouzerie de bas-étage qui évoque plus "les 3 jours du condor" qu'une démocratie irréprochable. Il faut délocaliser l'affaire, confier l'enquête à un juge d'instruction, et saisir la cour des comptes en ce qui concerne le fisc. Tout le reste n'est qu'écran de fumée.
Ca m'interesse votre comme,tqire, vous pourriez preciser legalement si c'est reellement possible?

Bon courage et merci aux journalistes de mediapart et à Claire T !

Je regrette juste qu'il n'y ait pas eu d'enregistrement de l'entretien téléphonique pour blinder la chose cependant...

Etonnant, enfin relativement compte tenu du contexte que des extraits de la déclaration de Claire T soient diffusés sur le web (le figaro.fr).

Pour ce qui est des enregistrements ..à mon avis tout comme la copie des carnets pas de souscis de ce coté .

Courroye ne s'orthographie pas courroie?

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:17
  • Par

Janvier -avril... l'un n'exclut pas l'autre...

Car le 26 avril, les 50.000 € retirés par la comptable ont finalement servi au quotidien tandis que le Conseiller en gestion de patrimoine a récupéré ce qui devait l'être, en Suisse, pour apporter sa "petite enveloppe" pas chère et qui fait plaisir à son futur "parrain" de la Légion d'honneur. Après tout lui aussi a le droit d'avoir des amis !

Le travail que vous réalisez est indispensable, honnête et rigoureux face à un pouvoir aux abois qui utilise des méthodes que l'on croyait, pour le coup, d'un autre temps. Bravo !
  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:20
  • Par
Avez-vous la possibilité de remercier madame Thibout pour son courage (par son avocat ?) et lui dire que nous apprécions à sa juste valeur la décision qu'elle a prise. Qu'elle maintienne contre tout et tous sa détermination. Nous lui en serons infiniment reconnaissants. Puisse son exemple servir à d'autres et arriver ainsi à écarter (?) ces politiques qui ne sont là que pour des objectifs personnels et pas du tout dans l'intérêt de la France et plus particulièrement des Français.

Si les sommes reçues à l'occasion de l'affaire des C.E ne suffisent pas, n'hésitez pas à nous solliciter.

Courage.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:24
  • Par
une enveloppe demi format kraft coute bien 20 cts d'euro chez copy top d'ou l'idée, après avoir contrôlé le contenu, de la rendre à son honorable donateur. Question d'honneur. On n'est pas chez les voyous tout de même.

+1

c'est vrai que de prendre l'enveloppe en plus, c'eût été abuser de la générosité des époux B.

+1

c'est vrai que de prendre l'enveloppe en plus, c'eût été abuser de la générosité des époux B.

bravo, continuez la recherche et la publication "d'informations".

Quelques remarques: vous avez déjà vu un homme politique de haut niveau ne pas clamer que ce qu'on lui attribue de "peu orthodoxe" est faux, constitue une basse attaque politicienne, qu'il n'a rien à se reprocher et qu'il va le prouver etc...? Dans le cas présent, on pouvait jusqu'à hier estimer, à la suite des sarkozystes et de leur chef, qu'il s'agissait d'un dégu.... complot ourdi par le PS pour torpiller la réforme des retraites. Mais je viens de lire que M Joyandet fait exactement la même chose à propos de déclarations de son ex-chef de cabinet au sujet de Dom Perignon-s offerts en son nom par les contribuables au Commissaire de police qui avait annulé les 41 amendes de stationnement de son épouse: mais piurquoi avait-il donc choisi comme chef de cabinet un infâme et traitre socialo-quelquechose?

Autre question: que penseriez-vous d'un individu, politique ou autre, qui accepterait l'accusation d'avoir reçu un quelconque cadeau de caractère lui aussi "peu orthodoxe", alors qu'il est persuadé qu'il n'y en a aucun témoin ni aucune trace, sinon qu'il est un c... avec K majuscule et h? Le comportement d'E. Woerth, dont on ne saurait contester l'intelligence, est donc tout à fait normal.

PS: je ne milite nulle part, je me contente d'observer, dans vos colonnes comme sous mon microscope.

Concernant les enveloppes, je déplore qu'elles ne soient pas en papier recyclé. Aucun souci écolo le Dédé... Trève de plaisanterie, excellent article. Vive l'investigation à la française et bravo la presse en ligne ! A part ça, j'ose espérer que Claire la comptable est bien soutenue par son entourage et signalera toute tentative de pression à son égard.

Comme pour les allégations de "fascisme", années trente" et autres coquineries formulées par la cohorte sarkozienne contre Médiapart, quand on est trop dérangé par le message, on accable le messager. Sans rire, cette dame est-elle protégée, son honnêteté dans un monde de brutes dissimulatrices déclenche la tempête politique du quinquennat. Comment en France, protège t on des témoins aussi intègres que capitaux ?

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:29
  • Par
Merci MediaPart, courage ! Et pourtant, Dieu sait que je vomis habituellement vos dithyrambes socialistes !
+ 100
  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:30
  • Par
combat inegal. bon courage

Je remercie Médiapart de faire sérieusement un travail d'enquête que plus personne ne fait dans aucun média. Même un journal de gauche comme libération colporte aujourd'hui la désinformation Elyséenne sur ce sujet brulant. On le voit bien, aucun média n'est capable d'appréhender cette affaire avec suffisamment d'objectivité et de courage.

Le simple fait que le Juge Courroye se saisisse de l'affaire alors qu'il est clairement mis en cause dans les enregistrements est tout simplement hallucinant !

Et pourtant: Personne pour faire un article de fond pour dénoncer cela aujourd'hui.

Alors que le parti socialiste est atone, comme si ses responsables étaient tétanisés par une affaire qui aurait pu très bien toucher certains d'entre eux.

Pendant ce temps lui, le parquet, au lieu d'enquêter sur des faits scandaleux se fait inquisiteur au service de l'Elysée. Bien avant de lire cet article et même d'entendre parler de ce soit disant revirement tout cela était très prévisible.

Sans même avoir connaissance des questions posés, on pouvait comprendre que le procureur n'est pas là pour en savoir plus, mais bien pour piéger une comptable qui en a trop dit.

Et là, non seulement ces messieurs ne font pas leur travail, mais on peut appeler cela de l'intimidation. De la subordination de témoins.

Tout cela se passe dans une démocratie, au vu et au su de tous, sans qu'aucun média ne trouve rien à redire !

On savait qu'on ne pouvait pas compter sur la Figaro qui n'a en matière de politique que valeur de tract partisans, mais les autres où sont ils ?

 

 

+ 1 Rire

Super !

 

Bon courage et merci à Claire T. !

Tenez bon Mediapart !

@ emmanuelG

Je crains bien que nous ne soyons plus en démocratie.

Et que ce qui se passe au vu et au su de tous, la majorité des Français s'en contrefout absolument.

Le foot est autrement important.

Et aujourd'hui (samedi) le vélo et le tennis.
Médiapart : tenez bon!!!!!!!!!!!!!!!!

Abonné de fraiche date pour vous soutenir dans votre manière de faire du Journalisme.

Tenez bon, car le fil sur lequel vous avez commencé à tirer provient d'une sacrée pelote

je le redis : ABRACADABRANTESQUE !!!
  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:34
  • Par

Les mots me manquent pour dire tout le bien que je pense de votre travail et combien il mérite notre total soutien. Merci d'entretenir cette "vertu républicaine qu'est le devoir d'indignation"

Ils me manquent aussi pour exprimer le dégoût face à cette caste qui a confisqué la République, avatar à la sauce XXIe siècle de ce que la Ve république a secrété de plus vil, dans le droit fil de "l'Etat-UDR" puis "l'Etat-RPR" ou la "République des copains et des coquins"...

PS: une pensée aussi pour ces petits journaux que la morgue des puissants essaie d'étrangler financièrement, je veux parler de Fakir, journal militant, contre-pouvoir salutaire...

Sans oublier "L'Etat PS" car parmi les visiteurs, il y avait aussi les Mitterrand et Kouchner... Clin d'oeil

Sinon vous risquez de ne voir que d'un oeil...

Les propos de la bande des quatre (Bertrand, Lefebvre, Estrosi, Morano)à votre propos se retourneront contre leurs auteurs, et peut-être plus tôt qu'ils ne le pensent. Sarkozy a perdu la main. Tenez bon le cap; comme beaucoup de vos lecteurs, ma confiance en vos équipes, et en particulier à MM Lhomme, Arfi, Mauduit et Plenel est restée inébranlable.

"Tenez bon le cap; comme beaucoup de vos lecteurs, ma confiance en vos équipes, et en particulier à MM Lhomme, Arfi, Mauduit et Plenel est restée inébranlable."

idem

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:37
  • Par
Avez vous enregistré le témoignage de la comptable ? Si non pourquoi ? Total soutien.

De mon point de vue, ne pas enregistrer le témoignage de la comptable - ou ne pas produire des enregistrements au cas peu probable où ils existeraient, contrairement à ce qui est affirmé - permet de ne pas la mettre en porte à faux si une procédure en représailles devait se retourner contre elle... Ne reste que les témoignages sur le fond, faits directement devant les autorités et corroborant en quasi totalité l'article de Mediapart, sur lesquels elle semble difficilement attaquable, conservant de plus la maîtrise des affirmations sur lesquels elle s'engage formellement.

Mais cela ne reste que mon point de vue, les journalistes de Mediapart, que je soutiens totalement plus que jamais, répondront mieux que moi.

Regardez un peu ce qu'écrit Imhotep sur AgoraVox concernant les carnets de caisse des Bettencourt et la lecture qui en est faite.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-sarkozie-coule-les-soutiers-ump-78127

Merci à Mediapart (et d'autres) d'exister. Je précise que j'apprécie votre travail et vous apporte mon soutien, parce que je suis fière d'être citoyenne d'un pays où ce que vous faîtes est (encore) possible.

merci encore

"parce que je suis fière d'être citoyenne d'un pays où ce que vous faîtes est (encore) possible.merci encore "

Mais Mediapart est une exception dans ce pays.

Pas fière du tout de voir la France au 43ème rang en ce qui concerne la liberté de la presse, juste derrière ces pays. RSF écrit:

L’Europe a longtemps été exemplaire en matière de respect de liberté de la presse, mais cette année, plusieurs pays européens reculent très nettement.
Même si les treize premières places restent occupées par des Etats européens, d’autres tels que la France (43e), la Slovaquie (44e) ou l’Italie (49e), continuent leur descente, perdant respectivement huit, trente-sept et cinq places.
Ils se font distancer par de jeunes démocraties africaines (Mali, Afrique du Sud, Ghana) ou latino-américaines (Uruguay, Trinidad et Tobago). Des journalistes sont encore menacés physiquement, en Italie, en Espagne (44e), mais aussi dans les Balkans, notamment en Croatie (78e) où le 23 octobre 2008 le propriétaire et le directeur marketing de l’hebdomadaire Nacional ont été tués dans un attentat à la bombe.
Mais la principale menace, plus grave à long terme, vient des nouvelles législations en vigueur. De nombreuses lois promulguées depuis septembre 2008 viennent remettre en cause le travail des journalistes.

 

29 Uruguay 7,63 2plus08.gif
30 Costa Rica 8,00 moins08.gif
- Mali 8,00 plus08.gif
- Portugal 8,00 2moins08.gif
33 Afrique du Sud 8,50 plus08.gif
34 Macédoine 8,75 plus08.gif
35 Grèce 9,00 moins08.gif
- Namibie 9,00 2moins08.gif
37 Pologne 9,50 2plus08.gif
- Slovénie 9,50 moins08.gif
39 Bosnie-Herzégovine 10,50 moins08.gif
- Chili 10,50 2plus08.gif
- Guyana 10,50 2plus08.gif
42 Surinam 10,60 2moins08.gif
43 France

10,60

Bon, c'est confus à souhait, cette nouvelle déposition ... Elle dément tout en confirmant, ou confirme en démentant, à vous de choisir.

Une des questions: au bout du compte, en laquelle de ces versions croira, non pas un magistrat du Parquet, mais l'homme de la rue ?

Beaucoup d'"hommes de la rue" ont au fond d'eux mêmes une petite idée, d'ores et déjà. On aura du mal à les faire évoluer sur ce point, selon moi.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:39
  • Par
continuez votre excellent travail de journaliste, merci, nous sommes avec vous
"Mme Thibout a eu une repartie traduisant son embarras, pour ne pas dire sa peur" en effet dans un pays mafieux normal cette brave dame ne serait déjà plus de ce monde depuis belle lurette.Je ne comprends pas comment un témoin aussi gênant peut être laissé libre de parler, c'est absurde.

Bonsoir,

Il est évident que des pressions ont été exercées sur le témoin.

Ces révélations positionnent la situation, elles ne veulent signifier une accusation formelle mais elles montrent les pratiques que l'on peut aisement imginer dans ce milieu d'argent entre le politique et les gens fortunés.

Tout ceci est logique, les riches arrosent les politiques pour qu'ils les préservent, ce n'est jamais fait sans une autre intention.

De tout temps ces pratiques ont existées.

