Des rejets toxiques à des niveaux astronomiques dans l’usine Sanofi de Lacq

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les membres d’associations de défense de l’environnement et les représentant·e·s du personnel des sites industriels classés connaissent bien le problème des dépassements de seuils de rejets. Régulièrement, des sites de production ou de stockage de substances polluantes sont rappelés à l’ordre pour avoir dépassé la limite autorisée d’effluents. Mais cette fois-ci, les militant·e·s de la Sepanso, la fédération régionale d’associations de protection de la nature en Aquitaine, sont tombé·e·s de leur chaise.