Bien à vous,

Anido

 

 

Bon travail de la part de Médiapart qui fait grincer des dents chez les politiques. Je suis solidaire politiquement de cette action hautement démocratique qui démontre que la démocratie existe encore dans cette « république bananière » nommée France que vous n’avez pas besoin de nous faire comprendre qu’elle n’existe que par la corruption. Les démocraties dans le monde libéral-capitaliste marche sur des bananes et il semble que parfois ça marche aussi sur des œufs en forme de justice (tout dépend de quelle justice et à quel ordre?) Comme je ne suis pas idiot, je comprends que l’essence même de vos articles en général sur ce sujet et d'autres plus notre complicité avec vous prouve que nous nous comprenons réciproquement. Dans ce sens Médiapart est loin d’être de connivence ni nous non plus avec ce pouvoir cynique et corrompu (pourquoi serions-nous abonné avec un des meilleur médias de l'heure où la parole est libre, si diverse?). Bon courage, continuez et surtout merci.

Terroriser les témoins courageux, effrayer et menacer, contraindre et intimider sont les méthodes de cette clique de malfaisants dont la France devrait immédiatement se débarrasser... Nous devons absolument mettre fin à ce système. Il en va de notre responsabilité individuelle et collective.

Le travail de Médiapart est à ce point important (et si dérangeant) qu'il soulève une réaction d'une violence inouïe (médias à la botte, politiques en valets, insultes et menaces diverses) dont la justification est à la hauteur du séisme annoncé...

 

c'est tout de même une vergogne sans limite de la part de dirigeants politiques auquel s'ajoute leur cynisme habituel de tronquer des auditions afin de tenter de décridibiliser Médiapart.fr qui pique au vif tout homme politique qui confond honnêté et malhonnêté !

Tenez bon Médiapart ! Avec du recul , on voit avec effarment que l'ensemble des médias reprend les informations tronquées de la majorité et vice et versa , tout ça pour tenter de détruire notre objective source d'information !! HONTE A LA FRANCE D'AVOIR DE TELS DIRIGEANTS !!!! ILS VEULENT VRAIMENT CONTINUER A FAIRE LEURS PETITES BESOGNES EN TOUTE DISCRETION et ils montrent à qui veut bien le comprendre à quel point ils sortent les griffes pour faire mal ! Et nous appellons ça des dirigeants !?????

 

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:51
  • Par

Bonjour

 

Pour l'Elysée et ses conseillers, l'Affaire est peut-être close et entendue, elle ne l'est certainement pas dans l'opinion publique et sur les marchés. Si notre grandeur à hauteur variable s'exprime dans quelques jours, il faudrait qu'il annonce la dissolution de l'Assemblée Nationale ou son rennoncement à un second mandat pour espérer que les Français deviennent subitement amnésiques à son encontre.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 19:53
  • Par

Honte à vous messieurs les politiques qui défendaient l'honneur d'un homme! Qui prend la defénse de Madame Claire Thibout? Elle aussi à une famille.

C'est assez évocateur, mise sous pression, l'ex-comptable doit répondre aux questions des enquêteurs et ceux qui sont mis en cause dans les bandes enregistrées par le majordome ne sont pas inquiétés.

A quand une pétition UMP pour Claire Thibout?

Les grands hommes appellent honte le fait de perdre et non celui de tromper pour gagner. (MACHIAVEL

 

bon boulot ! tenez bon, d'ailleurs vous tenez le bon bout ..merci !

Comme tout système mafieux, si le trésorier est lâché par le parrain, il va balancer grâve !!!

Tout d'abord, Bravo pour votre excellent travail. Je ne regrette vraiment pas d'avoir fait partie de vos premiers abonnés. Tenez bon. J'espère que ce pouvoir scélérat ne trompera personne et que tout cette clique disparaîtra pour un moment de la vie politique. La France a besoin de se mettre au travail avec des gens honnêtes et soucieux du bien public.
  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:00
  • Par

Pour ceux qui - comme Sylvain - seraient tentés de continuer un soutien d'arrière-garde aux pratiques immorales de ce système d'aller, pitoyables, faire circuler une pétition sur "mesopinions.com" pour défendre le brave soldat Woerth et s'insurger contre la calomnie et le "lynchge médiatique".

Le hic étant qu'en deux clics nous voilà rendus après être passés par un site spécialement créé pour cette "défense", sur le site… des "créateurs de possibles" de l'UMP. Nécessité de bétonner oblige.

Quant à relever dans le PV de l'audition de la comptable ( qui certainement va devoir désormais regarder à gauche et à droite avant de traverser la rue ) des mises à mal ou des contradictions flagrantes de l'article de Médiapart, je n'ai pourtant rien relevé de significatif au-delà de quelques pudeurs bien légitimes face au "lièvre soulevé" et de la pression exercée.

Par contre je ne peux m'empêcher de penser que les questions posées ( relisez-les bien ) lors de cet interrogatoire sont clairement orientées et sont loin de refléter justement les textes publiés par Médiapart.

Je me demande bien pourquoi ????

Il me semble inutile d'indiquer dans votre article où "précisément" cette femme est allée se mettre en retrait. Elle a déjà fait beaucoup, laissons-la tranquille.
Morano et Fredo encore de service ce soir sur la 2

Faut'il s'étonner des"pressions hallucinantes" subies par Madame Claire Thiboult? Dans cette affaire j'ai le sentiment que certains individus sont prêts à tout et ne reculeront devant rien pour étouffer une affaire qui est devenue une véritable affaire d'état.Il y a des vérités qui dérangent et ce n'est pas nouveau dans le monde politique,toutes sensibilités confondues, mais là je crois qu'il n'y a plus de limites, la meute rassemblée derriere son meneur est aux abois et prête à se livrer aux actes les plus bas et les plus vils.

je souhaite à toute l'équipe de Médiapart d'avoir la détermination de ne rien lâcher face aux attaques qui se multiplient. Vous honorez votre profession et avez su réveiller certains de vos confrères ils ont besoin d'encouragements aussi pour continuer à faire leur métier dans une indépendance retrouvée.

merci à vous tous.

 

  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:08
  • Par

Les médias insistent sur les rétractations, bien sûr!... mais pas sur la confirmation des financements illégaux.

Tenez bon, on est derrière vous.

Soutien total à Médiapart.

Tout à fait mon avis ! je suis outrée de la façon dont la télé notamment rentre dans le rang vite fait bien fait, effrayée de sa propre audace pendant quelques jours, ça a dû gueuler au sommet !

Autre caniche, l'Express, qui pourtant en rajoutait une couche hier avec son article sur le Haras de Mme Woerth (barbier se cachant derrière ses confrères et faisant semblant d'investiguer à son tour) et qui est tout calme aujourd'hui en faisant paraître un titre d'article dénaturé..

Je ne parlerai pas du Figaro qui ne publie qu'un extrait du PV (celui qui l'arrange, et permet à Guéant de faire une déclaration à "pisser de rire") !

Mme Thibout doit être épuisée, elle a passé la nuit en interrogatoire et s'est en plus farcie de Maistre 5h cet après-midi (lui devait être frais comme une rose, alors que j'attends qu'il soit fait comme un rat !)Tenez bon surtout et rétablissez la vérité sur toutes les ondes qui veulent bien vous accueillir

courage !

D'accord avec vous, René. En milieu de semaine j'ai trouvé que télé et radios faisaient leur boulot. Hier encore pour la radio.

Aujourd'hui c'est terminé.

(et j'ai refermé les postes - sauf France Culture dont les journaux d'information en sont vraiment)

  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:15
  • Par
J'avais hâte de m'abonner à Mediapart pour vous remercier. Vous êtes l'honneur du journalisme. Continuez et bravo !
J'aimerais savoir quelle aurait été l'attitude d'une opposition de droite face à un gouvernement de gauche dont un ministre aurait été soupçonné ne serait-ce que du dixième de ce que l'on pourrait reprocher à Monsieur Woerth.
J'espère bien que lorsque l'opposition sera au pouvoir ,elle réformera le code pénal ,pour ne pas laisser tant de pouvoir à l'exécutif.
Ca s'appelle la réforme de la constitution et non le code pénal. Vive la VIème !!

-

Optimisme ou grande naïveté ?....
  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:23
  • Par

Et mademoiselle Bettencourt, songe-t-elle à déposer plainte contre les personnes qui venaient quémander des sous régulièrement à ses parents??

Quel triste monde...Pas content

mademoiselle est mariée depuis des années...

 

on a beau être la fille de quelqu'un, on peut ne pas rester fille

sauf que Kiejman toujours élégant l'a traitée de vieille fille l'autre jour au tribunal!
  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:27
  • Par

Tenez bon, les Médias sont unanimes ce soir dans leur approche :

La comptable à menti, en echaînant avec des interviews de personnages de droites mettant en cause un jounalisme d'extrême droite Trotskiste (Je ne savais pas que le Trotskisme était un courant d'extrême droite...). Bref vous allez en baver, c'est clair.

La gauche me semble pleine de bon sens ce soir en répondant via Noël Mamère que la comptable est harcelée depuis 4 jours par un juge aux ordres de l'Elysée. Le PS demandant une enquête via un juge d'instruction indépendant.

Bravo a vous, ne lachez rien.

Cordialement

Jérôme

Oui, cette phrase impérissable est signée Frédéric Lefebvre, connu pour sa grande Kultür politique !!!(et ce sont eux qui osent nous parler d'amalgame)..
La preuve que M. le Président Sarkozy est innocent est que le yatch de M. Bolloré est un vaisseau fantôme.

 

Souhaitons que Madame Claire Thiboult surmonte le stress occasionné et que les autres employés auront le courage de dire ce qu'ils ont vu.

Une simple question de conscience!

Cordialement.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:34
  • Par

Il était un livre écrit par Le Comité invisible auteur de L'insurrection qui vient chez La Fabrique Editions

Il en est un autre aujourd'hui écrit par Le Président trop visible, auteur de La dictature qui vient chez Avec ma Clique Editions

@ PILL poil ! "L'insurection qui vient".
  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:38
  • Par
Tenez bon chers journalites, mais assurez vos arrières, on a besoin de vous!
Ce soir, je pense au père d'Edwy Plenel (un vrai Résistant), il doit être fier. Merci à tous, vous nous faites espérer dans le devenir d'une humanité meilleure.

Quelque soit les variations des déclarations de la comptable, celles-ci sont à recouper avec un document essentiel : les carnets qui registrent les dépenses en liquide des Bettencourt.

Or, s'il faut saluer la mise en ligne de l'intégralité des déclarations de la comptable sur Mediapart, il faut aussi se demander pourquoi Libération ne procède pas de même avec ces fameux carnets que le quotidien semble avoir. Pourquoi Libération ne publie qu'une seule page de ce document qui permettrait de se faire une idée précise de l'ampleur des sommes versées ? Mediapart peut-il aussi se procurer ces carnets ?

Par ailleurs, il serait temps de mettre à l'épreuve la soi-disant nouvelle "bonne conduite" des (soi-disant) défunts paradis fiscaux. De toute évidence, des banques suisses détiennent les clés du scandale. Lèveront-elles le voile ?

Libération n'a aucun honneur, aucun principe, aucune éthique, aucune colonne vertébrale. ils suivent le vent et sont des lâches je l'ai vérifié souvent hélas.

Du grand Lefebvre ce soir au 20 h de France 2 :

"...des médias d'extrème-droite Trotskystes..."

???

J'espère que tu as lu son "J'accuse", il est énorme...
...

Lu, vu et entendu...

Zola enfonçé !!!

Pauvre Zola, il a dû faire un double saut périlleux suivi d'unte triple boucle piquée dans sa tombe !!!

Il ne méritait vraiment pas ça...

Lefebvre ou Lechèvre?

Pas mal "...des médias d'extrême-droite Trotskystes..."

Il aurait pu écrire " "...des médias d'extrême-droite Trop-quiches Lorraines..."

Il s'est certainement trompé de journal le pôvre.

J'étais MDR ! RireClin d'oeilRireClin d'oeil

Lefebvre c'est du haut-niveau !!!

Jamais dans l'outrance, ne disant jamais une connerie à la fois mais toutes en même temps, non franchement, on ne l'échangerait pour rien au monde !!!

Quoique des fois, si vous vouliez lui accorder l'asile politique (ou le mettre carrément à l'asile) au Canada mon cher Yvoniko (il me semble que vous habitez là-bas) on demandera à Eric Besson (une vraie tête de Sir Williams, vous savez le traitre du feuilleton Rocambole joué magnifiquement par Jean Topart), on demandera à Eric Besson d'accélérer la procédure d'extradition !!!

Lefebvre devrait bien vous amuser pendant vos longues soirées d'hiver et au printemps vous pourriez le perdre dans une de vos magnifiques forêt pleine de grizzlis sortant d'hibernation (donc un brin affamés)...

Je veux pas vous forcer, mais enfin...

Ben non alors, j'ai pas quitté la France pour éviter ces monstres alors gardez-les. D'autant plus que les petits salopards de la "drète" française sont venus "icitte" après la 2ième guerre et que le maître à penser de Sarkozy, c'est Desmarais, l'homme le plus riche du Canada, un facho libéral pure laine.

Please ne confondez pas Topard avec Besson (au fait où est-il?) même si vous pensez au personnage de Sir Williams (C'est vieux ça à la tévé fLansaise)...

Même les ours ne mangent pas de Lechèvre par chez nous. J'ai lu sa connerie et il faut être vraiment postmoderne pour confondre Zola avec Zozo-là. Lui au moins, il est con, formaté et de connivence dans sa république bananière (oui je sais je suis ch...). Ciao le français. Je peux tout de même revenir pour lui foutre une baffe démocratique mais je pars bientôt à Terre-Neuve manger du fuck (pardon du phoque) près de St-Pierre et Miquelon où je n'irai pas parce que ça cause français et pas english. Je déconne.

y'en a un autre qui fait fort c'est le motodidacte, il parle de journaux dignes des anées 30. je ne savais pas que moto revue existait en 1930!!!
MDR!!!Clin
MDR!!!Clin
Non???? Pas de limite à la connerie!
Voir le bouquin d ' Antoine Gaudino , " la mafia des tribunaux de commerce " , écrit en 1998 , à propos du financement des partis politiques en France . Mr Gaudino avait mis à jour le financement occulte du PS à travers le cabinet Urba - Gracco . Depuis , on a donné aux renards la direction des poulaillers . On a appelé ça la " moralisation " .

Nouvelle piste : L. Bettencourt- Carla Bruni

 

http://www.lepost.fr/article/2010/07/07/2144464_la-fondation-de-carla-bruni-financee-par-l-oreal-une-oeuvre-de-solidarite_1_0_1.html

Merveilleux, merci pour ce lien; il est sans doute la preuve qu'il sera difficile de prouver des actes répréhensibles, mais combien la collusion entre le pouvoir et les grandes fortunes est réel; les citoyens ont le pouvoir de changer ce mode gouvernance, voire de république.

Ouais, génial Mathieu P, merci pour le lien.

Et sur les 500 000€, elle se verse un salaire .... les p'tis fours, les frais de bouche, c'est toujours cela de gagné. C'est peut être pas avec ce qu'elle vend comme CD ...

500 000 euros, quel gaspillage !!!

STUPEFACTION INDIGNATION REVOLTE COLERE!...

Cette femme, malgré son courage, peut-elle résister à la pression démentielle d'un pouvoir exécutif sans foi ni loi ? Elle, vous et moi sommes les victimes d'un système élaboré depuis des lustres mais qui a trouvé son apogée aujourd'hui. Avec un chef d'Etat qui doit sa réussite à sa capacité de tromper son monde par le mensonge, de changer d'avis autant que de chemises, de jeter l'opprobre sur une opposition qui n'en peut mais! Incapable de donner le change dans ses divisions. Elle écarte les meilleurs de ses membres et ne veut pas ou ne sait pas taper sur la table. Ses critiques lui reviennent dans la g...comme le boomerang. Je suis déprimée devant tant de gamineries. Ces gens-là, ne sont pas sérieux. C'est dramatique pour notre pays et nos enfants. En Chine, ils seraient déjà tous dans les mines!...C'est de l'humour. Cordialement Marie

  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:53
  • Par

les autres media devraient faire preuve de plus de solidarité à votre endroit. Les politiques ont le droit de critiquer les medias. Mais la forme de cette critique par certains est trop violente, rocambolesque.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 20:56
  • Par

Le PS a été jugé. C'est au tour de la droite. Le grand requin blanc Chirac était encore bien pire que Sarkozy. Que de non lieu. Chirac maire de Paris et Ministre en même temps. Et rien... On était plus expéditif sous Chirac : confère le système Flosse où un homme a été tué car il investigait trop. Mais tout cela on l'a déjà oublié. Alors j'espère que cette fois la justice fera son travail envers la droite comme elle l'a fait avec le PS.

Y en a marre de ces gens qui se croient tout permis, nourris, blanchis, logés et en plus payés grassement sans compter les voitures, les avions et j'en passe.. Il leur faut en plus fricoter avec les riches du pays. Jamais assez pour ceux là. Il faut une fois pour toute qu'ils comprennent qu'aujourd'hui le peuple n'est plus dupe !! Il a été à l'école le peuple ! Il a internet le peuple!

  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:06
  • Par
Continuez, et tenez bon : le vent se lève seulement...

il est évident que cette femme courageuse subit la pression du procureur COURROYE ,si près du président ce qui explique les modifications apportées aujour'dhui dans ses propos

s'il vous plait continuez dans vos investigations ,nous sommes derrière vous

à quand la nomination d'un juge d'instruction?

 

 

tenez bon

vous faites un super travail qui demande un foutu courage

me sens mieux ds ma peau de citoyenne française

merçi

tenez bon

tenez bon

vous faites un super travail qui demande un foutu courage

me sens mieux ds ma peau de citoyenne française

merçi

tenez bon

attention :les 19 morts de la DCN à karachi n'ont pas à pâtir et à attendre la fin de ce scandale ....

ils doivent aussi être dans l'actualité présente ...

le fer est chaud : il ne doit pas refroidir ....

en avant MEDIAPART

nous sommes avec vous ...et ça commence à faire du monde !

il va finir par être obligé de sacrifier woerth là ! c'est quoi cette lessive qui lave encore plus blanc ?
la pression policière est évidente dans cette affaire. Il suffit de voir à la télévision la violence avec laquelle l'ex-comptable a été poussée dans une voiture de policiers comme une criminelle
  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:20
  • Par
Bravo MediaPart !! Courage et continuez de visez l'excellence et l'honnêteté. Enfin un journal Français qui soit capable de faire des articles de fonds et d'investigation comme le NewYork Times, El Pais et autres grands journaux ?La fin de la "pravda" à la française du Monde, Libération, Figaro etc ou tout est déjà écrit par avance ? Poursuivez Messieurs de MediaPart vous êtes le fer de lance de la démocratie et venez apporter le complément indispensable du Canard - le seul journal à ce jour.
il est temps de secouer le tapis de la salle à manger de notre république, son coté ondulé ne lui donne pas fière allure, mais gageons que certains s'en accommoderont, MOI NON, alors j'invite tous les médiapartistes á procéder une Flashmol, place de la Concorde... le jour qui nous conviendta le mieux pour tous...
personnellement, dans le milieu des affaires, les "enveloppes" ne me choquent pas du tout, tout transite par enveloppes, parce que c'est opaque, que parfois on y glisse un mot à l'intérieur qu'on détruit après, et parce qu'une enveloppe, au vu du personnel ou de qui que ce soit, c'est plus anodin qu'un porte-feuilles ou autre !
  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:38
  • Par
Evidemment que les réactions des personnes incriminées et d'autres médias vont être d'une violence extrême, d'autant plus que celà concerne sûrement et malheureusement beaucoup de puissants au delà du pouvoir en place ( voire dans d'autres partis),c'est un grand coup de pied dans la fourmilière; çà leur fait très très mal; alors derrière notre clavier, il est certes facile de vous apporter notre soutien alors que pour les médias indépendants dont vous êtes le danger est réel. Vous avez réussi l'exploit de réveiller nombre de consciences enfouies, çà commence à " déménager" les citoyens et les autres médias qui ne peuvent plus ignorer ( même s'ils vous tapent dessus); alors si vous pouvez continuer à bouger les lignes on a besoin de vous et vous avez tout notre soutien, merci.
Soutien ferme et déterminé aux journalistes mis en cause. Ne tremblez pas jeunes camarades. Continuez !

Quand mediapart oeuvre pour la transparence, il met à la disposition de tous ses lecteurs des enregistrements sonores relevant de la ''sphère privée''.

Suite à la remise en cause par la comptable des transcriptions d'entretien réalisés par Mediapart, les journalistes ne devraient-t-ils pas fournir leur preuves? sources?

Est-il possible qu'un entretien de cette importance ait pu être effectué sans un enregistement sonore témoin??? pourquoi Mediapart ne le publie-t-il pas??

Juste un petit mot pour Clair T, merci de votre courage. Il est rare en ces temps sombres. Quelque soient les raisons pour lesquelles vous avez parlé. Merci. Et tenez bon, et ne cachez rien de la vérité, dite là jusqu'au bout. Ils ne peuvent rien contre la vérité, quand elle apparaît on sait la reconnaitre.
  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:49
  • Par

bon article, de facture classique : In cauda Venenum !

L'analyse des retraits et atibutions sur le reste des carnets est en effet édifiante:

on a bien les 50 puis les 100 notés (ce qui prouve qu'elle est consicencieuse car les 100 d'après ce qu'elle dis ce n'est pas elle qui est allé les retirer...). Ce qui fait 150. Et de telle sommes en quantité ce début d'année alors qu'il n'y avait rien l'année d'avant...Cela corrobore très fortement ces dires !

Les dates expliquent bien aussi que P de M s'est énervé quand la comptable lui a précisée qu'elle ne pouvait retirer * que 50 * par semaine... Il n'avait pas le temps d'attendre trois semaines pour que cet argent puisse être efficace ! Du coup on doit bien savoir quand E W est venu manger, cela doit être dans les jours qui suivent, moins d'une semaine en tout cas.

Peut-on trouver qui est venu dîner che Mr etMme B ? Est-ce que le Maître d'hôtel ne tiendrait pas par hasard un carnet des invités ?

Ce qui est aussi fascinant c'est que ces 15 doivent être une * commande * de E W (soit N S), car sinon pourquoi insiser sur ce montant, alors que les dons de Mr était en général pus petits ? Et que P de M explique bien que "50 cela ne sufiras pas" ?

Pourquoi avoir besoin tout un coup avant la fin de la campagne de 150 000 € en liquide ???

D'autre petites corruptions par-ci par là ? des petits cadeaux ? La cascade des petites envellopes ??

  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:49
  • Par

Si cette affaire est étouffée et reste sans conséquences, je pense sérieusement à quitter ce pays. Chaque jour le président nous apporte la preuve de son mépris des principes fondateurs de la démocratie. Il les bafoue, il les piétine. Nous souffrons tous du rétrécissement de nos libertés, celle de nous exprimer et celle de lire une presse qui ne soit pas à la botte d'un parvenu à la vulgarité révoltante, sont au premier chef. Il n'a qu'une valeur c'est l'argent. Il est notre pire président. Ce mépris sans complexe allié aux difficultés économiques qui s'annoncent, je ne pense pas que je le supporterai. Qu'E. Plenel tienne bon, et qu'il fasse attention à lui en traversant la rue, un accident est si vite arrivé.

Quitter le pays? c'est lui qui va dégager ... en 2012 voir avant ...?

"Le Monde " suit le mouvement et rétablit la vérité médiapartine :

voir l'article sur .fr

"Affaire Woerth-Bettencourt : quand une rétractation cache une révélation

Ah ! Et ils font des excuses ? (d'avoir suivi les indications de la police...)

Merci aux membres de la rédaction de Médiapart !!

 

Bravo !!! Continuez ce travail de qualité !!!

Mais prudence....la garde rapprochée guette le moindre faux pas !!!

  • Nouveau
  • 08/07/2010 21:52
  • Par

 

Si un tel acharnement maladroit (les troskystes d'extrême droite ! ) se développe n'est-ce pas parce qu'il y a d'autres fers au feu : Karachi mais aussi Pérol et sans doute d'autres. Il y a un côté "tout va très bien ,Madame la marquise" dans ce Gouvernement qui pourrait faire rire si la France et les Français n'étaient pas en danger. Il faut lire l'interview de Eric Raoult dans le Monde, c'est un morceau d'anthologie. Interviewé sur le rôle des conjoints des élus, il n'hésite pas à dire sans vergogne " Quand vous voulez demander un logement, un emploi, un stage auprès d'un élu, vous vous adressez souvent à son conjoint. La classe politique demande la parité, peut-elle devenir sexiste pour ses élus (SIC!!) Je suis bête mais je m'adresse plutôt aux services sociaux ou économiques de la commune. Ces gens-là ne savent même plus reconnaître la copinerie des règles démocratiques.

Mais qu'ils s'enfoncent, qu'ils s'enfoncent, toujours ma théorie des sables mouvants où plus l'on se débat....

 

  • Nouveau
  • 08/07/2010 22:07
  • Par
Aprés le" j'accuse" du Zola d'opérette qui s'exprime par la voie du pote parole de l'UMP, Frédéric LEFVRE, il ne manque plus que l'autre duettiste, Dominique PAILLE, qui a été pris lui aussi les doigts dans la confiture en étant condamné pour détournement de fonds dans une association qu'il animait.Les électeurs des Deux Sévres le lui ont fait savoir Tenez bon, même si cela risque secouer
  • Nouveau
  • 08/07/2010 22:07
  • Par

Où est passée ma récation?

Censurez vous à Mediapart ? J'ai du mal à le croire.

Si c'est le cas, je désespère du genre humain!!!!!

Surtout qu'elle n'avait rien d'un pamphlet de la "droite la plus bête du monde".

Réagissez citoyens.

 

@ hmak : Il se peut qu'un commentaire disparaisse par uen erreur technique de notre part (clic sur le mauvais bouton). Cela m'est arrivé.

Pas de censure, sauf en cas de violation caractérisée dela charte (et encore... !)

"La sphère de la représentation politique se clôt. De gauche à droite, c’est le même néant qui prend des poses de cador ou des airs de vierge, les mêmes têtes de gondole qui échangent leurs discours d’après les dernières trouvailles du service communication. Ceux qui votent encore donnent l’impression de
n’avoir plus d’autre intention que de faire sauter les urnes à force de voter en pure protestation. On commence à deviner que c’est en fait contre le vote lui-même que l’on continue de voter. Rien de ce
qui se présente n’est, de loin, à la hauteur de la situation. Dans son silence même, la population semble infiniment plus adulte que tous les pantins qui se chamaillent pour la gouverner. N’importe quel chibani de Belleville est plus sage dans ses paroles qu’aucun de nos soi-disant dirigeants dans
toutes ses déclarations. Le couvercle de la marmite sociale se referme à triple cran tandis qu’à l’intérieur la pression ne cesse de monter. Parti d’Argentine, le spectre du Que se vayan todos ! commence à sérieusement hanter les têtes dirigeantes."

L'insurrection qui vient

  • Nouveau
  • 08/07/2010 22:18
  • Par

LA CITÉ EST FONDAMENTALEMENT PÉRISSABLE;

SA SURVIE DÉPEND DE NOUS.

Hannah Arendt

 

J'AI DÉCIDÉ DE PARLER POUR ÊTRE FIDÈLE À L'IDÉE QUE JE ME FAIS DU MÉTIER DE JUGE.

JE FRANCHIS LE PAS POUR DIRE QUE LE POUVOIR DE L'ARGENT A FINI PAR VAINCRE LA JUSTICE.

Isabelle Prévost-Desprez

( Un juge à abattre)

 

 

 

 

Bravo et un grand merci à vous tous, vous êtes l'étincelle....

Tout notre soutien. Les citoyens respectueux de leur pays et souffrants de le voir maltraité de la sorte ne vous laisseront pas tomber.

Nous sommes nombreux.

 

Bravo et un grand merci à vous tous, vous êtes l'étincelle....

Tout notre soutien. Les citoyens respectueux de leur pays et souffrants de le voir maltraité de la sorte ne vous laisseront pas tomber.

Nous sommes nombreux.

 

Franchement, je n'ai pas confiance en Claire T.

D'où sort-elle comme ça pour tout balancer ?

Elle ferait son petit cinéma en racontant tout et son contraire pour faire tourner les journalistes en bourique et les décrédibiliser que ça ne m'étonnerait pas.

  • Nouveau
  • 08/07/2010 22:26
  • Par
Le plus comique le lefebvre, porte parole du club à razemoquette, mediapart d'extrème droite et troskyste !!!!
Ah oui, ce Mr lefbvre est la personne qui dit le plus de conneries à la seconde parmis les dirigeant de l'UMP. Qu'il continue a dire n'importe quoi, cela ne me derange pas et surtout cela ne sert pas sa cause. Moi à sa place j'aurai honte mais il n'est pas moi ;-)
Tout en reconnaissant le travail d'investigation mené par Médiapart, il faut néanmoins reconnaître un certain manque de professionnalisme pour n'avoir pas enregistré l'entretien avec Madame Thibout. Il n'y avait pas besoin d'être très futé pour imaginer la mise en scène du moindre écart entre ce que Madame Thibout déclare aujourd'hui avoir dit et ce que vous avez écrit...
Tout en reconnaissant le travail d'investigation mené par Médiapart, il faut néanmoins reconnaître un certain manque de professionnalisme pour n'avoir pas enregistré l'entretien avec Madame Thibout. Il n'y avait pas besoin d'être très futé pour imaginer la mise en scène du moindre écart entre ce que Madame Thibout déclare aujourd'hui avoir dit et ce que vous avez écrit...

Oui avec les enregistreurs numériques , il suffit d'appuyer sur un bouton , je le fais toujours moi m^me bien que n'etant pas journaliste sur des sujets dont je ne veux pas perdre les détails. La tiers personne pouvait aussi bien le faire ...

 

Tant pis

Il faut faire une pétition pour que soit nommé un juge indépendant.

Mais où êtes vous donc, journalistes, juges, intellectuels, ne croyez vous plus en rien pour rester aussi silencieux ?

Comment des hommes libres peuvent ils accepter ce qui se passe dans notre pays une seule seconde ?

Il est manifeste que le témoin a été interrogé pour être confondu et non dans le but d'en savoir plus afin de faire la vérité sur une affaire qui est pourtant d'une extrême gravité.

Aucune enquête n'est ouverte à ce jour suite à la révélation des enregistrements pourtant corroborés par un témoin qui n'a absolument rien à gagner dans cette histoire. Et à ce jour aucune enquête n'est ouverte si ce n'est contre un témoin gênant et ceux qui ont fait ces révélations...

Tout ce à quoi nous avons droit c'est à un parquet juge et parti qui est allé intimidé le témoin pour qu'il se rétracte, comme les inquisiteurs du moyen âge faisait autrefois abjurer les hérétiques.

Xavier Bertrand Parle de méthodes de fascistes pour stigmatiser les accusations dont l'UMP est victime, mais ce sont eux qui emploient des méthodes de fascistes.

La république est clairement en danger et les institutions ne pourront plus être respectées si personne ne réagit. Ni la justice, ni les partis politiques.

Car même le groupe socialiste ne réagit pas à la mesure de ce que les citoyens ressentent devant tant d'injustice.

Jamais aucun gouvernement n'aura eu autant de culot et autant de mépris pour le peuple Français.

Messieurs les magistrats qui croyez davantage à la Justice qu'a votre carrière si vous ne pouvez agir au moins faites vous entendre.

Ce que nous sommes en train de vivre à largement dépassé le stade de l'inacceptable.

 

+1

@Cher EmmanuelG

Ce qui se passe est intolérable ... un procureur cité par des enregistrements qui met la "purge" à un témoin, ce n'est pas un pays libre ... Cela devient très grave ... Merci pour votre commentaire vous m'avez économisé 15 minutes.

D'accord à 100% avec vous! Aux armes citoyens, formons nos bataillons!

Tout à fait d'accord. Le procureur de Nanterre devrait lui aussi se mettre au vert et céder sa place à un autre magistrat, "intègre".

 

Merci à Médiapart de redonner de l'espoir, de s'élever contre la pravda.

 

Battez-vous, nous sommes derrière vous.

La bise.

 

Tout à fait d'accord. Le procureur de Nanterre devrait lui aussi se mettre au vert et céder sa place à un autre magistrat, "intègre".

 

Merci à Médiapart de redonner de l'espoir, de s'élever contre la pravda.

 

Battez-vous, nous sommes derrière vous.

La bise.

 

+ 2

 

Je suis inquiète pour Mme Claire T l'extrême médiatisation de cette affaire , nécessite des nerfs solides !

j'ai entendu un journaliste dire qu'elle se vengeait ,car licenciée ?? que ne va-t-on pas trouver pour la discréditer ????

sollicitée de toutes part ne risque-t-elle pas de craquer ???

  • Nouveau
  • 08/07/2010 22:49
  • Par

Il est parfaitement anormal que Mr Courroye (du parquet donc placé sous la sujetion de l'autorité du ministre de la justice membre du gouvernement) n'ait pas saisi un Juge d'instruction indépendant pour mener à bien cette enquête, lui même étant cité (donc sucseptible d'être entendu sur les fait relatés) dans les enregistrements du majordome, comme ayant arrangé le non-lieu de la fille de Liliane Bettencourt dans son recours pour faire en sorte que JM Banier cesse de bénéficier des largesses de sa mère à la demande du pouvoir.

De plus La défense de l'ancienne comptable de Mme Bettencourt Claire Thibout lors de ce qui est une enquête préliminaire ne bénéficie pas des mêmes droits par l'entremise de son avocat.

 

Toute cette histoire ne lève qu'une petite partie de ce qui se passe réellement en France. C'est bien pire. Quel gouvernement osera changer la loi sur le secret bancaire ?

Le dispositif sur le blanchiment de fonds n'est utilisée (voir une affaire récente avec un politicien finalement innocenté qui n'était pas de la majorité actuelle) que quand elle peu servir. C'est assez curieux de voir pour ce cas préci que tout à coup la Tracfin avait des moyens...

Un conseil, lisez la presse Suisse, vous constaterez que l'Affaire est traitée sous un autre angle : Celui du secret bancaire. Ou comment ceux qui dénoncent la Suisse comme le paradis fiscal de trop, profitaient assez largement de pouvoir y planquer de l'argent ?

http://www.24heures.ch/actu/economie/genevagate-menace-liliane-bettencourt-epoux-woerth-2010-07-01

 

<ERREUR>

Que peut-on retenir de tout cela? Les propos de Mme Claire T. recueillis par Mediapart sont en substance les mêmes, sauf le président qui bénéficie d'une certaine clémence -pour le moment. Mais qui pourrait résister devant tant de pressions, parce que certainement pression, il y en a et il y en aura!

L"opprobe jeté aujourd'hui sur Médiapart de la part des membres du gouvernement ne constitue qu'une sorte de diversion, comme un ultime sursaut afin que le curseur de l'opinion publique se déplace. Ne nous laissons pas aveugler par toutes ces "sorties" notamment celle de Lefebvre qui participe de cette diversion. Même s'il est repproché à Sarkozy de n'être un fin politique, il n'en demeure pas moins qu'il est ou qu'il fut un fin stratège. Compter Lefebvre parmi son gouvernement ne relève pas de la folie ou de la co...., mais de la stratégie.Une sorte de bouffon qui défend le roi, bec et ongle, mais dont le CV explique qu'il n'est pas tant bouffon que cela, puisque titualire d'un DEA de droit public, homme politique et lobbyiste. Et puis, porte parole de l'UMP (bon, cela tout le monde -s'il le vaut bien - peut y arriver).

Je m'associe donc à tous les lecteurs de Mediapart pour lui apporter mon soutien ainsi qu'à Mme Claire T.

Enfin, une dernière, n'oublions pas d'adopter le comportement de la fourmi (La Fontaine) parce que les temps qui viennent, risquent de nous plonger (toute proportion gardée) dans les émeutes de la faim qu'ont connue certains pays en 2008, Haïti, Egypte, et j'en passe. La raison en est toute toute simple. Outre la crise, les marchés ne nous gratifieront plus du AAA (notation financière), et n'omettrons pas eux de rajouter un h, donnant ainsi Ah, Ah, Ah, nous rappelant notre incivilité, notre insoumission à un pouvoir, un gouvernement tellement généreux, tellement charitable, tellement juste que celui du président actuel. Avec à la clé, une pressurisation telle que nous n'aurons même plus de brioche, mais du pain, et encore!j'en veux pour preuve le lien suivant : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/03/22/04016-20100322ARTFIG00760-un-gouvernement-affaibli-plutot-mauvais-pour-la-dette-.php

Encore une fois, merci à Mediapart et à ses lecteurs nous permettant de bénéficier d'une véritable source d'information. Merci à Mediapart parce que contrairement à ce que l'on peut croire, la démocratie n'est pas totalement phagocytée.

 

 

 

 

 

Môssieu Courroye (de transmission est fort à propos), voulez-vous avoir l'amabilité de FOUTRE LA PAIX A UN TEMOIN COURAGEUX qui mérite mieux que d'être malmené par un magistrat à la botte du pouvoir, ce genre de pratique est nauséeux et en dit long sur la pseudo-séparation Justice-état...

Aux magistrats intègres de ce pays de se lever pour faire barrage à la main-mise de ce pouvoir gangrené sur les hautes instances judiciaires, dernier rempart de leur impunité

Courroye arrive-t-il à se regarder dans une glace le matin ??

Lâche, sans honneur, sans courage. Honte à vous m. courroye...

un commentaire du figaro que je trouve génial:

 

Le soir tombe. La chaleur du jour est encore présente, mais un air frai vient caresser ses temps. L'homme seul regarde son étoile et la lumière qui lui parvient du fond de l'univers. Il est unique à voir son étincelle, elle pénètre ses pupilles et comme prisonnière d'un prisme, éclate en bleu en blanc en rouge. Le Président de la France sait. Il lit les étoiles et l'univers, il voit au-delà quatre formes légères, qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères. L'homme est intègre, soudé à la terre, héros de son temps et fierté des hommes et des femmes qui l'ont soutenu, lui l'innocent, l'énergie invaincue. Ce soir il pourra se reposer, lui le chef de la France.

Ce n'est pas à la justice que Claire T à eu à faire aujourd'hui mais à l'inquisition. Comment se fait il que l'interrogatoire ait eu lieu de nuit et sans son avocat ?

Quant aux réactions des nombreux portes paroles de l'UMP qui font le choix du mensonge et de l'intimidation. Leurs propos sont consignés et il faudra un jour qu'ils en répondent devant la justice ou devant leurs électeurs. Ce dont je doute qu'ils aient conscience vu les propos tenus...

C'est un peu comme le jour de la grève de l'équipe de France de foot, certains hommes politiques ne se rendent pas compte qu'ils sont en train d'hypothéquer leurs carrières, et se décrédibiliser définitivement pour sauver un Sarkozy en fin de piste.

Leur pari est sans doute que l'orage va passer, comme d'habitude. Il est parfois difficile de mesurer la graviter de la situation quand on est dans le champs de bataille.

En plus d'être un choix moral contraire à l'honneur, leur posture est politiquement et professionnellement insensée.

"Ils avaient le choix entre la guerre et le déshonneur, ils ont choisi le déshonneur et ils auront la guerre" cette phrase historique convient étrangement bien à la situation du gouvernement.

cette affaire va faire pschiiiit.il n'y a pas de preuves irréfutables et d'un autre coté la pression est trop forte. en effet, le financement illégal de parti politique invaliderait l'élection présidentielle. LOL et la justice étant ce qu'elle est...

l'interet national outrepasse le droit en France. l'interet national étant d'éviter de délitement de la république. à écouter raffarin, tout va très bien. c'est que les h politiques sont toujours en retard d'une guerre par rapport à l'éviolution de la société. donc pour mediapart,cette bataille est perdue d'avance. habillez vous en noir, la couleur du deuil.

j'eusse espéré que claire T eut plus d'estomac. son renoncement est la preuve que , depuis pétain, la France a perdu son estomac.

Je ne suis pas d'accord avec vous. Si des mesures ne sont pas prises, les institutions justement, sont mortes; et le délitement de la république consommé.

Le fond du récit est intéressant en rapport aux moeurs de la République tels qu'ils existent depuis longtemps et se sont accélérés...

Dans la forme, le discours mêle des faits, des observations à elle, des interprétations, des communications informelles avec d'autre membre du personnel "tout le monde savait" et donne l'impression d'un mélange. Ce qu'elle a semble t-il constaté et participé elle, ce sont des demandes de retraits, des rendez-vous, des demandes d'enveloppes. Pour faire le lien, tout ce qui manque ce sont les éléments de contexte pas si facile à transmettre en quelques lignes dans un article. Entretemps, l'absence de preuves objectives permet aux intéressés de dénier, et par contre la médiatisation met toute la pression sur le "témoin" qui est dans ce dispositif de communication facilement culpabilisable sur le manque de "faits" objectifs même si ce qu'elle avance est probablement vraissemblable.

Il semblerait nécessaire que Médiapart clarifie sa posture dans ce type d'entretien et facilite à clarifier dans le discours, ce qui relève du fait observé, du contexte, de l'interprétation... ce qui mettrait le "témoin" dans une posture plus confortable.

En même temps, c'est assez intéressant, et évoque une sorte de théatre collectif, alors que l'on pourrait supposer une confidientialité à remettre des primes à des politiques, demander à la domesticité à chaque fois une enveloppe évoque davantage une "mise en scène", tout comme le rite de remise dans un salon pour un confidentiel loupé. Demander un paquet d'enveloppes et s'assurer qu'un tiroir serait toujours approvisionné aurait été trop simple...?Peut-être y a t-il tout un contexte de comédie de moeurs propre à la "maison" difficile à traduire? Et qu'est-ce qu'elle traduit? Sinon que l'assignation des servants à la place de "voyeurs" de politiciens quelquepart humiliés... devant les "servants". La pièce a changé désormais... le témoin a t-elle réalisé..?

Les hommes de pouvoir ne seront crédibles que s’il existe de vrais contre-pouvoirs, or toute l’action du pouvoir actuel est des les éliminer. Heureusement il y a de la résistance.
Que ces hommes votent des lois pour imposer la traçabilité de leurs financements, que comme ils sont en général des professionnels de la politique leurs financements illégaux soient assimilés à des enrichissements personnels car au bout du compte il s’agit bien de cela.
Sur le problème du témoignage des gens sans pouvoir contre les gens de pouvoir, je ne peux m’empêcher de me souvenir des huées ayant accompagné le témoignage (où elle disait la vérité) de l’assistante parlementaire (des archives doivent exister qui confirment ou infirment ce que j’écris) de Monsieur Mellick lorsque celui-ci couvrait les mensonges de Monsieur Tapie. Eux ont survécu sans trop de problème, elle je n’en sais rien, mais sur le moment il lui a fallu bien du courage. Je reste à vie scandalisé par cet épisode.
Je m'en souviens également. Leçon de civisme à l'envers.
  • Nouveau
  • 08/07/2010 23:55
  • Par

Cette histoire est assez invraisemblable en fait. Surtout maintenant, car ça part dans tous les sens. Bien que tous ces scénario soient plausibles, il reste qu'un comptable ne perd pas pied en principe, mais sous la pression des systèmes, le cerveau peut.....perdre pied.

Il faudrait donc ne pas tomber dans une affaire cleastream bis, bien que cette affaire soit possible....comme d'autres.

On entend même dire que ce serait DDV qui serait l'origine de la sortie de cette affaire.

Ensuite, il est certains que la classe politique va détester Mediapart.

Il faut donc pas trop surfer sur ces éléments....et attendre, tout en pensant informer, c'est la vertu du journalisme....et pas réagir aux propos....des politiques.......qui sont décrédibilisés par une forme de système mafieux, mais faut pas perdre la tête......

continuez le combat, on est à un tournant ...

vive médiapart et la presse libre !

 

 

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 00:07
  • Par
Courage ! Vous tenez le bon bout !
  • Nouveau
  • 09/07/2010 00:24
  • Par

Clearstream? Clearstream?

C'est pas une histoire de faux listing téléguidés qui fut si propice à servir l'ascension d'un homme?

Une histoire de "cadeau" empoisonné?

Etrange.

A qui le "crime" a profité?

  • Nouveau
  • 09/07/2010 00:28
  • Par

Gérard Longuet a déclaré sur le Fig, avoir dîné UNE fois chez les Bettancourt, ce qui m'étonne, c'est que la comptable ait cité spontanément son nom parmi les 10 habitués (il n'a quand même pas un physique inoubliable).. il préfère donc allumer un contre-feu très très vite..

Cela confirme la véracité des dires de Claire Thibout en tous cas...

Merci Médiapart de cette INFORMATION dont on a besoin comme de l'air frais dans un environnement vicié.

Bravo à toute l'équipe car Médiapart, ce n'est pas que l'affaire Béttancourt mais toutes les autres (karachi, régie pub de France Télécom...) et la vigilance quotidienne aux dérives du sarkozisme qu'on va payer pendant des décennies (RGPP décriptée il y a deux ans !).

On compte sur vous

Il y aun truc qui me gêne: elle a une cinquantaine d'année et elle aurait connu les dîners avec Mesmer ?

Ca fait désordre. Ou alors elle l'a entendu dire par le personnel mais encore faudrait-il le dire. Ne pas le dire jette le doute sur les vues de Médiapart.

 

D'autre part il y a contradiction sur les enveloppes ou flou, elle apportait des envelopees vides ? Pleines ? Certains rendaient l'emballage mais pas Sarkosy ?

 

Ces trucs pas clairs me font me méfier , pour l'instant je ne vous crois pas encore complètement mais je suppose que comme lors du Rainbow Warrior, Plenel et sa "meute" ont des coups d'avance.

 

Un chien de la meute, qui se tient un peu à l'écard. Woooohooohoooohoooooo !

 

"D'autre part il y a contradiction sur les enveloppes ou flou, elle apportait des envelopees vides ? Pleines ? Certains rendaient l'emballage mais pas Sarkosy ? "

C'est très clair dans les articles, dès le premier. Certains jours, elle apportait les enveloppes pleines aux Bettencourt, qui recevaient des invités dont des politiques.

Les Bettencourt les lui rendaient ensuite, mais vides.

Où passait l'argent, ce qui se passait à l'abri des regards entre les Bettencourt et certains invités, elle n'a pu que le conjecturer. Elle n'a pas dit autre chose, et Mediapart non plus.

 

Le seul point où elle a (peut-être, d'après la police !) changé de version, c'est pour affirmer que Sarkozy lui-même avait été l'un de ces invités là (invité d'un dîner à enveloppes), du temps où il était maire de Neuilly.

. Mediapart dit qu'elle l'a dit à Mediapart ; la police dit qu'elle dit qu'elle en l'a pas dit à Mediapart !

Bref, elle semble ne plus oser accuser de front l'actuel président, ex ministre de l'intérieur, du budget etc.

Et ça en étonne certains !!

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 00:39
  • Par
C'est honteux de voir les droits de cette femme bafoués quelle belle image nous donnons de la justice française a l'étranger ,il y a eu une période ou les américains ce baladaient avec des petits drapeaux autres que leur pays sur leurs sacs a dos et bien aujourd'hui les français doivent avoir envie de faire la même chose!!!!!

 

- Secret de famille -

 

Bon, vu que c'est dans les tuyaux et ça ne va pas tarder à sortir, autant amorcer la pompe en cette heure tardive:

- Mais quel est le secret de Banier lui donnant un tel ascendant sur Liliane ?

- Pourquoi Françoise (fifille) a attendu la mort de son père André pour déposer plainte en "abus de faiblesse" envers sa mère, contre le même Banier?

Ah André, sacré Dédé, ote ta "cagoule" de l'au-delà, on t'a reconnu à St Germain des Prés! Mais chuuuut, on est dans une famille richissime et hyper-catho. On ne peut pas tout dire.

Ah l'honneur.... des grandes familles !

Urgent de lire ou relire Mauriac

(à suivre) et ça va pas être triste !

La photo de la double page "mars 2007" du carnet, publiée par Libération et brandie par maître Kiejman, montre qu'en fait les dépenses "courantes" (page gauche) qui totalisent effectivement environ 52000 euros sont ANTERIEURES au retrait de 50000 euros en espèces du 26/03/2007. (il y a eu un autre retrait, de 10000 euros le 16, reversé à "Monsieur" le 19).

Le solde à fin février n'est pas mentionné mais devait être de plus de 50000 euros, puisque 52000 euros ont été dépensés du 1er au 26, date à laquelle il a fallu réapprovisionner la caisse (le coffre), page droite.

Donc ces dépenses du mois de mars ne prouvent en aucune façon comment ces nouveaux 50000 euros retirés le 26 ont été dépensés après le 31 mars.

Il faudrait voir la double page suivante, listant les dépenses et recettes du mois d'avril, et que Maître Kiejman et le Figaro n'ont pas montrée.

Ces 50000 euros retirés le 26 mars ont très bien pu être remis à Eric Woerth début avril, sauf si les comptes du mois d'avril prouvent le contraire.

Voir la copie des comptes de mars :

http://q.liberation.fr/photo/id/168800/r/23/13/w/460/m/1278583558

Fort pertinente analyse.

On peut s'étonner du raccourci de Libération et de sa méconaissance des principes élémentaires de la comlpabilité.

Ou ne pas s'étonner...

TENEZ BON ,

MERCI A VOUS ,

Nous sommes à vos cotés .

 

( ils ecument de rage , faut il repondre à leurs propos abjects )

(Morano , suppute ,oui, que Mediapart aurait lancé cette affaire pour renflouer ses caisses : le figaro ;fr )

MERCI encore .

A quand le nouveau Dallas ? ça occuperait nos soirées d'hiver.

Un feuilleton avec une entreprise de produits cosmétiques bio, c'est mieux que du pétrole qui pue.

Clooney pourrait jouer le majordome qui apporte les expresso pendant les réunions et qui répète tout

Emma Thompson dans le rôle de la comptable, ça aurait de la gueule...

Chers journalistes de Médiapart :

PRENEZ TOUTES LES PRECAUTIONS, NOS GOUVERNANTS SONT AUX ABOIS, ET SERAIENT BIEN CAPABLES DE TOUT TENTER POUR VOUS FAIRE TAIRE !

IL NE LEUR RESTERA BIENTOT QUE LES METHODES BERLUSCONIENNES OU POUTINESQUES POUR SE SORTIR DE CE TRES MAUVAIS PAS!!

Ce conseil est encore plus valable pour la courageuse Claire T.

 

 

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 06:28
  • Par
Bravo Médiapart encore une fois, on se s'en lasse pas, et profond respect à Claire Thibout pour son courage, j'espère qu'elle est protégée.
Merci à Médiapart pour cet excellent travail, et bon courage,et vous pouvez compter sur de nombreux soutiens. Au fait, est il possible d'interviewer les autres personnes de la maison Betttancourt, puisque la comptable dit que "tout le monde savait dans la maison". Et puis je suis malheureux, effaré et effrayé que la procédure reste au Parquet de Nanterre, plutôt que confiée à un juge d'instruction.

J'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle quand je lis vos pages puis .....quand ensuite j'écoute d'une oreille les infos sur iTV ou FI ....entre vos précisions et vos infos et les leurs il y a gap et ce sont pourtant ces infos là que les français écoutent et croient ....puisque ça "passe à la télé" !

Continuez à faire le ménage et débarassez-nous de ce ramassis de voyous !

  • Nouveau
  • 09/07/2010 07:57
  • Par

tenez bon toute l'équipe

s'il faut vous aider nous le ferons

Concernant le retrait du 26 mars 2007, je ne comprends pas qu'on veuille l'affecter aux dépenses mentionnées dans la colonne de gauche. Ces dernières ont été réalisées bien avant le 26 mars, les plus importantes sommes l'ont été le 1er mars ?
Alors là, mes cocos ! Vous êtes bons ! Comme je le disais ailleurs, au moment de l'entrée en scène de C. T., s'il n'y a pas de quoi faire sauter la République avec le quart de tout ça, c'est que la république a un goût particulièrement prononcé pour les bananes. Cordialement, un nouvel abonné à votre journal et fier de l'être!
  • Nouveau
  • 09/07/2010 08:07
  • Par

Article instructifs dans l'Hebdo.ch

"Pour Eric Woerth, ça passe et ça cash"

" Ce vendredi 23 mars 2007, c’est en jet privé qu’Eric Woerth et Patrick Devedjian atterrissent à 19 heures sur l’aéroport de Cointrin. L’avion, selon nos informations, un Falcon 10, accueille à son bord les épouses des convoyeurs de fonds de l’UMP, Florence Woerth et Sophie Vanbremeersch...."

<http://www.hebdo.ch/pour_eric_woerth_ca_passe_et_ca_cash_47785_.html>

Je confirme au sujet de l'article signalé par g_d_p. Edifiant ! Faire: www.hebdo.ch pour accéder directement à la page contenant l'article. Cordialement.

Excellent article ! Cette partie parle toute seule:

Ce vendredi 23 mars 2007, c’est en jet privé qu’Eric Woerth et Patrick Devedjian atterrissent à 19 heures sur l’aéroport de Cointrin. L’avion, selon nos informations, un Falcon 10, accueille à son bord les épouses des convoyeurs de fonds de l’UMP, Florence Woerth et Sophie Vanbremeersch. Un avion mis à disposition par un compatriote fortuné au bénéfice d’un forfait fiscal en Suisse. Tout ce petit monde dort à Genève chez des amis respectifs. De retour à Paris, Eric Woerth rencontre Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Mme Bettencourt, qui lui aurait remis ce chèque de 150 000 euros qui agite désormais les esprits de la République.

A l’époque en effet, Eric Woerth récolte les fonds pour alimenter la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. A Paris ou à Genève. Sitôt descendu du Falcon avec Patrick Devedjian, le futur ministre file vers un hôtel cinq étoiles à quelques pas de là, le Crowne Plaza où patientent plus d’une cinquantaine d’adhérents et sympathisants de l’UMP. Avant de rejoindre, vers 21 heures, une petite trentaine d’invités triés sur le volet à la Caviar House, rue du Rhône. Le marathon suisse d’Eric Woerth et de Patrick Devedjian sera bref, mais profitable.

Selon nos estimations relues et confirmées par l’ancien président Pierre Condamin-Gerbier, les deux hommes repartent avec des promesses de dons qui frôlent un demi-million de francs suisses. En effet, la trentaine de personnes réunies à la Caviar House paient 3000 euros par personne – limite maximale autorisée par la loi française – en tant que membres du Premier Cercle des donateurs de l’UMP. Mais ce n’est pas tout.

 

Finie la presse sous contrôle gouvernemental ! Heureusement qu'il y a internet. Pas étonnant que les "proches"crachent leur venin contre Mediapart, même Kosziuscio-Morizet s'en mêle...

 

Précis même l'article. l'heure le jour la date, les noms à laquelle la "récolte" s'effectue. Vous verrez qu'un jour l'on aura l'enregistrement vidéo avec le son ... En Suisse, ou au luxembourg, est -il légal de transmettre un enregistrement vidéo ou audio, voir les deux. La preuve est -elle recevable? Et une preuve recevable en Suisse, transmise à un juge d'instruction français, cela marche donc non ?

La France n'a pas à revenir sur la légalité de la recevabilité d'une preuve obtenue dans un pays ou la législation est différente non ? Un médiaparien connait-il la légilation helvétique ou luxembourgeoise sur la question?

Wait and see ...

Sur le carnet de caisse le mois de mars tient sur une page, la page 7. On aurait aimé voir les pages de février et janvier, et plus encore les pages d'avril, car c'est bien à ce moment-là que N.S. avait besoin de 153 000 € de fonds propres pour sa campagne. Et aussi, est-ce que les 100 000 € retirés à Genève ont été rentrés en comptabilité.

Bien que la Famille Bétancour ait un train de vie sans commune mesure avec le commun des mortels, les retraits d'espèces superieurs à 5000€ font l'objet d'une consignation dans le suivi TRACFIN, et s'agissant de montants et d'une fréquence inhabituels, ils font l'objet obligatoirement d'une "signalisation" voire d'une "Déclaration de soupçon" .

En conséquence Bercy n'ignorait rien de ces retraits inquiétants, et si Woerth a sollicité l'embauche de son épouse, c'est peut-être pour s'assurer au sein même de la gestion de fortune qu'il n'y rien de compromettant pour le pouvoir dans cette gestion.

  • Nouveau
  • 09/07/2010 08:57
  • Par
Il faut faire une pétition pour que soit nommé un juge indépendant.

Mais où êtes vous donc, journalistes, juges, intellectuels, ne croyez vous plus en rien pour rester aussi silencieux ?

Comment des hommes libres peuvent ils accepter ce qui se passe dans notre pays une seule seconde ?

Il est manifeste que le témoin a été interrogé pour être confondu et non dans le but d'en savoir plus afin de faire la vérité sur une affaire qui est pourtant d'une extrême gravité.

Aucune enquête n'est ouverte à ce jour suite à la révélation des enregistrements pourtant corroborés par un témoin qui n'a absolument rien à gagner dans cette histoire. Et à ce jour aucune enquête n'est ouverte si ce n'est contre un témoin gênant et ceux qui ont fait ces révélations...

Tout ce à quoi nous avons droit c'est à un parquet juge et parti qui est allé intimidé le témoin pour qu'il se rétracte, comme les inquisiteurs du moyen âge faisait autrefois abjurer les hérétiques.

Xavier Bertrand Parle de méthodes de fascistes pour stigmatiser les accusations dont l'UMP est victime, mais ce sont eux qui emploient des méthodes de fascistes.

La république est clairement en danger et les institutions ne pourront plus être respectées si personne ne réagit. Ni la justice, ni les partis politiques.

Car même le groupe socialiste ne réagit pas à la mesure de ce que les citoyens ressentent devant tant d'injustice.

Jamais aucun gouvernement n'aura eu autant de culot et autant de mépris pour le peuple Français.

Messieurs les magistrats qui croyez davantage à la Justice qu'a votre carrière si vous ne pouvez agir au moins faites vous entendre.

Ce que nous sommes en train de vivre à largement dépassé le stade de l'inacceptable.

 

"Car même le groupe socialiste ne réagit pas à la mesure de ce que les citoyens ressentent devant tant d'injustice. "

Et pour cause ! Il fait partie du même système. La comptable a bien cité Koucher, Mme Mitterrand, elle aurait pu en citer bien d'autres.

Il ne faut pas se leurrer, depuis près d'un siècle, la France est prise dans l'étau UMP-PS, les uns détenant les pouvoirs nationaux tandis que les autres détiennent les pouvoirs locaux, ce qui est appelé "alternance" n'étant que le transfert d'un pouvoir à l'autre, comme le font les liquides dans des vases communicants, clos.

Quel espoir pour le pays que cette "alternance", mot typiquement franco-français dans sa signification, unique en Europe, comme le sont les 85% de cumul des mandats, UMP et PS confondus sous la Vème République. Unique en Europe ! Même l'Italie fait mieux, tant au niveau politique que judiciaire et médiatique.

CQFD. Donc pas de vote UMPS ...

Et l'on ne nous reproche pas de faire le lit du FN. La corrutpion fait le lit des extrêmes, pas ceux qui la dénoncent.

  • Nouveau
  • 09/07/2010 09:15
  • Par

Comment le pouvoir en place peut il penser que leurs déclarations sont prises au sérieux par les français ??? L'autre jour Lefevbre déclaré "Mr Sarkozy paie son dentifrice", Morano à l'occasion de la campagne présidentielle "il pleuvait ce jour là" et Sarkozy "qui peut croire à des fables pareilles"...........

Ce qui me révulse c'est de me rendre compte que toute cette histoire peut être réelle. Vous vous rendez compte !!! Les plus riches familles de France peuvent acheter le Président de la République Française !!! Ils peuvent avoir fait la super affaire de donner quelques dizaine de milliers d'euros en échange d'une diminution d'impôt bien supérieure et même pire d'un remboursement d'impôt grace à un bouclier fiscal mis en place et maintenu, malgré la crise économique, par le chef de l'Etat !!!

C'est complètement dingue !!!

Au niveau de la justice c'est la même chose car mettre aux commandes de l'enquête une personne qui est impliqué dans l'affaire est injustifiable. Pauvre Mme Claire T !!!

Sachez Mme Clare T que si vous tenez le coup et que grace à votre conscience le Sarkozysme est renversé vous serez dans les livres d'Histoire et inévitablement dans ceux d'Instruction Civique, vous aurez sauvé la République.

Vous pouvez redonner un avenir à notre pays où tout n'est plus que "court terme", "urgence", "no future".

Vous êtes devenue notre Marianne !!!

Moi ce n'est pas de l'argent que je sollicite de votre part en échange d'une éternelle gratitude mais la vérité. Vous disiez que vous vouliez libérer votre conscience . En tant que femme vous avez dû connaître les douleurs de l'enfantement et bien là c'est pareil car cette pression que vous subisez aujourd'hui si vous la dépassez sera un souvenir générateur, la base de tant d'espoirs. Trés sincèrement.

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 09:19
  • Par

Mediapart célébré par le NY Times. Bravo Messieurs, et longue vie à Mediapart !

http://www.nytimes.com/2010/07/09/business/global/09mediapart.html?src=busln&scp=6&sq=Eric%20Pfanner&st=cse

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 09:42
  • Par

Bonjour Ô combien de coquins,ô combien de carpettes! Ce matin en allumant mon computer, ma page d'accueil m'a salué en affichant la mine de notre Zébulon national se frottant les mains. L'Elysée Soulagé" De qui se moque-t-on ici? Il est admissible et même naturel que le pouvoir en place bénécifie du concours et du soutien de gazettes et de magazines refletant ses idées et de ses opinions. Mais lorsque les médias reproduisent des propos déformés et tronqués d'une audition pour plaire et satisfaire ceux du Palais. De qui se moque-t-on ici? Je me souviens, en 1995 qu'un Sarkozy, dans les studios de LCI, appelant ce bon monsieur Chirac à se retire de la campagne pour permettre à son mentor d"être élu dès élu dès le premier tour. Je me souviens aussi d'une interview dans le magazine Capital sur M6 au cours de laquelle, le présentateur de l'émission s'interroge en lui demandant comment il peut^être propriétaire d'un appartement sur l'île de la Jatte sans même payer l'ISF et notre honnête homme, alors ministre du budget, de lui avouer à demi-mot comme un enfant pris en faute qu'il a tout bonnement floué le fisc. De qui se moque-t-on? lorsque des boufffons et autres politichiens se bousculent devant les caméras et les micros pour répandre leurs bétises et leurs inepties sans même un contradicteur en face d'eux. De qui se moque-t-on?

 

Bonne chance et merci, je vvous soutiens.

 

Zerty

Débarrassez-nous de cette racaille !

Démission, démission !

Me Gillot a été excellent ce matin dans un entretien avec Bourdin : que valent les paroles de profiteurs qui ont menti, d'un ministre qui a menti, par rapport à la parole d'une comptable fiable qui n'a jamais menti ?

Et l'article de Marianne montre que les retraits effectués en 2007 sont beaucoup plus importants qu'en 2006, comme par hasard .

Le mitterrandien Kiejman est d'un mauvaise foi ... mitterrandienne !

Il faut remettre la légion d'honneur à la fille de Liliane Bettencourt, sans son action rien du bling bling gate ne serait arrivé !

blingate

Aujourd'hui, on parle beaucoup des enveloppes d'argent liquide, pour lesquelles il n'y a aura sans jamais de condamnation, car aucune preuve.

 

Ce qui m'embête, c'est que cette histoire, prend le dessus sur les enquêtes en cours sur les "possibles" manquement de monsieur Woerth vis à vis de son devoir de ministre des finances, lorsque que le procureur de nanterre l'a informé d'une possible fraude fiscale de madame Bettencourt.

Les informations ponctuelles tombent tous les jours, dans un direct permanent, cela me fait penser à l'épisode du bus des joueurs de football français pendant le mondial... Il est impossible d'y voir clair dans ces conditions.

 

 

Éric, fais comme Richard...Virenque!

Éric, en cette période estivale de Tour de France, je te suggère d'aller chercher ton inspiration dans la pensée profonde de Richard. Virenque, bien entendu! Et entre deux larmes de circonstance et règlementaires, déclare solennellement au peuple français que tu as perçu des fonds à "l'insu de ton plein gré". Tu verras que tout le monde te croira. Et la fête-dîners, après-midi aux courses et autres mondanités-reprendra de plus belle. Sans modifier quoi que ce soit à toutes vos combines. Tout comme le Tour de France.

Une idée :

Pourrions-nous avoir, sur Mediapart ou ailleurs, un espace d'échange d'infos spécial "mobilisation estivale" avec toutes les dates d'événements programmés (ou à programmer) cet été, à la connaissances des lecteurs pour maintenir la pression ? en effet, le pouvoir ne peut plus compter que sur l'assoupissement estival pour se sortir de ces scandales, alors ne lâchons pas là-dessus !

- 14 juillet : grand pique-nique citoyen à Paris (et sans doute ailleurs ?)

- 19/20/21 août : journées d'été d'Europe Ecologie ouvert à tous

à Nantes, sur le campus du Tertre

etc ... de préférences des dates de mobilisation citoyenne (hors partis) pour éviter les récup.

Encore Bravo et merci à Mediapart.

Votre travail de journalistes est intègre et éthique, les séides de l'UMP qui aboient de plus en plus forts ne couvrent pas les révélations.

 

L'inquiétude est dans le délai de mise en place d'une enquête par un juge d'instruction indépendant qui permettrait de faire avancer le dossier. Par ailleurs il faut reconnaitre que cette personne (la comptable) risque de crauqer face à une telle pression.

 

Pourquoi ne pas mettre en ligne une lettre de soutient à Médiapart face à la déclaration de guerre de l'UMP.

 

Si cette lettre est publiée, je serai, moi qui vote habituellement UMP, le premier à la signer.

 

  • Nouveau
  • 09/07/2010 10:13
  • Par
J'espère (et je suis persuadé) que vous saviez ce que vous faisiez quand vous vous êtes attaqués à ces vampires. Sarkozy est un maître du coup tordu. Il y avait gros à parier qu'il n'allait pas rester longtemps les bras ballants. Et il a à sa disposition les moyens de l'Etat. Aujourd'hui, ils vont nous sortir et nous brandir le rapport bison de la direction du fisc, qui d'après le chien Lefebvre - il y a une semaine déjà - "fera taire tout le monde, etc". Nous ne pouvons pas laisser ces gens s'en tirer ainsi. C'est au-dessus de nos forces. Ne mollissez pas, amis de Mediapart, face au concert d'infamie des pourrisseurs UMP. Nous sommes à vos côtés et nous y resterons, y compris financièrement si nécessaire.

Bonjour et felicitations pour ces investigations extrêmement sérieuses et qui mettent un peu plus à jour les méthodes mafieuses de ceux qui nous gouvernent.

Essayez donc de déposer une somme importante en liquide à votre banque, vous aurez aussitot TRACFIN sur le dos.

De plus, les dispositions combinées du code général des impôts article 1649 quater B et L112-8 du code monétaire et financier interdisent les règlements en espèce de plus de 3000 €. Jusqu'à un ordonnance n° 2009-104 du 30 janvier 2009 article 8 qui l'a abrogé semble t'il sans le remplacer, l'article L161-1 du code monétaire et financier punissait de 15000 € d'amende les infractions à cette interdiction !!!

 

Voir legifrance :

- CODE GENERAL DES IMPOTS :Article 1649 quater B : « Le règlement d'un bien ou d'un service d'un montant supérieur à 3 000 euros par un particulier non commerçant et le versement d'une prime ou d'une cotisation d'assurance d'un même montant sont opérés conformément aux dispositions de l'article L. 112-8 du code monétaire et financier ».

- Article L112-8 du CODE MONETAIRE ET FINANCIER : « Les livraisons de céréales par les producteurs aux coopératives sont réglées par chèque ou virement sur un établissement de crédit ou sur un établissement de paiement. Les coopératives autorisent ces établissements à communiquer à l'inspection générale des finances et aux agents de l'établissement national des produits de l'agriculture et de la mer (FranceAgriMer) les pièces justificatives de leurs comptes ».


- Article L161-1- du CODE MONETAIRE ET FINANCIER Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2002 en vigueur le 1er janvier 2002 Abrogé par Ordonnance n°2009-104 du 30 janvier 2009 - art. 8 : « Est punie d'une amende de 15 000 euros le fait de méconnaître les obligations prescrites à l'article L. 112-8 ».

 

On peut aussi se référer au site internet de tracfin dépendant de BERCY et donc de WOERTH lors qu'il était ministre du budget...


ÉCONOMIE

LES ADMINISTRATIONS

 

TRACFIN

Le service français anti-blanchiment
À l'instar de la plupart des pays industrialisés, la France s'est dotée, depuis plusieurs années, d'une législation anti-blanchiment et a mis en place des structures opérationnelles chargées de combattre le recyclage de l'argent sale. C'est ainsi que la cellule TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins) a été créée en 1990. Ce service administratif, relevant du ministère de l'Économie, des finances et de l'industrie, constitue à la fois une centrale de renseignements financiers et une unité spécialisée de lutte contre le blanchiment.

bilan.gif

voir encadré) constitue aujourd'hui un réel fléau, contre lequel la communauté internationale se mobilise activement. Le dispositif français est donc une déclinaison, au niveau national, de l'arsenal juridique déployé à l'échelle planétaire.
filet_t.gif
La législation française anti-blanchiment

Elle repose sur les textes suivants.
puce.gif La loi n° 90-614 du 12 juillet 1990, relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment des capitaux provenant du trafic des stupéfiants, impose de nouvelles obligations aux établissements de crédit et professions financières, dont celle d'informer TRACFIN chaque fois qu'une transaction leur paraît suspecte : le principe de la "déclaration de soupçon", qui rompt le secret bancaire, est institué.
puce.gif La loi n° 93-122 du 29 janvier 1993, relative à la prévention de la corruption et à la transparence de la vie économique et des procédures publiques, élargit le champ d'application de la loi précitée au produit de l'activité d'organisations criminelles.
puce.gifLa loi n° 96-392 du 13 mai 1996, relative à la lutte contre le blanchiment et le trafic des stupéfiants, et à la coopération internationale en matière de saisie et de confiscation des produits du crime, crée un délit général de blanchiment du produit de tous crimes et délits (article 324-1 du code pénal). Ce texte renforce également le contrôle exercé sur les changeurs manuels et soumet les courtiers d'assurance et de réassurance aux mêmes obligations anti-blanchiment que les entreprises d'assurances dans le cadre de la loi du 12 juillet 1990. Il conforte, par ailleurs, le rôle de TRACFIN au centre d'un système international puissant de lutte contre le blanchiment, en lui permettant d'exercer son droit de communication au profit d'organismes étrangers exerçant des compétences analogues et soumis à des obligations identiques de secret professionnel.
puce.gif Enfin, la loi n° 98-546 du 2 juillet 1998, portant diverses dispositions d'ordre économique et financier, assujettit les professionnels de l'immobilier (notaires et agents immobiliers essentiellement) à l'obligation de vigilance et de déclaration de soupçon à TRACFIN.


filet_t.gif
TRACFIN, un service pluridisciplinaire

TRACFIN est un service pluridisciplinaire doté de pouvoirs étendus. Créé en tant que cellule de coordination chargée du traitement, du renseignement et de l'action contre les circuits financiers clandestins par un décret du 9 mai 1990, TRACFIN constitue une structure majeure de surveillance des flux financiers. Mais c'est la loi du 12 juillet 1990 qui a clairement défini ses attributions en matière de lutte contre le blanchiment. Son activité opérationnelle a véritablement démarré le 13 février 1991, avec la parution du décret d'application de la loi précitée.

Les ressources humaines

L'effectif de TRACFIN s'élève à trente personnes. Son secrétaire général, le directeur général des Douanes et des droits indirects, est assisté d'un secrétaire général adjoint, issu de la même administration.
Un magistrat du Parquet, détaché en qualité de conseiller juridique, gère les relations entre TRACFIN et les autorités judiciaires, et un directeur départemental des services déconcentrés du Trésor assure, en tant que chargé de mission, les liaisons avec les autorités financières publiques.
La division opérationnelle est confiée à un cadre supérieur des Douanes, tous les enquêteurs émanent également de cette direction. La totalité des personnels de TRACFIN reçoit une habilitation spécifique délivrée par les ministres chargés de l'Économie et du Budget. La sélection de ces experts est déterminée par leur connaissance de la matière financière et des langues étrangères, et leur expérience professionnelle.

La cellule de coordination des renseignements financiers

Sous cette configuration, le service s'apparente à une centrale de renseignement, une sorte de "tour de contrôle" de la circulation des capitaux. Son champ de compétence englobe l'ensemble des circuits financiers clandestins, que ceux-ci soient afférents aux trafics de stupéfiants, au terrorisme, à la prostitution, etc., ainsi qu'au blanchiment.
La cellule collecte, traite et diffuse les renseignements de toute nature et de toute origine. À cet effet, elle anime et coordonne les moyens d'investigation des services du ministère de l'Économie, des finances et de l'industrie. Enfin, elle collabore avec les ministères et les organismes nationaux ou internationaux également impliqués dans la lutte contre la délinquance financière.

Le service anti-blanchiment

Il s'agit là de la "face la plus visible" de TRACFIN. Les enquêteurs du service recueillent les déclarations de soupçon transmises par les organismes financiers et les intermédiaires immobiliers, et procèdent à l'analyse des mouvements financiers signalés. Dès que celle-ci met en évidence des faits susceptibles de relever d'un trafic de stupéfiants ou de l'activité d'organisations criminelles, ils en réfèrent au procureur de la République territorialement compétent, qui décide des suites à donner.
Depuis mars 1996, pour plus d'efficacité, de petites équipes spécialisées ont été constituées au sein de TRACFIN et travaillent sur des objectifs déterminés.
Cette même année, une action de sensibilisation a été menée à l'égard des bureaux de change. Elle a rapidement porté ses fruits en termes de remontée de l'information (à partir des déclarations de soupçon) et d'exploitation adaptée de celle-ci. Dans le processus de blanchiment, le changeur manuel est situé au plus près de l'infraction primaire. Les affaires de change sont donc traitées par des agents en liaison constante avec cette profession exposée et travaillant avec les services de police à un stade très précoce de la procédure d'analyse.
De même, en 1997, un effort spécifique a porté sur le secteur des assurances. Traditionnellement très attaché au secret, ce secteur appliquait peu la loi de 1990 et n'avait présenté depuis l'origine qu'une centaine de déclarations de soupçon, alors même que les produits d'assurance paraissaient constituer de bons vecteurs de blanchiment. Dans la seule année 1997, le nombre des déclarations de soupçon émanant des compagnies d'assurances est passé de 105 à 238. Près de dix affaires ont été transmises au Parquet, contre une seule de 1991 à 1996.
En 1998, une action de même type a été conduite vers les entreprises d'investissement, dont la participation était quasiment inexistante.


filet_t.gif
Un partenariat avec les intermédiaires financiers

Afin de concilier libre circulation des capitaux propres et rejet de l'argent sale, le législateur a imposé aux institutions financières, considérées à la fois comme les plus exposées au blanchiment et les mieux placées pour en appréhender les mécanismes, une vigilance particulière à l'égard des mouvements de capitaux.
À partir de 1990, les fondements d'un partenariat original entre une unité administrative et les organismes financiers ont donc été jetés. Au fil du temps, un climat de confiance réciproque s'est instauré entre les deux partenaires. TRACFIN et les intermédiaires financiers, au travers de leur réseau de correspondants anti-blanchiment, ont développé des relations privilégiées et personnalisées, qui ont abouti à un large recueil d'informations et de signalements d'opérations suspectes.

La déclaration de soupçon, fondement du système français

Le système de la déclaration de soupçon, retenu par le législateur français, s'oppose à celui de la communication automatique, en vigueur notamment aux États-Unis et en Australie. Avec ce second mécanisme, toutes les opérations répondant à des critères prédéfinis (types de transactions, seuils, origine géographique des fonds, etc.) sont automatiquement transmises au service anti-blanchiment. A contrario, la procédure de la déclaration de soupçon confère à l'intermédiaire financier la responsabilité d'analyser les transactions qu'il gère et de décider si elles risquent de couvrir des agissements suspects. Lorsqu'ils ont, de bonne foi, déclaré leurs soupçons à TRACFIN, les organismes financiers bénéficient d'une exonération de responsabilité pénale, civile et professionnelle.
Ce dispositif suppose un engagement de l'organisme émetteur de la déclaration qui, aux termes du décret d'application de la loi du 12 juillet 1990 précitée, est tenu de se doter d'un mécanisme interne de remontée et de décantation de l'information, et de désigner un correspondant de TRACFIN, habilité à nouer une relation personnelle avec les agents du service.
La masse de renseignements est donc sélectionnée par les institutions financières elles-mêmes, ce qui accroît leur qualité, et le traitement des informations s'effectue au sein de TRACFIN. Ce partage des responsabilités et des tâches entre les organismes financiers et l'Administration constitue le moteur de la collaboration dans la lutte contre le blanchiment. L'efficacité du système repose avant tout sur une réelle prise de conscience, par les acteurs économiques, de l'intérêt de se protéger des blanchisseurs, en s'astreignant à une vigilance sans faille.
Le mécanisme de la déclaration de soupçon entraîne la levée du secret bancaire au profit de TRACFIN. Mais, en contrepartie, la loi interdit d'utiliser les éléments d'information ainsi transmis à d'autres fins que la lutte contre le blanchiment. Un usage fiscal est donc proscrit.

La déclaration de soupçon confortée par un droit de communication et d'opposition

Pour l'exploitation des déclarations de soupçon qui lui sont envoyées spontanément, TRACFIN dispose d'un droit de communication très général lui permettant d'interroger tout établissement financier en relation avec la transaction ou la personne signalée. Il s'agit de permettre, dans les meilleurs délais, une appréhension globale de l'opération, afin de décider si une enquête judiciaire s'impose, si une surveillance complémentaire des personnes ou des comptes est utile ou s'il n'y a pas lieu d'intervenir, l'opération étant légitime.
Ce droit de communication s'exerce également sur les comptes rendus écrits que les organismes financiers doivent établir et conserver pour les transactions importantes présentant un caractère de complexité inhabituelle, mais non suspectes pour autant.
Depuis la loi du 13 mai 1996, ce droit peut même être exercé, en l'absence de toute déclaration de soupçon, pour le compte de services étrangers partageant les mêmes objectifs que TRACFIN et les mêmes restrictions d'utilisation de l'information et de confidentialité. L'existence d'un véritable réseau de correspondants étrangers s'avère déterminante, car un grand nombre de transactions douteuses sont internationales. Le législateur en a largement tenu compte, en autorisant une assistance internationale sans formalisme.
La loi confère enfin à TRACFIN un droit d'opposition permettant, dans l'éventualité où son expertise révélerait des éléments positifs, le blocage d'une opération non encore exécutée, pendant une période de douze heures.
Cette prérogative a, pour la première fois, été mise en oeuvre à deux reprises fin 1998. En pratique, la plupart des déclarations sont transmises a posteriori, et portent sur des opérations effectuées ou sur la photographie globale du fonctionnement des comptes.

filet_t.gif
Une activité en développement constant

Progression continue des déclarations de soupçon


De février 1991, date de son démarrage opérationnel, au 31 décembre 1998, TRACFIN a enregistré 6 109 déclarations de soupçon émises par les organismes financiers.
En l'espace de près de huit années, le nombre de signalements communiqués a fortement progressé : 179 déclarations en 1991, contre 1 244 en 1998, soit un rapport de 1 à 7 (voir tableau 1). C'est principalement à partir de 1995 que l'activité du service s'est développée de manière significative, traduisant ainsi l'efficacité du travail de détection opéré par les intermédiaires financiers.
Apprécié sur un plan mensuel, le rythme actuel des déclarations transmises atteint une moyenne supérieure à 100. Plus de 98 % sont opérées par écrit, les communications verbales demeurant exceptionnelles (1,14 %).
Analysées par secteur d'activité, les données statis-tiques reflètent la collaboration soutenue des banques et des établissements de crédit avec un taux déclaratif de 67 %.
La participation des autres institutions financières demeure contrastée, mais s'accroît de manière régulière suite aux actions de sensibilisation menées par TRACFIN ces deux dernières années.
En ce qui concerne le secteur des assurances, le nombre de déclarations reçues au cours de la période de référence a doublé, passant de 2,5 % à près de 5 % du volume total des dénonciations adressées ; les chiffres de 1997 et de 1998 sont nettement supérieurs, avec un taux dépassant 10 %. S'agissant des changeurs manuels, l'évolution s'avère comparable, puisque les signalements en provenance de ces professionnels, inférieurs à 5 % en 1995, ont atteint le taux de 9 % en 1998. La dynamisation des entreprises d'investissement (ex-sociétés de Bourse), récemment engagée, permet d'espérer des résultats en nette amélioration.
Quant à la nouvelle participation des intermédiaires immobiliers, les premiers résultats obtenus laissent augurer une collaboration fructueuse avec TRACFIN, sous-tendue par des actions de sensibilisation à l'intention, d'abord, des membres du corps notarial, puis des représentants des fédérations d'agents immobiliers.

Tableau 1

Déclarations de soupçon par année et par mois

Mois

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

Total

Janvier

0

21

49

34

86

40

75

91

396

Février

2

43

55

55

85

78

95

113

526

Mars

8

34

47

47

81

66

84

111

478

Avril

10

38

46

51

87

97

127

76

532

Mai

5

36

30

45

42

42

67

74

341

Juin

19

35

53

66

103

78

111

91

556

Juillet

26

28

73

69

46

100

134

95

571

Août

11

23

47

41

68

60

76

122

448

Septembre

12

24

62

70

74

69

83

95

489

Octobre

45

37

68

55

71

119

118

127

640

Novembre

22

28

53

72

65

67

105

108

520

Décembre

19

41

65

78

56

85

127

141

612

Total

179

388

648

683

864

901

1 202

1 244

6 109

Moyenne mensuelle

16

32

54

56

72

75

100

103

58

Source : TRACFIN.


Graphique 1

Évolution du nombre de déclarations de soupçon reçues par TRACFIN

t3.gif (5643 octets)

Source : TRACFIN.


Montée en puissance des dossiers transmis en justice


À partir de l'ensemble des déclarations réceptionnées, TRACFIN a porté, au 31 décembre 1998, 318 affaires en justice.
Pour la seule année 1998, 105 dossiers ont été adressés aux procureurs de la République territorialement compétents. Il s'agit là d'un nombre record, marquant, pour la première fois depuis l'entrée en activité du service, le franchissement du seuil symbolique des 100 transmissions. La progression est en effet particulièrement importante : de 7 affaires communiquées aux autorités judiciaires en 1991, le rythme s'élève à 47 en 1996, à 76 en 1997 et donc à 105 en 1998, soit un rapport de 1 à 15.
Les affaires de 1998 représentent un montant cumulé de près de 2,7 MdF, 25 dépassant chacune 20 MF et 18 étant comprises entre 3 MF et 10 MF.
L'importance des capitaux en jeu doit bien entendu s'apprécier au regard des prolongements internationaux des dossiers. À cet égard, il convient de souligner que de nombreuses informations recueillies par le mécanisme des déclarations de soupçon et grâce aux prérogatives de TRACFIN ont pu être directement communiquées aux structures analogues d'autres États, leur permettant ainsi de saisir leurs autorités judiciaires nationales, voire d'effectuer la confiscation de certains avoirs.
Graphique 2

Graphique 2 Déclarations de soupçon par type d'organisme Source : TRACFIN.


Graphique 3 Transmissions par année, tendance 1991-1998

Source : TRACFIN.


Suivi judiciaire des transmissions et condamnations


L'autorité judiciaire est destinataire de droit des informations recueillies par TRACFIN. Son rôle est essentiel, car elle doit assurer la coordination entre l'unité administrative anti-blanchiment et les services chargés des enquêtes policières ou douanières.
Sur un plan général, les contacts de TRACFIN avec la justice sont de plus en plus nombreux. Il est fréquent que les juges prennent l'attache du service pour solliciter ses avis ou conseils sur des affaires financières, et ce, même après leur saisine.
Ainsi la transmission au Parquet ne marque-t-elle plus la fin de la compétence de TRACFIN. En dehors du traitement des dossiers transmis, il est désormais habituel que les affaires les plus sensibles fassent l'objet de contacts préalables à leur transmission en justice. Ces contacts permettent un éclairage des procureurs sur l'environnement de certaines opérations, ce qui facilitera leur compréhension du dossier.
S'agissant des condamnations prononcées pour faits de blanchiment, il appartient au ministère de la Justice d'en communiquer le nombre et la nature exacts. Néanmoins, à partir des informations parvenues à TRACFIN, il est possible d'avancer le nombre, approximatif, de 35 condamnations. À titre d'illustration, un dossier récemment transmis par TRACFIN concernant une affaire de blanchiment du produit d'un trafic de stupéfiants a donné lieu à la confiscation par l'autorité judiciaire de plusieurs biens immobiliers (cinq appartements) ainsi que de divers comptes bancaires.


filet_t.gif
Fondement du dispositif national : la collaboration interministérielle


Si TRACFIN constitue l'interlocuteur privilégié des organismes financiers, par le biais du mécanisme des déclarations de soupçon dont il est le destinataire exclusif, d'autres services de l'État jouent également un rôle actif dans la traque des recycleurs d'argent sale.

Au ministère de l'Intérieur


L'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) a été créé, au sein du ministère de l'Intérieur, le même jour que TRACFIN au ministère de l'Économie et des finances. Cette identité d'origine traduit la complémentarité des deux agences, qui n'appréhendent pas le processus de blanchiment au même stade. L'expertise financière conduite par TRACFIN sur le fondement de la déclaration de soupçon doit être corroborée par le service en charge de l'enquête judiciaire, à qui il revient de rapporter la preuve de l'infraction initiale.
L'OCRGDF, rattaché à la direction centrale de la Police judiciaire, dispose d'une compétence sur l'ensemble du territoire national en matière de blanchiment, jouant le rôle de bureau Interpol France dans le cadre de ses attributions.
Sur le plan opérationnel, TRACFIN et l'OCRGDF entretiennent des relations régulières. Il s'agit soit de contacts quotidiens ponctuels sur des affaires données, soit de réunions d'experts périodiques, soit encore de la participation commune à des actions de formation professionnelle ou de sensibilisation des professions concourant au dispositif de lutte anti-blanchiment.
Mais c'est l'échange d'informations qui caractérise le mieux les rapports entre les deux entités. Prévue dans la loi du 12 juillet 1990, cette procédure se déroule en pratique à un double niveau :
- lors des investigations menées par les deux structures sur les dossiers qu'elles traitent, des interrogations systématiques sont régulièrement effectuées afin de déterminer si l'une ou l'autre possède déjà des renseignements ;
- lorsqu'un dossier a été transmis au Parquet par TRACFIN, des réunions bi ou tripartites peuvent avoir lieu en vue d'évaluer le contenu des informations fournies, de les compléter si nécessaire et de définir les méthodes d'action les plus efficaces.

Au ministère de la Justice


Qu'elle se traduise par des actions de prévention ou de répression, la lutte contre la délinquance économique et financière, au développement et à la complexité croissants, constitue un enjeuxu majeur pour l'institution judiciaire.
Ainsi la loi du 1er février 1994 qui facilite la saisine des juridictions spécialisées dans ce domaine, a-t-elle renforcé l'efficience de ce combat.
Dans la foulée, le 20 juillet 1994, la direction des Affaires criminelles et des grâces du ministère de la Justice s'est enrichie d'une sous-direction des Affaires économiques et financières. En son sein, un bureau spécialement chargé de la lutte contre la criminalité organisée, le trafic de stupéfiants et le blanchiment de fonds, a vocation à coordonner auprès des juridictions la mise en oeuvre des enquêtes judiciaires initiées par l'OCRGDF ou résultant des dossiers transmis par TRACFIN.
Cette coordination consiste notamment à suivre le déroulement des enquêtes judiciaires et dans ce cadre :
- à examiner et à déterminer, le cas échéant, le choix de la juridiction appelée à instruire une procédure de blanchiment, dans l'hypothèse où plusieurs instances se révéleraient compétentes ;
- à harmoniser, en liaison avec le service des Affaires européennes et internationales, les enquêtes se déroulant sur le territoire français et celles menées par des autorités judiciaires étrangères.
Cette politique de coordination a permis de mettre en lumière les difficultés liées au caractère transnational desdites enquêtes et de sensibiliser les juridictions à la lutte contre le blanchiment, délinquance occulte, qui bien souvent ne fait pas de victimes apparentes.

Au ministère des Affaires étrangères


Le ministère des Affaires étrangères assure le suivi de l'ensemble des procédures ayant trait à la négociation, la conclusion, la signature et la ratification des accords internationaux, y compris les conventions relatives à la lutte contre le blanchiment.
Par l'intermédiaire de ses représentations à l'étranger, ce département ministériel effectue toute démarche au nom des autorités françaises auprès des gouvernements étrangers ou des institutions internationales et reçoit, en sens inverse, toute demande des autorités locales.
Le réseau des ambassades constitue donc un relais privilégié en matière de lutte anti-blanchiment. C'est pourquoi une sensibilisation du personnel diplomatique à ce domaine d'action, ainsi qu'au rôle de TRACFIN, est effectuée, notamment grâce au concours des attachés douaniers et de police.
Par ailleurs, de très fréquents contacts avec la sous-direction de la Sécurité du ministère des Affaires étrangères, compétente pour les questions de blanchiment, contribuent à étendre l'influence de TRACFIN sur le plan international.


filet_t.gif(1). TRACFIN s'est donc employé, dès sa création, à tisser un réseau dense de relations internationales, que ce soit au niveau bilatéral ou multilatéral, véritable atout dans sa lutte contre l'argent sale.

La coopération bilatérale


Elle constitue le terreau dans lequel s'enracinent les échanges quotidiens de renseignements financiers, dont l'analyse et le recoupement patiemment opérés déboucheront sur la traduction en justice des blanchisseurs présumés.
À ce jour, TRACFIN a signé 12 accords de coopération bilatéraux avec les services :
- d'Australie (AUSTRAC), en novembre 1991 ;
- d'Italie (Garde des Finances), en janvier 1992 ;
- des États-Unis (FINCEN), en février 1992 ;
- de Belgique (CTIF), en février 1994 ;
- de la principauté de Monaco (SICCFIN) en octobre 1994 ;
- d'Espagne (SECPBLAC), en juillet 1996 ;
- d'Italie - à nouveau - (Direction des investigations anti-mafia), en septembre 1996 ;
- du Royaume-Uni (NCIS), en mai 1997 ;
- d'Argentine (SEDRONAR), en juin 1997 ;
- du Mexique (Procuraduria Fiscal), en octobre 1997 ;
- de la République tchèque (Financial Analytical Unit Ministry of Finance), en juin 1998 ;
- du Portugal (Direction centrale d'investigation du trafic de stupéfiants de la police judiciaire), en septembre 1998.
La collaboration avec ces unités spécialisées, a fortiori avec celles liées à TRACFIN depuis plusieurs années, se déroule dans d'excellentes conditions. Elle est confortée par des rencontres régulières et des échanges systématiques de personnels.

Le cadre multilatéral


Parallèlement aux contacts bilatéraux entretenus avec ses partenaires étrangers, TRACFIN développe une intense activité dans des enceintes internationales traitant du blanchiment, sous ses différents aspects.
puce.gif Le GAFI
TRACFIN fait partie de la délégation française au Groupe d'action financière internationale contre le blanchiment de capitaux (GAFI), dont l'action est déterminante dans la définition et l'orientation de la politique anti-blanchiment mondiale.
Cet organe réunit actuellement 26 pays, dont la France, et deux organisations internationales (la Commission européenne et le Conseil de coopération du Golfe). Il a défini en avril 1990 un programme de 40 recommandations, révisé en 1996, que tous les participants se sont engagés à adopter (voir encadré).
La France occupe une place centrale au sein du GAFI, dont elle a assuré les deux premières années de présidence. TRACFIN, considéré comme l'élément central du système français anti-blanchiment lors de son évaluation en 1996 par l'enceinte internationale, joue un rôle important au sein de la délégation française, conduite par la direction du Trésor.
Par ailleurs, TRACFIN s'affirme auprès des GAFI régionaux, notamment dans la zone Caraïbes, et participe à l'animation des conférences de sensibilisation au blanchiment, organisées à leur intention, sous l'égide du Groupe.
TRACFIN étend également son influence au sein du Groupe Egmont, créé en 1995. Réunissant les services anti-blanchiment, ou unités de renseignements financiers, du monde entier (38 URF recensées à ce jour), cette enceinte constitue un forum de réflexion à vocation opérationnelle. Sa finalité est d'organiser les modalités pratiques de la coopération entre ces unités spécialisées, de sorte que les renseignements financiers circulent rapidement entre elles.
Le Groupe Egmont est donc la réponse concrète des URF à l'internationale des blanchisseurs. Dans cette optique, il a élaboré un accord-type de coopération bilatérale, créé un réseau de communication rapide et sécurisé, mis sur pied des ateliers régionaux où les agents de terrain, analystes ou enquêteurs, se retrouvent régulièrement pour examiner en commun les cas auxquels ils sont confrontés.
TRACFIN participe activement aux réunions du Groupe, ainsi qu'aux sessions intermédiaires des groupes de travail : "formation", "cadre juridique", "technologie" et "assistance". Ce dernier, de création récente, a pour but d'aider les nouveaux services anti-blanchiment à se constituer, à s'informatiser et à se développer en bénéficiant de l'expérience acquise par leurs homologues étrangers.
puce.gif Les autres enceintes
TRACFIN suit les travaux de l'Organisation des Nations unies consacré